LEGO Worlds
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PC PS4 ONE Switch
Créer un contenu
Test : LEGO Worlds : Le jeu de construction ultime ?
PC PS4 ONE
LEGO Worlds
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Ayden_
L'avis de Ayden_
MP
Journaliste jeuxvideo.com
15 mars 2017 à 17:37:04
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (18)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/20
Tous les prix
Prix Support
18.99€ PC
21.99€ PS4
21.99€ PS4
25.06€ ONE
27.86€ ONE
29.99€ PC
Voir toutes les offres
  • Partager sur :

Dans l'univers des jeux de construction, la marque LEGO fait figure d'incontournable. Au fil des années, elle n'a cessé d'asseoir sa domination en s'offrant des licences fortes et capables de toucher toutes les générations. De Star Wars aux Simpsons en passant par les Tortues Ninja, on ne compte plus les personnages célèbres revisités par le fabricant danois. Aussi, lorsque le phénomène Minecraft s'est développé, la firme de Billund a profité de l'occasion pour créer une série à l'effigie du titre de Notch. Dès lors, les fans se sont mis à rêver d'un jeu vidéo regroupant les deux licences. Étonnamment, ce n'est jamais arrivé et il aura fallu attendre plusieurs années pour que les petits bonhommes jaunes aient droit, à leur tour, à un bac-à-sable. Disponible en early access depuis l'été 2015, il arrive enfin en version officielle. Alors, Minecraft peut-il trembler ?

Notre Video-test de LEGO Worlds

Chargement du lecteur vidéo...
LEGO Worlds : Le jeu de construction ultime ?
Une femme de Cro-magnon sur une vache dans un monde agricole, tout est possible dans LEGO Worlds !

En réalité, LEGO Worlds se montre bien plus accessible qu'un Minecraft. Il suffit en effet que de quelques minutes pour laisser parler son imagination, sans avoir à passer des heures à récupérer des ressources. Les outils mis à disposition sont d'une simplicité enfantine et permettent de donner vie aux mondes de ses rêves mais aussi à des scénettes amusantes voire totalement loufoques (un éléphant dans un arbre, une amazone qui chevauche un dromadaire...). Concrètement, LEGO Worlds est la traduction numérique des décennies passées à jouer avec les fameuses briques de couleur. Sur le papier, il faut bien reconnaître que la proposition s'avère plus que savoureuse. Reste à savoir si les intentions des développeurs se répercutent sur la longueur...

PERDU DANS L'ESPACE

LEGO Worlds : Le jeu de construction ultime ?
Cette petite créature apparaît aléatoirement et il faut la poursuivre pour récupérer le bonus qu'elle transporte.

Alors qu'il voyage à la recherche de nouveaux mondes, un astronaute se retrouve en perdition dans l'espace et tombe sur une planète inconnue. Celle-ci, générée de façon procédurale, est le point de départ d'une grande aventure. Pour obtenir le rang de Maître Constructeur, le joueur va ainsi traverser l'univers et aller de surprise en surprise. Et en parlant de surprise, toutes celles et ceux qui ont arpenté l'early acess peuvent être rassurés : le jeu final est bien plus didactique et la progression est moins brouillonne. Par ailleurs, un narrateur fait son apparition et permet de profiter de tutoriaux très bien expliqués et présentés sous la forme de séquences vidéo. Comme attendu, le titre de Traveller's Tales est un gigantesque bac-à-sable où il est possible de faire tout et n'importe quoi. On s'amuse ainsi à jouer avec les codes de LEGO Worlds en interagissant avec l'environnement, les personnages mais aussi la faune et la flore. Au fil de la progression, on gagne de plus en plus de liberté et on peut mettre à profit son imagination. Les briques standards des débuts font rapidement place à des structures plus élaborées. On peut ajouter des personnages, des animaux, des créatures fantastiques et créer des situations très drôles. Bien évidemment, il est possible de détruire tout autour de soi pour reconstruire à volonté et jouer à l'apprenti-peintre via une large palette de couleurs. On peut ainsi, en quelques secondes, édifier un château fort, un château de samouraïs ou une maison de quartier. LEGO Worlds est parfaitement calibré pour donner vie à vos envies les plus folles... à condition d'être précis et patient. Forcément chronophage, le jeu ne manque pas d'intérêt et les possibilités sont très vastes, voire infinies pour quiconque est un habitué des célèbres briques.

UN PRINCIPE DE MINI QUÊTES

LEGO Worlds : Le jeu de construction ultime ?
Et hop, un mur de briques pour faire plaisir à son propriétaire !

