Menu
Metal Gear Survive
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Jeux Action / Derniers tests jeux vidéo / Metal Gear Survive / Tests Metal Gear Survive /

Test du jeu Metal Gear Survive : Action, survie, gestion... La formule marche-t-elle ?

Test : Metal Gear Survive : Action, survie, gestion... La formule marche-t-elle ?
PC PS4 ONE
Metal Gear Survive
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 février 2018 à 18:25:05
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (109)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
7.9/20
Tous les prix
Prix Support
5.99€ PS4
8.98€ ONE
9.39€ ONE
10.22€ ONE
10.29€ PS4
11.99€ PS4
Voir toutes les offres
Partager sur :

En annonçant Metal Gear Survive, Konami est loin de s’être fait des amis dans la communauté. Il faut dire que le départ de Hideo Kojima a fait quelques vagues et les joueurs ont du mal à voir la série vivre dans son créateur. Mais au-delà de ça, il faut aussi remettre les pendules à l'heure et évaluer le jeu pour ce qu’il est plutôt que ce qu’il représente aux yeux de certains. Alors, Metal Gear Survive, ça vaut quoi ?

Vidéo-Test de Metal Gear Survive

Chargement de la vidéo Test Metal Gear Survive en vidéo

Oui, on a compris. Konami c’est un méchant, Kojima est un gentil et quel que soit la qualité de Metal Gear Survive, tout le monde va joyeusement taper dessus. Mais au-delà de toute la politique qui rôde autour de ce genre de sortie polémique, on a bien l’intention de d’abord vérifier ce que le titre vaut par lui-même.

Metal Gear Solid V bis

Metal Gear Survive : Action, survie, gestion... La formule marche-t-elle ?

La première chose à noter, c’est que Metal Gear Survive est clairement un spin-off. Il ne compte pas s’imposer comme une suite à la série, mais comme une sorte de gros complément qui patauge allégrement dans le gameplay et les éléments de gestion de MGS V. On y contrôle un ex-mercenaire de la Mother Base de Big Boss, happé dans un monde parallèle appelé Dité. On ne va pas vraiment rentrer dans les détails abracadabrants derrière le scénario, d’une, parce qu’il n’est qu’un prétexte, et de deux, parce qu’il y a quand même des choses à découvrir que l’on ne souhaite pas vous gâcher inutilement. Tout ce qu’il faut savoir, c’est que ce monde parallèle, vous y déjà clairement mis les pieds puisqu’il reprend des zones de MGS V. Même si la justification scénaristique pour utiliser des assets existants peut être vue comme un mouvement fourbe et intéressé de Konami, dans l’ensemble, ça reste un spin-off et aussi capillotracté soit le pitch, ça reste cohérent dans un univers déjà connu pour se permettre de belles libertés.

Metal Gear Survive : Action, survie, gestion... La formule marche-t-elle ?

Si vous êtes d’une perspicacité inégalable, vous aurez sans doute remarqué la présence du mot Survive dans le titre. C’est l’optique qui caractérise le mieux le gameplay quand on le compare à celui de MGS V. Certes, on retrouve la maniabilité de ce dernier à 99 %, ce qui comprend l’utilisation de nombreux objets et gadgets via une multitude de raccourci. Mais contrairement aux dernières aventures de Snake, la faim, la soif voire l'oxygène dans certains cas sont des éléments à surveiller constamment. Régulièrement, il vous faudra chasser ou trouver à boire pour ne pas vous effondrer en pleine action. Si tomber à 0 sur une de ces jauges signifie la mort, être à bas niveau a déjà des effets nocifs, comme avoir la vision trouble, tituber, ne plus avoir d’endurance et surtout, avoir un maximum de points de vie restreint. En cela, Metal Gear Survive est plutôt efficace pour mettre la pression même si l'on peut trouver exagérer la façon dont sont disséminés les points d’eau et le bétail, surtout au début du jeu.

Metal Gear Survive : Action, survie, gestion... La formule marche-t-elle ?

En avançant dans le scénario, on découvre de nouveaux éléments pour faire évoluer notre base, dans laquelle on retrouve tous les établis qui servent au crafting. Avec tous les éléments trouvés lors de nos pérégrinations, on apprend à faire de nouveaux outils et des armes plus performantes, avec un grand sens du détail. Tout comme MGS V, vous disposez vraiment d’un arsenal monstrueux ce qui vous oblige d’ailleurs à faire des choix selon les méthodes que vous voulez employer. Mais la gestion de la base passe par de nombreux éléments, comme les cultures pour manger, les centres de soin ou encore les défenses. Pourquoi avoir tant de choses à gérer, me direz-vous ? Parce que vous n’êtes pas seul. En effet, en solo, vous trouverez régulièrement des survivants qui s’intègrent à votre base et lui permettent d’évoluer selon leurs compétences. Il faut alors jauger leurs capacités pour les mettre sur les bons modules, mais aussi veiller à leur bonne santé contre la maladie, la faim, et même contre les ennemis.

Metal Gear Survive : Action, survie, gestion... La formule marche-t-elle ?Metal Gear Survive : Action, survie, gestion... La formule marche-t-elle ?Metal Gear Survive : Action, survie, gestion... La formule marche-t-elle ?

Face aux assauts

Metal Gear Survive : Action, survie, gestion... La formule marche-t-elle ?

En effet, vous allez devoir défendre votre base face à des assauts ennemis (pour ainsi dire, des « infectés ») ce qui passe autant par le placement de murs barbelés que par des pièges divers et variés. Lors de ces attaques de masse, il faut aussi que vous mettiez la main à la patte, bien évidemment, et par main, on entend votre arsenal. Des phases relativement stressantes, mais loin d’être difficiles à gérer si vous n’êtes pas trop manche. Ces missions de survie, vous allez aussi en faire un sacré nombre lors de vos escapades, dans des phases qui peuvent parfois s’avérer nettement plus compliquées. Régulièrement, vous devez ouvrir des points d’excavations ou de téléportation, ce qui attire des vagues d’ennemis. Là encore, vous pouvez rapidement construire des murs et pièges pour vous aider à vous en sortir, mais il n'est pas toujours aisé d'avoir l'oeil partout. Bref, c'est plutôt fun.

Metal Gear Survive : Action, survie, gestion... La formule marche-t-elle ?

Le principe de Metal Gear Survive peut être vu, en mode solo, comme simple, mais efficace. Toutefois, même si l'on ne vous dévoile pas tous les cas auxquels vous aurez affaire, sachez que l’ensemble se répète un peu et manque sans aucun doute de diversité. Notez tout de même que la plupart des zones offrent des conditions particulières de jeu : une sorte de brume constante, appelée Cendres, vous oblige à porter un masque à oxygène et à surveiller votre endurance, qui s’épuise beaucoup plus rapidement en cas d’effort. Outre le fait de rendre le jeu assez hideux 90 % du temps, cet environnement permet de mettre une pression supplémentaire sur le joueur. Une difficulté bienvenue par moments, même si les problèmes d’orientation que cette brume engendre peuvent s’avérer pénibles. Cela dit, il n’est pas impossible que des choses bien plus inquiétantes se cachent dans cette noirceur ambiante, l’occasion pour le titre de tutoyer le genre survival-horror de temps en temps.

Gameplay de Metal Gear Survive : Seul dans les Cendres

Chargement de la vidéo

Un multi dans le solo

Metal Gear Survive : Action, survie, gestion... La formule marche-t-elle ?

