Menu
Hand of Fate 2
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PC PS4 ONE Mac Linux
Créer un contenu
Test : Hand of Fate 2: (presque) le même, mais en mieux
PC PS4 ONE Mac Linux
Hand of Fate 2
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
20 novembre 2017 à 17:13:55
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11/20
Partager sur :

Il y a deux ans, Defiant Development témoignait déjà d'un grand savoir faire dans le brassage des genres en sortant l'atypique Hand of Fate, qui proposait au joueur de se mesurer à un Maître du Jeu pour le moins caustique, dans une ambiance très typée « jeu de rôle papier ». Cette année, le studio revient avec Hand of Fate 2 qui reprend le concept du premier épisode tout en y insufflant une généreuse dose de profondeur.

Notre vidéo-test de Hand of Fate 2

Chargement de la vidéo Test Hand of Fate 2 en vidéo

Dans les faits, le principe d'Hand of Fate 2 ne diffère pas de celui de son prédécesseur. Vous incarnez un héros anonyme et vous trouvez face à fameux « Dealer », Maître du Jeu encapuchonné qui commentera vos actions avec toute l'acidité qui le caractérise. Votre progression est matérialisée par un plateau de jeu sur lequel sont disposées un certain nombre de cartes, face contre table. Vous déplacez d'une carte à l'autre le pion qui symbolise votre avatar, ce déplacement ayant pour conséquence de consommer une ressource de nourriture, de vous faire gagner 5 points de vie mais surtout de vous révéler le contenu de la carte. Chaque événement est décrit textuellement et d'une fort belle manière et vous placera régulièrement devant des choix à faire, vous contraignant parfois à sacrifier vos ressources pour continuer à avancer ou à sortir les armes pour vous frayer un chemin vers votre objectif.

Une profondeur et une richesse bienvenues

Hand of Fate 2:  (presque) le même, mais en mieux

Là où la progression du premier Hand of Fate était assez linéaire, ce deuxième épisode apporte beaucoup de diversité aux événements rencontrés et a eu la bonne idée de répartir la trame principale du titre sur une vingtaine de missions qui se débloquent par groupes à mesure que vous remplissez les objectifs précédents. Chaque défi contient sa propre histoire, indépendamment ou presque des autres, et nous ne pouvons que saluer l'énorme travail d'écriture réalisé par les équipes de Defiant Development pour créer des intrigues parfois drôles, parfois dramatiques et souvent nettement plus profondes qu'elles en ont l'air. Vous devrez tour à tour aider un compagnon un peu boulet à retrouver sa dulcinée, gravir une haute montagne pour rencontrer une impératrice, ou encore démasquer celui ou celle qui projette d'assassiner un notable. Toutes ces missions auront différents objectifs à remplir pour être menées à bien, parvenir à les accomplir intégralemùent donnant accès à un rang d'or, qui a pour conséquence de vous octroyer plus de cartes en fin de partie.

Hand of Fate 2:  (presque) le même, mais en mieux

Car bien évidemment, Hand of Fate 2 est bel et bien un jeu de cartes et de construction de Deck. Avant d'entamer chaque mission, un écran introductif vous donne la teneur générale des aventures que vous allez vivre : tel défi mettra votre santé à rude épreuve, une autre sera axé sur les jets de dés... sans pour autant vous dévoiler totalement le déroulement de la partie, le Maître du Jeu a la délicatesse de vous laisser vous préparer un brin. Avant de lancer le défi, vous pourrez choisir parmi vos différentes cartes d'emmener avec vous un compagnon sur 4, chacun d'entre eux disposant de plusieurs capacités. Au cours de la progression sur le plateau de jeu, leur capacité est généralement mise à contribution pour vous donner un coup de pouce sur les phases aléatoires : untel vous permettra de lancer un dé supplémentaire, tandis qu'un autre autorisera une tentative supplémentaire au jeu du pendule, qui vous demande d'appuyer au bon moment pour qu'un faisceau aille frapper une petite plate-forme qui bascule de droite à gauche. En combat, vos partenaires disposeront aussi d'un pouvoir spécial, certains pouvant créer une bulle protectrice autour de votre personnage tandis qu'un autre pourra se lancer dans des ruées dévastatrices.

Hand of Fate 2:  (presque) le même, mais en mieuxHand of Fate 2:  (presque) le même, mais en mieux

Mais le choix du compagnon est finalement assez secondaire et c'est essentiellement la sélection des cartes « rencontres » qui s'avère déterminant. Effectivement, nous le disions plus haut, avant de partir en mission, vous pouvez prendre connaissance des difficultés majeures qui se présentent devant vous. Les cartes "rencontre", si elles ont déjà été découvertes, sont associées à des gains particulier. Par exemple, la rencontre avec la carte « Vielle Dame » vous garantira l'obtention de ressources gratuites, la carte du prêtre, une bénédiction en l'échange de précieux deniers, ou la carte bras de fer, une certaine quantité d'or. Ainsi, lorsque par exemple, la principale difficulté réside dans la rareté des ressources alimentaires, vous devrez construire un deck qui multipliera les cartes susceptibles de vous apporter des denrées. Une fois ces cartes sélectionnées, vous devrez également faire une sélection de l'équipement que vous pourrez looter en mission, Hand of Fate 2 étant nettement plus généreux de ce point de vue que son prédécesseur.

Hand of Fate 2:  (presque) le même, mais en mieux

De nombreuses armes et armures seront à votre disposition, les plus puissantes étant assorties de certaines capacités passives qui pourraient faire la différence une fois équipées. Obtenir un anneau vous offrant un jet de dé supplémentaire ou une armure doublant les rations de nourriture gagnées à chaque tirage de carte pourrait bien s'avérer déterminant dans la réussite ou non d'un défi. Une fois la sélection terminée, toutes les cartes de votre deck sont intégrées à la pile de cartes du Maître du Jeu et il ne reste plus qu'à croiser les doigts pour que les éléments de votre deck apparaissent au bon moment dans votre aventure.

Un peu d'injustice dans ce monde cruel

Car il faut garder à l'esprit que Hand of Fate 2 n'est pas franchement amical avec le joueur, et que la mort viendra souvent faucher ce dernier si son deck n'a pas été optimisé, ou si les bonnes cartes venaient à manquer. Il existe effectivement une grosse dimension aléatoire dans le jeu, que ce soit au niveau de la disposition des cartes sur le tableau de jeu, mais aussi dans la prise de certaines décisions qui requièrent de tirer une carte ou d'atteindre un certain score au dé. Il ne sera donc pas rare de se trouver face à une situation où un jet malheureux vous ponctionne de la vie jusqu'à ce que mort s'ensuive. Alors certes, il existe une vraie frustration lorsqu'une longue mission se solde par un échec parce que vous êtes un poissard aux dés et certains défis reposent un peu trop sur le facteur chance pour être totalement justes. Ceci étant dit, il est toujours possible, une fois que les événements d'une mission sont connus, de peaufiner davantage sont deck et de recommencer. En outre, si vous sentez que vous n'avez pas assez de cartes à votre disposition, vous pouvez tout à fait aller arpenter une autre mission débloquée afin de tenter de gagner des éléments de deck supplémentaires.

Hand of Fate 2:  (presque) le même, mais en mieuxHand of Fate 2:  (presque) le même, mais en mieux

Il existe donc une accentuation assez nette de la stratégie et de l'aspect Rogue-Like de Hand of Fate et s'il existe certes une certaine redondance lorsqu'il s'agit de refaire pour la énième fois le même défi, le fait de voir sa partie devenir plus simple en raison d'un deck peaufiné aux petits oignons est assez grisant.

Des combats toujours assez déplaisants

Mais vous vous en doutez, Hand of Fate 2 n'est pas qu'une histoire de cartes à retourner et de décisions à prendre, et le titre laisse une large place aux combats, qui étaient sans doute l'un des points faibles du premier épisode. Et malheureusement, les choses ne se sont pas franchement améliorées de ce côté-là. Effectivement, les combats vous propulsent toujours dans des arènes en 3D et vous proposent d'aller taper du monstre et de contrer leurs attaques. Alors certes, si des efforts ont été faits pour varier les environnements qui collent mieux au défi que vous menez, et que l'introduction des compagnons et de leurs capacités spéciales donne un peu de dynamisme aux affrontements, l'ensemble reste toujours aussi lourd et imprécis pour être franchement réjouissant.

Hand of Fate 2:  (presque) le même, mais en mieuxHand of Fate 2:  (presque) le même, mais en mieuxHand of Fate 2:  (presque) le même, mais en mieux

Toujours calqués sur le système de combat de Batman Arkham, les affrontements vous donneront bien souvent la sensation de taper contre des sacs à PV, chose qui peut s'avérer problématique lorsqu'il s'agit par exemple de tuer un nombre élevé d'adversaire en moins de deux minutes. Les déplacements sont assez simiesques, les contres pas toujours efficaces et les capacités spéciales de votre arme (qui se déclenchent une fois un certain nombre de coups porté sans prise de dégâts) ne change pas grand chose à l'affaire. Sans être difficiles, les combats sont au mieux assez moyens, au pire franchement lassants, d'autant qu'ils occupent une place prépondérante dans chaque défi à relever, et ce n'est qu'en de trop rares occasions qu'il est possible de les esquiver.

Un extrait dévoilant ce qui précéde les combats et le système de combat lui-même

Chargement de la vidéo Hand of Fate 2 Gameplay

Alors certes, il n'est pas criminel de pester contre ce manque d'évolution des combats, mais s'arrêter à cela reviendrait à négliger le gros boulot fourni par Defiant pour apporter beaucoup de variété à son jeu, en y introduisant des quêtes excellentes d'un bout à l'autre, des mini-jeux supplémentaires toujours aussi sympas et en nous permettant à nouveau de profiter des assertions du Maître du Jeu. Néanmoins, nous ne pourrons que déplorer la discrétion relative de ce dernier, qui se contente un peu trop de commenter vos erreurs (toujours avec la verve qui fait son charme) sans vraiment que vous ayez le sentiment de vous confronter à lui. Un bien maigre reproche, compte tenu de l'écriture globale qui ne manque pas de mordant. En somme Hand of Fate 2 est une version boostée du premier épisode que nous ne pouvons que chaudement vous recommander si vous avez apprécié le jeu d'origine ou si vous désirez découvrir cet habile mix entre « Le Livre dont vous êtes le Héros », le rogue-like et le jeu de rôle papier.

Les notes
+Points positifs
  • L'ensemble des défis, leur richesse, leur profondeur
  • Beaucoup de manières d'aborder la même partie
  • Plus de cartes, plus d'équipement, plus d'événements
  • La nécessité de bien penser son deck pour réussir
  • Ambiance toujours aussi charmante
  • Les nouveaux mini-jeux
-Points négatifs
  • Les combats, toujours aussi lourds et imprécis
  • Une dimension aléatoire un peu trop centrale
  • Le Dealer, un peu trop en retrait
Defiant Development a largement peaufiné la formule qui faisait tout le charme de Hand of Fate premier du nom. En offrant plus de cartes pour plus de possibilités stratégiques dans la construction de votre deck et en proposant une narration répartie sur une vingtaine de défis tous mieux écrits les uns que les autres, Hand of Fate 2 est plus captivant et plus profond que son aîné. Si l'on pourra certes pester contre un facteur chance un peu trop omniprésent, les combats toujours aussi moyens ou la discrétion relative du Maître du Jeu, il serait regrettable de passer à côté de ce titre qui sait mêler avec une grande habileté de nombreux genres, toujours ancrés dans une solide base jeu de rôle papier.
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
20 novembre 2017 à 17:13:55
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11/20
Mis à jour le 20/11/2017
PC PlayStation 4 Xbox One Mac Linux Action RPG Jeu de cartes Defiant Development Heroic Fantasy
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : E3 2018 : Bloodstained : Ritual of the Night - S'inspirer des plus grands ne suffit pas toujours
    PC - PS4 - ONE - SWITCH - VITA - MAC - LINUX
  • Aperçu : E3 2018 - Zone of the Enders : The 2nd Runner M∀RS - Un mode VR des plus oubliables... sur PS4
    PS4
  • Aperçu : My Friend Pedro, la banane qui flambe sur le salon - E3 2018
    PC - SWITCH
Derniers aperçus
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Assassin's Creed Odyssey
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live