Menu
Tom Clancy's The Division
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Jeux Action / Derniers tests jeux vidéo / Tom Clancy's The Division / Tests Tom Clancy's The Division /

Test du jeu Tom Clancy's The Division : 2 ans après, un shooter plus complet que jamais

Test : Tom Clancy's The Division : 2 ans après, un shooter plus complet que jamais
PC PS4 ONE
Tom Clancy's The Division
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Kaaraj
L'avis de Kaaraj
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
01 février 2018 à 15:15:21
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (261)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.5/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Acheter sur MicrosoftMicrosoft Store Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace ONE 4.70€ Fnac Marketplace PS4 8.97€ Fnac Marketplace ONE 10.95€ Fnac Marketplace PS4 12.06€ Fnac Marketplace PC 24.19€ Amazon PC 27.38€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Comme toute expérience multijoueur dans un univers persistant, The Division a accueilli nombre de mises à jour gratuites et DLC payants depuis sa sortie en mars 2016. Une évolution attendue pour le shooter connecté d'Ubisoft, qui a donc connu bon nombre de changements près de deux ans après son lancement initial : Que vaut donc The Division aujourd'hui ? Nous avons de nouveau enfilés nos habits les plus chauds et foulé les pavés de ce Manhattan virtuel pour tenter de répondre à cette question.

Un nouveau test de Tom Clancy's The Division

Notre nouveau vidéo-test de The Division

Le célèbre quartier de New York est ici bouclé à cause d'un virus et se trouve désormais en proie aux pilleurs et renégats qui y sèment le chaos. Vous y agissez en tant qu'agent de la division, un groupe d'intervention chargé de rétablir l'équilibre de l'ensemble en débarrassant la ville de ses renégats. Évacuons tout de suite le sujet épineux du scénario : déjà convenu au moment du lancement, il n'a guère profité des mises à jour du titre pour s'étoffer et reste un point faible du shooter développé par Massive. Celui-ci fait avant tout office d'excuse pour enchaîner les missions et l'exploration et ne convaincra donc pas vraiment les purs amateurs de jeu en solo de se laisser tenter par l'ensemble.

Snowdrop the mic

Tom Clancy's The Division : 2 ans après, un shooter plus complet que jamais
L'interface demeure visuellement un brin chargée.

En revanche, The Division brille dans sa modélisation de la grande pomme. Très réussi techniquement, l'univers ici dépeint a également le bon goût de fourmiller de détails plaisants qui assurent une immersion constante, en témoignent les rats, chiens errants et autres lumières nocturnes évoquant la présence d'humains dans les appartements alentour. Le Snowdrop - moteur maison des Suédois de Massive - fait des merveilles et les quelques bugs de textures encore présents au lancement semblent désormais loin derrière nous, à l'inverse des effets de fumée convaincants et d'une gestion des éclairages impeccables qui mettent en valeur un travail artistique de premier plan. Le level design est également bien pensé, offrant un soupçon d'escalade et quelques visites d'intérieur pour casser avec l'exploration plus classique des rues de la ville.

La montée en niveau, se calquant sur un modèle évoquant les MMO, vous fera enchaîner les missions en parcourant différentes zones de Manhattan, alternant entre quêtes principales variées généralement copieuses d'un côté et missions annexes plus répétitives de l'autre. Il est également possible de gratter des points d'expérience en récupérant les échos, dossiers et autres audiologs présents dans la zone qui apportent un soupçon de background à l'ensemble. Un poil rébarbative en solo, la phase de montée en niveau s'avère bien plus agréable en coop et sert avant tout de longue préparation à ce qui vous attend une fois arrivé au niveau 30.

Loot et exploration, les mamelles de The Division

Chargement de la vidéo Tom Clancy's The Division Gameplay

Pas l'temps d'niaiser

Tom Clancy's The Division : 2 ans après, un shooter plus complet que jamais
Quelques easter-eggs sympathiques sont présents.

Nous lui reprochions il y a deux ans son contenu de haut niveau léger, une constante au lancement de nombreux softs connectés ces dernières années. The Division s'est clairement étoffé sur ce point, notamment grâce à ses 3 DLC payants : "Souterrain" permet ainsi d'explorer les bas-fonds de New York via des niveaux générés de façon procédurale, "Survie" propose une expérience survivaliste bien pensée et très plaisante, alors que "Baroud d'honneur" s'adresse davantage aux amateurs d'affrontements multijoueurs. Les 3 ont le mérite de se montrer complémentaires en proposant des expériences différentes et généralement bien exécutées, même si nous retiendrons avant tout l'efficacité de « Survie » et l'originalité de "Souterrain" plus que la proposition faite avec "Baroud d'honneur".

Tom Clancy's The Division : 2 ans après, un shooter plus complet que jamais
L'univers se dévoile aussi via les échos.

Les ajouts et mises à jour gratuites se sont également multipliés ces derniers mois, en attendant de connaître la suite du programme de sortie : outre des événements se déroulant sur une semaine, vous pourrez ainsi profiter de The Division à haut niveau en vous essayant aux vagues d'ennemis du mode résistance, en refaisant les missions avec un niveau de difficulté supérieur voire en vous frottant aux incursions, en profitant des événements ponctuels pour récupérer des équipements plus qu'avantageux, ou encore en continuant d'écumer librement la Dark Zone. Il y a donc de quoi s'occuper, y compris pour les joueurs ne possédant pas les DLC. Privilégiez toutefois le jeu en groupe, car s'il est possible de réaliser l'ensemble du jeu en solitaire, le caractère répétitif de l'ensemble s'avère bien moins gênant avec quelques joueurs à vos côtés.

Laissez moi, j'suis dans ma (Dark) Zone

Tom Clancy's The Division : 2 ans après, un shooter plus complet que jamais
La Dark Zone perd un peu de sa tension avec les derniers changements de statut des agents renégats.
À l'inverse de l'ensemble de la carte sur laquelle vous ne pouvez pas librement attaquer les autres agents, la Dark Zone fait ici office de zone de non-droit, dans laquelle vous trouverez des ennemis de meilleur niveau tout en pouvant librement choisir entre coopérer ou vous attaquer à d'autres agents. Celle-ci a tout de même été légèrement revue, puisque les agents souhaitant ouvrir le feu sur leurs congénères doivent désormais activer leur statut de renégat au lieu de simplement lancer une rixe. Une idée qui a certes le mérite de rééquilibrer les débats et d'ouvrir la zone aux moins téméraires, mais qui enlève tout de même un peu de la tension ressentie sur cette partie de la carte, ce qui était à l'origine un de ses points forts. Pour le reste, hormis son agrandissement et la présence de différents modes matérialisés par des missions, les changements sont ici à la marge et les premiers joueurs ne seront donc pas dépaysés. Il est notamment toujours d'usage de faire d'abord évacuer par hélicoptère l'équipement récupéré dans la zone afin de pouvoir en profiter par la suite.

Une exploration de la Dark Zone peut très vite mal tourner

Chargement de la vidéo Tom Clancy's The Division Gameplay
Tom Clancy's The Division : 2 ans après, un shooter plus complet que jamais
Le DLC "Survie" est l'un des plus inspirés.

Quelques très bonnes idées ont également été introduites entre-temps, comme le système de niveau de monde adapté à votre niveau d'équipement une fois que vous aurez atteint le niveau 30. Ce dernier vous permet d'affronter des ennemis plus coriaces sur la map tout en gagnant au passage davantage de récompenses et d'équipements de haut niveau. Le loot, lui aussi, s'avère mieux pensé : les meilleurs équipements peuvent ainsi être récupérés dans toutes les activités, puisque la difficulté n'influe que sur la quantité de stuff récupéré. Un système juste qui permet aux joueurs les plus actifs de progresser plus vite sans pour autant brider les pratiquants plus occasionnels dans leur quête de nouveaux équipements. Davantage basé sur les statistiques de vos équipements que sur le dynamisme de son action à son lancement, The Division a également subi quelques légers changements sur son IA qui tend désormais davantage vers la seconde option, les ennemis s'avérant plus agressifs qu'avant et un poil moins "Sacs à PV" dans l'âme.

Dernier point à aborder avant de conclure, l'occupation des serveurs nous a rassurés au cours de nos sessions réalisées en grande partie sur PC. Le système de matchmaking fonctionne parfaitement et le titre reste suffisamment peuplé pour vous éviter de patienter trop longtemps à l'heure de recruter quelques compères pour s'essayer aux activités de haut niveau. Une bonne nouvelle donc, qui achèvera de convaincre les retardataires de s'essayer à un titre désormais complet, accessible pour un tarif généralement réduit et disposant encore d'une communauté suffisante pour s'y occuper sur le long terme.

Les notes
+Points positifs
  • New York et son ambiance immersive
  • Level Design convaincant
  • Contenu de haut niveau dense et varié
  • Missions principales copieuses
  • Un moteur qui fait des merveilles
-Points négatifs
  • La pauvreté de la trame narrative
  • Interface un peu trop chargée
  • Montée en niveau linéaire

Avec son IA légèrement revue, son contenu de haut niveau imposant et un système de loot repensé avec succès, The Division s'avère plus que jamais convaincant dans sa version 1.8. Il ne pêche finalement que sur quelques choix qui enlèvent un brin de tension à la Dark Zone et un scénario toujours aussi faiblard, dont on n'attendait de toute façon plus grand-chose au regard de ses qualités initiales. The Division s'impose donc 2 ans après sa sortie comme un titre particulièrement complet, varié et taillé pour les amateurs d'expériences coopératives qui y trouveront de quoi s'occuper sur la durée tout en gambadant dans un New York soigné et immersif.

Profil de Kaaraj
L'avis de Kaaraj
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
01 février 2018 à 15:15:21
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (261)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.5/20
Mis à jour le 01/02/2018
PC PlayStation 4 Xbox One Action MMO Massive Entertainment Ubisoft Post-apocalyptique
Dernières Preview
PreviewDragon Ball Z Kakarot : Vers un Action-RPG respectueux et dynamique ? Il y a 4 heures
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
PreviewArise : A Simple Story, mélancolie et retour dans le temps pour un jeu poétique 11 nov., 11:11
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
3
The Last of Us Part II
29 mai 2020