Tout comme MGS V, Survive essaie de mélanger solo et multi en un ensemble cohérent. Jouer à plusieurs n’est donc pas un mode à part : les missions en coopération s’intègrent au reste de l’aventure, vous permettant de partir à plusieurs pour sauver un survivant ou pour collecter des ressources, par exemple. Il s’agit toujours de sessions bien définies, tant en matière de temps que de zone de jeu. Le type de mission le plus courant reste la protection d’un point d’excavation, qui demande un minimum de stratégie pour ne pas se faire submerger par les vagues ennemies.

Metal Gear Survive : Action, survie, gestion... La formule marche-t-elle ?

Si jusque là, on pouvait voir Metal Gear Survive comme un bon jeu d’action/survie/gestion, il faut tout de même noter quelques problèmes plus ou moins majeurs, tous liés à la volonté de Konami de faire de son jeu un produit rentable. On ne reprochera pas cette envie, mais plutôt la méthode. Première chose, jouer en coopération est très, mais alors très avantageux par rapport au solo. Non seulement on peut récupérer des ressources sans attendre leur réapparition, mais en plus, lors de ces missions, c’est comme si le temps était arrêté : votre jauge de faim/soif ne descend pas ! Une sorte de paradis dans un monde parallèle qui se voulait pourtant impitoyable. Bien évidemment, Konami a tout intérêt à voir les joueurs jouer en coopération, mais ce grand écart de non-difficulté semble un peu trop prononcé.

Metal Gear Survive : Action, survie, gestion... La formule marche-t-elle ?

Deuxième chose, la boutique en ligne se fait un peu trop remarquer. En effet, construit dans une dynamique multi, le jeu impose quelque choix étonnant même en solo, comme l’impossibilité de faire pause. Mais c’est plutôt le concept de mono-sauvegarde (elle s’écrase à chaque retour à la base) qui nous étonne le plus, surtout quand il est possible de se débloquer des sauvegardes supplémentaires via la boutique ! Il faut dire que changer d’avatar demande aussi de passer par cette case, ce qui risque d'en peiner plus d’un même si d’un point de vue solo, c’est moins dommageable (à moins de rater son build dans l’arbre de compétence). Néanmoins ce qui s'achète à la boutique peu potentiellement se gagner avec le temps de jeu, mais il va falloir de la patience...

Metal Gear Survive : Trailer de sortie

Chargement de la vidéo Metal Gear Survive trailer
Les notes
+Points positifs
  • Un gameplay complet
  • Des tonnes de gadgets
  • Un aspect survie plutôt prononcé
  • La gestion de la base et des survivants
  • Quelques moments stressants face aux hordes
  • Le solo et le multi intégré dans une même expérience
-Points négatifs
  • Techniquement très moyen
  • Impression de déjà-vu
  • Un peu répétitif
  • Manque d'équilibrage : Survie
  • Manque d'équilibrage : Solo/multi
  • Mono-sauvegarde en solo

Metal Gear Survive n’est sans doute pas le jeu le plus respectueux des joueurs - et de son propre univers - qui puisse exister. Le mélange solo/multi est une bonne chose, même si la maladresse de Konami cause des problèmes d'équilibrage. Sous ses airs de repompe de l’univers Metal Gear Solid V, Survive propose quand même une expérience crédible qui mélange un gameplay pointu, de la gestion et surtout des notions de survie plutôt poussées sans virer à l’excès. Malgré certains choix cocasses, il garde quelques atouts qui en font un titre plutôt bon dans l’ensemble. Vous râlerez de temps en temps, sans aucun doute, mais certains pourraient accrocher.

Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 février 2018 à 18:25:05
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (109)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
7.9/20
Mis à jour le 28/02/2018
PC PlayStation 4 Xbox One Action Shooter Création Survie Konami Post-apocalyptique Zombies
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Gears 5, le mode Horde fait du neuf avec des vieux - gamescom 2019
    PC - ONE
  • Preview : Still There : Le futur Firewatch de l'espace ? - gamescom 2019
    PC
  • Preview : The Settlers, un reboot pour rebâtir les fondations de la saga - gamescom 2019
    PC
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce