Menu
Thief Simulator
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Thief Simulator sur PC /

Test du jeu Thief Simulator : Dans la peau d'un cambrioleur débutant... sur PC

Test : Thief Simulator : Dans la peau d'un cambrioleur débutant...
PC
Thief Simulator
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Panthaa
L'avis de Panthaa
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
18 novembre 2018 à 14:25:02
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.2/20
Partager sur :

Sorte d’héritier de l’éditeur hollandais Davilex, l’éditeur polonais PlayWay chapeaute des projets de tous horizons, aux concepts parfois étranges. Après House Flipper qui nous proposait d’acheter des maisons délabrées, de les retaper et de les revendre, c’est au tour de Thief Simulator de pointer le bout de son nez virtuel et de se confronter au public PC, via une sortie Steam. Le principe, pour le moins atypique de cette oeuvre, est de vous placer dans la peau d’un cambrioleur débutant devant enchaîner les contrats pour briller dans sa profession. Et pour ce faire, il va vous falloir vous introduire chez un paquet d'honnêtes gens sans jamais vous montrer violent à leur égard. Mettez donc votre éthique de côté, l’espace d’un instant, et plongeons ensemble dans l’univers de la criminalité décomplexée…

Une technique tout juste correcte au service d’une structure assez dirigiste

Thief Simulator : Dans la peau d'un cambrioleur débutant...

Profitant d’un moteur graphique “un brin daté”, Thief Simulator propose un enrobage honnête mais sans éclat, grâce auquel on progresse sans trop de difficulté malgré quelques bugs physiques et autres imprécisions techniques.

Le sound design est plutôt bon et l’on prendra plaisir durant la première heure à alterner entre la conduite de véhicule et le repérage dans le quartier, jusqu’à arriver au moment fatidique où l’on passe à l’action.

Thief Simulator : Dans la peau d'un cambrioleur débutant...

On distingue trois phases dans la structure du titre. A la base de ces dernières, il y a le garage, votre repère, dans lequel votre ami Vinny, un tutoriel ambulant, vous apprend les bases du cambriolage en vous initiant à un système de compétence qui forge la progression de votre personnage. Taille de votre sac, technique de grimpette, crochetage et estimation à la volée de la valeur des biens : vos différents axes de progression seront multiples et définissent quelles maisons vous pouvez cambrioler. Car oui, bon nombre d’habitations vous seront tout simplement hors d’atteinte à vos débuts car leurs alarmes et autres protections anti-intrusions requièrent plus d’expérience dans le métier.

Une progression amusante mais vite redondante

Thief Simulator : Dans la peau d'un cambrioleur débutant...

On commencera donc par enchaîner les petits boulots, aller casser un évier dans cette maison ou encore voler une télé dans celle-ci. Les objets lourds, comme les télés ou les tableaux, ont ceci de particulier qu’ils doivent être portés par votre personnage et ne passeront donc que par la porte d’entrée. Pour ouvrir cette dernière, vous pouvez tantôt tenter de la crocheter, si vous avez le niveau et les outils, tantôt chercher dans la maison un double des clés. Mais attention, les habitants peuvent se rendre compte que vous êtes là, en fonction du bruit que vous faites. Ces derniers disposent d’un planning bien particulier, répété toutes les 24 heures et chaque habitant peut être “à la maison” toute la journée et vaquer à ses occupations à travers les différentes pièces ou bien partir dehors, vous offrant alors une fenêtre d’action parfaitement propice au cambriolage. Il faudra donc tout prendre en compte, de leur retour jusqu'à la lumière de votre lampe torche qui pourrait être vue par un voisin depuis l’extérieur de la maison.

Thief Simulator : Dans la peau d'un cambrioleur débutant...

Une fois pris la main dans le sac, la police est appelée et vous aurez quelques secondes pour courir vers votre voiture et tenter de vous échapper du quartier. Vous pouvez également vous cacher sous le lit, dans une armoire, ou dans une benne à ordure, ce qui déclenchera une phase longue et ennuyeuse durant laquelle on ne fait qu’attendre que tout rendre dans l’ordre, au bout de deux à trois minutes d’inactivité. Le fruit de vos méfaits peut alors être embarqué dans votre voiture, les gros objets allant directement dans le coffre, et vous pourrez sortir du quartier pour valider vos gains d’XP et d’objets avant d’aller revendre le matériel subtilisé au prêteur sur gage du coin. Certains objets requièrent un peu de travail supplémentaire, à l’image des bijoux qu’il faudra retravailler, ou encore des téléphones bloqués qu’il faudra déverrouiller via vos compétences en informatique.

Un cambriolage réussi sur Thief Simulator

Chargement de la vidéo Thief Simulator Gameplay
Thief Simulator : Dans la peau d'un cambrioleur débutant...

Plus on vole, plus on génère de l’argent et de l’expérience. Avec cette dernière, on déverrouille des compétences, utilisable avec du nouveau matériel que l’on finance en volant et en revendant.

Notez au passage que la progression est assez lente sur certaines phases et qu’il faudra régulièrement effectuer des braquages, ne serait-ce que pour faire grimper l’XP et l’argent, dans le but d’atteindre une nouvelle étape de progression auprès de Vinny.

Une mine de bonnes idées dans un écrin un peu trop brut

Thief Simulator : Dans la peau d'un cambrioleur débutant...

Le jeu est plein de bonnes petites idées, à l’image du repérage, qui vous impose de venir à plusieurs heures pour épier vos futures victimes et définir leur routine en vue de déterminer quand passer à l’action. Si un habitant est difficile d’accès, vous pouvez sonner à la porte et vous cacher. Il arrivera également que vous soyez en plein cambriolage et qu’un choix s’impose : dois-je embarquer ce téléphone ou cette guitare ? Qu’est ce que je pourrai revendre le plus cher ? Pour mieux préparer vos casses, le PC de votre planque permettra d’aller fouiner sur le dark web et d’acheter des informations. Il peut s’agir des heures de présence des habitants, de l’emplacement d’objets de valeur ou des faiblesses dans leur clôture, que vous pourrez par exemple casser à coup de pied de biche pour vous introduire dans le jardin en pleine nuit. Groupe électrogène, caméras de sécurité, présence d’habitants armés, le jeu vous étonne régulièrement malgré la faiblesse du gameplay qui se contente souvent de simples clics ou de manoeuvres imprécises pour que vous puissiez parvenir à vos fins.

Thief Simulator : Dans la peau d'un cambrioleur débutant...

Malheureusement, les routines de gameplay deviennent vite redondantes : des longues phases d’attente une fois la police prévenue aux défauts liés à la discrétion et à la détection des policiers. Plus gênant, il n’est pas rare que les passants qui déambulent dans le quartier tournent autour, sans raison apparente, d’une maison que vous êtes en train de piller. Cela augmente drastiquement la difficulté dans votre progression avec la lampe torche, et rend très difficile la sortie de l’habitation avec des objets lourds. Pour éviter cela, il faudra garer votre voiture juste devant la maison, mais attention, car elle sera bien plus suspecte que si elle est garée dans un parking à quelques dizaines de mètres.

Thief Simulator : Dans la peau d'un cambrioleur débutant...

C’est donc à vous de voir si vous voulez prendre le risque d’attirer les curieux, sortir rapidement avec une télé plasma, la mettre dans le coffre et prendre la tangente alors que la police débarque dans le quartier, où prier pour que personne ne vous remarque en pleine nuit durant vos quelques secondes de marche avec votre loot du soir. Et si l’aspect atypique de la manoeuvre vous amusera sans aucun doute les premières fois, risquer de devoir se refaire un casse vous forcera trop souvent à courir vous cacher dans la première benne à ordure du quartier pour éviter la police, qui a une fâcheuse tendance à vous suivre à la trace et à vous repérer très vite, sonnant alors le game over.

Les notes
+Points positifs
  • Concept atypique et ultra-plaisant
  • On découvre régulièrement de nouvelles compétences et manières de voler
  • Un jeu solo très drôle en groupe ou en streaming
-Points négatifs
  • IA un peu trop hardcore
  • Gameplay finalement assez pauvre
  • Une progression que l’on aurait aimé un peu plus libre et rapide
  • Même si la violence est proscrite, on aurait aimé avoir plus d'options face au game over

Thief Simulator, grâce à son concept atypique, amoral et amusant, parvient à occuper quelques heures avant que les routines d’un gameplay finalement assez pauvre, la progression assez dirigiste et l’agacement face aux IA, ne finissent par fatiguer le joueur. Il reste un bon titre pop corn, à petit prix, idéal pour une soirée entre amis ou pour le streaming.

Profil de Panthaa
L'avis de Panthaa
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
18 novembre 2018 à 14:25:02
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.2/20
Mis à jour le 18/11/2018
PC Action Aventure Simulation Noble Muffins PlayWay S.A.
Dernières Preview
PreviewNioh 2 - Une suite qui déchaîne son démon intérieur ? 13 sept., 18:22
PreviewRing Fit Adventure : La symbiose idéale entre sport et jeu vidéo ? 12 sept., 14:15
PreviewProject Resistance : Le nouveau Resident Evil orienté multi où l’enfer, c’est l’autre 12 sept., 07:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019