Menu
Mooncrash
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Prey : Mooncrash – Une extension originale construite sur une base solide
PC PS4 ONE
Mooncrash
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de daFrans
L'avis de daFrans
MP
Journaliste jeuxvideo.com
21 juin 2018 à 14:19:35
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.4/20
Tous les prix
Prix Support
16.99€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Bien loin des modeleurs de AAA habitués au risque zéro en piochant dans des genres qui garantissent un certain retour sur investissement, le studio Arkane se balade comme un électron libre dans le paysage vidéoludique. Après Dishonored, la firme française avait surpris son monde en s’inspirant des mélanges FPS / RPG des années ’90 pour donner naissance à Prey. Même s’il manquait un petit brin de génie à ce titre pour égaler les grands noms dont il s’inspire, nous avions affaire à une très bonne aventure à la narration intelligente. Un an plus tard, les développeurs remettent le couvert avec une extension particulièrement originale.

Mooncrash trailer

Chargement de la vidéo

Une histoire sur deux plans

Prey : Mooncrash – Une extension originale construite sur une base solide
Vous êtes coincé sur une station orbitale, pressé de revenir sur Terre.

En lien avec les événements survenus sur le Talos 1, le scénario de Mooncrash vous permettra de suivre des personnages tout à fait différents, tout en voyant passer de temps à autre des noms bien connus tels qu’Alex Yu. Vous incarnez un hacker payé par la société Kasma pour enquêter sur une base lunaire fondée par sa rivale, la compagnie Transtar. Malheureusement, la situation n’est pas toute rose et une double intrigue se met rapidement en place. Tout d’abord, il y a votre histoire, celle d’un personnage presque prisonnier qui n’a qu’une envie, terminer au plus vite son contrat afin de retourner auprès de famille, et de l’autre, celle du complexe lunaire qui s’est éteint depuis peu, ce qui ne présage rien de bon.

Prey : Mooncrash – Une extension originale construite sur une base solide
Vous devrez remplir certains objectifs pour débloquer les héros.

Nous nous retrouvons ainsi face à la première originalité du titre, au début de votre aventure, votre employeur vous fait parvenir un opérateur volé à Transtar. Il est rempli de données et puisque nous sommes dans le futur, vous allez pouvoir l’utiliser pour créer une simulation et revivre les derniers instants de cinq personnages bloqués sur la lune. Vous allez donc devoir plonger dans la peau de chacun d’entre eux afin de découvrir pourquoi la station ne donne plus signe de vie. Si au début de votre partie, vous ne disposez que d’un seul héros, vous pourrez (et devrez) débloquer les autres en accomplissant des missions variées. Une idée originale qui vient évidemment servir un gameplay tout beau, tout neuf.

Du rogue-like chez un studio majeur ?

Prey : Mooncrash – Une extension originale construite sur une base solide
Bienvenue sur la lune !

Et si nous employons le mot "variées", ce n’est pas par hasard. En effet, Arkane a eu la bonne idée de rendre certains éléments de votre partie aléatoires. Ainsi, lorsque vous essayerez de vous enfuir de la base avec l’un de vos personnages, vous devrez conjuguer avec certains facteurs aléatoires qui seront plus ou moins à votre avantage. Si vous souhaitez par exemple utiliser un module de sauvetage, il faudra d’abord trouver quel bâtiment en possède un en état de marche. Même idée avec le tram qui relie les diverses ailes de la station, comme avec la SNCF, le train est parfois en panne. Bref, plein de petits éléments viendront gâcher un peu votre séjour lunaire, tandis que certains objets trouvés au bon moment vous le rendront plus agréable.

Prey : Mooncrash – Une extension originale construite sur une base solide
La famille Yu est partout.

Au fil de votre aventure, vous comprenez que chaque personne possède ses propres spécificités. Riley Yu sera ainsi adepte des pouvoirs aliens comme le fameux mimétisme ou encore l’invocation de Typhoon, alors que Vijay Bhatia ne pourra pas utiliser de pouvoirs et se concentrera sur la force brute. Les choses deviennent encore plus intéressantes lorsque nous découvrons qu’il est nécessaire de jouer ses cartes dans le bon ordre pour accomplir certains objectifs. La simulation étant persistante, si vous réparez une machine avec un premier personnage, le suivant pourra également l’utiliser. Et si vous mourez ou ne parvenez pas à sauver vos cinq personnages dans le temps imparti, vous devrez tout réinitialiser et recommencer. Notez tout de même que vous gardez les capacités débloquées à l’aide des neuromods pour chacun de vos personnages, même après une réinitialisation.

Prey : Mooncrash – Une extension originale construite sur une base solide
Un score s'affiche après chaque sortie avec un personnage.

Le mariage entre le rogue-lite et Prey est donc heureux, mais nous aurions tout de même aimé qu’il soit plus engagé. En effet, si certains éléments modificateurs viendront perturber votre aventure, le squelette de chacune de vos parties restera le même. Les personnages sont les mêmes, la carte reste identique et c’est bien dommage. On comprend bien sûr qu’aller plus loin dans le côté aléatoire aurait compliqué les choses avec un titre aussi complexe que Prey, mais l’ensemble nous paraît finalement bien plus cadré que ce à quoi nous nous attendions. Par ailleurs, un peu plus de folie aurait peut-être permis de rendre certaines runs extrêmement difficiles et d’autres complètement dingues, ce qui fait aussi le sel de certains titres indé’ dont s’inspire Mooncrash ; The Binding of Isaac en premier lieu. Mais ne boudons pas notre plaisir tout de même, l’aventure proposée reste très agréable et le côté rogue-lite, bien qu’amoindri, apporte un vrai plus au gameplay du jeu.

Prey : Mooncrash – Une extension originale construite sur une base solidePrey : Mooncrash – Une extension originale construite sur une base solidePrey : Mooncrash – Une extension originale construite sur une base solide

La star, c'est le gameplay

Prey : Mooncrash – Une extension originale construite sur une base solide
Le cutter laser est l'une des seules nouveautés côté armes.

Nous avons surtout évoqué le gameplay jusqu’à maintenant, mais Mooncrash a d’autres arguments. Tout d’abord, la base lunaire est particulièrement bien construite. C’est du pur level design à la Arkane avec tout ce que cela comporte de verticalité et de visuels éblouissants. Comme dans l’aventure originale, les zones dangereuses sont glauques à souhait et contrastent avec le luxe baroque des bureaux de Transtar. On appréciera également le côté logique de la station qui se forme en trois bâtiments reliés entre eux par un cratère lunaire loin d’être accueillant.

Prey : Mooncrash – Une extension originale construite sur une base solide
Vous disposez d'un temps imparti pour sauver vos cinq héros.

C’est effectivement dans cette zone que rôde la nouvelle créature de cette extension, le requin lunaire. Aussi imposant que le Cauchemar, celui-ci a toutefois la capacité de s’enfouir dans le sol afin de venir vous dévorer vitesse grand V. Heureusement pour nos héros, il ne réagit qu’aux sons et vibrations, il suffit donc de se déplacer rapidement pour éviter ses terribles attaques. Inutile de vous déchaîner avec vos balles, rien ne semble pouvoir l’arrêter. Pas même la nouvelle charge Glue, une sorte de grenade qui explose en tout plein de morceaux de mousse incapacitante. Vous l’aurez compris, la star de cette extension c’est surtout le gameplay rogue-lite puisque les autres nouveautés sont assez peu nombreuses.

Les notes
+Points positifs
  • Le level design de la base lunaire est superbe
  • L'aspect rogue-lite est une très bonne idée...
  • Cinq personnages qui se complètent bien
  • Un scénario bien écrit et captivant
  • Un shooter qui offre de bonnes sensations
-Points négatifs
  • Des temps de chargement trop longs
  • ... mais pas assez exploitée
  • Peu de nouveautés au niveau des armes et du bestiaire

Une belle aventure originale, voici comment résumer au mieux Mooncrash. Le petit tour sur la lune que nous propose Arkane est très réussi que ce soit dans son level design, dans la construction de son scénario ou encore dans son gameplay. On nous avait promis du rogue-lite et sur ce point, le contrat est presque rempli puisque notre progression est renouvelée à chaque partie, offrant ainsi une bonne rejouabilité à l’ensemble. On aurait toutefois aimé que l’aléatoire aille plus loin, que ce soit dans l’agencement de la base lunaire ou dans les personnages et les capacités qu’ils possèdent. Comme pour Prey, c’est du très bon, mais il manque cette petite touche de folie ou de génie pour atteindre l’excellence.

Profil de daFrans
L'avis de daFrans
MP
Journaliste jeuxvideo.com
21 juin 2018 à 14:19:35
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.4/20
Mis à jour le 21/06/2018
PC PlayStation 4 Xbox One Action FPS Bethesda Softworks Arkane Studios Bethesda Softworks
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Red Dead Redemption 2… Et pour quelques pixels de plus
    PS4 - ONE
  • Aperçu : Luigi's Mansion 3DS : Le mode coopération pas vraiment au point
    3DS
  • Aperçu : Super Mario Party : Le retour aux sources tant attendu ?
    SWITCH
Derniers aperçus
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Assassin's Creed Odyssey
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • FIFA 19
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Gaming Live