Shadow Tactics : Blades of the Shogun
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PC PS4 ONE Mac Linux
Créer un contenu
Test : Shadow Tactics : la renaissance du commandos-like, sur PC
PC Mac Linux
Shadow Tactics : Blades of the Shogun
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de ChewbieFR
L'avis de ChewbieFR
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
09 décembre 2016 à 16:04:00
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (14)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
19/20
Tous les prix
Prix Support
27.99€ PC
27.99€ PC
Voir toutes les offres
  • Partager sur :

Après avoir fait ses armes il y a deux ans avec The Last Tinker, un jeu de plate-forme en 3D stylisé et accessible, le studio allemand Mimimi Productions change tout à fait de registre avec Shadow Tactics : Blades of the Shogun. Alors que le genre particulier du commandos-like sommeillait depuis une dizaine d’années, les développeurs le remettent sur le devant de la scène sans crier gare avec un titre de stratégie en temps réel nous plongeant au cœur du Japon du 17e siècle. Et autant l’annoncer tout de suite : la copie de Mimimi Productions est d’une solidité à toute épreuve…

Notre video-test de Shadow Tactics

Chargement du lecteur vidéo...

AU SERVICE DU SHOGUN

À l’instar de la série des Commandos, ou encore de Desperados ou de Robin Hood dont il est le plus pur héritier, Shadow Tactics s’intègre dans un contexte historique réel pour ensuite nous proposer un récit inventé. Ce contexte, c’est celui de l’archipel nippon en l’an 1615 ; des siècles de guerres de clans viennent de s’achever avec la bataille de Sekigahara, qui a rendu vainqueur Ieyasu Tokugawa. Celui-ci s’impose comme le shogun et règne sur le pays du soleil levant, tandis que l’empereur ne fait plus que figure de gardien des traditions. Alors que le shogunat tout juste mis en place entend remettre de l’ordre dans le pays et y instaurer la paix, des conspirateurs organisent dans l’ombre la chute de cette nouvelle ère… C’est ainsi que le dirigeant du pays rassemble une équipe de combattants improbables mais terriblement efficaces, afin de déjouer les plans du meneur rebelle, Kage-sama.

Shadow Tactics : la renaissance du commandos-like, sur PC
Il est très imprudent de déclencher l'alerte.

C’est à travers treize chapitres que le joueur mène ce groupe de personnages furtifs afin de collecter des informations, sécuriser des cibles alliées ou encore assassiner des ennemis pour le compte du shogun. Tout commence avec une première mission faisant office de tutoriel ; nous y contrôlons notre premier protagoniste : Hayato, un espion fort agile au maniement du ninjato et des shuriken. Nous le voyons évoluer dans une perspective isométrique, ce qui nous donne une vue d’ensemble sur la scène ; nous en avons bien besoin puisque chaque mouvement doit être étudié. On peut effectivement qualifier Shadow Tactics de jeu de tactique en temps réel : nous sommes en nette infériorité numérique par rapport à des ennemis grouillant dans d’immenses décors ; de plus nous n’avons pas le droit à l’erreur tant leurs attaques sont mortelles. Ainsi nous déplaçons à la souris nos compagnons et nous terrons dans l’ombre en prévoyant notre prochain coup ; avec beaucoup de liberté nous pouvons tenter de passer à travers les mailles du filet sans être repérés… ou bien nous débarrasser de nos rivaux sans lancer d’alerte. Pour cela nous pouvons assommer ou assassiner nos ennemis, en prenant soin de cacher leurs corps : comme dans tout commandos-like ils ont un "cône de vision" indiquant où porte leur regard. Il s’agit donc de ne pas s’attarder dans cette zone, ni d’y laisser traîner l’un de leurs collègues trépassé…

"CONNAIS TON ENNEMI ET CONNAIS-TOI TOI-MÊME"

Shadow Tactics : la renaissance du commandos-like, sur PC
Mugen peut tuer toute une escouade, mais attention aux témoins.

Réflexion et attaques furtives sont donc les clés de cet opus, et davantage de complexité est introduite par l’intervention de cinq personnages différents. Si l’on peut regretter qu’ils soient tous introduits très tôt dans le jeu (au contraire de Desperados notamment, qui vit arriver une partie des héros tardivement), nous apprenons néanmoins à les apprivoiser et à les combiner peu à peu puisqu’ils interviennent à tour de rôle en mission ; de plus ils savent se renouveler en mettant à notre disposition de nouveaux équipements ou de nouvelles compétences. C’est avec cette équipe complémentaire que Shadow Tactics prend tout son sens ; il est en effet très difficile sinon impossible de jouer au loup solitaire. Hayato le ninja est très utile pour passer furtivement dans le dos des ennemis, tandis que le samouraï Mugen, véritable force de la nature, est capable de tuer plusieurs ennemis d’un coup grâce à ses deux katanas. La jeune et espiègle Yuki peut pendant ce temps poser des pièges, alors que la geisha Aiko s’infiltre en terrain ennemi en se déguisant ; enfin Takuma, sous ses airs de vieillard sénile, cache sous son kimono un redoutable fusil de précision et des bombes…

Mugen et Aiko : un gameplay coopératif

Chargement du lecteur vidéo...
Shadow Tactics : la renaissance du commandos-like, sur PC
Le mode ombre permet de planifier plusieurs actions.

Vous l’aurez compris, ces cinq profils sont donc hétéroclites et il s’agit de les combiner comme nous le souhaitons afin de remplir nos objectifs. Nos héros ont tous leurs atouts mais aussi leurs limites : certains savent nager et d’autres non, plusieurs personnages ne peuvent pas escalader les obstacles ; et c’est aussi dans ces restrictions que le jeu prend sa saveur, en nous demandant une réflexion de tous les instants. Nous pouvons même, comme dans les anciens jeux du genre, planifier plusieurs actions à l’avance avec un mode macro (ici appelé mode "ombre") ; car en effet le défi sera au rendez-vous ! La courbe de difficulté monte même en flèche un peu vite, car les choses se corsent dès la troisième mission ; cela dit nous finissons par apprivoiser le titre de Mimimi Productions qui est certes complexe mais jamais hors de portée, jamais injuste. L’intelligence artificielle des ennemis est travaillée, cohérente, ce qui se remarque notamment lorsqu’ils s’aperçoivent qu’un camarade manque à l’appel, ou lorsque des renforts se mettent en place naturellement en cas d’alerte. Si nos héros sont variés, les soldats le sont également : on retrouve par exemple des "chapeaux de paille" qui ne quittent jamais leur poste même si on jette une pierre pour les attirer, ou encore des samouraïs impossibles à assassiner tant leur armure est épaisse (sauf pour Mugen, qui est leur égal). Enfin nous pouvons dire également que le terrain lui-même est à étudier : sur des paysages enneigés nous laissons des traces que peuvent suivre nos adversaires ; autre exemple, à la tombée de la nuit la vision de nos opposants est réduite, mais il ne s’agit pas de trop s’approcher des sources lumineuses. En somme Shadow Tactics est un titre exigeant où chaque mouvement compte, et où de nombreuses sauvegardes rapides sont nécessaires ; mais c’est un défi intelligent, gratifiant et varié qui devrait ravir tout joueur et toute joueuse doté(e) d’un minimum de patience.

UNE ESTHÉTIQUE RAFFINÉE ET COHÉRENTE

Visuellement, Shadow Tactics est une vraie réussite.

Ce gameplay bien huilé est servi par une carrosserie éclatante ; nous n’avons rien à redire au niveau technique, le titre proposant dans un menu des options bien garni des textures fines, des ombres et des lumières convaincantes et un très bon niveau de détail, le tout sans un brin d’aliasing. Mais c’est surtout en termes de direction artistique que Shadow Tactics brille ; chacun des environnements est saisissant de détails et de vie, et témoigne d’une recherche sérieuse en termes d’architecture et de costumes. Les décors sont vastes et variés, très stylisés également : leurs contours épais donnent l’impression d’avoir été esquissés à l’encre de Chine, et c’est en zoomant au maximum que nous prenons la mesure de la finesse du travail des développeurs. Seule ombre au tableau, un chargement initial vraiment très long pour chaque niveau, ce qui pourrait heureusement être rattrapé par une éventuelle mise à jour. Shadow Tactics poursuit habilement sa route vers l’excellence en nous laissant également entendre un habillage sonore cinq étoiles : les musiques sont tout à fait dans le ton et savent se faire apprécier sans prendre le dessus ; pour leur part les doublages sont disponibles en version anglaise et japonaise, cette dernière étant digne des meilleurs animés et venant nous immerger encore un peu plus dans un titre qui retiendra sans mal notre attention durant une grosse vingtaine d’heures.

Shadow Tactics nous présente son ambiance et ses dialogues

Chargement du lecteur vidéo...
Les notes
+ Points positifs
  • Le retour d’un gameplay qui a fait ses preuves, tout en se modernisant en chemin
  • Un défi très relevé mais jamais impossible ou incohérent
  • Une grande liberté dans l’approche des missions
  • Le plaisir de traverser des situations impossibles grâce à une équipe complémentaire
  • Le contexte de l’époque d'Edo, inexploré dans un commandos-like, qui s’avère très intéressant
  • Visuellement remarquable, détaillé et varié, avec une vraie patte artistique
  • La dimension sonore ; mention spéciale pour les doublages japonais
  • Une durée de vie d'une grosse vingtaine d'heures
- Points négatifs
  • Des chargements initiaux dépassant aisément la minute
  • Une courbe de difficulté qui s’affole très tôt
  • Les différents personnages sont tous introduits lors des premiers chapitres
Signant ici l’un de ses tout premiers jeux, Mimimi Productions opère un véritable tour de force en déterrant un genre particulier que l’on n’avait pas ou peu vu depuis quinze ans, et en se payant le luxe de le sublimer. Si l’apparence et les mécaniques des commandos-like se reconnaissent d’un coup d’œil, les développeurs les reprennent à leur façon en nous plongeant dans un contexte peu abordé et propice à une belle intrigue. La stratégie et la furtivité s’intègrent comme naturellement dans cet univers de ninjas et de samouraïs dépeint fidèlement tant au niveau des visuels que de la bande son. Mais c’est aussi en termes de gameplay que le studio allemand nous surprend en apportant à cette copie poussiéreuse de la verticalité, des logiques liées à la nuit ou à la neige, ou encore une caméra orientable. Si deux ou trois points s’avèrent perfectibles, Shadow Tactics n’a pas de véritable défaut majeur et constitue donc un excellent titre qui se compare sans aucun problème aux jeux dont il s’inspire.
Profil de ChewbieFR
L'avis de ChewbieFR
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
09 décembre 2016 à 16:04:00
18/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (14)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
19/ 20
Tous les prix
Prix Support
27.99€ PC
27.99€ PC
Voir toutes les offres
Mis à jour le 09/12/2016
PC Mac Linux Stratégie Tactique Daedalic Entertainment Mimimi Productions Ninjas
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : L'Ombre de la Guerre : Première prise en main d'un assaut de forteresse
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Destiny 2 : premier aperçu sur PS4 Pro et PC
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Injustice 2, ton Multivers impitoyable
    PS4 - ONE
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Call of Duty : WWII
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Destiny 2
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars : Battlefront II
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce