Neon Chrome
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PC PS4 ONE Vita iOS
Créer un contenu
Test : Neon Chrome : Un rogue-like dystopique qui en a dans le ventre
iOS
Neon Chrome
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de kevin-j
L'avis de kevin-j
MP
Rédaction jeuxvideo.com
12 décembre 2016 à 17:36:17
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Tous les prix
Prix Support
9.99€ iOS
Voir toutes les offres
  • Partager sur :

C’est en 2003 que 10tons a débarqué dans l’industrie vidéoludique avec Crimsonland, un Twin Stick Shooter sorti sur PC ayant récolté son petit succès au fil des ans jusqu’à ressortir en 2014 sur une ribambelle de plateformes. Après avoir officié en tant que consultant sur quelques titres mineurs, et sorti des productions assez oubliables, le studio revient à ses premières amours avec Neon Chrome, un Twin Stick Shooter sorti cette année sur PC, consoles, et plus récemment, sur mobiles. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le studio a mis les petits plats dans les grands pour nous en mettre plein la vue avec un titre diablement efficace, riche, prenant et sacrément joli pour ne rien gâcher.

Bande-annonce de Neon Chrome

Chargement du lecteur vidéo...

Neon Chrome nous invite à rejoindre un futur dystopique et plus précisément le gigantesque complexe qui donne son nom au jeu. Un bâtiment dominé par l’Overseer, un être tout puissant qui impose sa loi à toute la population du building. Bien installé en haut de sa tour d’ivoire, le bougre peut compter sur une armada de drones, personnel de sécurité, tourelles et autres pièges mesquins pour contrôler la populace. Heureusement, la veuve et l’orphelin peuvent compter sur vous, le rebelle de service, bien décidé à aller déloger le malpropre et lui apprendre à mieux traiter ses semblables. Confortablement installé dans votre appart bardé de gadget high-tech, vous utilisez une ribambelle de corps de substitution pour tenter de rejoindre l’Overseer et lui faire passer l’envie de tyranniser les habitants de l’immeuble. Assez simple, et reprenant de nombreux éléments typiques du Cyberpunk, le scénario ne constitue qu’une part négligeable de Neon Chrome, servant au final plus de cadre pour assurer la cohérence du jeu. Et c’est assez malin au final, car Neon Chrome est avant toute chose un Rogue-like, et ce genre de jeu s’accommode assez mal d’une narration extensive.

La tour de contrôle infernale

Neon Chrome : Un rogue-like dystopique qui en a dans le ventre
Les archétypes d'avatars, un choix cornélien à chaque fois.

Comme nous l’avons signifié un peu plus haut, le but principal de Neon Chrome est d’aller déloger l’Overseer du haut de la tour. Avant d’aller songer à le défier, vous devrez bien évidemment gravir les nombreux étages du bâtiment. Etages qui sont bien évidemment gardés par de nombreux ennemis avec qui il faudra apprendre à composer. En bon Rogue-like qui se respecte, Neon Chrome vous proposera donc d’incarner des avatars successifs qu’il vous faudra envoyer le plus loin possible. A chaque début de partie vous aurez le choix entre trois archétypes pour vos avatars, chacun offrant des avantages et des inconvénients (vitesse de déplacement, dégâts, résistance, etc) et il vous faudra choisir le personnage qui colle le mieux à votre style de jeu. Chaque mort vous renverra à la case départ, mais vous pourrez compter sur l’argent récolté durant votre exploration pour améliorer vos statistiques de bases, et ainsi démarrer avec un avatar plus puissant. Il sera aussi possible d’acheter des armes et améliorations d’avatar à usage unique qui dureront jusqu’à ce que l’avatar casse sa pipe. Ces « consommables » se débloqueront d’ailleurs au fur et à mesure que vous les découvrirez durant votre exploration de la tour, ce qui vous poussera à inspecter chaque recoin des étages que vous traverserez. Assez classiques, ces mécaniques typiques du Rogue-like s’avèrent très efficaces et plaisantes à l’usage pour peu que l’on soit client de ce type de jeu qui impose tout de même un minimum de grind. Seule ombre au tableau, la courbe de progression de ce Neon Chrome s’avère assez déséquilibrée et si les premiers temps représentent un véritable challenge, la facilité s’installera vite, limitant grandement, à terme, la difficulté.

Neon Chrome : Un rogue-like dystopique qui en a dans le ventre
L'action reste très lisible malgré la surimpression des contrôles.

Une fois que votre avatar aura quitté le confort douillet de votre base d’opération, il vous faudra vous frayer un chemin dans les méandres du building, et ce ne seront pas moins de 32 niveaux répartis sur 6 paliers que vous pourrez parcourir. Tous les six niveaux il vous faudra envoyer ad patres une sorte de boss, ce qui aura pour effet de débloquer un raccourci vous permettant d’éviter les niveaux précédents histoire d’accélérer la manœuvre, quitte à faire une croix sur l’argent et les bonus que vous auriez pu ramasser durant votre ascension. Rogue-like oblige, chaque étage est généré aléatoirement à chaque nouvel avatar, ce qui ajoute grandement à la rejouabilité du titre, et évite qu’une certaine lassitude ne s’installe. Mais quid du gameplay me direz-vous ? Et bien 10tons a choisi un genre qu’il maîtrise depuis ses débuts à savoir le Twin Stick Shooter. Les contrôles, entièrement tactiles, apparaissent de manière assez classique en surimpression sur l’écran. La partie gauche comporte un joystick en charge du déplacement tandis que la partie droite arbore un second Joystick en charge de la visée et du tir, ainsi que trois boutons d’action. Le travail effectué par le studio sur ces contrôles s’avère exemplaire. Les boutons sont réactifs et très ergonomiques, tout en ne venant jamais empiéter sur la lisibilité de l’action, un petit exploit qu’il fallait absolument souligner. Et si vous êtes réfractaires à ce genre de contrôles, sachez qu’il est tout à fait possible de jouer à Neon Chrome avec une manette MFI afin d’obtenir une expérience de jeu proche de celle du PC.

Neon Chrome : Un rogue-like dystopique qui en a dans le ventre
Visuellement, le titre emprunte aux grandes références du cyberpunk.

Avec cette version mobile de Neon Chrome, 10tons ne s’est pas moqué du monde et ne s’est pas contenter de nous livrer un portage fait à la va-vite. Nous l’avons déjà souligné avec les contrôles, mais c’est également vrai pour la partie technique au global. L’application s’avère extrêmement stable et la consommation d’énergie reste dans la fourchette basse en dépit de la richesse graphique du titre. Car en sus de posséder un gameplay plaisant et parfaitement maîtrisé, Neon Chrome est une véritable réussite graphique et sonore. La thématique Cyberpunk du jeu est parfaitement retranscrite grâce à une direction artistique mettant l’accent sur le rétro-futurisme. Il suffit d’ailleurs de regarder la séquence d’introduction pour y voir des similitudes flagrantes avec le cultissime Blade Runner. On notera aussi avec grand plaisir que 10tons a poussé le vice jusqu’à inclure de nombreux éléments de décors destructibles. La partie sonore pour sa part reste on ne peut plus correcte avec des mélodies entraînantes capturant parfaitement l’essence du jeu.

  • Test réalisé sur iPhone 6
Les notes
+ Points positifs
  • Réalisation et ambiance au top
  • Aspect rogue-like engageant et maîtrisé
  • Contrôles très bien pensés (en tactile comme à la manette)
  • Prix plus que raisonnable
- Points négatifs
  • Courbe de progression déséquilibrée
  • Peut vite sombrer dans la répétitivité
  • Génération aléatoire un peu décevante

Décidemment, cette fin d’année mobile nous gâte car Neon Chrome est indéniablement une réussite. Twin Stick Shooter mâtiné de Rogue-Like, le titre de 10tons livre une prestation presque sans faille. Comme c’est le cas pour la version PC, cette version mobile s’avère on ne peut plus plaisante grâce à un gameplay maîtrisé, prenant et réactif qui ne perd pas de sa superbe grâce à des commandes tactiles ergonomiques et bien pensées. Si l’on regrettera un tantinet la courbe de progression assez déséquilibrée et la génération procédurale qui fait parfois des siennes, difficile cependant de nier son plaisir dès lors que l’on s’investit. Le système de progression et les multiples upgrades disponibles sont très plaisantes et incitent bien souvent le joueur à relancer une partie « pour voir ». Histoire de ne rien gâcher, Neon Chrome nous propose une direction artistique cyberpunk qui flatte agréablement la rétine comme le pavillon auditif. Et sachant que le tout est disponible à un prix plus que raisonnable (là où l’on aurait aisément pu se retrouver avec un énième Free to play), cela ne vaut pas la peine de se priver. Foncez !

Profil de kevin-j
L'avis de kevin-j
MP
Rédaction jeuxvideo.com
12 décembre 2016 à 17:36:17
16/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/ 20
Tous les prix
Prix Support
9.99€ iOS
Voir toutes les offres
Mis à jour le 12/12/2016
iOS Action Aventure RPG 10tons Cyberpunk
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Syberia 3, sur la route de la bonne aventure ?
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
  • Aperçu : Dragon Quest Heroes II : Dans la veine du premier opus sur PS4
    PS4
  • Aperçu : Gravel : rapide, mais vraiment pas furieux
    PC - PS4 - ONE
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • La Terre du Milieu : L'Ombre de la Guerre
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Conan Exiles
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Gran Turismo Sport
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce