Menu
Soccer Spirits
  • Tout support
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux RPG / Derniers tests jeux vidéo / Soccer Spirits /

Test du jeu Soccer Spirit, quatre ans après

Test : Soccer Spirit, quatre ans après
iOS Android
Soccer Spirits
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Tokisaki-Kurumi
L'avis de Tokisaki-Kurumi
MP
Utilisateur jeuxvideo.com
05 août 2018 à 19:00:01
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/20
Partager sur :

Contributeur

Alors que nos téléphones deviennent de plus en plus puissants avec des spécifications toujours plus incroyables, les jeux sur cette plateforme pullulent de plus en plus. Un secteur en particulier est en pleine explosion depuis quelques années déjà, et ne semble pas cesser sa course folle : il s'agit des jeux d'animation asiatiques. Adapations de manga ou d'anime, TCG, J-RPG... cette catégorie du store ne cesse de nous abreuver d'applications toutes hautes en couleur, et qui pourtant peinent justement à briller davantage que leurs collègues dans cet océan arc-en-ciel. Penchons-nous sur le cas d'un titre mêlant jeu de cartes avec une touche de stratégie et beaucoup de design "japonisant".

Soccer Spirit, quatre ans après

{{article_encart|titre=Soccer Spirits, c'est quoi ?|texte=Soccer Spirits est un jeu mobile créé par Com2us et développé par BigBall Co. Ltd, sorti le 24 septembre 2014 dans notre grand pays consommateur de divertissement japonais. Disponible sur Android et iOS, il vous placera aux commandes d'une équipe de football galactique qui doit gagner la ligue de la galaxie et par la même occasion, sauver l'univers à la force de leurs pieds et de leur ballon. Rien que ça !

Si l'univers et l'histoire sentent le réchauffé en comparaison de ce qu'on a pu voir de similaire dans le store, Soccer Spirit arrive à se démarquer par sa communauté toujours active et qui ne cesse de grandir. AInsi, on note par exemple plus d'un million de téléchargements sur le Play Store avec une note globale de 4,4 sur 5. Le titre a bénéficié d'un suivi actif et régulier encore aujourd'hui, et ne cesse de proposer à ses joueurs des mises à jour de contenu, qu'il s'agisse de nouveaux personnages, d'objets in-game, ou parfois de nouvelles fonctionnalités. }

Le foot, c'est bien, le foot en manga, c'est mieux

L'image en début d'article vous a surement induits en erreur, néanmoins ici on ne parle pas d'un jeu de foot comme Pro Evolution Soccer ou FIFA mais bien d'un jeu de cartes. La dominance asiatique se ressent avec des personnages hauts en couleur, un style de dessin, un design des plus "shonen" et un doublage des cartes en coréen. Oui, chaque personnage bénéficie de sa petite voix, si vous décidez d'activer cette fonctionnalité dans les paramètres. Un aspect majeur qui ne plaira pas à tout le monde. Si vous vous attendez à jouer à un jeu de foot "classique" dans un style manga, il n'en est rien.

Soccer Spirit, quatre ans après
Quand on vous parle de couleur…

Sans remettre en cause sa jouabilité assez complète, Soccer Spirit souffrait à sa sortie d’un manque de modes, un souci aujourd’hui corrigé. Vous aurez accès à un panel de modes supplémentaires, outre la traditionnelle campagne se composant de plusieurs dizaines de matches. Ceux-ci sont répartis en trois rencontres chacun, où vous devrez gagner 2 affrontements minimum pour vous qualifier et passer au niveau supérieur (le tout disponible en difficulté normale, difficile et infernale). Cela vous permettra de combattre les différentes équipes du jeu, qui sont légion au vu du nombre de cartes disponibles (plus de 400 !).

Le continuum espace-temps vous permettra de farmer les cartes requises pour faire évoluer vos joueurs pouvant aller jusqu'à deux évolutions et ainsi changer d'apparence. Vous pourrez également disputer des matchs pour remporter des cartes "rivales" pour étoffer votre collection et ainsi vous aider à remporter quelques succès et cristaux, la monnaie premium du jeu. Vous pourrez bien sûr entrer dans la ligue de la galaxie, un match se déroulant comme un match classique, commençant par des huitièmes de finale pour n'en laisser qu'un à la toute fin, et vous permettre ainsi de monter votre grade. Dans ce mode, vous affronterez les équipes de vrais joueurs à contrario de la campagne, ce qui sera bien plus ardu.

Soccer Spirit, quatre ans après
Le menu est assez simple et la prise en main rapide. Un tutoriel est bien sûr fourni au début du jeu

N'oublions pas également les classiques matches de ligue en 1v1 pour remporter quelques items également, ou encore les véritables matchs PVP où vous pourrez attendre qu'un joueur vienne fouler l'herbe du stade pour jouer contre vous. Match face à des inconnus, ou contre vos amis (que vous pouvez d'ailleurs choisir à chaque début de match contre l'IA pour vous aider). Ne passez pas à côté du colisée du désespoir, sorte de mode infini où vous devrez affronter des IA toujours plus puissantes pour gagner cristaux et pierres afin d'acheter des skins qui augmenteront les statistiques de vos personnages.

Le gameplay dans tout ça ?

Côté jouabilité, le titre a eu le temps de fournir aux joueurs une expérience des plus enrichissantes au fil des mises à jour, devenant d'ailleurs de plus en plus accessible. Il était complexe et contraignant, dans la première année du jeu, de former une équipe de rang maximum (6 étoiles à l'époque, restreint en plus de cela par une capacité de carte à placer, chaque carte "coûtant" des points). Cette contrainte est désormais abolie : vous pourrez assez facilement vous composer une équipe complète de rang 5 en une petite dizaine d'heures, voire moins, grâce aux cadeaux et succès à débloquer.

Soccer Spirit, quatre ans après
La joueuse se prépare à frapper, tout le monde retient son souffle...

Vous aurez également la possibilité d'améliorer vos cartes, en les faisant monter de niveaux, ce qui constitue d'ailleurs le seul moyen pour les faire évoluer au rang suivant. Le rang maximum par défaut d'une carte est de 5, et peut désormais aller jusqu'à 7. Pour ce faire, vous devrez monter le niveau de votre carte au maximum, à savoir le nombre de dizaines de son grade (2 étoiles : 20, 3 étoiles, 30, etc...) puis sacrifier un nombre de joueurs égal à ce grade pour la faire passer au supérieur. Ainsi, si votre carte de rang 4 est à son niveau maximum, à savoir 40, il vous faudra ni plus ni moins que quatre cartes de rang 4 à sacrifier pour faire évoluer votre personnage au rang 5. Et pour le cinquième rang, on recommence. Un système toujours plus coûteux qui corse toujours la difficulté à mesure que l'on s'approche des hauteurs.

Soccer Spirit, quatre ans après
Un joueur en évolution extrême. Si Zidane avait ce genre de pouvoirs sur le stade !

En effet, si construire une équipe de cartes rares en début de partie est à priori assez simple, le vrai jeu et la véritable difficulté n'arrivent que lorsque vous aurez atteint un stade assez avancé. Si 6 joueurs de rang 6 sont requis pour faire atteindre à une seule carte le rang maximal, multipliez cela par 11 pour avoir une équipe complète au rang maximum… de quoi vous occuper un bon paquet d'heures et de cycles de batterie.

Concernant le gameplay en lui-même pendant une partie type, là aussi, rien n'a été laissé au hasard. Il ne faudra pas se contenter de frapper le ballon et tenter de passer les lignes de l'adversaire. Chaque carte a sa fonction, tireur, capitaine, défenseur, soutien... Combiné à des capacités en adéquations avec lui. Ainsi, si un passeur a peu de PV, il est cependant conseillé de le placer en attaque. Il ne tiendra pas longtemps face à la ligne ennemie, mais l'intérêt est tout autre ! Comme son nom l'indique, s'il passe la balle à une autre carte, l'attaque est ainsi augmentée pour le récepteur. De plus, sa compétence active a parfois pour but d'amplifier cet effet. Vous l'aurez compris, pour faire le plus de dégâts, passer la balle à votre buteur via le passeur et sa compétence pourra multiplier jusqu'à 2 fois la puissance. Combiné en plus avec la compétence du buteur qui peut amplifier le tout, les dégâts seront dévastateurs. Il convient donc de réfléchir un peu et établir des combos et actions bien rythmées pendant le match pour s'en sortir au mieux.

Une activité peut-être redondante pour les plus gros joueurs

Soccer Spirit n'échappe pas à la règle, nous allons devoir parler du farm, activité extrêmement controversée au sein de la communauté de joueurs, et pointée du doigt par beaucoup de monde. Et pour cause, ce genre de titres, et particulièrement les jeux d'animation du genre sont les rois des combats en mode automatique (voire accéléré) où le joueur peut se contenter de regarder son équipe se battre et refaire la même instance en boucle pour obtenir assez de matériaux pour progresser. Mettons-nous d'accord, il y a une part de farm dans Soccer Spirit, tout aussi importante que l'inverse : ce n'est pas un titre où vous passerez votre journée à laisser le téléphone tourner dans votre poche. Cependant, ce genre de phases sera inévitable, notamment pour récolter les matériaux nécessaires à l'évolution de vos cartes ou les matchs d'XP et d'or quotidiens.

En clair, Soccer Spirit implique du farm pour tout ce qui concernera l'évolution de vos personnages, mais ne constituera pas un frein à votre progression naturelle si vous souhaitez progresser dans la campagne ou même jouer en ligue. En effet, le jeu est régi un peu comme Counter-Strike par votre grade PvP, mais surtout par votre rang d'équipe, allant de D à LLL. L'équilibrage est plutôt bien réussi, et vous n'aurez pas de mal à croiser l'herbe avec des joueurs de votre niveau.

Soccer Spirit, quatre ans après
Habituez-vous à voir cette fenêtre, heureusement rattrapée par la diversité et les couleurs dont on ne se lasse pas

Des événements qui rendent la boutique très optionnelle

Bien sûr, on ne peut pas parler de jeu mobile sans parler de microtransaction. Que les sceptiques se rassurent, vous pourrez très facilement et sans aucun souci vous hisser avec une équipe complète de rang 6 tous en évolution extrême et boostés jusqu'à la moelle, sans débourser le moindre centime. Sur cet aspect, Soccer Spirit est l'un des jeux les plus généreux avec sa monnaie. Celle-ci se décompose en 2 grandes catégorie : l'or, utilisé pour les entraînements, les renforcements, les fusions, etc. ; et les cristaux, utilisés pour les tirages de carte, l'achat de matériaux dans la boutique, ou encore les skins. Néanmoins depuis un voire deux ans, le titre a radicalement gagné en facilité de progression, et cela s'accompagne donc d'une acquisition des cristaux qui a relativement bien augmenté, au grand bonheur de tous.

Ainsi, il vous suffit de vous connecter chaque jour et effectuer quelques missions d'événement en plus des missions quotidiennes et hebdomadaires pour cueillir vos récompenses, ajoutées à celles de connexion, qui vous donnent 300 cristaux (le prix d'un tirage pour 11 cartes) ou même un joueur 5 étoiles directement. La boutique est donc entièrement optionnelle, et ne serait justifiée qu'à un haut niveau pour vous permettre de "pay to fast", mais pas "pay to win". En parlant de durée, comptez une dizaine d'heures (voire moins) pour vous fabriquer une petite équipe basique de 5 étoiles, puis une vingtaine d'heures supplémentaires pour la faire évoluer, et toujours plus pour grimper en niveau. Il va sans dire que ces événements réguliers et ces récompenses de connexion combinées tendent à fidéliser les joueurs, et ainsi garder une activité stable. Pas fou le jeu !

Quid de la stratégie ?

Si Soccer Spirit plait également autant, c'est grâce à un aspect souvent négligé par les détracteurs des jeux de ce genre : la stratégie. Vous n'aurez pas seulement à trouver et rassembler vos cartes favorites et les faire se combattre entre elles sur un stade de foot à coup de ballon enflammé. L'aspect team building / stats a toute son importance, et ne saurait être mis de côté passé un certain niveau.

Soccer Spirit, quatre ans après
Le tableau résumant les informations de la carte sélectionnée.

Les débutants se trouveront dans le bain concernant l'interface du titre, pour mieux appréhender les méandres de l'organisation des joueurs et de votre équipe. Chaque carte à une place qui l'avantage plus qu'une autre. Bien sûr, un défenseur sera plus utile vers le goal que sur la ligne d'attaque, mais elle vous conseillera de le placer sur l'aile gauche plutôt que la droite. Viennent ensuite les compétences de Leader, sorte de buff d'équipe qui affectera toutes vos cartes en jeu et que chaque carte possède. À vous de désigner le bon joueur en leader en fonction de son buff. Comme si cela ne suffisait pas, chaque carte a trois compétences passives améliorant des capacités, comme récupérer des points d'action de vie après avoir attaqué, ou augmenter l'effet de passe. Une quatrième compétence active est présente, et vous pourrez lancer contre un montant de votre jauge qui se rechargera plus ou moins vite suivant les pierres d'esprit que vous aurez accroché à vos personnages. 5 au maximum et chacune avec une palette d'effet. Enfin, vient la cohérence de chaque carte. En effet, les cartes se décomposent en plusieurs types, qui sont au nombre de 5 : lumière, ténèbre, tourbillon, ardeur, éclair. Chaque type est efficace ou faible face à un autre, infligeant ainsi un pourcentage donné de résistance ou d'attaque supplémentaire, mais ces résistances ou faiblesses peuvent être changées avec le bon matériel.

Soccer Spirit, quatre ans après
Sharr, le pire cauchemar des goals

Beaucoup de buff de leader ne fonctionnent que sur les types de cartes qui sont identiques aux leurs, et les effets passifs les plus intéressants sont parfois régis par la même règle. Ainsi, vous pourrez vite perdre quelques heures dans le menu des joueurs à scruter et passer en revue les compétences de vos cartes, pour les organiser sur le terrain au mieux. Une équipe appairée et synchronisée dans ses buff peut gagner jusqu'a 30% d'attaque supplémentaire ou de vitesse d'action, pensez-y. Combiné à un système de pierres et de matériaux, Soccer Spirit met l'accent sur des points qu'il aurait été très grave de perdre : la construction et la composition d'une équipe. Hélas, les anciens savent très bien que certaines cartes sont plus puissantes que d'autres, et les nouveaux joueurs l'apprennent vite en voyant certains personnages totalement oubliés, au profit de grands noms du foot comme Sharr ou Kiriel.

Alors que certaines anciennes stars des premières versions se sont fait nerf, d'autres restent les maîtres incontestés dans leur domaine. On peut donc donner à Soccer Spirit l'avantage de laisser aux joueurs un réel aspect de création de son équipe pour créer une division à son goût particulier et précis, pouvant ainsi rendre chaque équipe toujours différente de celle du voisin. Cet aspect est d'autant plus renforcé que les mises à jour apportent de nouvelles cartes et modifications des stats d'anciens personnages, forçant ainsi les joueurs à chercher toujours comment améliorer leur composition. Cependant, ne nous faisons pas d'illusions. Même si une bonne partie des joueurs est décrite ici, la plus grande, demandant un avis sur son équipe dans les forums, finit souvent pas se rediriger vers les valeurs sures : Sharr, Kiriel, Reine de la mort, Ivy noir, Leventador... le paysage peut ainsi en ligue galactique, et à tous les niveaux, paraître assez homogène, car comme dit plus haut, certaines cartes sont clairement plus jouées que d'autres et finissent par s'ancrer dans l'esprit du joueur, créant ainsi un cercle vicieux de son utilisation et délaissant d'autres cartes pourtant solidement armées et parfois tout aussi intéressantes à jouer.

Chargement de la vidéo
Les notes
+Points positifs
  • Un jeu magnifiquement haut en couleur...
  • Une durée de vie excellente...
  • Un jeu mobile réellement et intégralement free-to-play
  • Une grande diversité de modes de jeu
  • Une stratégie nécessaire en End Game pour créer une équipe résistante
  • Un gameplay excellent et simplement efficace
-Points négatifs
  • ... mais pas vraiment pour les non initiés / non adeptes du fan service.
  • ... justement là pour pouvoir vous faire revenir sur le jeu et possiblement mettre la main au portefeuille
Soccer Spirit réussit à se démarquer là où d'autres titres du genre se noient dans un océan entier de jeux semblant se copier les uns sur les autres. Bénéficiant d'un réel suivi constant et régulier visant à apporter toujours plus de contenu, ce titre est désormais assez abouti pour permettre à un nouveau joueur de s'amuser pendant un certain temps sans passer à la caisse et avec un minimum syndical de redondance, cette petite perle n'y faisant pas exception. Ses défauts sont heureusement rattrapés par un contenu riche qui tend bien sûr à fidéliser les joueurs et garder une communauté constante, avec des acquis et des bases que peu osent outrepasser, mais c'est ici un pari gagné pour Com2us.
Profil de Tokisaki-Kurumi
L'avis de Tokisaki-Kurumi
MP
Utilisateur jeuxvideo.com
05 août 2018 à 19:00:01
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/20
Mis à jour le 01/08/2018
Jeu de cartes iOS Android RPG Tactique Big Ball Com2us Mangas
Dernières Preview
PreviewLegends of Runeterra : Le jeu de cartes de Riot pourrait rivaliser avec Hearthstone ! Il y a 29 minutes
PreviewNeed for Speed Heat : Courses et customisation enragées sous le soleil de Floride Il y a 13 heures
PreviewDisco Elysium : un RPG particulièrement ambitieux 07 oct., 15:53
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019