Menu
Total War : Arena
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Total War Arena : Une guerre antique Free to Play et intense
PC
Total War : Arena
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Silent_Jay
L'avis de Silent_Jay
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
06 mars 2018 à 16:00:10
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Partager sur :

Depuis maintenant 18 longues années, Creative Assembly et Sega dominent de la tête et des épaules le marché du jeu de stratégie à grande échelle sur PC avec Total War. Et cette célèbre série de Wargame, qui a versé le sang à de multiples reprises sur le Vieux Continent et Le Nouveau Monde à travers les périodes clé de l'Histoire, s'attaque à un nouveau modèle économique aidée du géant du Free to play... Wargaming.net. De cette collaboration aussi inattendue que fructueuse est né Total War : Arena.

Test Total War : Arena en vidéo

Chargement de la vidéo
Bêta Ouverte
Ce jeu est disponible en accès anticipé (Bêta). Son contenu est donc susceptible d’évoluer significativement dans un avenir proche. Le test de la rédaction est valable pour la version 0.1.22718.1305024.455 évaluée le 05/03/2018 et sera mis à jour si nécessaire.

Un contexte antique

Total War Arena : Une guerre antique Free to Play et intense

Loin de rechercher la vérité historique à tout prix, Creative Assembly pioche allégrement dans l’Antiquité pour enrichir le contenu. Ce Total War a le mérite de nous présenter chaque Commander avec un texte d’introduction retraçant sa vie et ses faits d’armes. Des héros de légende s’étalant du VIe siècle av. J-C au Ier siècle ap. J-C et répartis en quatre factions (empire romain, Grèce, Barbares et Carthage) se donnent la réplique sur des champs de bataille devenus mythiques. Du mur d’Hadrien aux Thermopyles en passant par le Capitole à Rome, Total War : Arena voyage aux quatre coins de l’Europe antique le glaive à la main.

En première ligne

Total War Arena : Une guerre antique Free to Play et intense

La franchise Total War s’affaire depuis ses origines à retranscrire toute la complexité des périodes historiques qu’elle traverse. La saga de Creative Assembly ne peut se résumer à de simples joutes guerrières. La plume et l’épée s’entrechoquent depuis près de deux décennies et les récentes productions du studio anglais ne font qu’affirmer ce parti-pris. Total War porte à merveille son nom en alliant diplomatie, vie politique et conflits armés. Et pourtant, Total War : Arena fait fi de cet héritage en misant sur l’accessibilité et une prise en main immédiate.

Total War Arena : Une guerre antique Free to Play et intense

Les fans de la première heure se sentiront probablement désemparés face à ce spin-off délaissant purement et simplement la dimension "gestion" si chère aux joueurs. Le titre de Creative Assembly préfère se focaliser exclusivement sur les batailles et l’amélioration d’une armée qui se résume ici à 3 contingents pouvant compter jusqu’à 100 guerriers. Arena invite 20 stratèges à se crêper le chignon dans la joie et la bonne humeur au cours d’affrontements en 10 versus 10 avec pour objectif de capturer la base ennemie ou d’annihiler les troupes, ni plus ni moins.

Total War Arena : Une guerre antique Free to Play et intenseTotal War Arena : Une guerre antique Free to Play et intenseTotal War Arena : Une guerre antique Free to Play et intenseTotal War Arena : Une guerre antique Free to Play et intenseTotal War Arena : Une guerre antique Free to Play et intense
Total War Arena : Une guerre antique Free to Play et intense

L’exploit individuel n’est que très rarement d'usage. Sans le support de vos coéquipiers, la défaite est assurée. La coopération et la mise en branle d’une stratégie commune s’avèrent primordiales. Impossible de prendre l’ennemi à revers sans l’aide de fantassins engagés en première ligne ou même de conserver ses archers en vie face à la cavalerie ennemie sans la protection de cohortes de légionnaires lourdement armées. Chaque décision n’engage pas seulement vos troupes, mais aussi celles de vos alliés de circonstances qui subissent ou profitent de vos choix tactiques en temps réel. La seule présence des Tirs Alliés (communément appelés Friendly Fire) pimente ces batailles d’un autre temps en ajoutant à la formule une pointe de réalisme sadique.

Total War Arena : Une guerre antique Free to Play et intense

Dans le feu de l’action, les habitués des épisodes canoniques seront en terrain connu. Utiliser à bon escient l’environnement, gérer le moral des troupes, exploiter les forces des unités et pallier leurs faiblesses, les grands principes inhérents à la licence répondent ainsi présent. Cependant, le simple fait de ne pas être aux commandes de l’intégralité des forces en présence et de devoir compter sur les autres joueurs pourrait taquiner voire frustrer les puristes du genre. Et pourtant, les affrontements ne perdent aucunement en intérêt bien au contraire. Total War : Arena se veut intense et instantané quitte à sacrifier certains piliers de la série.

La marche forcée des éléphants d'Hannibal

Chargement de la vidéo Total War : Arena Gameplay

Le nerf de la guerre

Total War Arena : Une guerre antique Free to Play et intense

En amont du combat, la composition de vos troupes et le choix de votre commandant déterminent votre approche des conflits à venir. Au nombre de 13, ces “Commanders” aux profils et aux capacités variées imposent une manière de guerroyer afin de profiter de leurs atouts propres. Le Romain Germanicus est idéal pour un assaut frontal alors que la grecque Cynané privilégie les déplacements rapides et les attaques à distance. La mauvaise combinaison Commander - Unités mène bien souvent à la mort ou à une retraite précipitée la queue entre les jambes et la tête baissée.

Total War Arena : Une guerre antique Free to Play et intense

Avec sa vision en 10 versus 10 et la possibilité d’engager uniquement 3 contingents sur le champ de bataille parmi un choix conséquent d'unités, Total War : Arena vous force à faire un choix et à vous y tenir une fois la partie commencée sous peine de manger les pissenlits par la racine prématurément. Et ces unités s’améliorent avec le temps sous l’impulsion du joueur et de ses choix. Chaque Commander augmente de rang (niveau allant de 1 à 10) et débloque de nouvelles capacités en échange de points d’expérience. Et l’obtention de nouvelles unités répond à des prérogatives similaires et indépendantes. Malheureusement certaines unités dominent à l'heure actuelle les débats, à commencer par les éléphants d'Hannibal, en attendant un équilibrage nécessaire.

Total War Arena : Une guerre antique Free to Play et intense

Total War : Arena est un jeu de stratégie Free to Play et la présence de Wargaming.net dans les crédits n’est pas anodine. Les mécaniques inhérentes à ce modèle économique sont parfaitement intégrées et freinent la progression du joueur sans jamais générer de frustration outre mesure. De plus, ce Total War évite avec un certain talent de tomber dans le piège du Pay to Win. La présence de deux monnaies virtuelles et de deux systèmes d’expérience alourdit l’ensemble, mais cela n’enlève rien au plaisir de jeu bien que le contenu soit enchaîné à ces constantes. L’expérience, l’Or et l’Argent sont distribués avec une certaine générosité et les nouveautés affluent rapidement durant les premières heures.

Total War Arena : Une guerre antique Free to Play et intenseTotal War Arena : Une guerre antique Free to Play et intenseTotal War Arena : Une guerre antique Free to Play et intenseTotal War Arena : Une guerre antique Free to Play et intenseTotal War Arena : Une guerre antique Free to Play et intense
Total War Arena : Une guerre antique Free to Play et intense

L’Or débloque tout de même de nouveaux Commanders dont 3 sont offerts au lancement du jeu et des unités alternatives. Mais rassurez-vous, ces unités n’octroient aucun avantage décisif à Rang équivalent. Il ne s’agit que de déclinaisons d’unités préexistantes. Les joueurs pressés ont tout de même l’opportunité de convertir de l’Or en Argent ou encore de l’expérience moyennant quelques pièces sonnantes et trébuchantes. Quand bien même, la montée en puissance de vos armées se mérite et se paye à la sueur du clavier. L’Or, autrefois le nerf de la guerre, n’est ici qu’un facilitateur et non une solution en soi.

Les joueurs conservateurs risquent d'être amers face à certains procédés. La mise en vente de Comptes Premium temporaires augmentant nettement les récompenses sur une courte durée (+50% durant 1-3-7-30 jours) et la présence de Bonus éphémères auraient de quoi inquiéter les puristes. Mais il n’en est rien. Le matchmaking à lui seul assure des affrontements équitables entre des Commanders de rangs (et donc d’unités) équivalents.

Une érosion temporelle

Total War Arena : Une guerre antique Free to Play et intense

Il faut bien l’avouer, le temps des prouesses techniques est bel et bien révolu avec Total War. Depuis de nombreuses années, la franchise végète visuellement parlant. Le changement de moteur de jeu opéré avec ce spin-off intitulé Arena n’a pour seul mérite que d’afficher 6.000 guerriers à l’écran au sein d’environnements partiellement destructibles. Le décrochage de rétine n’a pa eu lieu et pourtant le plaisir de fouler du pied ces lieux historiques reste entier. Total War : Arena ne cherche à aucun moment la prouesse technique, mais garantit une fluidité quasi-constante, et c’est bien là l’essentiel. Les ralentissements sont extrêmement rares et les désynchronisations inexistantes malgré les 20 joueurs interconnectés et les dizaines d’ordres hurlés à la minute.

La puissance des légions de Jules César

Chargement de la vidéo Total War : Arena Gameplay
Les notes
+Points positifs
  • Des batailles coopératives en ligne à 10 versus 10
  • 13 Commanders et des dizaines d'unités et équipements à débloquer
  • Un plaisir de jeu instantané
  • Un jeu de stratégie accessible et efficace
  • Un modèle économique parfaitement intégré
-Points négatifs
  • Un épisode privé de diplomatie et de gestion
  • Un équilibrage encore précaire des unités
  • Un contexte historique torturé et superficiel
  • Des visuels loins des standards actuels
  • L'achat de comptes Premium pour accroître les récompenses

Total War : Arena décontenance de prime abord. En privant la franchise de sa dimension Wargame pour la transformer en jeu de stratégie multijoueur qui plus est Free to Play, Creative Assembly ose et à raison. Ce spin-off cible un nouveau pan de joueurs en modifiant en profondeur l’ADN même de la licence. Et le résultat est à la hauteur de la prise de risque. Total War : Arena fusionne avec efficacité plaisir tactique, instantanéité, richesse du contenu et expérience en ligne… Et ce, malgré 2-3 fonctionnalités Free to Play qui feront grincer des dents les puristes.

Profil de Silent_Jay
L'avis de Silent_Jay
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
06 mars 2018 à 16:00:10
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Mis à jour le 06/03/2018
PC Gestion Stratégie Wargame The Creative Assembly
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live