Menu
Runbow
  • Tout support
  • PS4
  • Switch
  • ONE
  • WiiU
  • PS3
  • 3DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur ONE / Runbow / Runbow sur ONE /

Test du jeu Runbow, des chutes par centaines ! sur ONE

Test : Runbow, des chutes par centaines !
ONE
Runbow
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Doudou_Sakon
L'avis de Doudou_Sakon
MP
Utilisateur jeuxvideo.com
17 septembre 2017 à 16:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.5/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon PS4 13.35€ Cdiscount PS4 15.99€ Amazon Switch 19.95€ Rakuten PS4 19.99€ Amazon Switch 29.43€ Fnac Marketplace Switch 44.89€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Contributeur

Des perspectives se dérobant sous vos yeux, de vives couleurs vous embrumant l'esprit et l'inéluctable désir d'y retourner vous guette. Point question d'un trip hallucinogène ici, Runbow est un plateformer typé party-game particulièrement hardcore. Doté de graphismes simples et d’un concept qui l’est tout autant, laissez-moi vous dire que les petits gars de 13AM Games (petit studio composé de neuf membres passionnés, pour qui Runbow est le premier jeu à voir le jour) sont allés au bout de leurs délires pour nous proposer un jeu fun et addictif, pouvant néanmoins écourter la durée de vie de vos manettes.

Runbow, des chutes par centaines !
Runbow, des chutes par centaines !

De nombreux niveaux vous attendent dans le mode aventure, lesquels durent généralement moins d’une minute. Ces derniers sont au nombre de 145, pour quatre tableaux différents. C’est nerveux, exigeant et le rythme en devient effréné. Telles un scrolling de rideau, les couleurs déferlent sur l’écran et font disparaître les plateformes et obstacles de la même teinte. Sautez sur l’une d’entre elles et elle aura peut-être disparue la seconde d’après ! Le jeu demande donc de la rigueur et une science du rythme, à laquelle il faut ajouter une capacité de mémorisation de l’ordre des couleurs au sein d’un die & retry très agréable. Le fait d'avoir soigné le mode aventure est une très bonne chose, et il se suffirait presque à lui-même.

La drogue c’est mal, m’voyez ?

Runbow, des chutes par centaines !

L’écran change sans arrêt de couleur dans cet univers qu’on trouvera générique ou réussi, c’est selon. De nombreuses figures connues du monde indé sont disponibles en tant que personnages, à débloquer : Shovel Knight, Juan, Tostada, Scram Kitty, Swift Thornebrooke, Rusty, Clone, Princess, Hyper Light Drifter, Gunvolt, Unity-Chan, Max, Xeodrifter, Teslamancer… Le maniement du personnage est assez classique, quoiqu’un peu déroutant dans le fond : saut, double saut et dash (vertical, horizontal et en diagonal). Il faudra plusieurs minutes pour maîtriser un double saut dash en diagonale, le jeu n’étant pas très permissif avec les erreurs.

Runbow renouvelle assez bien les situations, nous faisant tantôt pourchasser par un boulet géant, tantôt traverser un gouffre aux plateformes éphémères. Divers ennemis sont à éviter ou à pulvériser, présents pour gêner notre progression – ou nous pousser dans le vide. Chaque niveau nous presse par le temps, par une architecture éphémère ou un scrolling meurtrier. L’humour n’est pas en reste. Si le jeu peut se montrer cruel et assez frustrant de par sa difficulté durant les derniers niveaux, chaque mort - innombrables, cela va de soi – s’accompagne d’un écran de Game Over lâchant une punch line moqueuse du genre "Essayez d’essayer", "Partez sans vous retourner" ! On en viendrait presque à aimer échouer pour découvrir ces petits bijoux de troll, à même de rendre jaloux les internautes aux commentaires les plus taquins.

Arthur Runbow

Runbow, des chutes par centaines !

La musique de Runbow est réussie et entêtante, en dépit de sa faible diversité. Le rythme enjoué participe à cette ambiance colorée et festive, et les thèmes résonnent encore en tête à l'écriture de ce test ! Le compositeur, Dan Rodrigues, a trouvé la formule miracle et c'est une bonne chose car la mélodie enjouée que l'on entend la première fois en lançant le jeu vous poursuivra tout le long durant… les bruitages sont quant à eux adéquats et parfois bien trouvés. Côté contenu annexe, une galerie d'images à débloquer donnera un challenge appréciable, celui de réussir le meilleur temps possible afin de glaner les trois étoiles de chaque niveau. Une précision d’orfèvre sera requise pour parvenir à toutes les obtenir tant la fin du jeu peut se montrer exigeante ! Le jeu attirera sans doute les amateurs de speedrun. Les personnages à débloquer auront des bouilles connues pour la plupart d’entre vous, et les jouer se montrera très agréable. Il faut rappeler à toutes fins utiles qu’aucun personnage ne se démarque d’un autre par un gameplay différent.

"Et c’est pas fini !"

Runbow, des chutes par centaines !

Côté multi, c’est très propre. Les serveurs sont stables et peuplés – à l’heure où j’écris ces lignes – et moult épreuves compétitives attendent les joueurs, au nombre de deux à neuf par partie. Le côté Super Smash Bros. est très plaisant, différents power-up variant les parties pour renouveler efficacement l'expérience de jeu. Au menu, entre autres : course, arène et roi de la colline. C’est ce dernier mode qui a tout de même retenu mon attention, qui se targue d’être bien plus complet et intéressant que les deux autres. La course revient à franchir un niveau avant ses camarades, tout en subissant dash et pièges de leur part. L’arène concerne la survie au sein d’un environnement dangereux qu’il faut surmonter le plus longtemps possible, sans oublier de filer quelques bourre-pifs et tatanes au passage. Le Roi de la Colline consiste, lui, à tenir sur une plateforme difficilement accessible, et ce plusieurs secondes – pas consécutivement, farouchement combattue par les autres participants. Pour paraphraser un aficionados des cordons bleu, "l'honnêteté m'oblige à vous dire que" lorsqu'une partie en ligne se déroule à neuf participants, c'est tout bonnement bordélique. On ne sait pas où l'on est, qui l'on est, si l'on est mort et si oui comment.

Le cahier de doléances

Initialement chagriné par la prise en main assez rigide du personnage, on prend ses aises et son pied dans ce jeu chronophage. Le syndrome de la meilleure performance possible pousse facilement à recommencer encore et encore certains niveaux. Certes, on a parfois été agacé par une hitbox un poil fantomatique, faisant traverser une plateforme que l'on croyait pourtant avoir foulé des pas du personnage. Runbow souffre du syndrôme de "Traduction Google-Trad", d'une difficulté en dents de scie et une relative redondance des niveaux, lesquels se résument à courir, échapper à une menace, ramasser des "Runbow" ou sauter sur des ennemis. Reste pour lui un mode aventure convaincant et un multi accessible et très fun.

Chargement de la vidéo
Les notes
+Points positifs
  • Une bonne durée de vie
  • Des personnages connus issus de la scène indépendante
  • Les écrans de game over "trollesques"
-Points négatifs
  • Une prise en main rigide qui divisera
  • Absence de classement mondial

De bien belle manière, 13AM Games réussit à trouver un équilibre entre solo et multi, entre accessibilité et technicité, au final entre joueurs occasionnels et passionnés. Si l'on regrette peut-être un manque d'ambition en ce qui concerne la direction artistique, son contenu généreux n'aura de cesse d'être rongé par vos sessions de scoring, seul ou en ligne. Une bonne pioche fun et exigeante à la fois !

Profil de Doudou_Sakon
L'avis de Doudou_Sakon
MP
Utilisateur jeuxvideo.com
17 septembre 2017 à 16:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.5/20
Mis à jour le 15/09/2017
Plate-Forme Party-Game 13AM Games Xbox One
Dernières Preview
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
PreviewArise : A Simple Story, mélancolie et retour dans le temps pour un jeu poétique 11 nov., 11:11
PreviewShenmue 3 : Le successeur attendu d'une saga culte ? 04 nov., 14:30
Les jeux attendus
1
The Last of Us Part II
29 mai 2020
2
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
3
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020