Menu
Here They Lie
  • PS4
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PS4 / Here They Lie sur PS4 /

Test du jeu Here They Lie : le titre le plus perturbant du PSVR sur PS4

Test : Here They Lie : le titre le plus perturbant du PSVR
PS4
Here They Lie
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
18 octobre 2016 à 11:00:01
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (26)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.1/20
Tous les prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Il a beaucoup été reproché à la réalité virtuelle de trop se concentrer sur les expériences horrifiques, gavées de jump scares grandement favorisés par l'immersion qu'implique le port d'un casque destiné à cette nouvelle façon de jouer. Si l'efficacité du procédé n'est plus à prouver, côté originalité, il était difficile de trouver un titre sortant du lot. Sans doute fort de ce constat, Santa Monica Studios a choisi Tangentlemen pour développer Here They Lie, une expérience à part à ne pas mettre entre toutes les mains.

Notre vidéo-test de Here They Lie

Chargement de la vidéo Test Here They Lie en vidéo

Vous commencez Here They Lie au bord d'un quai de gare, dans un environnement en noir et blanc au sein duquel seule une jeune femme répondant au nom de Dana profite d'une robe d'un jaune éclatant. Cette dernière s'adresse directement à vous et vous laisse emprunter seul un métro en vous lançant cette dernière phrase « reviens me voir quand tu auras fait ton choix ». Une fois le métro engagé sur les rails, pas de retour en arrière possible et Here They Lie vous conduira dans une expérience d'horreur psychologique pour le moins tordue.

Bonjour, brume narrative

Il sera effectivement fort compliqué de décrire avec précision le propos que raconte Here They Lie qui, pendant environ deux heures, s'amusera – d'une manière parfois un peu trop prononcée – à brouiller les pistes, multiplier de microscopiques éléments narratifs, vous laissant le champ libre à l'interprétation. Si l'on peut percevoir en filigrane des thématiques relatives à l'amour déçu, la culpabilité, le regret et autres sentiments d'une joyeuseté imparable, d'autres scènes sont nettement plus brumeuses. En plus de différentes notes manuscrites que vous pourrez trouver ici et là dans l'univers sordide de Here They Lie, votre fil conducteur sera la poursuite de Dana et la présence de quelques cabines téléphoniques sonnant à votre passage. Décrocher le combiné vous permettra de saisir des bribes de la personnalité et des tourments de votre personnage, sans jamais pour autant basculer dans des propos explicites.

Here They Lie : le titre le plus perturbant du PSVR

Nausée ou pas nausée ?

Progresser dans l'aventure ne fera pas appel à beaucoup de skill, comme beaucoup de jeux en VR, puisque vous n'aurez qu'à vous déplacer à la manette et occasionnellement activer une lampe torche pour traverser les passages les plus sombres. Concernant les problèmes relatifs au Motion Sickness, difficile à donner un avis tranché car ces sensations varient selon les individus. Sachez simplement que regarder dans une direction permettra à votre personnage de pivoter très sensiblement et progressivement, tandis que vous pourrez, d'une simple pression sur le stick droit de la manette, faire des rotations plus prononcées, entrecoupées d'une bref écran noir. La relative lenteur des déplacements permet toutefois de lisser au maximum les sensations de nausées, qui – en ce qui nous concerne – n'ont pas perturbé notre session de jeu.

Un couloir infernal

Cette considération évacuée, sachez que la progression dans Here They Lie est assez linéaire, et si la construction des niveaux (métro, ville...) laisse supposer une vraie liberté de mouvement, l'architecture du jeu vous place sur un chemin qui n'autorise pas beaucoup de déviation. S'il est possible de se laisser aller à un peu d'exploration, vous n'aurez pas de grande difficulté à trouver votre chemin dans ce qui s'apparente pourtant à un dédale de rues et de couloirs. Vous ne serez pas en tout cas pas systématiquement seul au cours de votre partie, certaines créatures humanoïdes vous barrant parfois la route. Sachez que certaines d'entre elles peuvent être contournées, mais les plus agressives vous tueront parfois, événement peu handicapant puisque le jeu vous fera réapparaître à proximité immédiate de votre lieu de trépas et supprimera par la même occasion votre agresseur. Mais ce n'est ni pour son gameplay, ni pour ses graphismes, clairement pas au niveau, que l'on en vient à apprécier Here They Lie.

Here They Lie : le titre le plus perturbant du PSVRHere They Lie : le titre le plus perturbant du PSVR

Un jeu qui divisera les foules

Il faut bien garder à l'esprit qu'en raison de sa nature franchement atypique, Here They Lie ne s'adressera pas à tous. En partant de ce postulat, sachez que si vous êtes amateurs d'atmosphères anxiogènes et sinistres, le titre de Tangentlemen devrait rapidement vous séduire, ne serait-ce qu'en raison d'une direction artistique franchement inspirée et d'une réalisation qui emprunte avec respect des idée à ce qu'un certain genre de cinéma peut offrir. Un peu comme si le David Lynch d'Eraserhead rencontrait le Gaspar Noé d'Enter the Void, Here They Lie vous plonge dans un univers cauchemardesque, qui n'hésite pas à piocher dans l'absurde le plus malsain. Si certains verront dans certaines manifestation de violence psychologique beaucoup de gratuité, s'arrêter à cela serait passer à côté des interprétations multiples que vous pourrez faire des événements qui rythmeront votre progression.

Here They Lie : le titre le plus perturbant du PSVRHere They Lie : le titre le plus perturbant du PSVRHere They Lie : le titre le plus perturbant du PSVR

Here They Lie n'hésite pas à intégrer de la couleur pour mieux souligner certains éléments et profite d'une mise en scène d'excellente facture, rendant la progression plus inconfortable et anxiogène que vraiment terrifiante. S'il y aura quelques jump scares qui ne feront pas sourciller les plus endurcis, l'ensemble du jeu mise avant tout sur son ambiance pour créer le malaise et y parvient d'une excellente manière. Notez que certaines actions auront un impact direct sur la fin du jeu qui, s'il ne propose pas non plus un potentiel de rejouabilité affolant, a le mérite de proposer plusieurs fins.

Extrait de l'introduction de Here They Lie

Chargement de la vidéo Here They Lie Gameplay
Les notes
+Points positifs
  • Direction artistique inspirée
  • Atmsophère franchement inquiétante
  • Plusieurs niveau de lecture
  • Plusieurs fins
-Points négatifs
  • On aime ou on déteste
  • Intérêt moindre sans la réalité virtuelle
  • Graphiquement très faiblard
  • Parfois VRAIMENT très brumeux
  • Gameplay réduit au strict minimum

Il faut savoir où vous mettez les pieds si vous faites l'acquisition de Here They Lie car le jeu ne sera clairement pas du goût de tout le monde. Certains seront insensibles à cette escapade hallucinée et cauchemardesque, tandis que d'autres pourront éventuellement être perturbés par certaines scènes dont l'impact se trouve largement décuplé par l'immersion procuré par la réalité virtuelle. Si vous êtes en revanche amateur d'atmosphères crasses et malsaines servies par une direction artistique réussie et une mise en scène parfois franchement cinématographique, vous trouverez dans Here They Lie une très bonne expérience horrifico-psychologique, un peu nébuleuse certes, mais qui exploite intelligemment l'immersion offerte par la réalité virtuelle. Atypique et dérangeant.

Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
18 octobre 2016 à 11:00:01
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (26)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.1/20
Mis à jour le 18/10/2016
PlayStation 4 Survival-Horror Aventure Santa Monica Studio Monstres
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Ghost Recon Breakpoint : un mode PvP intense et tactique à équilibrer - gamescom 2019
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Song of Horror : de l'horreur à l'ancienne ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : WRC 8 : Un pas de géant à l'horizon ?
    PC - PS4 - SWITCH - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce