Menu
Pool Panic
  • Tout support
  • PC
  • Switch
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Pool Panic : Le billard qui perd la boule
PC Switch
Pool Panic
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Ayden_
L'avis de Ayden_
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 août 2018 à 09:00:01
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Partager sur :

À première vue, Pool Panic a tout d’un jeu de billard classique. Le joueur incarne une boule blanche qui doit envoyer toutes ses collègues de couleur dans les abîmes, pour ensuite s’occuper de la boule noire. Mais il suffit de se pencher sur son cas pour comprendre que le slogan « la simulation de billard la moins réaliste du monde » n’est pas usurpé. En réalité, il s’agit plus d’un jeu d’adresse gravitant autour de cette thématique auquel on a ajouté des tables naturelles, un univers loufoque et des obstacles complètement barrés. Avec son design très singulier et son approche déjantée, Pool Panic est une curiosité estivale qui ne manque pas de panache.

On vous dit tout sur Pool Panic en moins de trois minutes

Chargement de la vidéo Test Pool Panic en vidéo
Pool Panic : Le billard qui perd la boule

Oubliez le tutorial et les premières parties permettant de prendre connaissance des commandes, Pool Panic n’a rien d’une production classique. Avec votre baballe blanche armée de son sourire forcé improbable et ses deux guiboles, vous allez faire les quatre cents coups dans un lieu pittoresque où se côtoient des terres agricoles, un château-fort, des lacs, de longues voies bitumées, un gâteau géant, une fête foraine, un cirque, des plaines verdoyantes… le tout étant réuni sur une map gigantesque permettant d’aller où bon vous semble. Sur cette fameuse carte, l’avatar tout vêtu de blanc doit participer à plus d’une centaine d’épreuves dispatchées çà et là pour obtenir le droit de grimper au sommet d’une colline qui s’élève de plus en plus, à mesure que le joueur parvient à réussir les différents défis. Et justement, en parlant de défis…

Pool Panic : Le billard qui perd la boulePool Panic : Le billard qui perd la boulePool Panic : Le billard qui perd la boule

LA ZIZANIE

Pool Panic : Le billard qui perd la boule

Si le but principal consiste, en grande partie, à pousser les boules de couleur dans les poches, vous allez vite vous apercevoir que l’aventure s’apparente à une sorte de grand 8 complètement allumé. Pool Panic est au billard ce qu’est Nintendo World Cup (avec ses persos SD, ses retournés à la Olive et Tom…) au foot… mais encore plus perché ! Durant son périple, le joueur va ainsi faire sortir les poules d’un poulailler, braver l’autorité d’un gang de motards, se grimer en hors-la-loi ou encore anéantir un mariage. Certains iront même jusqu’à planter des pièges à loups dans leur cabane de fortune pour vous arrêter ! En clair, pour mener à bien les multiples objectifs, il va falloir semer la pagaille !

Une fois en jeu, le tout est d’une grande simplicité : le stick droit permet de contrôler la queue de billard tandis que les boutons de tranche ZR et R (sur Nintendo Switch) permettent d’effectuer un tir puissant et un tir plus léger. La visée matérialise alors un tracé qui devient jaune dès que la cible est en ligne de mire. Ce sont ces commandes que l’on vous enseigne durant le tutorial, mais il faudra ensuite analyser chaque situation pour comprendre comment parvenir à envoyer toutes les boules dans les trous. En effet, certaines sont cachées ou bien positionnées à des endroits a priori inaccessibles. Et pour toutes les retrouver, il va falloir jouer avec les éléments, pousser les obstacles, quitte à plonger dans une marre d’eau quand c’est nécessaire. En variant les situations, malgré un principe extrêmement basique, Pool Panic parvient à être très original, tout en poussant à en voir toujours plus. Couplé aux multiples tables et à certaines boules qui ne restent pas en place (elles fuient à votre approche, font vibrer le terrain de jeu, etc.), le cocktail demeure très savoureux !

Pool Panic : Le billard qui perd la boulePool Panic : Le billard qui perd la boule

BALLE À BLANC

Si les débuts sont accessibles, le challenge ne tarde pas à faire son apparition. Et pour cause, en plus de trouver un nombre suffisant de boules de couleur pour ensuite s’occuper de la boule noire, les plus acharnés auront à cœur de boucler chaque défi en respectant quatre conditions : gérer le temps imparti, terminer l’épreuve en envoyant toutes les boules (y compris celles cachées) dans le trou, ne pas envoyer votre boule ou la boule noire dans un trou avant la fin du défi et enfin limiter le nombre de coups. Autant dire qu’il va falloir un bon paquet de dextérité et de patience pour obtenir la totalité des trophées. Il faut viser juste et bien !

Pool Panic : Le billard qui perd la boulePool Panic : Le billard qui perd la boulePool Panic : Le billard qui perd la boule

Et c’est peut-être là que Pool Panic pêche. Au-delà de son aspect légèrement répétitif (toutes les épreuves n’ont pas le même degré de fun), le titre d’Adult Swim Games souffre d’une maniabilité parfois hasardeuse. Le gameplay est assez lent, il n’est donc pas toujours facile d’être réactif et le manque de précision est palpable. Il n’est pas rare également d’être complètement perdu, la faute à des environnements un peu brouillons qui gênent la visibilité. Malgré cela, on passe un bon moment grâce à son solo inventif auxquels viennent se greffer un mode Panique, sorte de time attack mettant sous pression le joueur, ainsi qu’une arène versus autorisant de deux à quatre joueurs à s’affronter dans des mini-jeux.

Les notes
+Points positifs
  • Plus d'une centaine de défis
  • La carte imposante et variée
  • La bande originale
  • Les situations qui se renouvellent sans cesse
  • Direction artistique assumée (on aime ou pas)
-Points négatifs
  • Manque de précision
  • Décors brouillons qui manquent de clarté
  • Techniquement limité
  • Bruitages casse-têtes

Pas besoin de sortir de Saint-Cyr pour se douter que Pool Panic ne plaira pas à tout le monde. Au-delà de sa direction artistique particulière, le jeu manque de précision et sa technique limitée pourra en gêner certains. Mais il suffit de mettre de côté ces quelques anicroches pour se retrouver en face d’un titre drôle, à l’ambiance délirante et qui multiplie les situations loufoques. Malgré sa répétitivité, on passe un bon moment et on y revient régulièrement. Ce n'est certainement pas le titre le plus ambitieux qui soit, néanmoins il possède des atouts insoupçonnés.

Profil de Ayden_
L'avis de Ayden_
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 août 2018 à 09:00:01
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Mis à jour le 14/08/2018
PC Nintendo Switch Adresse Sport Adult Swim Games Rekim Humoristique
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Dreams : Media Molecule va faire de vous le Toby Fox de demain
    PS4
  • Preview : Yoshi's Crafted World : Le jeu de plates-formes mignon "fait-maison"
    SWITCH
  • Preview : A Plague Tale : Innocence, l’aventure qui rat-isse large dans ses inspirations
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Tom Clancy's The Division 2
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Sekiro Shadows Die Twice
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce