3on3 Freestyle
PS4
Créer un contenu
Test : 3on3 Freestyle : le air-ball venu de Corée du Sud
PS4
3on3 Freestyle
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Epyon
L'avis de Epyon
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
20 mars 2017 à 19:39:12
8/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11/20
  • Partager sur :

Vous ne les connaissez sans doute pas, mais en Corée du Sud, ce sont de véritables stars. Eux, ce sont les développeurs de JoyCity, à qui l'on doit le jeu qui nous intéresse aujourd'hui. Bon, on en fait sans doute un peu trop dans le story-telling puisque les différents membres du studio sont probablement tous inconnus du grand public, mais pas leurs créations, et ça c'est certain. Après avoir séduit la Corée du Sud et la Chine avec leurs jeux de sport, JoyCity s'attaque à l'occident, avec ce qui est sans doute son meilleur porte-étendard : 3on3 Freestyle.

3on3 Freestyle : le air-ball venu de Corée du Sud

Aussi étonnant que cela puisse paraître aux yeux de certains, le basketball connait une véritable explosion de popularité en Asie, notamment en Chine et en Corée du Sud. Là-bas, des joueurs comme Kobe Bryant sont de véritables divinités, et chacune de leurs apparitions publiques attire des foules innombrables. De fait et sans surprise, les jeux de basket connaissent eux aussi un vrai petit succès. C'est encore plus vrai lorsque l'on parle des jeux du studio JoyCity, très connu sur la scène e-sportive asiatique. Après les jeux de football, le studio s'est attaqué au basket, avec toujours la même idée : proposer un jeu de sport facile d'accès, mais reposant sur des mécaniques fouillées, et faisant la part belle au teamplay.

MOBAsket-ball

3on3 Freestyle : le air-ball venu de Corée du Sud
Les shoots sont plutôt agréables.

Comme son nom l'indique, 3on3 Freestyle est donc un jeu de streetball, donc du basket de rue, qui oppose deux trois équipes de trois joueurs. Manette en main, il faut admettre que le jeu a au moins une qualité qui échappe aux plus grands, y compris NBA 2K : toutes les actions se réalisent facilement, et rapidement. Ici, on fait dans la sobriété : passe, tir, rebond, dribble, jeu dos au panier, sprint lorsque l'on est en attaque ; interception, rebond/contre, et sprint lorsque l'on est en défense. Bien sûr, il existe quelques subtilités, comme la possibilité d'envoyer ou de demander un alley-oop, mais tout se prend très vite en main. Si l'idée était de proposer un jeu de basket simple et immédiatement fun, alors l'objectif est réussi : il faut assez peu de temps pour rentrer de jolis paniers. D'autant que les développeurs ont choisi d'installer les parties sur des demi-terrains : cela limite les déplacements, et le choix de placement sur les transitions.

3on3 Freestyle : le air-ball venu de Corée du Sud
Il y a en tout 15 personnages, dont une bonne partie à débloquer.

Si de près comme de loin, 3on3 Freestyle pourrait ressembler à l'un de ses nombreux jeux de basket arcade aussitôt sortis, aussitôt oublié du début des années 2000, les choses deviennent plus intéressantes lorsque l'on creuse un peu le sujet. Sans grande surprise, lorsque l'on connaît l'importance culturelle du genre en Corée du Sud, on retrouve plusieurs éléments de MOBA dans le jeu ; chaque match oppose deux équipes de trois joueurs, ce qui signifie qu'à chaque partie, il faudra sélectionner un personnage, parmi la petite dizaine proposée. Bien entendu, les postes et les particularités physiques sont respectés : meneurs, arrières (shooting guard), ailiers (small forward), ailiers forts (power forward), et donc pivots, tous sont là et il existe pour chaque position plusieurs ballers. Ce qui les différencie, ce sont bien entendu leurs capacités personnelles et notamment leurs skills. Chaque personnage peut monter de niveaux et ainsi débloquer et améliorer ses coups spéciaux, afin d'être toujours plus performant « on the court ».

L'intérêt ici est double : d'une il force les joueurs à coopérer, et donc à créer un groupe cohérent ; de deux il met en valeurs le temps passé sur le jeu, et donc l'expérience. Enfin, en tout cas, ça, c'est sur le papier. Manette en main et après une grosse dizaine d'heures de jeu, le constat est un peu différent.

Le basket amis-amis

3on3 Freestyle : le air-ball venu de Corée du Sud
Partie sur demi-terrain oblige, il faut impérativement ressortir la balle jusqu'à la ligne des trois points.

Car voilà, le plaisir que vous prendrez dépend intégralement de la façon dont vous jouerez à 3on3 Freestyle. Avec sa prise en main ultra rapide, ses matches courts et ses actions spectaculaires (les dunks et les gros contres sont particulièrement bien mis en scène), 3on3 Freestyle est un candidat idéal pour vos soirées entre potes. En local ou en online, casque micro fixé sur le crâne, le trash-talking est garanti. Et c'est aussi ça, le basket. D'autant que le titre de JoyCity ne s'embête pas de la plupart des règles de base du basket, donc oubliez les contres illégaux, les fautes sur interceptions, etc : vous pouvez aller au contact sans souci et molester vos adversaires sans craindre qu'un zèbre vienne jouer du sifflet à la moindre bousculade. Si l'on ajoute dans l'équation le fait que 3on3 Freestyle soit free-to-play, et assez léger, c'est précisément le genre de jeu que vous allez pouvoir installer et réinstaller à volonté, lorsque le contexte sera le bon. Ça n'en fait pas un bon jeu pour autant, mais c'est sans doute ainsi qu'il est le plus à même de vous amuser.

3on3 Freestyle : le air-ball venu de Corée du Sud
Les joueurs peuvent communiquer de manière assez sommaire.

Le reste du temps, la formule fonctionne autrement moins bien. Seul face à son écran, on sera forcément plus attentif, et sensible, aux défauts du jeu. Le premier c'est qu'il est possible de sélectionner n'importe quel personnage et ce sans restriction, à partir du moment où ils ont été débloqués. Ce qui signifie que régulièrement, vous pourrez débuter un match avec trois fois le même joueur dans la même équipe. Si les équipers peuvent se mettre d'accord lors d'un temps-mort ou à la mi-temps, via des raccourcis, il aurait été plus logique que le choix des ballers se fasse après le matchmaking... Car clairement, certains personnages ont plus la cote que d'autre et il n'est pas rare de tomber dans des équipes faites de trois Joey.

Oh les beaux triplets.

Et d'ailleurs en ce qui les concerne, on aurait apprécié que le jeu se montre plus didactique. En tant que free-to-play, 3on3 Freestyle attire naturellement les néophytes, et ne prend pas franchement le temps de les prendre par la main, de leur expliquer les bases du basketball. Et surtout les rôles et les caractéristiques de chaque poste. Voilà pourquoi il n'est pas rare de voir un gros pivot enchaîner sans réfléchir les tirs à trois points, ou les meneurs de jeu tenter d'aller prendre des rebonds au milieu des « grands ». Si l'on ajoute à cela le fait que capter des rebonds est parfois un peu hasardeux, et que les contres illégaux ne soient pas comptabilisés, les parties sont souvent assez confuses, ou à l'inverse, particulièrement ennuyante, avec un joueur forçant les un-contre-un, pendant que les autres essaient de se démarquer. Notez d'ailleurs qu'obtenir une bonne position n'est pas chose aisée, la faute à un sprint trop mou qui ne permet pas grand chose. Dans le meilleur des mondes, certains joueurs poseraient des écrans pour leurs coéquipiers, mais j'en demande peut-être trop...

3on3 Freestyle : le air-ball venu de Corée du Sud
Il est possible d'utiliser sa carte bleue pour améliorer ses personnages préférés.

À noter pour finir qu'en tant que free-to-play, 3on3 Freestyle repose en toute logique sur un système de micro-transactions qui, en ligne, fait son petit effet. S'il est possible d'améliorer les stats et les compétences de chacun des joueurs grâce à la monnaie que l'on accumule au fur et à mesure des parties, les choses peuvent être accélérées grâce aux Points Premium. Ceux-là peuvent être achetés avec votre carte bleue, et servent à acquérir monnaie in-game et accessoires. De quoi booster méchamment les compétences de ses personnages et réussir peu voir aucun shoot à trois points, par exemple... Et donc déséquilibrer un peu les parties. « Sad ! », comme dirait l'autre.

Faute technique

3on3 Freestyle : le air-ball venu de Corée du Sud
Les traductions sont tout simplement horribles.

3on3 Freestyle est un jeu free-to-play, et comme on pouvait s'y attendre, le jeu ne vous fera pas exploser les rétines grâce à d'incroyables graphismes 4K 60fps et tout le touin-touin. Le jeu affiche une direction artistique... étonnante, avec ses joueurs cartoonnesque plutôt réussis, et ses spectateurs tout juste sortis de Minecraft. Si l'on peut accepter ce parti pris, en revanche on aura un peu plus de mal avec les animations des personnages, tous plutôt rigides. Si sur les shoots et les dunks, les différents joueurs oscillent entre élégance et démonstration de force, ils donnent, le reste du temps, la fâcheuse impression d'avoir un manche à balai coincé profondément dans le séant. Et de courir dans le vide. Ce qui manette en mains, n'est pas vraiment agréable, vous en conviendrez. L'ensemble est donc assez faible et devrait décourager une bonne partie des joueurs, qui espéraient peut-être découvrir un nouveau NBA Street cartoonesque.

Les notes
+ Points positifs
  • Facile à prendre en main
  • Les joueurs, tous très différents
  • Suffisamment amusant pour animer quelques soirées
- Points négatifs
  • Les menus
  • Une composante pay-to-win indéniable
  • Les joueurs régulièrement touchés par une forme rare de rigidité cadavérique
  • La gestion des rebonds
  • Les joueurs inactifs qui ne sont pas éjectés...
  • … et ceux qui quittent la partie au bout de deux minutes, sans sanction
  • Les lay-up « à embrayage double », sérieusement ?!

S'il peut se montrer plutôt rigolo entre amis et dans les bonnes conditions, 3on3 Freestyle est rapidement frustrant lorsque l'on joue seul dans son coin. Trop simpliste pour les amateurs de basketball, il est en même temps trop peu didactique pour les néophytes, en ne prenant pas vraiment le temps de leur expliquer les quelques bases nécessaires au bon déroulement des parties. Si l'on ajoute à cela des animations poussiéreuses, une composante pay-to-win non négligeable et surtout l'absence de vrai mode de jeu en local... On finit par vite s'agacer, et à jouer en dépit du bon sens. Si l'on espérait que 3on3 Freestyle incarne un genre de renouveau dans le tout petit monde du jeu de basket arcade, il n'en est malheureusement rien.

Profil de Epyon
L'avis de Epyon
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
20 mars 2017 à 19:39:12
8/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11/ 20
Mis à jour le 20/03/2017
PlayStation 4 Sport JoyCity Basket
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Syberia 3, sur la route de la bonne aventure ?
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
  • Aperçu : Dragon Quest Heroes II : Dans la veine du premier opus sur PS4
    PS4
  • Aperçu : Gravel : rapide, mais vraiment pas furieux
    PC - PS4 - ONE
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • La Terre du Milieu : L'Ombre de la Guerre
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Conan Exiles
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Red Dead Redemption 2
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce