Menu
Destiny 2 : Renégats
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Destiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeu
PC PS4 ONE
Destiny 2 : Renégats
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Epyon
L'avis de Epyon
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
22 octobre 2018 à 19:31:58
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (27)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.1/20
Tous les prix
Prix Support
26.99€ PS4
32.55€ PS4
35.99€ PC
43.99€ PC
44.51€ ONE
54.28€ ONE
Voir toutes les offres
Partager sur :

Voilà déjà presque deux mois que Destiny 2 : Renégats est sorti, et les choses ont bien changé à la Cité des Rêves. Aujourd’hui, nous vous proposons donc une mise à jour de notre test de la troisième extension du jeu de Bungie, qui a métamorphosé Destiny 2 pour le meilleur… et pour le meilleur. On avait presque oublié que Destiny peut être un excellent jeu, lorsqu'il s'en donne vraiment la peine.

Notre vidéo-test de Destiny 2: Renégats

Chargement de la vidéo Test Destiny 2 : Renégats en vidéo

Lorsque le 14 septembre dernier, nous mettions en ligne le test de Destiny 2 : Renégats, l’extension était encore loin d’avoir révélé tous ses secrets. Et l’on était loin de s’en douter. Jusqu’à présent, jeuxvideo.com n’a jamais été en mesure d’inclure dans ses tests son avis sur les différents Raids de Destiny et Destiny 2. Pas lors de la publication du test, en tout cas. Car Bungie a pour habitude de mettre en ligne ces Raids une à deux semaines après l’arrivée dans le commerce de ses produits. Nous avions alors opté pour une mise à jour à posteriori, si nécessaire. Mais dans le cas qui nous concerne aujourd’hui, à savoir l’extension Renégats de Destiny 2, les choses sont telles qu’il nous faut revenir avec force détail sur le test mis en ligne en septembre dernier. Car une fois n’est pas coutume, Bungie a agréablement surpris tous les fans de Destiny avec Renégats. Voyons pourquoi.

Un scénario décevant… et pourtant captivant

Destiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeu
La mort de Cayde-6 est mal exploitée par la suite. Mais encore aujourd'hui, son absence pèse.

On ne va pas refaire le match : dans son test, kevin-j vous avait très largement exposé les forces et faiblesses du scénario de Renégats. L’histoire, bien trop courte pour une extension de ce calibre, manque trop souvent de mise en scène et perd en enjeu, en émotions, alors qu’elle devrait être pleine de rage et de haine. Des sentiments vifs que l’histoire que la petite poignée de missions ne parvient jamais à invoquer. C’est l’histoire d’une vengeance un peu molle qui laisse un arrière-goût d’inaccompli. Les Barons offrent certes des combats très intéressants mais leurs personnalités, toutes très différentes, sont trop peu mises en avant. Il faut dire qu’avec une poignée d’heures seulement pour régler son compte à Uldren Sov, la campagne principale de Renégats n’a pas le temps de développer quoi que ce soit, et c’est bien dommage.

Destiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeu
La Cité des Rêves est sublime.

Néanmoins, l’accès à la Cité des Rêves, deuxième monde visitable dans cette extension, ainsi que les événements de ces dernières semaines, ont changé les choses. La Cité des Rêves, fief des Éveillés, raconte une autre histoire, celles des origines de ce monde coincé entre réalité et dimension parallèle, celle de la création des Infâmes… mais aussi celle de Riven, l’Ahamkara de la reine Mara Sov. Les fans de Destiny connaissent bien le nom "Ahamkara", puisqu’il a rapidement été introduit dans l’univers de la série ; on retrouve leurs traces dès les origines du premier jeu, notamment grâce à plusieurs pièces d’armures qui portent leur nom. Ils ont, de fait, toujours intrigué les spécialistes du lore de Destiny et l’extension est l’occasion rêvée d’en savoir plus sur eux. Grâce à Renégats, on en apprend plus sur ces créatures draconiques, mais également sur le lien qui existe entre Riven, Oryx, et Savathun, la sœur de ce dernier. C’est en fait une trame complexe qui se dessine en arrière-plan, mais toujours selon la méthode Bungie : c’est-à-dire que les informations ne sont jamais offertes aux joueurs, c’est à lui d’aller les chercher. Une façon de faire qui déplaira probablement aux joueurs occasionnels mais qui passionnera les fans qui se feront un plaisir de lire les nombreuses descriptions d’armes et armures, ainsi que les nouvelles Légendes à débloquer, qui regorgent d’informations. À chacun de relier les pièces du puzzle et de comprendre peu à peu ce qui s’est joué et se joue encore à la Cité des Rêves.

Destiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeuDestiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeuDestiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeu

Notez que Renégats n’a pas complètement fini de nous raconter son histoire puisque chaque semaine, Petra Venj offre aux Gardiens une nouvelle mission vaguement scénarisée. Pour l’instant, les tenants et aboutissants de cette nouvelle ligne du scénario manquent encore de clarté, mais l’on ne serait pas surpris de découvrir, à terme, qu’elle conduit à Savathun, manifestement à la manœuvre depuis plus longtemps qu’on ne pourrait le croire. De quoi préparer tranquillement le futur de Destiny 2, en somme.

Un gameplay lifté

Destiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeu
On n'est pas loin du godroll, ici.

En revanche, s’il y a un point où Renégats ne déçoit à aucun moment, c’est bien du côté du gameplay. L’arrivée neufs nouvelles variantes de doctrines a bien évidemment eu un impact sur les stratégies des joueurs en Assauts ou en Raid et a transformé le jeu en lui apportant une profondeur encore jamais égalée dans l’histoire de la série. Nous vous en avions déjà parlé en septembre dernier mais avec le recul, le constat a gagné en solidité. De même, les changements opérés sur les armes et armures ont fait du bien au jeu de manière générale. Le système de rolls aléatoires, réclamé à cors et à cri par les joueurs depuis le lancement de Destiny 2, a modifié sensiblement la façon de jouer de tout un chacun, ce qui se ressent tant en PvE qu’en PvP. Au delà du grind en lui-même, question que nous aborderons plus loin, c’est aussi une nouvelle façon d’envisager ses différents load-outs et donc son style de jeu. L’un dans l’autre, tout ceci a apporté de nouvelles clés aux joueurs qui ont désormais plus de liberté, et surtout plus d’options avec lesquelles jongler.

Destiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeuDestiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeuDestiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeu

Si on le ressent en PvE, c’est probablement en PvP que l’impact est le plus conséquent. Dans l’état actuel des choses, la meta n’est pas encore définitivement posée et si certaines armes reviennent énormément (Confiance, Va Savoir, Époque Révolue, la Gouvernante…), les choses ne sont pas encore fixées. De nombreux joueurs sont encore en train d’étudier les différentes possibilités, afin de trouver le load-out d’armes le plus efficace possible. Ce qui donne parfois lieu à des parties un peu étranges. Pour notre part, force est de constater que nous avons encore du mal à trouver nos marques et que nous sommes encore en train de chercher la combinaison d’armes avec laquelle nous sommes le plus à l’aise. La prédominance des fusils à pompe et de certains fusils à impulsion ne doit pas faire oublier que de nombreuses autres armes sont utilisées, et l’on croise régulièrement des revolvers, des fusils de snipers, ou des fusils à fusion, qui étaient jusque là trop absents du jeu, sauf exceptions. La mise à jour 2.0.0 ainsi que les armes apportées par Renégats ont fait un bien fou à l’Épreuve, qui présente aujourd’hui son meilleur visage, et l’on s’en réjouit : il est plus nerveux, plus diversifié, plus amusant, tout simplement.

Trois extensions pour le prix d’une

Depuis le 16 octobre dernier, Bungie a décidé d’intégrer La Malédiction d'Osiris et L'Esprit Tutélaire à Renégats, ce qui signifie qu’en achetant la dernière extension du jeu, les deux premières vous sont offertes. Dans l’absolu, ces deux extensions sont très oubliables mais puisqu’elles sont offertes, ne boudons pas notre plaisir. Cela booste bien évidemment la quantité de choses à faire, avec notamment la possibilité d’accéder à Mars et son Protocole Intensification, une activité end-game très bien fichue. À farmer absolument pour looter le fameux fusil à pompe Icélos, encore à ce jour l’une des meilleures armes du jeu, et très utile dans Dernier Vœu.

La Cité des Rêves

Destiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeu
Lors de la troisième semaine, la malédiction ronge la Cité et laisse sa trace jusque sur les batîments.

Lors de notre premier test, nous vous avions longuement parlé de la Cité des Rêves, la seconde aire de jeu de Renégats. Si la Côte Enchevêtrée est une destination intéressante, la Cité est autrement plus séduisante. Belle, grande et remplie de secrets, dont plusieurs qui n’ont toujours pas été découverts par les joueurs, la Cité des Rêves est encore, à ce jour, la destination rêvée des joueurs de haut niveau. Il faut dire que depuis septembre, les choses ont bien changé : lorsque le Raid Dernier Vœu a été terminé pour la première fois, de nombreux changements ont été constatés par les joueurs. En triomphant de Riven, les joueurs ont bien malgré eux libéré une terrible malédiction qui fonctionne sur un cycle composé de trois semaines. Lors de la première semaine, la Cité présente son visage habituelle, mais dès la seconde semaine, on peut constater ici et là l’apparition de nombreuses tâches de corruption. La malédiction de Riven bat son plein la troisième semaine, emplissant le ciel d’énergie corrompu, offrant un autre regard sur la Cité des Rêves. Là encore, on ne sait pas encore comment cette malédiction sera réglée, mais les joueurs ont pour le moment bien d’autres chats à fouetter. Car, en fonction de la semaine, les joueurs n’ont pas accès aux mêmes activités...

Semaine 3. La corruption ronge la Cité.

Destiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeuDestiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeuDestiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeu
Destiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeu
Le set d'armures du Raid est extrêmement réussi. Il va falloir farmer encore un peu pour obtenir le torse.

Parlons du Raid, puisque nous n’avions pas été en mesure de le faire en septembre dernier. Avec un niveau de Lumière conseillé placé à 550, il s’agit très clairement d’un défi des plus corsés pour quiconque n’aurait pas investi le temps nécessaire pour monter en Lumière. Comme l’avait fait remarquer kevin-j dans son test, le levelling n’est pas aussi simple que par le passé et pouvoir triompher des premières salles de Dernier Vœu vous demandera d’aller farmer les nombreuses activités du jeu avant de revenir plus fort. Mais gardez en tête que le Raid en lui-même vous livrera plusieurs loots extrêmement puissants : nous avons débuté l’expérience à 552 de Lumière, pour débarquer devant le boss final à 572. Autant dire que Dernier Vœu sait récompenser les Gardiens téméraires. Le Raid en lui-même est peut-être le meilleur jamais designé par Bungie, en se plaçant sans forcer au niveau de La Chute du Roi ou du Caveau de Verre. À ceci, plusieurs explications. La première, c’est le cadre dans lequel se déroule le Raid en lui-même : pour plus de la moitié de l’expérience, Dernier Vœu se déroule en extérieur, permettant au joueur de profiter du cadre sublime de la Cité et d’une ambiance bien différente des précédents Raids, où les Gardiens étaient confinés dans des espaces souterrains aux proportions diverses et variées. Ici, on profite de la lumière du jour, on se sent plus libre, moins opressé. Il y a ensuite la façon dont les différents combats sont pensés : le combat contre Shuro Shi, par exemple, est une longue fuite en avant, dans laquelle les Gardiens doivent monter plusieurs étages en triomphant de nombreux ennemis, dans le même temps qu’ils doivent attaquer, phase après phase, la Tékienne corrompue. Le combat final contre Riven est lui aussi extrêmement dynamique, avec plusieurs phases qui forcent les joueurs à se séparer et à courir de pièces en pièces, avec toujours moult Corrompus entre eux et leur objectif. Et que dire des derniers instants du combat contre l'Ahamkara : une phase de tir en chute libre, puis une course contre-la-montre à travers les méandres de la Promenade de la Reine. Bonjour les montées d’adrénaline ! Dernier Vœu parvient avec brio à varier les rythmes, en offrant alternativement des puzzles bien pensés et des instants de pure folie dans laquelle précision et vitesse d’exécution sont les deux meilleures armes du joueur.

Le design du niveau en lui-même mérite des louanges, avec de nombreux passages secrets et coffres bonus à trouver, ou encore la présence du Mur des Souhaits, qui permet d’activer différents bonus (ou malus…) pour toute la durée du Raid, grâce à une série de codes trouvés par les joueurs à travers tout Destiny 2. Autant dire qu’en termes de rejouabilité, le raid de Renégats se pose là, a fortiori parce qu’il sait rester ludique.

Destiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeu
L'accès au Trône Brisé est dissimulé et il n'est pas indiqué sur la carte. C'est en explorant la Cité des Rêves que les joueurs l'ont trouvé.

Mais l’excellent Dernier Vœu n’est pas la seule épreuve de haut niveau qu’abrite la Cité des rêves, puisque lorsque la première escouade de Gardiens a vaincu Riven, de nouvelles missions sont apparues ça et là. Outre le très bon Assaut La Corrompue, les joueurs ont pu découvrir un tout nouveau type de mission, simplement nommé Donjon. Appelé Le Trône Brisé, il peut être fait en solo ou en groupe de trois joueurs, et représente, en termes de design et de challenge, quelque chose à mi-chemin entre Assaut et Raid. Comprenez par là qu’il s’agit d’un grand espace dans lequel les joueurs doivent affronter une série de boss et triompher dans le même temps de plusieurs puzzles. Le Trône Brisé propose quelques mécaniques intéressantes et assez inattendues, en exploitant à bon escient certains concepts introduits par Dernier Vœu, faisant de lui l’activité parfaite pour les joueurs qui n’auraient pas réussi à monter une escouade de six joueurs. On espère voir plus de missions de ce genre dans les mois à venir.

Destiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeuDestiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeuDestiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeu

Avec la Cité des Rêves, Bungie avait promis d’offrir aux joueurs un mix entre le Caveau de Verre et le Cuirassé d’Oryx, et que les choses changeraient constamment. Pour l’instant, le studio semble avoir tenu parole, et c'est tant mieux.

Le end-game attendu

Destiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeu
Il y a de quoi faire.

Bien accueilli par les joueurs à son lancement, Destiny 2 a rapidement soulevé la colère des fans passé le premier mois, puisque les nouveautés prévues par Bungie n’ont pas eu les effets escomptés. Levelling trop simple, peu de raisons de farmer les différentes activités du jeu… Ceux qui avaient l’habitude de grinder pendant des centaines d’heures ont subitement vu leur titre préféré leur ôter toute raison valable de le faire. Les choses ont bien changé aujourd’hui, grâce aux diverses mises à jour, et surtout à l’update 2.0.0 qui préparait l’arrivée de Renégats. Désormais, les joueurs ont de nombreuses raisons de lancer le jeu. En mettant de côté les infâmes jetons à collectionner puis à ramener aux différents vendeurs, Bungie a réintroduit une bonne dose de fun dans son jeu.Les nombreuses activités quotidiennes et hebdomadaires sont une raison parmi tant d’autres de lancer Destiny 2 et de partir farmer les différentes activités qu’il propose. Parmi elle, le fameux Gambit remplit toutes ses promesses et offre une belle alternative aux joueurs à la recherche d’un mode de jeu qui soit à la fois compétitif et pas trop axé PvP. On regrettera sans doute la sur-utilisation du fameux Image de l’Esprit Dormant, qui a tendance à réduire l’intérêt des phases d’invasion, mais dans l’état actuel des choses, le Gambit est une vraie réussite.

Lorsque l'on porte plus d'une dizaine de Particules, on vit avec la peur de voir surgir un adversaire humain équipé d'un Image de l'esprit dormant.

Destiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeuDestiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeuDestiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeu

Avec le retour des contrats, des diverses Nuits Noires à sélectionner et à configurer, le farm de ressources qui a enfin un intérêt, et la chasse au godroll, les raisons de jouer à Destiny 2 ne manquent pas, tout du moins si vous étiez déjà accro à la formule. D’ailleurs, les fans ne s’y sont pas trompés : après plusieurs mois passés à critiquer (souvent à juste titre) les mauvais choix de Bungie, ils sont beaucoup plus enthousiastes depuis la sortie de Renégats et il ne nous paraît pas exagéré de dire que Destiny ne s’est jamais aussi bien porté qu’aujourd’hui. Mission réussie pour le studio, qui a su inverser la tendance. Il partait pourtant de loin.

Gaming Live : le Puits Aveugle

Chargement de la vidéo Destiny 2 : Renégats Gaming Live
Le plaisir de farmer

Avec Renégats, Destiny 2 renoue avec le plaisir de farmer, et les activités sont assez nombreuses. Chaque semaine, les joueurs peuvent obtenir des engrammes parfaits, qui droppent des loots leur permettant de monter en Lumière, dans les activités suivantes :

  • Les Assauts (tâche hebdomaire et journalière)
  • Les Nuits noires (idem)
  • L’Épreuve (idem)
  • Le Gambit (idem)
  • En farmant des contrats, pour le compte d'Ikora
  • En farmant les contrats de clan, pour le compte d'Hawthorne
  • Le Puits Aveugle
  • La missions scénarisée à obtenir auprès de Pétra
  • Le Raid
  • Le contrat de l’Araignée
  • Les contrats de la Bannière de Fer, lorsque l’événement est disponible.

En outre, la plupart des vendeurs propose un contrat permettant d’obtenir une arme ou une pièce d’armure légendaire. Ces loots sont moins puissants mais ne sont pas moins intéressants puisqu’ils sont une bonne manière de mettre la main sur quelques items très recherchés, comme le fameux Confiance, le revolver exclusif au Gambit. Le loot retrouve la saveur qu'on lui connaissait, à la fois parce que les moyens ne manquent pas mais aussi parce qu'avec le système de roll aléatoires, le résultat peut en valoir la chandelle.

À noter que pour le moment, le Jugement des Neufs n’est plus disponible, ce qui fera à son retour une activité de plus à farmer… alors qu’il y en a déjà beaucoup. Cette semaine, entre les activités habituelles, les contrats et le farm imposé par certains contrats, on a bien failli manquer de temps pour essayer l’événement d’Halloween, ou même la Bannière de Fer. Autant dire que nous n’avons pas eu le temps de nous ennuyer...

Destiny 2 : Renégats, on revient sur la troisième extension du jeu
Les tarifs pratiqués par l'Araignée sont extrêmement agressifs.

Reste que tout n’est pas parfait, à commencer par le nouveau système d’infusion, que nous avions déjà pointé du doigt en septembre dernier. On avait alors estimé qu’il était rugueux pour les joueurs occasionnels, mais en vérité, il l’est pour tous les Gardiens, même les plus assidus. L'infusion repose beaucoup trop sur les Matrices de Pièces Maîtresses qui sont encore aujourd’hui une ressource rare et précieuse. La meilleure façon de s’en procurer reste d’en acheter à l’Araignée, le vendeur des Côtes Enchevêtrées, mais il y a ici un piège : la première Matrice est vendue au prix abordable de 10 Éclats Légendaires, puis le second à 20, puis à 40, puis 80, 160… et ainsi de suite. C’est évidemment hors de prix et si jamais vous souhaitiez garder certaines armes ou pièces d’armures au cour de votre progression, cela va vous coûter cher, très cher. Il est toutefois possible d'en acheter seulement un ou deux, pour limiter les coups, et donc de revenir le lendemain puisque les Matrices retrouvent leur prix d'origine toutes les 24h, mais cela fait perdre un temps fou. Nous avions à notre disposition près de 2 500 Éclats Légendaires au moment de lancer Renégats ; aujourd’hui, il ne nous en reste à peine plus de 600. Voilà qui est vraiment fâcheux. Car de nombreux joueurs soignent le look de leurs Gardiens, mais ici, on en viendra vite à équiper toutes les pièces d’armures qui permettent de grimper en Lumière, qu’importe le résultat visuel. Cela crée un léger décalage entre l’apparence de notre héros, et son importance supposée dans l’univers de Destiny. Rappelons que l’on incarne une véritable légende : le tueur d’Oryx et Cropta, le renouveau des Seigneurs de Fer, celui qui a vaincu Dominus Ghaul et triomphé des mystères du Caveau de Verre. Difficile, dans un cas pareil, d’accepter de jouer un personnage qui ressemble au premier débutant venu. Pour harmoniser tout cela, il reste la possibilité d'utiliser des revêtements, dont l'utilisation a été simplifiée puisqu'il n'est plus nécessaire de déboursser des milliers de lumens pour les appliquer. Mieux encore, il est possible d'en récupérer très facilement en se rendant dans sa Collection. Bungie tire ainsi un trait sur l'une des grosses critiques faites à Destiny 2 lors de son lancement.

Merci à Nexalty, Tenosia, BetterThanGladd, Mr Puniisher, et MlleDarkGirl du clan Kindnęss sans qui nous n'aurions pas pu réaliser le Raid Dernier Vœu.

Les notes
+Points positifs
  • La Cité des Rêves et tous ses secrets
  • Le Dernier Vœu, le Raid de l’extension
  • Le Trône Brisé
  • Le Gambit, original et vite addictif
  • Le suivi de l’extension depuis son lancement et les nouveaux contenus apparus entre temps
  • Pas mal de quêtes secrètes
  • Le plaisir de farmer et de looter, enfin de retour
  • Les extensions La Malédiction d’Osiris et L’Esprit Tutélaire offerts avec Renégats
-Points négatifs
  • Un scénario de base trop vite expédié
  • Les Côtes Enchevêtrées, vite délaissées
  • Le nouveau système d’infusion

Voilà presque deux mois que Renégats est arrivé et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a profondément bouleversé les habitudes des joueurs. Mêlant avec succès les meilleures idées de Destiny aux modernisations intelligentes de Destiny 2, Renégats est le résultat d’un an de galère et d’écoute des joueurs. On retrouve le plaisir simple du grind et du loot, qui s’il n’est pas fait pour tout le monde, est pourtant tellement efficace. Voilà enfin une extension à la mesure des passions que déclenche la série, depuis son lancement en 2014. Il aura fallu du temps (et de l’argent) mais désormais, Destiny 2 est digne de son prédécesseur.

Profil de Epyon
L'avis de Epyon
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
22 octobre 2018 à 19:31:58
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (27)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.1/20
Mis à jour le 23/10/2018
PC PlayStation 4 Xbox One Action FPS Bungie Activision Blizzard
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce