Menu
Call of Duty Infinite Warfare : Legacy Edition
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Action / Derniers tests jeux vidéo / Call of Duty Infinite Warfare : Legacy Edition /

Test du jeu Call of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futur

Test : Call of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futur
PC PS4 ONE
Call of Duty Infinite Warfare : Legacy Edition
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Epyon
L'avis de Epyon
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
07 novembre 2016 à 18:00:01
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (43)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
9/20
Partager sur :

Chaque année, c'est la même chanson : les éditeurs ont dans les poches de nouveaux jeux qui sortent et ressortent inlassablement, à l'approche des fêtes de fin d'année. Chez Activision, c'est principalement Call of Duty qui dès que le mercure se rapproche doucement de 0, vient réchauffer nos foyers à grand renfort d'effets pyrotechniques et de montées d'adrénaline. Mais cette année le géant américain ne s'épargne pas quelques petites fantaisies et quitte à bouleverser les habitudes, il propose son Call of Duty Infinite Warfare en édition spéciale. Nommée Legacy, cette version du jeu propose le dernier bébé d'Infinity Ward mais également le remaster de l'un de ses plus grands succès, Call of Duty 4 : Modern Warfare. Et tout ça pour quelques euros supplémentaires.

Notre vidéo-test de Call of Duty Infinite Warfare

Il y a désormais trois ans, la licence Call of Duty, critiquée par une partie des joueurs pour son immobilisme, décidait de faire peau neuve. Trois studios, trois années de développement par jeu, et surtout une nouvelle thématique. Après la Seconde Guerre Mondiale, la Guerre Froide ou les conflits du XXIème siècle, Call Of Duty tournait son regard vers les étoiles, et embrassait pleinement une direction science-fiction qui permettait à la série de régénérer son gameplay. Des changements violents qui ne furent pas du goût de tous...Trop tard sans doute, puisque les développeurs de Treyarch et d'Infinity Ward travaillaient déjà sur leurs jeux lorsqu'est paru Advanced Warfare, le premier de ces CoD futuristes. Sentant probablement qu'une partie non négligeable de joueurs n'adhérait pas à la formule, Activision joue la carte de la ruse cette année en proposant une édition spéciale de Call of Duty Infinite Warfare. Cette édition Legacy regroupe Infinite Warfare et la version remasterisée de l'épisode le plus apprécié de la série, Call of Duty 4. Un remaster qui n'est pas disponible autrement. Avec un prix allant de 60 à 80€ en fonction des revendeurs, cette édition Legacy vaut-elle le coup ? C'est ce que nous allons voir.

Infinite Warfare, une campagne vraiment différente

Call of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futur
Infinite Warfare va plus loin dans la science-fiction que ses ainés.

C'est la star de cette édition Legacy : Call of Duty Infinite Warfare est le nouvel opus de la série, et en toute logique, tous les regards sont tournés vers lui. Activision et Infinity Ward ont rapidement communiqué sur la campagne du jeu, en omettant presque, dans un premier temps, son multijoueur. On nous promettait un rôle de capitaine de navire, un scénario SF plus poussé encore que celui d'Advanced Warfare ou Black Ops III, des combats dans l'espace, des missions secondaires... et surtout Kit Harrington (Jon Snow, dans Game of Thrones) dans le rôle du grand méchant. Qu'en est-il vraiment ? Eh bien force est de constater que l'on ne nous a pas vraiment menti. Des trois derniers CoD, Infinite Warfare est clairement celui qui va le plus loin dans la science-fiction. Le joueur découvre rapidement un monde dans lequel l'humanité a depuis longtemps colonisé les planètes du système solaire, et la campagne va justement opposer l'UNSA, l'armée terrienne, au FDC, un groupe d'indépendantistes issus des colonies.

Call of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futur
Certaines scènes sont splendides.

Très rapidement, le jeu dévoile une vraie authenticité avec pour la première fois depuis plusieurs années un univers crédible, intéressant. Le jeu parvient à offrir régulièrement des paysages sauvages et magnifiques qui devraient séduire tous les fans de conquête de l'espace. Néanmoins, Call of Duty reste Call of Duty et le joueur est rapidement rappelé à la réalité. Le jeu ne parvient jamais vraiment à se détacher des habitudes de la série en servant rapidement le même discours militariste bas du front qu'autrefois. On regrettera également que le personnage de Kit Harrington, l'Amiral Salen Kotch, ne soit pas plus étoffé. Il apparaît finalement assez peu et ses interventions deviennent vite répétitives et peu intéressantes... Dommage.

Kit Harrington est beaucoup moins présent que ne pouvait l'être Kevin Spacey dans Advanced Warfare

Call of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futurCall of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futurCall of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futur

Cela étant, et malgré des missions principales extrêmement classiques, ce nouveau Call of Duty brille par ses missions secondaires et son système de progression. Call of Duty, linéaire ? Eh bien, beaucoup moins qu'auparavant. En tant que Capitaine du Retribution, le joueur est laissé libre de l'ordre dans lequel il souhaite exécuter les différentes missions du jeu. Les missions secondaires sont une vraie réussite puisqu'elles apportent énormément de diversités et présentent des situations encore jamais vues dans la série. Combat en gravité zéro, dogfights, infiltration... Il y a de tout et surtout de l'intérêt à mener à bien ces missions puisqu'elles permettront de récupérer des armes et du matériel qui permettront d'être plus efficaces lors des prochaines missions. De quoi motiver le joueur à en faire le plus possible, avant de s'attaquer à une nouvelle mission principale.

Les combats dans l'espace sont un des meilleurs morceaux du jeu

Call of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futurCall of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futurCall of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futur

Finalement, que reprocher à cette Campagne, sinon qu'elle aurait pu faire beaucoup mieux ? Avec ses personnages oubliables (en dehors d'Ethan) et son manichéisme, cette campagne est finalement dans la lignée de tout ce qu'a produit Call of Duty jusqu'à maintenant. Moins linéaire et plus originale grâce aux missions secondaires, elle échoue à devenir la nouvelle référence de la série en oubliant de creuser les motivations du FDC, et donc de créer une situation plus complexe, moins binaire. Dommage puisqu'elle ne manque pas d'intensité et l'on s'amuse du début à la fin, malgré son caractère plutôt convenu.

Un multijoueur repris de Black Ops 3

Call of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futur
Les Armures de Combat changent peu de choses au gameplay repris de Black Ops II

Côté multijoueur, les fans de Black Ops 3 seront ravis de trouver un gameplay identique à quelques exceptions près. Il est toujours possible de glisser, d'effectuer des super sauts et des wallruns, en prenant garde à ne pas épuiser la petite barre d'énergie, qui apparaît en bleu à l'écran. Les héros ont été remplacés par des Armures de Combat, qui apportent au joueur un Super ainsi qu'un atout qui lui est propre. Si vous n'aimez pas les hero-shooters façon Overwatch, pas de panique puisque le jeu vous permet toujours de customiser vos classes. Un paradoxe puisque le joueur sera de fait capable de jouer chaque Armure de Combat comme bon lui semble, et donc de prendre le Fantome (la classe sniper) et de l'équiper d'armes lourdes peu subtiles. Ce qui signifie qu'en partie, et malgré l'introduction de ces Armures de Combat, les choses sont finalement identiques à Black Ops 3. Le joueur débutant découvrira un gameplay extrêmement vif où savoir sauter et courir sur les murs est capital pour rester en vie et attaquer par surprise. Un gameplay plus technique qu'il n'y paraît et qui révèle petit à petit une vraie profondeur, tout en imposant un rythme de jeu assez élevé.

Call of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futur
La carte Frontier est une abbération.

L'ensemble est plaisant à jouer mais ne nous leurrons pas, les évolutions depuis Black Ops 3 sont finalement très minces, et le comparatif ne joue pas forcément en faveur d'Infinite Warfare, la faute à des déplacements sans doute légèrement plus mous, et surtout des cartes parfois très mal pensées, comme Frontier. Heureusement, le multijoueur repose sur un contenu très dense : modes de jeu, cartes, armes et équipements, il y a déjà largement de quoi faire, sans se soucier des prochains DLC. Les fans de la série devraient passer un temps fou à essayer de débloquer toutes les armes et options de customisation proposées, un bon point pour la durée de vie du jeu qui n'a clairement pas à rougir de ce côté-là.

Call of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futurCall of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futurCall of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futur

Un très bon mode Zombies

Si tous les regards sont tournés vers la campagne d'Infinite Warfare, il ne faut pas oublier pour autant l'autre gros morceau du jeu : son mode Zombies. Cette année, Infinity Ward fait très fort avec Zombies in Spaceland, qui plonge le joueur dans un parc d'attractions des années 80. Les bases sont classiques et les joueurs habitués ne seront pas perdus. Ce qu'il faut retenir, c'est surtout les efforts accomplis par les développeurs pour leur proposer une ambiance inoubliable. Avec une bande-son de qualité (Tainted Love, The Final Countdown...), de nombreux secrets et plein de mini-jeux, Zombies in Spaceland est un concentré de fun qui devrait tenir en haleine de nombreux joueurs. Une belle réussite, pour peu que l'on adhère à ce concept PvE.

Call of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futurCall of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futurCall of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futur

Côté réalisation technique

Call of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futur
Certains effets sont loupés, la faute à une résolution trop basse.

Souvent décrié pour son moteur graphique vieillissant, Call of Duty Infinite Warfare souffle le chaud et le froid. En campagne, le jeu sait multiplier les effets visuels et joue sur sa mise en scène pour en mettre plein les mirettes. Une fois débarrassé de toutes ces paillettes qui obstruent rapidement la vue, on se rend compte qu'Infinite Warfare n'est pas particulièrement beau. Les personnages sont soigneusement modélisés, les décors sont plutôt corrects mais le jeu est régulièrement entachés de textures un peu limites et surtout d'effets de poussière ou d'explosion à la résolution douteuse. Ce qui est particulièrement flagrant lors des batailles spatiales. Si l'on ajoute à cela quelques chutes de framerate par moments (rien de bien méchant heureusement), nous avons là un jeu qui tient sur ses pattes mais qui, on le sent, fatigue et tousse un peu.

> Notre test complet de Call of Duty Infinite Warfare

Un remaster très attendu

Cette édition Legacy justifie son prix légèrement plus élevé que la version classique par la présence sur la galette de Call of Duty 4 : Modern Warfare Remastered. Paru en 2007, le titre est encore à ce jour l'épisode préféré des fans, et clairement l'un des FPS les plus marquants des années 2000. Dire que cette remasterisation était attendue relèverait de l'euphémisme : certains joueurs n'ont pas hésité à faire savoir, sur internet, qu'ils achèteraient Infinite Warfare uniquement pour pouvoir jouer à Modern Warfare Remastered. Heureusement pour eux, manette en main, le titre leur donne plutôt raison.

Call of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futur
Les visages ont été retravaillés avec soin.

La refonte graphique est plus qu'honnête puisqu'à l'époque, le jeu n'était déjà pas franchement joli : il avait donc bien besoin d'un petit lifting. Raven Software n'a pas chômé et n'a pas hésité à enrichir les différents niveaux de la campagne avec de nombreux petits détails, imperceptibles si l'on n'a pas la version originale du jeu à portée pour comparer. La preuve que ces nouveautés s'intègrent parfaitement dans ce jeu pensé il y a 10 ans par Infinity Ward. Néanmoins, au vu du travail effectué par d'autres studios sur les remasters parus ces deux dernières années, on était en droit d'attendre un peu plus. Le jeu est parfois un peu terne, notamment lors des missions au Moyen Orient, tandis qu'en multijoueur le framerate a clairement été favorisé, au détriment de la résolution et de la précision de certaines textures.

Call of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futur
Le multijoueur est toujours aussi bon.

Ce qui n'empêche pas ce remaster d'être franchement séduisant, grâce à une campagne qui n'a pas pris une ride et qui, neuf ans plus tard, fonctionne toujours aussi bien. C'est probablement en multijoueur que les fans de la série, et les autres, passeront le plus de temps. Plus rigide que les épisodes récents, plus sobre dans son contenu, Modern Warfare Remastered propose néanmoins une autre vision du FPS, bien différente de celle proposée par Infinite Warfare. Un gameplay plus lent, plus exigeant, intact et toujours aussi efficace, qui devraient convenir à tous ceux qui pointaient du doigt la direction prise par la série ces trois dernières années. Cerise sur le gâteau, le matchmaking fonctionne à la perfection et l'on trouve très rapidement des parties.

On regrettera toutefois que Raven n'en ait pas profité pour revoir l'IA en campagne, ou intégrer plus de nouveautés en multijoueur. Si le jeu est toujours aussi amusant, il nous rappelle bien malgré lui de temps à autre qu'il soufflera bientôt ses dix bougies. Raven a largement rempli son contrat mais on aurait aimé qu'il en fasse un peu plus, comme ce fut le cas pour des titres comme The Nathan Drake Collection, Halo 2 Anniversaire ou encore Gears of War Ultimate Edition.

Call of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futurCall of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futurCall of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futurCall of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futurCall of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futurCall of Duty Infinite Warfare Legacy Edition, quand le passé se mélange au futur

> Notre test complet de Call of Duty 4: Modern Warfare Remastered

Les notes
+Points positifs
  • Deux jeux pour quelques euros de plus
  • De nombreuses heures de jeu
  • Une campagne perfectible mais différente...
  • … et un classique immortel
  • Zombies in Spaceland
  • La campagne de Modern Warfare Remastered
  • Le multijoueur de Modern Warfare Remastered
-Points négatifs
  • Infinite Warfare techniquement faiblard...
  • … et Modern Warfare Remastered un poil paresseux
  • Le multijoueur d'Infinite Warfare trop peu différent de Black Ops 3
  • Trop de mauvaises cartes en multi, sur Infinite Warfare

Pour un prix raisonnable, les joueurs ont donc la possibilité d'obtenir un FPS sympathique en la présence d'Infinite Warfare, et de découvrir ou redécouvrir le shooter le plus populaire du XXIème siècle. Si Infinite Warfare est largement perfectible, il propose une somme de nouveautés non négligeables en campagne, ainsi qu'un multijoueur certes peu inspiré mais relativement efficace. Le mode Zombies, quant à lui, promet de nombreuses heures de rigolade entre amis. Modern Warfare Remastered, de son côté, est respectueux du matériau de base et s'il est sans doute un peu paresseux par endroits, représente actuellement la meilleure façon de jouer à Call of Duty 4. Au moment de mettre la main au porte-monnaie, il ne serait pas illogique d'envisager l'achat de cette Edition Legacy, plutôt qu'Infinite Warfare en version standard.

Profil de Epyon
L'avis de Epyon
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
07 novembre 2016 à 18:00:01
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (43)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
9/20
Mis à jour le 08/11/2016
PC PlayStation 4 Xbox One Action FPS Activision Infinity Ward
Dernières Preview
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
PreviewArise : A Simple Story, mélancolie et retour dans le temps pour un jeu poétique 11 nov., 11:11
PreviewShenmue 3 : Le successeur attendu d'une saga culte ? 04 nov., 14:30
Les jeux attendus
1
The Last of Us Part II
29 mai 2020
2
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020