Menu
Valentino Rossi The Game
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Course / Derniers tests jeux vidéo / Valentino Rossi The Game /

Test Valentino Rossi The Game du 24/06/2016

Test : Valentino Rossi The Game : Que vaut ce nouveau MotoGP ?
PC PS4 ONE
Valentino Rossi The Game
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Lespol
L'avis de Lespol
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
24 juin 2016 à 15:13:19
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.5/20
Tous les prix
Prix Support
8.69€ ONE
9.22€ PC
9.99€ PC
12.16€ ONE
18.99€ PS4
19.39€ PS4
Voir toutes les offres
Partager sur :

Un peu en panne d'idées sur ses licences majeures, le studio italien Milestone a choisi cette année de s'attacher les services de monuments du sport mécanique afin d'en faire les stars de leurs jeux. Après un premier essai plutôt réussi sur Sebastien Loeb Rally Evo, c'est désormais au tour de MotoGP de laisser sa place à un certain Valentino Rossi The Game. Mais le Doctor sera-t-il suffisant pour apporter un nouveau souffle à la série ?

Dans Valentino Rossi comme dans n'importe quel MotoGP, tout commence par la création assez sommaire de son propre pilote. Après avoir choisi son numéro (parmi un choix assez restreint), son casque, ses bottes et ses gants, nous voici jeune pilote de la VR Riders Academy. Le champion italien va alors nous suivre tout au long d'un cursus désormais traditionnel commençant par quelques courses de Moto3 en wild card avant de déboucher sur un contrat à la saison puis sur une montée progressive en Moto2 et en MotoGP. Outre quelques tweets d'encouragement, notre mentor nous proposera aussi de temps en temps de participer à certaines épreuves qui constituent les principales nouveautés de ce Valentino Rossi The Game : les courses de flat track, de rallye, de drift et de R1M. En somme, tout ce que Rossi fait ou aime faire est présent dans le jeu, ce qui est d'emblée assez séduisant.

Video-test de Valentino Rossi The Game

Chargement de la vidéo Test Valentino Rossi The Game en vidéo

"Tout ce que Rossi fait ou aime faire est présent dans le jeu"

Le flat track n'est pas une franche réussite

Valentino Rossi The Game : Que vaut ce nouveau MotoGP ?Valentino Rossi The Game : Que vaut ce nouveau MotoGP ?

Mais rentrons un peu plus dans le détail de ces épreuves, en commençant par celle qui occupe sans doute la place la plus importante, le flat track. Pour l'occasion, la piste privée de Rossi a été modélisée in-game et donne lieu à 3 types d'épreuves : les courses classiques, l'americana qui consiste en une succession de courses à élimination et enfin d'enduranch qui est un relais durant lequel on alterne entre 2 pilotes. Au niveau du gameplay, on retrouve quelque chose d'assez original mais pour forcément plaisant. Pourtant, la formule est alléchante : la piste est poussiéreuse, l'arrière de la moto chasse énormément et on prend chaque virage en glisse totale. Malheureusement, pas besoin de contre-braquer, il suffit juste de mettre des petits coups de gaz en tournant normalement pour bien prendre un virage. Il en résulte une sensation assez désagréable, comme si la moto agissait contre toutes les lois de la physique. L'effet est assez déroutant, surtout quand on a déjà l'impression de piloter une savonnette. On finit bien par s'y faire, mais le plaisir de jeu n'est lui jamais bien présent.

En rallye, on retrouve des sensations proches d'un WRC, mais sur circuit.

Valentino Rossi The Game : Que vaut ce nouveau MotoGP ?Valentino Rossi The Game : Que vaut ce nouveau MotoGP ?Valentino Rossi The Game : Que vaut ce nouveau MotoGP ?Valentino Rossi The Game : Que vaut ce nouveau MotoGP ?

Viennent ensuite les épreuves de rallye qui reprennent logiquement un gameplay assez proche de celui de WRC (du même développeur). C'est donc très arcade, très permissif, mais plutôt plaisant malgré des épreuves pas franchement enthousiasmantes. On a pour ainsi dire droit qu'à la seule piste de Monza et ses environs, le tout divisé en plusieurs spéciales redondantes et pas spécialement marrantes, le rallye étant tout de même plus adapté à des petites routes de campagne qu'à des circuits avec quelques pneus placés ça et là en guise d'obstacle. Mais prises en tant que divertissement entre 2 courses de MotoGP, ces épreuves ont au moins le mérite de diversifier un peu le jeu et de casser la répétitivité. On ne peut malheureusement pas en dire autant du drift qui s'avère être assez calamiteux. La voiture semble vouloir partir en glissade toute seule, même en ligne droite et les sensations sont globalement très mauvaises. Passons donc aux courses en R1M qui représentent les entraînements que font les pilotes sur leur temps libre, lorsqu'ils ne disposent pas de leur machine officielle. Moins puissantes qu'une MotoGP, cette R1M s'avère plutôt plaisante à piloter et rappelle un peu de qu'on a pu voir dans Ride au niveau du gameplay. Malheureusement, son utilisation est limitée au seul circuit de Misano, ce qui est un peu regrettable.

Valentino Rossi The Game : Que vaut ce nouveau MotoGP ?Valentino Rossi The Game : Que vaut ce nouveau MotoGP ?Valentino Rossi The Game : Que vaut ce nouveau MotoGP ?

Vous l'aurez compris, tout ceci apporte surtout un peu de diversité et permet de respirer entre 2 week-ends de course. Mais il est tout de même triste de ne pas pouvoir choisir quand faire de la R1M, quand faire du flat track, etc. Les épreuves sont inscrites dès le début de saison au calendrier et on est obligé d'y participer, ce qui renforce la sensation de linéarité au cours de la Carrière. Ce mode reste donc plutôt convenu, d'autant qu'on perd en immersion avec la disparition des stands et du bureau qui laissent place à un simple menu. Seule une progression du pilote revue permet de prolonger l'intérêt sur le long terme. En effet, chaque épreuve nous fait gagner des points d'expérience dans différentes catégories (freinage, compétence par temps de pluie, contrôle d'accélérateur, agilité, prise de virages, position du corps et condition physique), donnant à notre pilote un vrai niveau et une vraie marge de progression. Monter chaque compétence à son maximum de 100 prend du temps, et ce malgré la présence de multiplicateurs obtenus en effectuant un certain nombre d'épreuves de chaque type. C'est donc une motivation supplémentaire qui nous est offerte là, malgré un impact sur la piste négligeable. On gagne sans doute un peu en confort de pilotage, mais ce n'est pas flagrant. Dommage.

Notre pilote monte de niveau au fil des courses.

Valentino Rossi The Game : Que vaut ce nouveau MotoGP ?Valentino Rossi The Game : Que vaut ce nouveau MotoGP ?

Rossi superstar

Mais LE point qui va réellement enchanter les fans (et déplaire aux détracteurs), c'est l'omniprésence de Valentino Rossi. On retrouve en effet, outre les MotoGP, Moto2 et Moto3 de 2016, toutes des motos qu'il a piloté au cours de sa carrière, depuis ses débuts en 125 cm3 en 1996. A chaque fois, on a même droit à plusieurs casques et livrées qu'il a pu arborer à des occasions spéciales. C'est un vrai hommage au champion italien qui nous est proposé là, en sachant qu'on a en prime la possibilité de revivre ses exploits historiques. On peut aussi essayer de battre ses temps au tour sur chaque circuit et même se plier à des défis chrono qu'il nous proposera en personne au cours de l'année. Les amateurs en auront donc pour leur argent d'autant qu'on peut rajouter à ce contenu un multi enrichi par l'arrivée du rallye, du flat track et du drift (pas de R1M en ligne pour l'instant malheureusement) et comprenant toujours les classiques championnats, courses simples, et même de l'écran splitté !

On retrouve toutes les motos qu'a piloté Rossi au cours de sa carrière.

Valentino Rossi The Game : Que vaut ce nouveau MotoGP ?Valentino Rossi The Game : Que vaut ce nouveau MotoGP ?

Une IA plus rapide, mais des collisions trop permissives

Reste maintenant à aborder les courses de MotoGP en elles-mêmes, puisqu'on aurait tendance à l'oublier, mais c'est toujours là le coeur du jeu. On retrouve donc des sons de motos toujours aussi mauvais, à mi-chemin entre la tronçonneuse et la mobylette, mais aussi des graphismes corrects, sans plus, comme chaque année. Malgré l'implication personnelle de Rossi, le gameplay n'a lui aussi pas franchement évolué. On nous ressert quelque chose de très arcade, plutôt accessible de prime abord, mais aussi assez technique quand on choisit la physique pro et les freins découplés. La prise de trajectoire est sans doute un poil plus fine que l'an passé et les différences de comportement et de performances entre les machines est clairement plus marquée, mais globalement, on est en terrain connu à ce niveau, ce qui n'est pas nécessairement une mauvaise chose. Par contre, la gestion des collisions est bien trop permissive et on peut sans mal s'appuyer sur ses adversaires dans chaque virage pour doubler jusqu'à 10 pilotes d'un coup. C'était déjà le cas avant mais c'est manifestement encore pire cette année, donnant parfois l'impression de participer à des courses de stock-car.

Valentino Rossi The Game : Que vaut ce nouveau MotoGP ?Valentino Rossi The Game : Que vaut ce nouveau MotoGP ?Valentino Rossi The Game : Que vaut ce nouveau MotoGP ?Valentino Rossi The Game : Que vaut ce nouveau MotoGP ?Valentino Rossi The Game : Que vaut ce nouveau MotoGP ?

Cela est sans doute lié au comportement d'une IA à nouveau pas bien maligne qui nous fonce dedans sans sourciller si on se trouve sur sa trajectoire. Par contre, il est important de noter que son niveau de performance a été revu à la hausse, surtout dans la catégorie MotoGP. En mode Réaliste, on a enfin droit à un minimum de challenge, surtout si on pilote une moto de bas de tableau, ce qui constitue une très bonne chose. Malheureusement, ce niveau est assez inégal en fonction des circuits et même des virages puisque l'IA peut alterner vitesses surréalistes dans un secteur et extrême lenteur dans un autre. Idem pour les qualifications où les temps ne reflètent pas toujours le niveau réel en course. Bref, ce n'est pas encore parfait, mais il y a du mieux, ce qui caractériste à la fois l'IA et le jeu dans son ensemble.

Les notes
+Points positifs
  • Le rallye, le drift, le flat track et les courses en R1M apportent un peu de variété
  • IA un peu plus rapide que l'an passé
  • Le système d'évolution du pilote apporte un intérêt non négligeable à long terme
  • Enorme hommage à Valentino Rossi avec la présence de toutes ses motos, livrées et casques
  • Pas mal de contenu en local comme en ligne
-Points négatifs
  • Le gameplay du drift et du flat track
  • Le rallye sur circuits
  • Carrière très linéaire et convenue
  • Gestion des collisions trop permissive
  • L'IA qui nous fonce dessus si on est sur sa trajectoire
  • Son des motos à revoir

Ce Valentino Rossi The Game est avant tout un gros hommage à la carrière du Doctor, ce qui se matérialise par la présence d'une pléthore de contenus inédits. Tous ne sont pas bons, loin de là, à l'image du drift ou du flat track, mais on gagne tout de même en variété et en durée de vie, ce qui ne fait jamais de mal. Reste que si vous n'êtes pas un fan inconditionnel, vous trouverez là un jeu assez proche de l'épisode précédent avec une IA certes plus rapide, mais toujours aussi peu intelligente et des collisions trop permissives qui laissent parfois à penser qu'on fait du stock-car et non de la moto.

Profil de Lespol
L'avis de Lespol
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
24 juin 2016 à 15:13:19
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.5/20
Mis à jour le 24/06/2016
PC PlayStation 4 Xbox One Course Sport Milestone Moto
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live