Menu
Yakuza Kiwami
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • PS3
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Yakuza Kiwami : Le Remake dans toute sa splendeur
PC PS4
Yakuza Kiwami
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Silent_Jay
L'avis de Silent_Jay
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
20 février 2019 à 13:35:00
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (40)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Tous les prix
Prix Support
17.99€ PC
23.99€ PS4
27.46€ PS4
Voir toutes les offres
Partager sur :

Qui n'a jamais rêvé d'emprunter les chemins tortueux de la criminalité et de revêtir même virtuellement le costume de Yakuza ? Souvent considérée comme l’alternative japonaise de Grand Theft Auto (à tort ou à raison), la licence Yakuza mêle habilement depuis plus d'une décennie Beat'em All et monde ouvert au service d'une narration et d'une mise en scène digne du 7ème Art. 6 épisodes canoniques et plusieurs spin off plus tard, la franchise de Sega jette un œil dans le rétroviseur et ressort de ses cartons les premiers pas de Kazuma Kiryu sur PlayStation 4. Mais ce remake nommé Yakuza Kiwami est-il à la hauteur de la légende du Dragon de Dojima ?

Yakuza Kiwami : Notre avis en 3 minutes

Chargement de la vidéo Test Yakuza Kiwami en vidéo

Nishiki, mon frère

Yakuza Kiwami : Le Remake dans toute sa splendeur

Du sang et des larmes ont coulé sous les ponts depuis les événement de Yakuza Zero : The Place of Oath qui ont embrasé Tokyo et Osaka. Une décennie durant laquelle Kazuma Kiryu et son ami Akira Nishikiyama ont gravi les échelons et se sont faits une place au sein du clan. Mais le destin s'acharne une nouvelle fois sur un Dragon de Dojima prompt à se fourrer dans les pires situations. Et son destin bascule par une nuit orageuse du mois de septembre 1995. Le cœur a ses raisons que la raison ignore. Par amour pour ses proches, notre héros s'attire les foudres des Yakuzas et en paye le prix. Expédié en prison et expulsé de son organisation criminelle, Kazuma végète 10 ans en cellule avant de retrouver l'air libre non sans avoir une idée derrière la tête. La vie de criminel n'est pas de tout repos et K. Kiryu en est le parfait exemple.

Yakuza Kiwami : Le Remake dans toute sa splendeur

La franchise Yakuza lorgne sur le cinéma depuis le tout premier épisode et Sega perpétue cette tradition avec ce remake. Yakuza Kiwami s'inspire une fois de plus des films de gangster japonais (Aniki, mon frère...) et conserve la mise en scène du jeu original. Le casting 5 étoiles est de retour. Les acteurs dissimulés derrière chaque personnage reprennent leur rôle et ont pris la peine de ré-enregistrer pour l’occasion l’intégralité de leurs dialogues (pour les voix japonaises seulement). Et cette version 2017 sublime cette vision cinématographique par une refonte intégrale des cinématiques réalisées désormais avec le moteur de l'épisode Zero et 30 minutes inédites à découvrir en déroulant un scénario toujours aussi prenant. Et les changements sont légion. Yakuza 0, aussi bon soit-il a créé certaines incohérences dans l'univers de Yakuza que Sega s'efforce de gommer avec ce remake qui purifie une chronologie et des événements imbriqués dans une histoire aux multiples sous-intrigues.

Yakuza Kiwami : Le Remake dans toute sa splendeurYakuza Kiwami : Le Remake dans toute sa splendeurYakuza Kiwami : Le Remake dans toute sa splendeurYakuza Kiwami : Le Remake dans toute sa splendeurYakuza Kiwami : Le Remake dans toute sa splendeur
Yakuza Kiwami : Le Remake dans toute sa splendeur

La présence de Majima Goro, personnage secondaire passé à la postérité au fil des épisodes, prend de l'ampleur. Au-delà de la cinématique d'introduction étendue, ce psychopathe adepte de la batte de baseball suit Kazuma Kiryu comme son ombre et apparaît quand bon lui semble pour vous offrir un combat épique. Ce système appelé "Majima Everywhere" ajoute une certaine tension à chaque déplacement du héros et offre à Majima Goro un rôle taillé sur mesure. Et de nombreuses améliorations restent encore à découvrir parmi lesquelles un réagencement total des quêtes secondaires afin de les détacher de l'aventure principale et des séquences de jeu étendues telles que l'achat d'une bague pour Yumi au début de l'histoire.

Malheureusement, l’absence de localisation en français fera grincer des dents de nombreux joueurs une fois de plus. Yakuza Kiwami se contente de sous-titres en anglais. Les allergiques à la langue de Shakespeare devront donc se faire violence pour profiter de ce remake.

Par une nuit d'automne... un destin bascule

Chargement de la vidéo Yakuza Kiwami Gameplay

Le poing du Dragon

Yakuza Kiwami : Le Remake dans toute sa splendeur

Bien que Yakuza soit avant tout une aventure scénarisée laissant le joueur vaquer à ses occupations dans le quartier de Kamurocho à Tokyo, le titre de Sega n’en demeure pas moins un Beat’em All accompli nécessitant technique et abnégation pour venir à bout des loubards, punks, Yakuzas… qui croisent le chemin d’un Kazuma Kiryu déterminé. Coups de pied circulaires, directs au menton, manchettes et écrasements des vertèbres… les coups pleuvent sur ces pauvres malheureux qui ne sont que du menu fretin. Les combats gagnent en intérêt avec le nombre grandissant d'adversaires car un versus 3 n'a que peu de chance de l'emporter face à votre détermination.

Yakuza Kiwami : Le Remake dans toute sa splendeur

Les boss de leur côté savent répondre présents et par leurs patterns spécifiques exigent concentration et maîtrise des 4 styles de combat disponibles. Sega a ainsi repris le système implémenté dans le préquel Yakuza Zero pour moderniser les affrontements et protéger cette cohérence si chère à la saga. Kazuma Kiryu alterne entre Brawler, Rush, Beast et Dragon de Dojima. A chaque situation son style et il est fortement conseillé de profiter des forces et faiblesses de ces derniers pour augmenter votre efficacité une fois la joute débutée. Un sentiment grisant de toute puissance s’empare alors de vous. Les ennemis plient sous le poids des frappes de forrain assénées par un Kazuma revanchard. Et pourtant, sans maitrise la puissance n’est rien. Et rien ne serait plus vrai dans ce Yakuza Kiwami.

Yakuza Kiwami : Le Remake dans toute sa splendeur

En complétant les quêtes secondaires et en nettoyant Tokyo de sa criminalité, les points d’expérience ne vont pas manquer et ouvrent la porte à de nouvelles compétences actives et/ou passives. De la simple amélioration de santé à l’augmentation des dégâts en passant par de nouvelles techniques de combat pour les 4 styles cités ci-dessus, Kazuma Kiryu déploie tout son potentiel à mesure que l’histoire progresse. Ce dernier peut également compter sur divers accessoires et armes ainsi que sur les boutiques disséminées sur la carte pour faire le plein de boissons et nourritures… synonymes respectivement de bonus en combat et de Santé retrouvée. Ces mécaniques RPG, sans offrir une personnalisation poussée du héros, suffisent à adapter ce dernier à nos exigences de joueur et nous gratifient d’une aventure en totale immersion dans la pègre japonaise.

Des funérailles sous haute tension

Chargement de la vidéo Yakuza Kiwami Gameplay

Tokyo in translation

Yakuza Kiwami : Le Remake dans toute sa splendeur

Avec son Japon fantasmé criant de vérité, la saga Yakuza s’est toujours démarquée de la concurrence par sa faculté à retranscrire manette en mains l’atmosphère si caractéristique du Japon et dans le cas présent le quartier chaud de Tokyo et autres lieux tels que Yokohama. Yakuza Kiwami doit se contenter des environnements du jeu original, mais le fait à merveille. Se balader dans les rues de Kamurocho (inspiré du véritable quartier Kabukicho) est un pur régale. Les passants titubent, discutent. La pluie frappe un sol jonché de détritus. Les criminels hantent les ruelles mal éclairées. De cet agencement même des rues, des épiceries, des salles d’arcade se dégage un réalisme à toute épreuve. Les Tokyo de 1995 et 2005 sont criants de vérité et la présence d’activités en tout genre abreuve ce réel tant recherché.

Yakuza Kiwami : Le Remake dans toute sa splendeur

La saga Yakuza doit sa renommée à sa dimension cinématographique, ses personnages haut en couleurs, ses combats épiques, mais également la multitude d’activités donnant vie aux environnements visités. Le seul quartier de Kamurocho regorge de plaisirs coupables. Bowling, jeux vidéo, restaurants, bars, achats de DVD pour adulte, hôtesses… Kazuma Kiryu n’a que l’embarras du choix pour se divertir entre 2 missions. Sega enrichit la formule avec 2 nouvelles activités “enfantines” aussi plaisantes que saugrenues. Le Pocket Circuit Car Racing se présente sous la forme d’une course de voitures sur circuits électriques. MesuKing : Battle Bug Beauties est un jeu de Combat Pierre-Papier-Ciseau à ne pas mettre devant tous les yeux, bien que les enfants y jouent. Des demoiselles vêtues de peau de chagrin s’affrontent face à une foule d’insectes en délire… Japon quand tu nous tiens !

Yakuza Kiwami : Le Remake dans toute sa splendeur

Mais la principale qualité de ce remake réside dans la refonte visuelle et sonore opérée par les développeurs. Yakuza Kiwami est un modèle du genre. Sega pousse le moteur de Yakuza 0 dans ses retranchements et subjugue le titre sorti en 2005 de la plus belle des manières au point de le rendre méconnaissable. Environnements, animations, personnages, cinématiques… Yakuza fait entièrement peau neuve. Et cette hausse de la qualité des graphismes ne gâchent en rien un plaisir de jeu à 60 images par seconde en 1920*1080. Certes Yakuza Kiwami souffre des mêmes maux que son préquel, la faute à un moteur vieillissant remplacé dans le 6ème épisode canonique par le fringuant Dragon Engine. Mais pester serait malvenu face au travail titanesque effectué par les équipes de Sega. Yakuza Kiwami surprend et nous entraîne avec passion dans la vie tumultueuse de Kazuma Kiryu et c'est bien là l'essentiel.

MesuKing : Battle Bug Beauties - Une activité totalement déjantée

Chargement de la vidéo Yakuza Kiwami Gameplay
Les notes
+Points positifs
  • Une refonte graphique et sonore ébouriffante
  • Une expérience à 60fps en 1920*1080
  • Un quartier de Kamurocho criant de vérité
  • Un système de combat modernisé
  • 30 minutes de cinématiques inédites
  • De nouvelles activités, hôtesses... à découvrir (Pocket Circuit Car Racing, MesuKing : Battle Bug Beauties...)
-Points négatifs
  • Un moteur de jeu vieillissant
  • Des sous-titres uniquement disponibles en anglais (VOSTA)

Yakuza Kiwami prouve avec talent l’intérêt des remakes et d’une telle pratique dans une industrie prompte à copier-coller et recycler tout et son contraire. Loin d’être un simple portage ou un remaster HD, cette version 10ème anniversaire des aventures de Kazuma Kiryu est une réussite en tout point. Refonte visuelle et sonore intégrale, nouvelles activités, système de combat modernisé, cohérence de la chronologie et nouvelles cinématiques font de Yakuza Kiwami l’exemple à suivre pour tous les éditeurs désireux de ressortir du placard leurs gloires passées.

Profil de Silent_Jay
L'avis de Silent_Jay
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
20 février 2019 à 13:35:00
18/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (40)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Mis à jour le 20/02/2019
PC PlayStation 4 Action Aventure Yakuza Studio Contemporain
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Pagan Online - Le hack'n slash venu de l'Est qui ne perd pas le nord
    PC
  • Preview : Harry Potter : Wizards Unite, un premier aperçu très encourageant
    IOS - ANDROID
  • Preview : Sekiro Shadows Die Twice - Un mariage réussi entre Dark Souls et Tenchu
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Sekiro Shadows Die Twice
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce