Menu
Black Mirror
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • Mac
  • Linux
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Point'n Click / Derniers tests jeux vidéo / Black Mirror /

Test du jeu Black Mirror : retrouvailles manquées avec l'effroi

Test : Black Mirror : retrouvailles manquées avec l'effroi
PC PS4 ONE Mac Linux
Black Mirror
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
28 novembre 2017 à 20:13:31
10/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.6/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon PC 3.99€ Rakuten PC 13.52€ Amazon ONE 14.27€ Rakuten ONE 14.95€ Rakuten PS4 16.15€ Amazon PS4 20.01€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Aussi disponible sur :PS Now
Partager sur :

Porter un regard moderne sur une série qui a eu son succès en son temps n'est pas nécessairement une mauvaise chose. C'est ce que c'est sans doute dit KING Art Games en nous livrant ce mois-ci le reboot de Black Mirror, trilogie de point'n'click qui se démarquait essentiellement pour son ambiance dans le courant des années 2000.

Une atmosphère soignée au service d'une histoire correcte

Black Mirror version 2017 n'est ni une suite, ni une préquelle aux aventures développées au cours de la trilogie originale. Ceci étant, l'atmosphère générale des premiers opus tout comme les mystères que vous rencontrerez ont été préservés. L'histoire vous mène tout droit dans un château en écosse, dans la peau de David Gordon, venu expressément régler des papiers de succession, son père étant récemment décédé dans des conditions pour le moins brutales. L'occasion alors d'explorer la demeure familiale que vous n'avez jamais connue, mais aussi d'en rencontrer les rares occupants, naturellement tous plus sinistres les uns que les autres.

Black Mirror : de sympathiques et souriants personnages

Chargement de la vidéo Black Mirror Gameplay

Bien entendu, Black Mirror oublie bien vite la paperasserie d'héritage et pousse naturellement votre personnage à tenter d'en apprendre plus sur les circonstances et raisons de la mort de son père face au mutisme des occupants du château, levant peu à peu le voile sur une malédiction qui pèserait depuis des siècles sur la famille Gordon.

Si nous devions aborder les points forts du jeu, nous pourrions saluer l'atmosphère lugubre qu'il parvient à créer d'un bout à l'autre de l'aventure. La plupart des décors sont soignés, certains plans sont même plutôt inspirés et servis par de jolis effets de lumière. L'histoire de son côté, fait preuve certes parfois d'incohérences et subit une accélération un peu abrupte dans son développement au cours du dernier tiers de l'aventure, mais globalement percer le mystère qui enrobe les rudes contrées écossaises est assez agréable.

Black Mirror :  retrouvailles manquées avec l'effroiBlack Mirror :  retrouvailles manquées avec l'effroiBlack Mirror :  retrouvailles manquées avec l'effroi

Trop de défauts pour que l'expérience soit satisfaisante

Black Mirror :  retrouvailles manquées avec l'effroi

Car pour le reste, malheureusement, Black Mirror oscille entre le très moyen et le mauvais. Si nous devions évacuer l'aspect purement technique, autant dire que le jeu accuse facilement de 10 ans de retard. Les déplacements sont très rigides et robotiques, tandis que les animations faciales des personnages sont dénuées d'émotions, donnant à certaines engueulades en jeu un aspect drôle malgré elles, les protagonistes inexpressifs ne se donnant parfois même pas la peine de se regarder en face lorsqu'ils s'invectivent. En outre, notez que lors du passage d'une pièce du manoir à une autre, un temps de chargement souvent injustifié intervient, parfois assez long, parfois un peu moins, mais lorsqu'il s'agit de faire les nombreux allers-retours requis pour progresser, l'attente entre chaque transition devient facilement agaçante. Enfin, côté fluidité, Black Mirror ne parvient pas à faire le minimum et si le framerate est stable lors de la visite des intérieurs, les passages en extérieurs, eux, font souffrir les machines. A joutez à cela l'imprécision des déplacements des personnages ou encore la trop grande obscurité des pièces à traverser, rarement éclairées par une comparse supposée tenir une bougie pour vous et vous comprendrez que la navigation dans Black Mirror est assez désagréable, à plus forte raison que les angles de caméra sont parfois très mal choisis.

Black Mirror :  retrouvailles manquées avec l'effroi

Si les soucis n'étaient que techniques, Black Mirror ne serait pas franchement un jeu moyen, mais du côté des énigmes, ce que l'on attend avec impatience lorsqu'il s'agit d'un jeu d'aventure, c'est le service minimum. À vrai dire, sur l'ensemble de l'aventure, les énigmes dignes de ce nom se comptent sur les doigts des deux mains, certaines d'entre elles se répétant un peu trop (manipuler les éléments d'une clef pour lui faire épouser la forme de différentes serrures par exemple). Le reste oscille entre très grand classicisme et trop grande facilité, et le puzzle le plus corsé n'intervient en réalité qu'en tout début de partie. Nous aurions aimé nous creuser un peu plus les méninges, mais non, Black Mirror vous guide tout au long de l'aventure. D'ailleurs, ne pensez pas à combiner les éléments de votre inventaire pour résoudre des énigmes : le jeu fait le travail pour vous.

Black Mirror :  retrouvailles manquées avec l'effroiBlack Mirror :  retrouvailles manquées avec l'effroi

En tentant également de dépoussiérer les mécaniques de la trilogie originale, Black Mirror a intégré des QTE un peu partout dans son gameplay : cliquer rapidement sur la souris pour dégager un passage, tenter de garder le curseur dans un cercle pour faire passer des migraines... autant d'éléments dont on peine à comprendre la pertinence puisqu'ils ont pour effet de casser le rythme de certaines scènes d'action, les personnages attendant patiemment que vous vous activiez pour poursuivre leur rixe.

Parce que Black Mirror a aussi un pied dans le surnaturel, il sera possible, par l'intermédiaire de visions, d'assister à des résurgences du passé matérialisées par des spectres reproduisant les drames survenus dans telle ou telle pièce. Il appartiendra à votre personnage de s'approcher de ces apparitions et d'en examiner les éléments interactifs afin de mieux comprendre les mystères qui entourent les anciens occupants du domaine familial. Cependant, hors de question de vous approcher trop près et trop longtemps desdites apparitions, puisque cela sera synonyme d'un game over dont on peine là aussi à comprendre la présence. Autant d'éléments qui sortent le joueur de l'aventure et ne lui permettent pas d'apprécier pleinement l'atmosphère pourtant soignée du titre.

Black Mirror dévoile un gameplay sombre

Chargement de la vidéo Black Mirror Gameplay
Les notes
+Points positifs
  • Atmosphère lugubre soignée
  • Quelques plans plutôt jolis
  • Histoire pas désagréable à suivre
-Points négatifs
  • Gros retard technique
  • Nombreux problèmes de caméra
  • Personnages inexpressifs
  • Enigmes trop peu nombreuses et bien trop simples
  • Les QTE et les Game Over, difficilement justifiables
  • Progression dans l'obscurité souvent pénible

Malgré les meilleures intentions du monde et une atmosphère sinistre plutôt réussie, Black Mirror échoue à moderniser la saga qui avait su séduire il y a plus de 10 ans. Énigmes trop rares et beaucoup trop faciles, rigidité des déplacements, faiblesses techniques et présences d’éléments superficiels (QTE, Game Over) plus agaçants que pertinents ne permettent pas à ce jeu d'aventure, pourtant parfois séduisant et pas désagréable à parcourir, de décoller pleinement. Reste son histoire pas déplaisante, certains plans assez jolis et certaines scènes lugubres à souhait pour relever un peu l'ensemble qui manque au demeurant de pas mal de saveur.

Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
28 novembre 2017 à 20:13:31
10/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.6/20
Mis à jour le 29/11/2017
PC PlayStation 4 Xbox One Mac Linux Point'n Click KING Art Games THQ Nordic
Dernières Preview
PreviewDragon Ball Z Kakarot : Vers un Action-RPG respectueux et dynamique ? 10 déc., 16:05
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
3
The Last of Us Part II
29 mai 2020