Menu
The Messenger
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • Switch
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : The Messenger : Une pépite qui cache très bien son jeu !
PC Switch
The Messenger
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 septembre 2018 à 18:10:43
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (17)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Partager sur :

Premier jeu du tout nouveau Sabotage Studio, The Messenger s’affiche à première vue comme un jeu d’action/plates-formes à dynamique rétro 8-bits. Pourtant, il a beaucoup, beaucoup plus à dévoiler…

Vidéo-Test de The Messenger

Chargement de la vidéo Test The Messenger en vidéo
Spoiler ?
The Messenger est un titre qui cache, bien, très bien son jeu. Puisque nous considérons que le plaisir de la découverte est un élément important, nous ne dévoilerons pas certains développements scénaristiques, ainsi que des particularités de gameplay pourtant primordiales. Dans certains jeux, cela ne change pas grand-chose, mais pour The Messenger, c’est une tout autre histoire...
The Messenger : Une pépite qui cache très bien son jeu !

Dans The Messenger, vous incarnez un jeune ninja, avide d’aventure, bien qu’obligé de rester dans son village natal. C’est sans aucune envie que vous vous rendez à l'énième entraînement d’un des vieux sages du hameau, qui vous rappelle que vous devez vous préparer à l’éventuelle arrivée du Roi-Démon, une créature mythique qui annihilera toutes âmes qui vivent en ces lieux selon la prophétie. Malheureusement, même pas le temps de boire le thé que la prophétie se réalise : le Roi-Démon débarque, sème le feu et le sang avant que le légendaire Héros de L’Ouest arrive sur sa monture volante pour vous sauver ! Aussitôt, il fait de vous un messager, vous remettant un Parchemin à amener à bon port en traversant un monde que vous n’avez jamais connu. Une mission que vous démarrez avec joie !

The Messenger : Une pépite qui cache très bien son jeu !

Premier point important qui ne transparaît pas dans ce résumé : The Messenger nage dans le second degré. L’humour est omniprésent à tel point qu’il en devient un des gros atouts de l’expérience. Au bout de quelques écrans de jeu, vous tomberez sur le marchand, un personnage d’une grande importance dans votre aventure. Constamment, ce dernier remet en question votre intelligence, vous raille, tout en vous rappelant de temps en temps que tout ceci n’est qu’un jeu vidéo, ce dont le héros (doué de "parole" lui aussi), est tout aussi conscient. Par exemple, ce marchand vous racontera souvent des histoires dont la morale s’avère saugrenue, voire à contresens. D’autres fois, il se perd dans des discours philosophiques, surtout si vous insistez une bonne vingtaine de fois pour ouvrir l’étrange armoire qui trône dans un coin. Il en va de même pour les dialogues avec les boss, ces derniers ayant toujours des choses à vous raconter.

The Messenger : Une pépite qui cache très bien son jeu !The Messenger : Une pépite qui cache très bien son jeu !The Messenger : Une pépite qui cache très bien son jeu !

Le Ninja des anciens temps

The Messenger : Une pépite qui cache très bien son jeu !

D’apparence, The Messenger est un jeu de plates-formes/action stylé 8-bits jusqu’au bout du pixel et du décibel. Bien que quelques ennemis essaient de vous barrer la route, la plupart des obstacles font appel à l’agilité du héros. Et diable, que ce dernier est agile ! Rares sont les jeux à procurer de telles sensations de vélocité et de maîtrise à la fois, grâce à la possibilité de planer, d’escalader les murs et d’utiliser un grappin pour s’accrocher à tout et n’importe quoi. La fluidité des mouvements du ninja est grisante, surtout quand elle s’ajoute à la feature principale : le Saut de Nuage, qui permet de sauter à nouveau chaque fois que l’on attaque un ennemi, un objet ou même un projectile. Une fois toutes les compétences débloquées, on navigue dans les niveaux à une vitesse folle, au-dessus de ravins qui nous paraissaient insurmontables une heure plus tôt.

The Messenger : Une pépite qui cache très bien son jeu !

Evidemment, le challenge s’accorde au gameplay de façon intelligente, avec de nombreuses salles faisant appel à votre précision et à votre sens du timing. C’est le cas notamment des Sceaux de Pouvoir, totalement facultatifs : ces défis, dans des pièces cachées, peuvent être particulièrement retors, mais valent le détour puisqu’une (belle) récompense vous attend si vous les trouvez tous. Pour le reste du challenge, on retrouve les grands classiques comme les interrupteurs pour ouvrir des portes pendant un certain temps, les mécanismes à activer ou encore les numéros d’équilibristes au-dessus de pics ou de trous sans fond. Avec un level design minutieux qui s’inspire des plus grands (notamment Mega Man, mais aussi de titres plus récents), The Messenger ne rate pas le coche.

L'arbre qui cache la forêt

The Messenger : Une pépite qui cache très bien son jeu !

Si nous vous en avons déjà dit beaucoup, sachez pourtant que The Messenger n’est absolument pas le jeu que vous croyez. Nous en arrivons donc là où il va être difficile pour moi d’en dire beaucoup sans vous spoiler. Vu que le premier teaser finissait sur un détail visuel, c’est la seule chose que nous allons révéler dans ces lignes (par pitié, ne regardez pas les trailers qui en montrent déjà trop). The Messenger ne se contente pas de son design 8-bits : sachez que le jeu, le personnage, les musiques et tous les décors peuvent passer en mode 16-bits grâce à des portes magiques. Et si vous pensez qu’il ne s’agit que d’un élément visuel, vous avez tort : tel un Zelda III : A Link to the Past, chacune des deux versions du monde possède ses particularités et il faudra passer de l’une à l’autre pour découvrir les nombreuses ficelles du jeu. Ces pirouettes constantes entre les versions 8-bits et 16-bits sont un vrai plaisir de level design qui, croyez-nous, valent le détour !

The Messenger : Une pépite qui cache très bien son jeu !

Comment aller plus loin sans en dire trop ? Voilà une affaire bien compliquée. Nous ne vous avons même pas dévoilé LA feature principale, qui arrive après plusieurs heures de jeu. Si vous voulez profiter pleinement de The Messenger, il va falloir nous croire sur parole, ou lire un autre test qui vous en dira plus au risque de ne pas découvrir par vous-même ce qui reste une excellente surprise. Même le scénario se révèle au fur et à mesure, expliquant entre autres les passages 8-bits/16-bits. Quoi qu’il en soit, The Messenger est un must-have pour tous les fans de jeux rétro, mais aussi de mécaniques intelligentes et de jeux de plates-formes exigeants sans pour autant virer au pur Die & Retry. Franchement, foncez.

The Messenger : Une pépite qui cache très bien son jeu !The Messenger : Une pépite qui cache très bien son jeu !The Messenger : Une pépite qui cache très bien son jeu !
Les notes
+Points positifs
  • La géniale pirouette de game design
  • Le level design, plein de bonnes idées
  • Des scènes loufoques qui brisent le quatrième mur
  • Double style rétro au pixel art maîtrisé
  • Très bonne B.O.
  • Le scénario qui ne manque pas de surprises
  • Les défis des Sceaux de Pouvoir
  • Excellente durée de vie, plus de douze heures
-Points négatifs
  • Manque de clarté pendant les dernières heures de jeu
  • Quelques sonorités 8-bits un peu désagréables

The Messenger, c’est le jeu que vous vous devez de découvrir sans ne rien en savoir. Oubliant la structure habituelle de 99 % des jeux vidéo, il nous livre initialement un jeu d’action/plates-formes 8bits de très bonne facture avant d’enchaîner les pirouettes scénaristiques, graphiques et ludiques pour un résultat saisissant et grandiose. Blindé d’humour, il parlera particulièrement aux fans du « genre » grâce à un gameplay grisant et à de multiples idées qui se dévoilent tout au long de l’aventure. Oubliez le style désuet des premières images, The Messenger est une bombe cachée sous une vieille cape pour mieux vous scotcher à votre siège. Un must !

Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 septembre 2018 à 18:10:43
18/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (17)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Mis à jour le 11/09/2018
PC Nintendo Switch Action Devolver Digital Sabotage Studio
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce