Menu
The Red Strings Club
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / The Red Strings Club sur PC /

Test The Red Strings Club sur PC du 26/01/2018

Test : The Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitrices
PC
The Red Strings Club
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Carnbee
L'avis de Carnbee
MP
Journaliste jeuxvideo.com
26 janvier 2018 à 18:26:52
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.3/20
Partager sur :

Noyer son chagrin dans un bar sordide avachi près d’un bourbon fait partie des possibilités offertes lorsque d’autres solutions plus astucieuses à un problème viennent à manquer. Donovan, le héros barman du nouveau titre de Devolver, l’a bien compris. Derrière son comptoir, il conçoit des boissons alcoolisées uniques pour mieux délier les langues de ses clients et ainsi dénicher quelques confessions à l’insu de leur plein gré malté. Si les piliers de bar ne font pas forcément preuve d’une grande philosophie, certaines brèves de comptoir méritent pourtant toute notre attention.

Notre avis sur The Red Strings Club en 3 minutes

Chargement de la vidéo Test The Red Strings Club en vidéo

Vodka de conscience

The Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitrices

À une époque où les robots sont programmés pour ressentir des émotions et où les humains se font ajouter différentes améliorations (de charisme, de confiance, de persuasion) pour affronter un monde contrôlé par des conglomérats toujours plus imprévisibles, Donovan tient un bar dont l’excellente réputation lui attire une clientèle aux profils variés. Faisant partie d’un petit groupe de résistants qui accepte plus ou moins les bénéfices de la haute technologie, il échange ses cocktails personnalisés contre des informations qui sont revendues à d’autres. Cela donne des discussions de comptoir qui oscillent entre l'humoristique et le philosophique, les sujets parfois graves abordés au sein de cet univers cyberpunk faisant échos à des problématiques bien actuelles.

Parle à ma main

The Red Strings Club est bavard. Les écrans textuels se suivent, entrecoupés de réponses multiples à sélectionner avec soin.

The Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitricesThe Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitricesThe Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitrices

Pour faire tourner son business et le rendre lucratif, Donovan possède un secret. Il a la faculté de lire dans l’âme de ses clients pour confectionner la mixture enivrante qui va délier les langues et faire sauter tous les verrous psychologiques. À ce titre, The Red Strings Club est un soft (très) bavard qui se déroule presque intégralement dans le pub du héros. Le parti pris ici est d’enquêter sur une machination tentaculaire par le prisme du verre à whisky. Et même si ce point & click permet à de rares moments d’incarner d’autres protagonistes à différents endroits de la ville, l’action, presque théâtrale, se passe avant tout dans ce bar aux drôles de cocktails.

The Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitricesThe Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitricesThe Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitricesThe Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitricesThe Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitrices

Le Bourbon, la brute et le truand

The Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitrices

L’alcool prend donc ses lettres de noblesse dans le dernier titre de Devolver, au risque de faire grincer quelques dents. L’élaboration de mixtures spécialement pensées pour le client est un élément primordial du soft, qui se fait par l’intermédiaire d’un mini-jeu mélangeant observation et adresse. Le but est de mener un curseur jusqu’à un point prévu à cet effet, qui matérialise un état dans lequel la mixtures mènera l'assoiffé afin de le rendre plus bavard lors des interrogatoires. L’originalité, c'est que ce curseur ne se déplace que lorsque du liquide est versé dans le verre du client. Chaque alcool versé via une manipulation sur sa bouteille attitrée déplace le curseur dans une direction cardinale : une goutte de bourbon fait monter la mire, un doigt de vodka la fait descendre. Les glaçons permettent quant à eux de faire correspondre la taille. Plus tard, un mixeur est délivré pour créer des cocktails plus puissants, ainsi que des liquides jouant sur la rotation du curseur. Toutes les manipulations sont à faire à la souris. Le joueur va devoir verser, secouer, prendre et lâcher tout ce dont il a besoin avec ses petites mains habiles.

Rouge sur blanc, tout fout le camp

Rien de mieux pour désinhiber un client que d’imbiber son foie d’alcool. Pour cela, différents liquides sont à la disposition du joueur, ainsi qu’un shaker. Précision et observation sont nécessaires à l’élaboration de boissons aux effets uniques.

The Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitricesThe Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitricesThe Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitrices

Les états engendrés par les boissons confectionnées ouvrent ou ferment les portes à d'éventuelles réponses de l’interlocuteur. Il est par exemple difficile pour un client de parler création si l’acidité d’un cocktail lui fait émerger de vieilles craintes enfouies. Ce qui nous mène à l’élément principal du titre de Devolver : le système de choix de dialogue. Comme nous le précisions, The Red Strings Club est verbeux. Plusieurs questions et réponses sont possibles face à un client, mais comme le jeu le précise au début de l’aventure : “on n’est pas dans un jeu vidéo, on ne peut pas répéter sans arrêt les mêmes questions”. En cas d’erreur d’appréciation fermant la discussion, il est possible de mettre des pilules spéciales dans les boissons qui effacent la mémoire à court terme du client, ce qui permet donc de revenir sur ses déclarations un peu à la manière du rewind de Life is Strange. Ces dragées à diluer sont une ressource limitée octroyée par la robotique Akara-184 en cas de bonnes réponses à ces nombreux QCM vérifiant si le joueur suit bien l’histoire, et s’il se pose les bonnes questions.

The Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitricesThe Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitricesThe Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitricesThe Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitricesThe Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitrices

Absinthe ni touche ?

The Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitrices

Pour avancer de façon satisfaisante dans cette enquête, il va falloir opter pour les bonnes solutions et ne pas jouer les timides. Le déroulement de l’aventure varie effectivement selon les choix effectués, ce qui met toujours une certaine pression lorsqu’un personnage se retrouve dans une situation critique. Afin d’apporter un peu de variété pendant les 7 heures qui composent l’aventure, il est à noter que certains clients ont des demandes particulières dans l’élaboration de leurs cocktails. Plus tard, il faut fouiller une pièce et trouver les bons indices puis appeler au téléphone les personnes capables de débloquer la situation. Il y a également la scène d’introduction aux commandes de la métallique Akara-184, où il est demandé de trouver ce dont a besoin un client en consultant son dossier, puis de créer la bonne “augmentation” à la manière d’une sculpture de poterie. Là aussi, du doigté (à la souris) sera nécessaire pour créer les modifications commandées.

Unchained Melody

La séquence de poterie incite le joueur à cliquer continuellement pour faire tourner le potier. Les outils, de formes variées, permettent de façonner l’objet selon le modèle.

The Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitricesThe Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitricesThe Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitrices

The Red Strings Club Gameplay

Chargement de la vidéo

Ces scènes construisent un propos et amènent le joueur à se questionner. Des robots qui ont de la conscience et qui sont programmés pour rendre les humains heureux, peuvent-ils vraiment répondre aux attentes souvent insignifiante de leurs créateurs ? The Red Strings Club encourage le joueur à se comporter comme un mauvais génie face aux humains faisant appel à la science pour des raisons saugrenues. Un client demande un regain de charisme pour réussir une fusion d’acquisition ? Implantez-lui plutôt un rejet du système pour répondre différemment à sa demande ! Dans ce plaidoyer pixellisé humaniste, le quatrième mur est couramment brisé pour rappeler que le jeu vidéo fait partie des petits plaisirs qui permettent de prendre du recul sur le monde qui nous entoure. Tout un restant un média comme un autre, capable de manipuler une masse.

The Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitricesThe Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitricesThe Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitricesThe Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitricesThe Red Strings Club : Un cocktail intéressant aux vertus désinhibitrices
Les notes
+Points positifs
  • Aborde beaucoup de thèmes intéressants dans ses textes
  • Les mini-jeux sont plaisants
  • Ambiance réussie
-Points négatifs
  • Trop peu de lieux à visiter
  • Une aventure plutôt courte
  • Bavard au point de laisser peu de place à la libre interprétation

The Red String Club respecte le joueur dans les thèmes abordés. Très bavard, le titre édité par Devolver fait défiler des personnages qui prennent le temps de tout expliquer, laissant au final peu d’interprétation libre au joueur. Malgré ses mini-jeux de poterie et de création de cocktails, The Red Strings Club est un point & click narratif qui mise tout sur ses textes. Les choix dans les dialogues apportent des variations à cette aventure qui se clique avec entrain et qui arrache rires comme larmes. Si vous aimez les bars et les propos philosophiques, voici un intéressant breuvage à consommer cul sec.

Profil de Carnbee
L'avis de Carnbee
MP
Journaliste jeuxvideo.com
26 janvier 2018 à 18:26:52
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.3/20
Mis à jour le 26/01/2018
PC Aventure Point'n Click Devolver Digital Deconstructeam Cyberpunk
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Devil May Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live