Menu
Divinity : Original Sin II - Definitive Edition
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux RPG / Derniers tests jeux vidéo / Divinity : Original Sin II - Definitive Edition /

Test du jeu Divinity : Original Sin II Definitive Edition - Larian peaufine son chef-d'œuvre

Test : Divinity : Original Sin II Definitive Edition - Larian peaufine son chef-d'œuvre
PC PS4 Switch ONE
Divinity : Original Sin II - Definitive Edition
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 septembre 2019 à 13:41:00
19/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (112)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.5/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Acheter sur MicrosoftMicrosoft Store Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace ONE 23.79€ Cdiscount ONE 25.00€ Cdiscount PS4 27.99€ Amazon PS4 27.99€ Fnac Marketplace PS4 28.00€ Amazon ONE 32.44€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Tout comme pour son ainé, Divinity Original Sin 2 profite de son arrivée sur consoles afin de parachever sa proposition initiale à grand renfort de refontes, de corrections et d’ajouts de contenus sous la bannière d'une copieuse mise à jour baptisée Divinity : Original Sin II - Definitive Edition. Gratuite pour les possesseurs de la version PC originale du titre (sans mauvais jeux de mots) , cette nouvelle mouture prouve une fois de plus l'efficacité des Belges de Larian en matière de portage sur consoles et de suivi de projet dans le temps.

Chargement de la vidéo
Et sur Switch ça vaut quoi ?

Disponible dès son annonce lors du dernier Nintendo Direct en date, Divinity Original Sin 2 : Definitive Edition (ou DOS 2 : DE pour les intimes) se fraye un chemin vers la transportable du constructeur japonais pour une prolongation de sa riche expérience CRPG.

Divinity : Original Sin II Definitive Edition - Larian peaufine son chef-d'œuvre

Des centaines d’heures de quêtes à l’écriture raffinée et à l’humour souvent corrosif vous attendent dans DOS 2. Cette version Switch hérite des contrôles au pad déjà à l’œuvre sur les autres versions consoles du jeu. Efficaces et bien pensés, ils offrent un maniement aisé des personnages et de leurs capacités sur le terrain. Seule la navigation dans les menus et les sous-menus radiaux vous demandera un certain temps d’adaptation avant d’être tout à fait à l’aise.

À qui s’adresse donc cette version Switch de Divinity Original Sin 2 : Definitive Edition ? Aux joueurs souhaitant découvrir le jeu pour la première fois ou aux vieux briscards de la série désireux de s’y replonger en mode nomade ? Aux deux profils en réalité, mais avec des concessions à prévoir dans les deux cas. Le titre dispose d’une fonction intéressante d’import de votre sauvegarde Steam si vous aviez dans l’idée de reprendre une partie en cours (pas de PS4 ou de XBox One donc). Ce transfert de partie ne concerne toutefois que les sauvegardes effectuées depuis la Definitive Edition du jeu. Si tout comme moi votre passif sur DOS 2 s’est déroulée sur la première mouture du jeu, il faudra alors tout recommencer depuis le départ sur Switch.

Divinity : Original Sin II Definitive Edition - Larian peaufine son chef-d'œuvreDivinity : Original Sin II Definitive Edition - Larian peaufine son chef-d'œuvre

Oubliez aussi les soirées canapé entre amoureux en mode coop local en écran partagé. Cette version Switch, dans un souci de performances sans doute, ne gère que la coopération en ligne. Les joies des sessions splittées en local ne sont possibles qu’en mode PvP en Arène.

Ce même souci de la performance pousse Larian à revoir à la baisse les ambitions graphiques de son RPG pour le faire tourner sans trop broncher sur Switch. Loin d’être désagréable à l’œil, ce portage sacrifie une partie de la qualité de ses textures et modélisations sur l’autel de la fréquence d’affichage. Il en résulte une expérience de jeu sans grands ralentissements en intérieurs et extérieurs, mais bien moins fine que ses homologues PC et consoles avec un rendu parfois baveux et des modèles revus à la baisse. Si l’on s’habitue assez vite à ces concessions techniques en mode portable, un passage sur la TV en docké amplifie le manque de finesse général du portage. Nous vous recommandons donc d’envisager DOS 2 Switch en version nomade avant tout.

Au final, ce portage Switch semble partager la même ambition qu’un certain The Witcher 3. Au prix de plusieurs sacrifices techniques, il parvient à transposer une expérience RPG d’une extrême richesse sur un hardware aux usages plus flexibles qu’une console traditionnelle ou un PC. De quoi emporter partout avec vous l’un des meilleurs jeux occidentaux de ces dernières années.

Notre comparatif de la version Switch et PC de Divinity : Original Sin II Definitive Edition

Chargement de la vidéo

Une jouabilité au poil

Divinity : Original Sin II Definitive Edition - Larian peaufine son chef-d'œuvre

Pas besoin d’aller fouiner très loin pour Larian afin de trouver un modèle du genre en matière d'adaptation de RPG en vue isométrique sur consoles. Il leur suffisait de se tourner vers leur propre travail sur Divinity : Original Sin Enhanced Edition. La liste des modifications apportées à cette version Definitive du second volet de la saga est une fois de plus si massive qu’il serait impossible d’en faire le tour au sein d’un test concis. Nous nous concentrerons sur les plus impactantes d’entre elles, ainsi que sur les améliorations et/ou spécificités de cette édition. Pour les plus curieux d’entre-vous, l’inventaire des modifications est à consulter dans ce document de plus de 50 pages.

Divinity : Original Sin II Definitive Edition - Larian peaufine son chef-d'œuvre

Première interrogation légitime : DOS 2 est-il jouable à la manette lui dont le genre est si fortement associé au combo clavier et souris du PC ? La réponse est un grand oui avec des contrôles intuitifs combinée à une attribution ingénieuse des différentes capacités sur les boutons pourtant limités d’un pad. Le gameplay ne perd donc rien en fluidité et la disparition du pointeur de la souris ne se fait ressentir que dans les situations nécessitant de la précision comme lors du ciblage de certains ennemis dans la mêlée. Le portage console s’accompagne aussi d’une refonte de l’interface avec différents panneaux repensés pour un accès et une navigation plus rapide. D’une simple pression de la gâchette supérieure droite de la manette, on ouvre désormais un panneau d’accès rapide aux différents menus du jeu. Feuille de personnage, inventaire, interface d’artisanat, tout tombe sous la main en quelques secondes. Le journal de quêtes gagne lui aussi en clarté avec une meilleure utilisation de l’espace de l’écran, des sections plus distinctives ainsi qu’une meilleure classification entre les catégories de mission.

Co-op en mode canap

La co-op en écran splitté à deux joueurs en mode canapé fait son grand retour pour notre plus grand bonheur. Dynamique, l’option permet à un second joueur de rejoindre la partie à la volée en connectant une seconde manette à la console. Balade en duo, exploration des moindres recoins des donjons et bien sûr combats en binôme pour profiter au mieux des interactions entre les capacités, la chose se fait avec une facilité absolue. Jouez ensemble et l’écran affichera une image unique, choisissez de vous éloigner un peu pour vous répartir les objectifs et l’écran se scindera en deux de façon automatique. La fonction s’accorde de façon naturelle avec l’esprit même du jeu, en co-op certes, mais autorisant tout de même deux joueurs à se la jouer perso dans leurs actions. Le multi en ligne à quatre joueurs est bien entendu toujours de la partie.

Divinity : Original Sin II Definitive Edition - Larian peaufine son chef-d'œuvreDivinity : Original Sin II Definitive Edition - Larian peaufine son chef-d'œuvre

Outre la tonne de modifications apportées à l’équilibrage des combats, des talents et des statistiques, on note aussi l’arrivée d’un nouveau mode de difficulté “Story Mode” destiné aux joueurs les moins familiarisés avec le titre. Accès illimité à la résurrection, fuite gratuite en combat et bonus de statistiques viennent ici faciliter l’expérience de jeu. Un nouveau tutoriel et quatre nouvelles arènes de combat s’ajoutent aussi à la proposition déjà touffue de cette Definitive Edition.

La mise à jour la plus importante de cette version concerne l’acte 3 du jeu, qui a été complètement réécrit afin d’offrir une expérience plus riche et immersive aux joueurs. Considéré comme le plus faible du jeu de base en matière d’écriture et de contenus, ce chapitre final fait peau neuve et offre désormais plus de trente heures de quêtes revues et corrigées.

Divinity : Original Sin II Definitive Edition - Larian peaufine son chef-d'œuvre

Une couche supplémentaire d’optimisations offre des performances améliorées sur PC avec une meilleure utilisation de la mémoire et des ressources du processeur. Le titre supporte désormais la fonctionnalité HDR sur consoles pour de meilleurs contrastes sur TV compatibles. Riches et détaillés, les environnements s’affinent encore un peu et permettent toujours à Divinity Original Sin 2 de siéger au rang des plus beaux RPG en vue isométrique du marché. Si la qualité d’affichage sur consoles dépendra de votre hardware, le framerate est ici fixé à 30 fps sur toutes les machines de salon. La version Xbox One X dispose d’un affichage en 4K natif tandis que son homologue PS4 utilise une technique d’upscale (Checkboard) afin de simuler cette résolution. La beauté et la richesse des décors et des effets de combat occasionnent quelques chutes de framerate et autres apparitions tardives de textures sur consoles.

Les notes
+Points positifs
  • Maniabilité intuitive à la manette
  • Navigation plus aisée dans les menus
  • Nouveau tuto, nouvelles arènes, une tonne de contenus inédits à découvrir
  • L'acte 3 enfin remplumé
  • Mode co-op et multi en ligne très facile d'accès
  • Techniquement solide...
-Points négatifs
  • ... Malgré quelques chutes de fps
  • Le titre manque parfois de lisibilité en combat

Déjà considéré comme l’un des tous meilleurs RPG de ces dernières années dans sa version de base, Divinity Original Sin 2 peaufine de bien jolie manière sa proposition avec une Defintive Edition bourrée à craquer d’améliorations. Son portage console reste dans la même lignée que celui de son aîné : intuitif, très maniable au pad, un vrai plaisir à parcourir en solo ou, mieux, en coopération locale ou en ligne.

Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 septembre 2019 à 13:41:00
19/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (112)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.5/20
Mis à jour le 09/09/2019
PC PlayStation 4 Nintendo Switch Xbox One RPG Larian Studios Heroic Fantasy
Dernières Preview
PreviewNioh 2 - Une suite qui déchaîne son démon intérieur ? 13 sept., 18:22
PreviewRing Fit Adventure : La symbiose idéale entre sport et jeu vidéo ? 12 sept., 14:15
PreviewProject Resistance : Le nouveau Resident Evil orienté multi où l’enfer, c’est l’autre 12 sept., 07:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019