Menu
SNK Heroines Tag Team Frenzy
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur Switch / SNK Heroines Tag Team Frenzy / SNK Heroines Tag Team Frenzy sur Switch /

Test du jeu SNK Heroines Tag Team Frenzy : La baston culottée ? sur Switch

Test : SNK Heroines Tag Team Frenzy : La baston culottée ?
Switch
SNK Heroines Tag Team Frenzy
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de AymericLallee
L'avis de AymericLallee
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 septembre 2018 à 20:00:02
11/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Voir toutes les offres
Partager sur :

La côte de popularité du genre baston est faite de hauts et de bas. Souvent, un titre majeur, et la plupart du temps assez technique, est venu relancer la machine et l'angouement. On pense évidemment à Street Fighter IV en 2008, ou encore à Dragon Ball FighterZ cette année par exemple. Mais puisqu'à haut niveau, il faut vraiment jouer sur la longueur et être bon pour continuer à s'amuser, certains développeurs se sont dits qu'il serait peut-être malin de prendre le problème à l'envers. De cette idée est née ce délire made in SNK, Tag Team Frenzy. Mettez vos sous-vêtements et rangez votre skill (ou presque) pour embarquer dans un autre monde...

SNK Heroines Tag Team Frenzy trailer

Chargement de la vidéo
SNK Heroines Tag Team Frenzy : La baston culottée ?

Evacuons tout de suite ce que certains considèrent peut-être comme l'essentiel dans la vie, l'emballage. Outre un casting féminin de toutes les stars SNK et le moteur de The King of Fighters XIV, la direction artistique du jeu table sur des formes généreuses et une atmosphère kawaii agrémentée de petits coeurs, de licornes et autres jeunes femmes peu vêtues pour séduire. La touche nippone qui va bien pour un certain type de public, le tout avec une 3D passable, mais loin d'égaler les standards du genre. Cet avis est autant valable sur PS4 que sur Switch, d'autant que lors du passage sur grand écran de la console de Nintendo le rendu prend évidemment un petit coup dans les gencives. Mais heureusement, on s'y fait et ceci malgré quelques ralentissements mal venus sur Switch, qui n'empêchent cependant pas de jouer. Côté scénario, tout est axé autour de la perversion de Kukri, personnage issu de KOF XIV, qui enferme nos 14 combattantes (15 avec celle en DLC... à 4.99€ quand même) dans son manoir pour les mâter, sans mauvais jeu de mots. Je ne vais pas plus vous spoiler, même s'il y a plusieurs fins en fonction des équipes de deux héroïnes formées, dont certaines s'avèrent parfois rigolotes. Mais quoiqu'il en soit, sachez qu'il faudra supporter cette atmosphère pleine de guimauve et de formes aguicheuses, que ce soit en combat ou dans les menus. Vous êtes prévenus.

Une simplicité si généreuse

SNK Heroines Tag Team Frenzy : La baston culottée ?

Je vous le disais au début de ce test, les développeurs ont pris le problème de la baston trop technique à l'envers. Pour résumer, le choix ici est de simplifier au maximum le gameplay pour permettre à tous de jouer comme des pros sur la forme, mais pas sur le fond, et d'équilibrer la donne pour que les amateurs/casuals puissent se défendre, un peu, face aux terribles pro players. Du coup, chaque bouton a une fonction. En façade, l'un sert pour les coups faibles, l'autre pour les forts, le troisième pour les chopes et le dernier pour les coups spéciaux. Une simple pression sur une direction du stick droit suffit à changer le coup spécial au moment d'enfoncer le bouton. Rien de bien compliqué donc. Attention tout de même, la garde se fera avec la touche L (ou L1 sur PS4) et les furies, au nombre de deux par demoiselle, sortirons avec ZR (ou R2 sur PS4). Puisque les combats se font par équipe de deux créatures de rêve, R (ou R1 sur PS4) autorise à changer de championne à tout moment. Oui, ça se complique un peu, mais vous n'êtes pas blonde donc ça ira, même si la garde sur un bouton de tranche n'est pas idéal. Si en dégommant des sphères sur l'aire de combat vous pouvez obtenir des objets donnant certains malus ou bonus, jetez ensuite par la guerrière au repos sur vos ennemis (ou vous-même), avouons que cette mécanique a trop tendance à baisser la lisibilité des affrontements. Avec ces système simplistes et des coups spéciaux emcombrants qui sortent sans efforts, on pourrait croire que les affrontements manquent de profondeur... C'est un peu vrai, mais en fouillant un peu, en maitrisant les esquives, les mouvements aériens, les rebonds d'ennemis au sol ou sur les rebords des rings, le changement de personnage et les combos qui se font extrêmement facilement, on arrive, étonnement, à prendre part à des rixes dynamiques aux nombreux retournements de situations. Ceci, même si les pros de la baston feront très vite le tour des possiblités et qu'un novice, par contre, pourra y passer du temps pour réellement se perfectionner. Vu comme ça, le pari de SNK semble réussi, mais attendez un peu...

SNK Heroines Tag Team Frenzy : La baston culottée ? SNK Heroines Tag Team Frenzy : La baston culottée ? SNK Heroines Tag Team Frenzy : La baston culottée ?

Fatal Fury ?

SNK Heroines Tag Team Frenzy : La baston culottée ?

Pour rééquilibrer les joutes, l'idée passe par des K.O qui ne peuvent se faire qu'en détruisant définitivement la jauge de vie, commune aux deux lutteuses, adverse par le biais d'une furie. Cette dernière ne peut être réalisée que grâce à une jauge dédiée, et propre à chaque lutteuse cette fois, qui est aussi consommée par vos coups spéciaux. Du coup, il va falloir apprendre à changer de personnage souvent et à terminer vos combos par une furie qui, si vous avez du talent, concluera le match. Une idée plutôt plaisante qui oblige, finalement, à bien maitriser le système de jeu. SNK Heroines Tag Team Frenzy se révèle donc surprenant, tant sur la forme que sur le fond, et offre de beaux combats, avec ou sans entrainement, pour peu que vous compreniez le système de jeu. C'est là que le pari est gagné ! Pour autant, avec si peu de personnages, des enchaînements qui se ressemblent pas mal d'une guerrière à l'autre, surtout à bas niveau, et certaines mécaniques particulières, dont celle des sphères à objets, il faut reconnaitre que le titre fait pâle figure face à la concurrence. Et plus précisemment face à Dragon Ball FighterZ qui débarque très bientôt sur Nintendo Switch. Finalement, si vous cherchez un jeu facile d'accès et spectaculaire, avec une DA de malade pour tous les fans de Dragon Ball, FighterZ remporte largement ce duel. C'est bien dommage car SNK HTTZ s'adresse à un public de débutants et, en cela, il fait le boulot. Mais au bout de quelques heures et à cause d'un manque flagrant de joueurs en ligne, l'ennui pointe rapidement le bout de son nez, d'autant que les modes de jeu sont loin de s'avérer excitants.

Poupée de 3D

SNK Heroines Tag Team Frenzy : La baston culottée ?

Outre un mode solo qui a le mérite d'être présent, et de changer, un peu, en fonction des team composées (pour exemples, Terry en femme avec Mai, Athena avec Muimui, Kula avec Nakoruru, Leona et love, Yurie et Shermie, Zarina et Sylvie, Luong et Mian), le reste est un peu léger. On trouve le classique Versus (contre IA ou en local avec un pote), les modes Survie, Entraînement et Tuto réduits à leur expression primaire et... c'est tout ! Cependant, vous pourrez aussi profiter du Versus en ligne au travers de matchs "rapides". Mais comme évoqué plus haut, le manque d'adversaires online se fait cruellement sentir. Heureusement, les affrontements en ligne sont globalement fluides et on peut même y parier de l'argent virtuel (à claquer pour débloquer accessoires et images) ! Ca n'a l'air de rien de pouvoir parier, mais ça donne une tension supplémentaire aux joutes et certains développeurs feraient bien de s'en inspirer. Bref, si vous vous ennuyez trop, un mode customization autorise à refaire le portrait de votre, ou de vos, héroïne(s) favorite(s) au moyen de quelques petits accessoires et autres couleurs affriolantes (mais pas beaucoup). C'est vrai que jouer à la poupée, c'est toujours sympa, mais comme vous le savez les bonnes choses ont une fin et au bout d'un certain temps, variable en fonction du joueur j'en conviens, on a plus grand chose à faire.

Les notes
+Points positifs
  • Un jeu de baston destiné aux débutants
  • Terry Bogard en version féminine
  • Un gameplay simplifié qui permet quand même de faire de chouettes enchaînements
-Points négatifs
  • Même si les matchs ne manquent pas de rebondissements, le gameplay est peu profond
  • Ambiance nipponnes très (trop ?) kawaii
  • Roster assez limité
  • Peu de joueurs en ligne
  • Ca manque vite de contenu

SNK tente ici quelque chose : la baston pour tous à la sauce kawaii pour un résultat finalement pas si mauvais que ça, pour peu que l'on apprécie la direction artistique et que l'on débute dans les jeux de baston. Pour autant, et malgré de bonnes intentions, avouons que le manque de contenu, le roster limité et un gameplay facile à prendre en main clairement destiné aux amateurs nous mènent à une question esstentielle : A qui se destine SNK Heroïnes Tag Team Frenzy ? Pour ma part, la réponse est simple : pas à moi, mais si vous cherchez un jeu de combat peu complexe pour des parties (très) détendues dans un univers japonais bien trop cliché, vous avez peut-être trouvé votre bonheur. Pour les autres, il y a déjà des concurrents qui vous font de l'oeil alors allez les voir !

Profil de AymericLallee
L'avis de AymericLallee
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 septembre 2018 à 20:00:02
11/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Mis à jour le 28/09/2018
Nintendo Switch Combat NIS America SNK
Dernières Preview
PreviewDisco Elysium : un RPG particulièrement ambitieux 07 oct., 15:53
PreviewOverwatch sur Switch : le fun à 30 fps ? 03 oct., 18:18
PreviewMario et Sonic aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 : entre sécurité et menues nouveautés 01 oct., 16:00
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020