SteamWorld Dig 2
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PC PS4 Switch Vita Mac Linux
Créer un contenu
Test : SteamWorld Dig 2 : Une exploration Steampunk envoûtante
PC PS4 Switch
SteamWorld Dig 2
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Silent_Jay
L'avis de Silent_Jay
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
05 octobre 2017 à 17:18:27
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
  • Partager sur :

La scène indépendante gratifie les joueurs de pépites osées et atypiques depuis maintenant une décennie et cette avalanche de créativité ne cesse de nous épater au fil des mois. Dans ce domaine, la trempe et l’imagination du studio Image & Form a donné naissance à SteamWorld, un univers Steampunk fun et coloré. Depuis plus d’un lustre, ces développeurs suédois exploitent ce lore et réinventent sans cesse la formule. Jeu d’aventure (SteamWorld Dig : A Fistful of Dirt - 2013), Tower Defenser (2010), Shooter (SteamWorld Heist - 2015)... les Spin Off se sont enchaînés avec succès et il était temps de revenir aux fondamentaux de la saga. SteamWorld Dig 2 sort de terre bien décidé à faire son trou à coups de pioche.

Vidéo-Test : L'avis de la rédaction en 3 minutes

Chargement de la vidéo Test SteamWorld Dig 2 en vidéo

Voyage au centre de la terre

SteamWorld Dig 2 : Une exploration Steampunk envoûtante

Fusion parfaite des thèmes Western et Steampunk, SteamWorld Dig 2 donne vie à un univers loufoque, reconnaissable entre tous. Et le studio Image & Form s'amuse de cet univers en proie à une fin du monde où l'humour règne en maître. La jeune et déboulonnante Dorothy, personnage secondaire du premier épisode, est déterminée à lever le voile entourant cette mystérieuse prophétie annonçant à qui veut bien l'entendre l'apocalypse. Son monde s’ébranle, secoué de tout son être par d'étranges tremblements de terre. Alors que la population semble se résigner, notre jeune héroïne s'arme d'un courage exemplaire et de sa pioche direction les entrailles d'une mine aussi envoûtante que menaçante.

SteamWorld Dig 2 : Une exploration Steampunk envoûtante

Creuser à en perdre "Allen"… Une véritable mélancolie s’échappe doucement de ce périple où l’excavation s’érige en passion. SteamWorld Dig 2 laisse libre court à l'exploration dans un vaste labyrinthe où l'obscurité fait loi. A la faible lueur d'une lampe, Dorothy s'enfonce dans ce dédale de roches et de cavités pour découvrir une faune et une flore épanouies par des siècles d'évolution souterraine. Le périple entrepris n'est pas de tout repos et la mort emporte bien souvent notre héroïne, bien que la difficulté soit le cadet de ses soucis. Jamais exigeant, Steamworld Dig 2 prend des allures de Roguelike avec ses allers-retours incessants et cette épée de Damoclès constamment suspendue au-dessus de sa tête. Conscient de cela, Image & Form dynamise le rythme par la présence d’un système de voyage rapide prenant la forme de Tubes de Transports disséminés dans les mines.

SteamWorld Dig 2 : Une exploration Steampunk envoûtanteSteamWorld Dig 2 : Une exploration Steampunk envoûtanteSteamWorld Dig 2 : Une exploration Steampunk envoûtanteSteamWorld Dig 2 : Une exploration Steampunk envoûtanteSteamWorld Dig 2 : Une exploration Steampunk envoûtante
SteamWorld Dig 2 : Une exploration Steampunk envoûtante

Les mystères de ce monde sont enfouis à des profondeurs insondables et une abnégation totale n’est pas de trop pour venir à bout des kilomètres de galeries et de puits à creuser. Dorothy ne lésine pas sur la pioche pour parvenir à ses fins au point de faire de cette aventure une expérience répétitive par instant. Fort heureusement, ce sentiment s’avère fugace tandis qu’une certaine poésie se dégage de ce jeu d’aventure ponctué de séquences de plate-forme, d’énigmes à résoudre et de combats de boss (au nombre bien trop limité). SteamWorld Dig 2 aurait mérité bien plus de ces moments de bravoure car en l’état le seul combat de boss présent reste récréatif, mais isolé… et donc en définitif anecdotique.

SteamWorld Dig 2 : Une exploration Steampunk envoûtante

L’intérêt de SteamWorld Dig 2 réside dans ses visuels à couper le souffle. L’ensemble des illustrations 2D et des animations jouissent d’un soin tout particulier apporté aux détails et à une palette de couleurs qui chatoient la rétine. Bris de roche après bris de roche, le monde dépeint par les artistes d’Image & Form se révèle pour le plaisir des yeux et des oreilles. L’ambiance sonore, bien que redondante à l’image de l’aventure dans son ensemble, accompagne nos pas et rythme un dépaysement constant. Cet univers Steampunk prend alors vie par l’image et le son, et transporte Dorothy dans les entrailles d’un univers Steampunk où l’émerveillement prend le joueur par la main une dizaine d’heures durant.

Un monde souterrain hostile

Chargement de la vidéo SteamWorld Dig 2 Gameplay

Lord of the Mine

SteamWorld Dig 2 : Une exploration Steampunk envoûtante

“Creusez pour vos vies pauvres fous.” Le monde conçu par les créatifs d’Image & Form n’est pas de tout repos. Une palanquée de créatures plus belliqueuses les unes que les autres attendent une héroïne courageuse mais pas indestructible. Sa faculté à ressusciter aidant, Dorothy prend la mesure de la menace qui plane sur sa planète et joue de la pioche pour se défaire des ennemis lui faisant obstacle. Insectes, oiseaux, chamans (prêtres), tourelles défensives, cuves d’acide… les souterrains se mettent en branle pour lui barrer la route et la renvoyer ad patres à la surface délestée partiellement des trésors glanés en chemin. Mais ces raids sont limités dans le temps pour ainsi dire. Sans lumière, le moindre déplacement peut être fatal et la flamme de votre lampe n’est pas infinie… loin de là… tout comme votre barre de vie. C’est à ses risques et périls que Dorothy poursuit sur sa lancée malgré une source lumineuse en berne galvanisant une sentiment claustrophobique omniprésent.

SteamWorld Dig 2 : Une exploration Steampunk envoûtante

C’est dans ses mécaniques RPG et ses centaines d’allées et venues que SteamWorld Dig 2 prend tout sens et justifie sa dimension Metroidvania. Explorer les mines est synonyme de rencontres infructueuses, mais également de pierres précieuses et autres ressources à récolter dans l’optique de les revendre une fois à l’air libre pour améliorer son équipement (pioche plus puissante, sac à dos plus grand, armure plus résistante...). On reconnaît le bon ouvrier à ses outils et cela ne saurait être plus vrai dans ce jeu tant leur nécessité fait loi. L’aventure nous réserve aussi de bien belles surprises donnant accès à de nouvelles zones à découvrir. Marteau-piqueur, grappin… Dorothy gagne en mobilité et en puissance de frappe. Et les bonus passifs/actifs à équiper ajoutent un degré de complexité supplémentaire. En crapahutant dans les galeries, l’héroïne récupère des "Méca Dopeurs" à attribuer aux différents outoils facilitant l’exploration et les combats face à des ennemis toujours plus robustes.

Loin de révolutionner la formule du premier épisode, SteamWorld Dig 2 la perfectionne avec sagesse. La course aux trésors et artefacts devient après seulement quelques minutes un leitmotiv puissant vous poussant toujours plus loin dans les entrailles de ce monde souterrain quitte à prendre des risques inconsidérés. Et l’ajout de séquences annexes de plate-forme et d’énigmes brisent à maintes reprises le rythme avec talent ajoutant une dose de difficulté bienvenue.

Visite de la Terre Creuse

Chargement de la vidéo SteamWorld Dig 2 Gameplay
Les notes
+Points positifs
  • Une direction artistique 2D à couper le souffle
  • Un univers Steampunk attachant et loufoque
  • Une exploration libre d'un vaste monde à découvrir
  • Une durée de vie exemplaire (+10 heures)
  • Les phases de plate-forme et les énigmes un brin corsées
-Points négatifs
  • Un nombre trop limité de combats de boss
  • Une expérience répétitive après plusieurs heures à arpenter les souterrains
  • Des musiques d'ambiance un brin redondante

Creuser à en émousser sa pioche et se perdre dans un dédale de galeries souterraines n’a jamais été aussi plaisant. Digne héritier d’un premier épisode qui avait enchanté la presse et le public, SteamWorld Dig 2 se permet le luxe de corriger partiellement les errements de son aîné. Le titre d’Image & Form est un petit bijou visuel profitant d’une direction artistique 2D hors norme et d’une ambiance de fin du monde envoûtante. Ce jeu d’aventure souffre tout de même d’une certaine répétitivité et d’un unique combat de boss. Et pourtant... la magie de cet univers Steampunk décalé opère une fois encore à la lueur d’une lampe à gaz.

Profil de Silent_Jay
L'avis de Silent_Jay
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
05 octobre 2017 à 17:18:27
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Mis à jour le 05/10/2017
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Past Cure : Quand les grandes ambitions ne suffisent pas...
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Steep Road to the Olympics : L'école des champions
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : World of Warplanes : Plus fun, plus accessible, le simulateur de vol fait peau neuve sur PC
    PC
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Assassin's Creed Origins
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Call of Duty : WWII
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live