Menu
Guacamelee! 2
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • Switch
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Guacamelee! 2 : Une suite pimentée
PC PS4
Guacamelee! 2
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Ayden_
L'avis de Ayden_
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 août 2018 à 18:38:37
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.5/20
Tous les prix
Partager sur :

Délicieuse friandise de 2013, Guacamelee! avait charmé les joueurs par sa direction artistique sucrée et sa formule équilibrant habilement action et plate-forme. Empreinte de la culture mexicaine et d’une bonne dose de second degré, cette piñata vidéoludique et son héros masqué s’offrent de nouvelles aventures. Exotique, drôle et pimentée, cette suite se déroule sept ans après les évènements du premier volet et promet une épopée au bon goût de tacos. Encore une fois, la formule Metroidvania, teintée de sonorités mariachi, fonctionne à plein régime. D’ailleurs, en parlant de régime…

Notre avis en moins de trois minutes

Chargement de la vidéo Test Guacamelee! 2 en vidéo
Guacamelee! 2 : Une suite pimentée
Sept ans plus tard, Juan n'a plus son corps d'esthète.

Oubliez la séquence du flashback rappelant l’épique combat contre Calaca, le bon vieux Juan Aguacate n’a plus le charisme et la prestance de ses années fougueuses. Désormais casé et père de deux marmots, le héros a subi les affres du temps. Voûté et bedonnant, il porte sa ceinture dorée en souvenir de ses escapades d’antan. Le mec ne respire pas la joie de vivre et se désespère de pouvoir, un jour, retrouver son allure d’étalon musclé. Alors qu’il est en route pour le village – dans le but de récupérer des avocats (oui, en termes d’adrénaline, on repassera) – il se retrouve au-devant d’une terrible menace. Le Mexivers, réunissant divers mondes parallèles, est sur le point de disparaître. Salvador, jadis du bon côté, est passé dans le camp des ténèbres et cherche à s’emparer de trois reliques sacrées. Si le monde des vivants vient à côtoyer celui des morts, le déséquilibre temporel mènera à la catastrophe redoutée. Récupérant son masque, sa jeunesse et son physique d’Apollon, Juan est l’espoir de toute une communauté.

La direction artistique est toujours aussi percutante.

Guacamelee! 2 : Une suite pimentée Guacamelee! 2 : Une suite pimentée Guacamelee! 2 : Une suite pimentée

AU BON GOÛT DES TORTILLAS

Guacamelee! 2 : Une suite pimentée
Les boss sont évidemment de la partie.

Quelques minutes suffisent à retrouver l’ambiance complètement déjantée de l’original. Guacamelee! 2, comme on pouvait s’y attendre, est un condensé d’humour et d’action au rythme millimétré. L’avatar a toujours cette démarche unique, à laquelle viennent s’ajouter des mouvements aux noms aussi évocateurs que le coup du coq ou la claque de grenouille. Les commandes répondent au tac au tac et on prend un malin plaisir à mettre de bonnes tartes aux entités squelettiques tout en passant dans leur dos via de subtiles feintes et esquives. La transformation en poulet, façon Morph Ball de Samus Aran, est toujours de la partie et il ne faut pas longtemps pour retrouver ses repères. Séquelle oblige, les développeurs ont intégré quelques mouvements inédits comme le booster de l’aigle qui agit à la manière d’un grappin invisible ou encore une glissade bien pratique.

Au-delà de l’univers, aussi attachant qu’immersif, on retient l’extraordinaire variété des situations. Outre les séquences en mode poulet, le jeu multiplie les bonnes idées : switch entre deux dimensions (qui a un impact à la fois sur le décor et les adversaires), mécaniques de jeux de plate-forme à l’ancienne (rebonds sur les murs, divers types de saut…), mini-boss… on ne s’ennuie pas une seconde ! À cela vient s’ajouter un système de combat faisant la part belle aux brises de garde et aux choppes, certaines attaques étant matérialisées par des couleurs pour un maximum d’efficacité. Guacamelee! 2 s’amuse avec le joueur, n’hésitant pas à faire monter la difficulté le temps de quelques phases où la dextérité est plus que recommandée, notamment lors des affrontements contre les boss. Dans ces conditions, le multijoueur en coopération, en plus d’être fun et convivial, est sacrément bienvenu !

Guacamelee! 2 : Une suite pimentée Guacamelee! 2 : Une suite pimentée

PAYSAGE DE CARTE POSTALE

Guacamelee! 2 : Une suite pimentée
Le clin d'oeil génial à Limbo.

Jouant délibérément avec les clichés, Guacamelee! 2 fait montre d’une maîtrise remarquable, à la fois sur le plan visuel, mais aussi en termes de level design. En plus de son gameplay à la palette étendue, le titre de Drinkbox Studios est un modèle du genre dans la conception de ses niveaux. Il est ainsi plus que recommandé de se défaire du chemin principal afin de s’essayer aux innombrables défis annexes qui mettront vos nerfs à rude épreuve. Parfois, pour obtenir le contenu d’un coffre, il faut souffrir ! Mais c’est aussi et surtout un bon moyen pour profiter d’une direction artistique toujours aussi décalée, colorée et incroyablement inspirée. Les habitués du premier volet regretteront finalement que les développeurs n’aient pas été plus loin dans la surenchère et les nouveautés. Le sentiment du copier/coller n’est jamais loin, que ce soit d’un point de vue graphique ou musical, néanmoins la maîtrise d’ensemble, sa bande-son géniale et son rythme haletant, ne peuvent être niés. Guacamelee! 2 est un peu comme un bon plat de fajitas. On n’est jamais loin de l’overdose cependant on se ressert tout de même.

Les notes
+Points positifs
  • Maîtrise visuelle et musicale
  • Level design de folie
  • D’une générosité rare
  • Du fun, des rires et du poulet !
  • Le multijoueur
-Points négatifs
  • Sensation de recyclage trop présente
  • Certains défis sont terribles pour les nerfs
  • Pas facile de jongler entre les commandes

Si la surprise est à mettre au passé, Guacamelee! 2 demeure une pépite dans son genre. Mêlant habilement action, énigmes et sauts chirurgicaux, le plateformer à la sauce mexicaine est d’une formidable générosité. Aussi pimenté qu’un guacamole traditionnel, le plat se savoure malgré une impression de recyclage qui colle à la peau du début à la fin. Ce manque de renouvellement est palpable et laisse un petit goût d'inachevé mais on se laisse vite embarquer par la musique mariachi de cette fable musclée que Disney, avec son Coco, n’aurait pas renié.

Profil de Ayden_
L'avis de Ayden_
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 août 2018 à 18:38:37
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.5/20
Mis à jour le 25/08/2018
PC PlayStation 4 Aventure Plate-Forme Combat Drinkbox Studios Sony
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live