Bien qu'il soit différent de Minecraft dans son approche, LEGO Worlds n'offre pas tout sur un plateau. Pour débloquer tous les éléments du jeu, il va falloir arpenter les différents mondes et accomplir de multiples objectifs. Ces derniers, qui s'apparentent à des mini-quêtes, permettent d'instaurer un semblant d'aventure. L'univers que vous explorez est peuplé de nombreux PNJ à aider ou de créatures à apprivoiser. Si certains animaux sont accessibles immédiatement, il vous faudra jouer de malice pour dompter certaines espèces sauvages. De la même manière, certains personnages ne se laisseront pas alpaguer facilement. Vous aurez ainsi à retrouver différents objets/aliments pour ajouter tout ce petit monde dans votre inventaire et ainsi agrandir le champ des possibilités. Une fois l'item disponible dans votre stock, il faudra le déverrouiller en dépensant les pièces récoltées (que l'on obtient en accomplissant les divers objectifs) pour ainsi l'utiliser librement. Le principe, vous l'aurez compris, est assez simple mais la progression reste globalement limpide. On se sent vraiment libre d'aller où on veut, que ce soit en découvrant le monde à pied, sur des montures ou à bord de véhicules. Pour ne rien gâcher, l'avatar est un expert en escalade et il peut également combattre lorsque la situation l'impose (à la nuit tombée, il n'est pas rare d'être assailli par des squelettes, bandits et autres zombies). Cette liberté est appréciable et représente assurément l'un des points forts de l'expérience. L'humour est là, les séquences sont souvent drôles et le fun est bien présent. Le souci, c'est que l'on tourne un peu trop vite en rond et que certains choix sont un peu bizarres.

UN BAC-À-SABLE QUI SE CHERCHE

De par la nature même de leur projet, les développeurs ont tenté d'incorporer un mode coopératif, un mode en ligne, plusieurs caméras (dont une vue subjective) et un système de quêtes mais ça n'efface pas la monotonie qui s'installe après quelques heures. Même s'il y a des fonds marins à explorer et que les environnements ne manquent pas de vie, LEGO Worlds souffre d'une interface vraiment perfectible (que ce soit au clavier/souris ou à la manette) et il est devient vite répétitif. Depuis l'early access lancée en 2015, des mises à jour régulières ont été apportées et on apprécie de piloter des véhicules inédits ou d'incarner de nouveaux personnages. Malheureusement, l'éditeur de construction est brouillon, on lutte sans arrêt avec l'interface (les menus auraient gagné à être plus clairs) et l'ensemble manque tout simplement de challenge pour intéresser un plus large public. On a aussi du mal à comprendre le cheminement qui permet d'utiliser tous les items. Par exemple, quand vous rencontrez un personnage, vous devez réussir la quête qu'il vous propose. Ensuite, vous devez le scanner à l'aide du gadget dédié et enfin, il faut le déverrouiller dans l'inventaire. Cette méthode est trop pesante et aurait mérité à être simplifiée. L'accès au monde libre est un peu longuet également. En revanche, pour son ouverture, la quantité des éléments utilisables (les différentes thèmes LEGO sont bien exploités) et ses nombreux clins d'œil, LEGO Worlds saura charmer les fans, les enfants et les amateurs de construction qui mettront de côté les défauts. En l'état, le potentiel est indéniable mais il reste pas mal d'améliorations pour obtenir le jeu de construction ultime.

Les notes
+ Points positifs
  • L'univers LEGO (City, Ninjago, Castle...)
  • Une liberté totale
  • Le principe des quêtes
  • Voix du narrateur agréable
  • Le mode coopératif
  • Génération procédurale des environnements...
- Points négatifs
  • ... qui souffre de nombreux bugs
  • Quêtes qui se ressemblent
  • 100 briques dorées pour accéder à la création libre
  • Manque de consistance
  • Objectifs pas toujours clairs
  • Le déverrouillage des items
  • Zombies et squelettes agaçants
  • On ne peut pas construire ses propres véhicules

LEGO Worlds va assurément combler celles et ceux qui ont toujours été fascinés par le génial jeu de construction danois. Les possibilités sont intéressantes et tout a été fait pour faire craquer les amoureux des LEGO. On s'amuse à découvrir les différents mondes, à rencontrer des personnages loufoques et des créatures étranges (vous pourrez même voler à dos de dragon) et la formule fonctionne. Mais sur le plan du jeu pur, l'aventure est vite frappée de redondance. Malgré les ajouts depuis les débuts de l'essai anticipé, la progression a du mal à convaincre sur la longueur et certaines lourdeurs dans l'ergonomie deviennent agaçantes. Pour toutes ces raisons, et malgré un fun bien présent, LEGO Worlds est une belle promesse mais qu'on pouvait espérer meilleure après plusieurs années de gestation.

Profil de Ayden_
L'avis de Ayden_
MP
Journaliste jeuxvideo.com
15 mars 2017 à 17:37:04
13/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (18)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/ 20
Tous les prix
Prix Support
18.99€ PC
21.99€ PS4
21.99€ PS4
25.06€ ONE
27.86€ ONE
29.99€ PC
Voir toutes les offres
Mis à jour le 17/03/2017
PC PlayStation 4 Xbox One Création TT Games Warner Bros Games
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Injustice 2, ton Multivers impitoyable
    PS4 - ONE
  • Aperçu : Marvel Vs. Capcom Infinite, un premier contact peu enthousiasmant
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Fire Emblem Echoes : Shadow of Valentia - Un épisode pas comme les autres sur 3DS
    3DS
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Call of Duty : WWII
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars : Battlefront II
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • La Terre du Milieu : L'Ombre de la Guerre
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce