Tour de France 2017
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PS4 ONE
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Course / Derniers tests jeux vidéo / Tour de France 2017 /

Test Tour de France 2017 du 15/07/2017

Test : Tour de France 2017, le cycle éternel
PS4 ONE
Tour de France 2017
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de la_redaction
L'avis de la_redaction
MP
Journaliste jeuxvideo.com
15 juillet 2017 à 10:45:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13/20
  • Partager sur :

L’édition 2017 du Tour de France bat son plein. Christopher Froome remportera-t-il le trophée pour la troisième année consécutive alors que, à l’heure où nous écrivons ces lignes, il vient de perdre le maillot jaune au profit de Fabio Aru ? Romain Bardet réussira-t-il à confirmer son excellente deuxième place en 2016 ? Le verdict final sera rendu dans quelques jours. En attendant, les férus de cyclisme peuvent s’adonner virtuellement à leur sport préféré grâce à Tour de France 2017, développé encore et toujours par le studio Cyanide. Immersive à souhait, mais régulièrement avare en nouveautés, la série ne déroge toujours pas à cette règle cette année, au grand dam des fans. Faisons néanmoins le point sur ce nouvel opus.

De bien beaux coups de pédales dans Tour de France 2017

Chargement du lecteur vidéo...

Des modes de jeu inchangés...

Tour de France 2017, le cycle éternel
L'armée des clones est de retour !

Commençons tout d’abord par un tour d’horizon des différents modes de jeu, qui n’ont guère évolué par rapport au cru 2016. On retrouve donc bien évidemment le mode Tour, qui nous permet, entre autres, de concourir pour la Grande Boucle, le Tryptique Tour ou le Critérium du Dauphiné. Le mode My Tour nous propose de créer notre propre course en choisissant les étapes que nous souhaitons disputer. Au fur et à mesure de notre progression, de nouvelles épreuves sont débloquées via un système de missions et d’expérience. Bien entendu, l’Éditeur est toujours présent, afin de corriger les noms toujours aussi loufoques des divers coureurs et équipes dont les licences n’ont pas pu être acquises. Quant aux Défis, ils consistent toujours à dévaler diverses pentes le plus rapidement possible pour tenter de figurer en première place du classement mondial. Rien de nouveau, en somme. Et si vous comptiez sur le mode Pro Team pour dénicher quelconques nouveautés, détrompez-vous, puisque ce dernier demeure quasi identique au précédent.

Tour de France 2017, le cycle éternel
Les objectifs et la composition de votre équipe varient en fonction du sponsor choisi.

Pour rappel, le Pro Team s’apparente à un mode Carrière, dans lequel nous choisissons un sponsor et composons une équipe de neuf coureurs, en fonction du budget attribué et des objectifs visés. Le but est non seulement de respecter au maximum les volontés du sponsor (gagner le maillot vert, remporter une étape, etc.), mais également de remplir les prérequis pour accéder à la compétition suivante : ainsi, en décrochant un classement décent à l’issue du Tryptique Tour, on pourra recevoir une invitation pour participer au Critérium du Dauphiné. La consécration ultime étant, bien évidemment, de concourir pour le Tour de France. Suivant les performances de nos différents coureurs, on obtient des primes qui permettent de recruter de meilleurs coureurs pour les saisons suivantes. Très intéressant sur le papier, ce mode se montre au final frustrant, car bien trop limité en termes de possibilités. En effet, même si composer sa propre équipe est extrêmement plaisant, on se retrouve au bout du compte à suivre uniquement les consignes du sponsor afin d’optimiser le montant des primes année après année. Dommage, car ce mode est clairement celui qui revêt le plus de potentiel. Gageons que les développeurs s’attèleront à l’étoffer pour les prochaines éditions.

... mais quelques nouveautés de gameplay bien senties

Tour de France 2017, le cycle éternel
Le mode Défis est un bon entraînement à la descente.

Les nouveautés de cette édition 2017, il faut notamment aller les chercher du côté de l’interface en jeu. Celle-ci s’avère beaucoup plus lisible que par le passé, notamment grâce à une amélioration de la jauge d’effort, qui affiche clairement lorsque le coureur consomme de l’énergie bleue ou de l’énergie rouge. En dosant la vitesse de manière à placer la jauge juste avant l’indicateur bleu, le cycliste pourra ainsi récupérer de l’énergie sans avoir à ravitailler. Le studio a également travaillé sur le rythme de la course, notamment dans les ascensions. Celles-ci sont donc un peu plus longues et réalistes et demandent une meilleure gestion de l’effort. Malheureusement, l’intelligence artificielle du peloton a la fâcheuse tendance à imposer un tempo bien trop soutenu en début de col, ce qui réduit bien souvent à néant toute stratégie d’attaque dans les derniers hectomètres de l’ascension. En dehors de cela, elle se révèle dans l’ensemble relativement satisfaisante, même si les consignes individuelles ou collectives ne sont pas toujours respectées à la lettre.

Tour de France 2017, le cycle éternel
Une victoire sur les Champs-Élysées, la consécration ultime !

Notons également la prise en compte des classements hors délais, ajout sympathique, mais finalement assez anodin, ainsi que l’intégration des zones exposées au vent. Celles-ci demandent un léger surcroît de concentration pour ne pas se faire piéger par les bordures ou a contrario, en tirer profit pour segmenter le peloton et creuser l’écart. Tout cela vient donc peaufiner un gameplay de plus en plus tactique, à défaut d’être réellement technique. Et c’est ce qui fait tout le sel des opus Tour de France, notamment celui-ci. Ce n’est pas votre adresse manette en mains qui vous fera gagner, mais bel et bien votre sens de la course, votre capacité à gérer vos efforts, à tirer parti de vos équipiers et à sentir les moments où attaquer ou temporiser.

Les notes
+Points positifs
  • Toujours aussi immersif
  • Une interface plus lisible
  • Un gameplay légèrement peaufiné
  • Un jeu réellement tactique, à défaut d’être technique
-Points négatifs
  • Une réalisation vraiment médiocre
  • Des bugs subsistent, malgré les patchs
  • Trop peu de nouveautés
  • Toujours pas de mode online !

Une fois encore, Tour de France se contente du strict minimum avec cette édition 2017. Si quelques améliorations de gameplay sont bien présentes et renforcent toujours plus l’aspect tactique et immersif du jeu, on ne peut que regretter le manque d’ambition des développeurs quant à leur bébé, qui souffre encore et toujours d’une réalisation plus que médiocre. Les amateurs de cyclisme virtuel sur consoles devront faire avec, mais on en vient presque à souhaiter l’arrivée d’un concurrent direct, afin de faire bouger un peu les choses.

Profil de la_redaction
L'avis de la_redaction
MP
Journaliste jeuxvideo.com
15 juillet 2017 à 10:45:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13/20
Mis à jour le 15/07/2017
PlayStation 4 Xbox One Course Simulation Cyanide Focus Home Interactive Cyclisme
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Last Day of June, une superbe fable moderne sur l'amour et la perte
    PC - PS4
  • Aperçu : Fable Fortune : Assez solide pour concurrencer Hearthstone ?
    PC - ONE - IOS - ANDROID
  • Aperçu : XCOM 2 : War of the Chosen - Une extension indispensable ?
    PC - PS4 - ONE
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Far Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Call of Duty : WWII
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce