Menu
Guilty Gear Xrd Revelator
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • PS3
  • Arcade
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Jeux Combat / Derniers tests jeux vidéo / Guilty Gear Xrd Revelator / Tests Guilty Gear Xrd Revelator /

Test du jeu Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?

Test : Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?
PS4 PS3
Guilty Gear Xrd Revelator
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de JackBradford
L'avis de JackBradford
MP
Journaliste jeuxvideo.com
30 juin 2016 à 15:32:05
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (22)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.9/20
Tous les prix
Prix Support
9.99€ PS3
10.00€ PS4
11.82€ PS4
14.00€ PS3
Voir toutes les offres
Partager sur :

Débutée sur PlayStation en 1998, la série des Guilty Gear compte aujourd’hui pas moins d’une douzaine de titres répartie sur l’ensemble des consoles. Après un épisode estampillé « Sign » sorti en mai 2015, la saga est déjà de retour, en exclusivité sur PS3 et PS4, avec plusieurs améliorations et nouveautés qui font de cet épisode un hit dans le domaine des jeux de baston en 2D. Explications…

Notre vidéo-test de Guilty Gears Xrd Revelator

UN CASTING EQUILIBRÉ

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?
Avec ses fantômes armés et ses citrouilles explosives, Jack-O - à droite - est le seul vrai nouveau perso du jeu.

Pas moins de vingt personnages se retrouvent au casting de ce nouvel épisode, dont la plupart sont des visages connus. Ainsi, outre les efficaces Sol Badguy, Ky Kiske, Chipp Zanuff, Leo Whitefang, Sin Kiske, May, Slayer et Axl Low, il faut composer aussi avec des héros autrement plus techniques. A commencer par Venom et sa queue de billard, Bedman et son lit mécanique, Potemkin et ses choppes monstrueuses, Zato=1 et son pouvoir sur les ombres, I-No et sa guitare électrique ou encore Millia Rage et sa natte extensible ainsi que Faust et ses attaques totalement surréalistes. A cela, s’ajoutent les impressionnantes sœurs Valentine : Ramlethal, ancien boss de Sign, avec ses deux énormes épées et Elphelt, disponible auparavant en DLC dans Sign, qui recoure à des armes à feu pour infliger des dégâts à ses ennemis. Sans oublier évidemment les deux combattants traditionnels qui sont de retour dans cet épisode : le cow-boy samouraï Johnny et la prestigieuse cuisinière d’origine chinoise Jam Kuradoberi. Au passage, il faut dénoncer la fâcheuse manie des développeurs d’Arc System Works - et ce ne sont hélas pas les seuls - qui consiste à retirer certains personnages historiques du rooster et à les remettre dans l’opus suivant, surtout sous la forme de DLC (c’est le cas ici de Dizzy), donnant l’impression d’un casting faussement enrichi.

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?
Dispo en DLC, Haehyun - au centre - est en réalité un imposant robot piloté par une jeune fille nommée Kum !

En réalité, il n’y a qu’un seul combattant vraiment inédit dans le casting de base : Jack-O Valentine. Se référant à Jack-O Lantern, personnage traditionnel de la fête d’Halloween prenant la forme d’une citrouille évidée éclairée de l’intérieur et affublé d’un sourire menaçant, cette nouvelle héroïne s’avère aussi originale qu’attachante. Psychotique en diable à cause de son comportement enfantin et ses accès de colère soudains, la jeune fille n’en demeure pas moins un personnage aussi technique que redoutable avec ses attaques différées faisant apparaître une petite armée de mini fantômes agressifs. Si Jack-O n’est pas facile à prendre en mains, elle apporte néanmoins une touche de folie supplémentaire à ce casting hétéroclite. Last but not least : outre l’excellent et charismatique Raven à débloquer mais aussi Dizzy accessible plus tard en DLC, le maître d’arts martiaux Haehyun s’avère le second héros inédit, hélas disponible uniquement sous la forme d’un DLC affichant le prix prohibitif de 7 €. Résultat : s’il n’est pas très fourni, le casting final n’en offre pas moins un certain équilibre entre personnages techniques destinés aux pros et héros faciles à prendre en main pour les débutants…

Raven
Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?

Il s’agit sans conteste de la révélation de cet épisode, même s’il a fait déjà plusieurs apparitions – en tant que personnage non jouable – à partir de Guilty Gear X (il était toutefois jouable en DLC dans Guilty Gear 2 : Overture). D’origine allemande, Raven - littéralement le « corbeau » en anglais – a beaucoup évolué esthétiquement et se révèle nettement plus charismatique aujourd’hui. C’est un combattant redoutable qui s’inspire du volatile au niveau de son look et de ses coups. Diaboliquement équilibré entre attaques à distance et enchaînements au corps-à-corps, il est ainsi capable de lancer un projectile énergétique (Schmelz Berg) qui traverse tout l’écran, mais aussi de propulser une sorte de tornade rouge (Scharf Kugel) apte à infliger plusieurs hits. Mieux : sa choppe à distance (Backen Zweig) est surprenante, tandis que son coup de griffe spécial (Grausam Impuls) atteint quasiment l’adversaire tout au bout de l’écran. Quant à ses Overdrives, ils se révèlent eux aussi équilibrés. Le premier favorise ainsi le combat rapproché en provoquant un enchaînement de coups de griffes atteignant jusqu’à 24 hits. Alors que le second transforme Raven en une espèce de tourbillon griffu qui franchit tout l’écran pour cogner l’ennemi. Last but not least, son Instant Kill, superbement inquiétant, révèle la vraie nature du personnage et pulvérise littéralement l’adversaire en le dissolvant sous forme d’énergie pure. Il faut noter enfin que Raven peut être débloqué dans le menu Gallery en dépensant 200 000 W (World Dollars, l’argent du jeu).

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?

UNE MISE EN SCENE TRÈS DYNAMIQUE

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?
Les effets de caméra ont été beaucoup accentués pour donner plus de punch aux combats.

Qui dit nouvel épisode dit forcément améliorations à plusieurs niveaux. A commencer par la mise en scène des combats qui se révèle encore plus dynamique qu’auparavant. Ainsi, outre la quasi absence de temps de chargement, de nouveaux effets 3D (ou plus exactement 2.5 D) accompagnent les mouvements de caméra, notamment au début et à la fin du match, mais aussi lors des coups Dust. Ces derniers permettent d’envoyer valdinguer l’adversaire en l’air afin de poursuivre avec un combo rendu spectaculaire avec la caméra qui suit l’ascension. De même, les combattants semblent bénéficier d’animations davantage peaufinées, même si les mini séquences animées géniales illustrant leurs attaques Overdrive et Instant Kill s’avèrent les mêmes que dans le volet « Sign ». En revanche, les dix-huit décors dans lesquels se déroulent les combats se révèlent pour la plupart nouveaux.

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?
Chaque héros est disponible en six couleurs, mais il y en a au moins le triple à débloquer.

Certains d’entre eux présentent toutefois une version alternative d’un environnement exploité dans Guilty Gear Xrd Sign. Tels qu’Edinburgh Magicapolis dorénavant sous la neige ou le décor de la Villa Vampyr désormais situé à l’intérieur du manoir et non plus à l’extérieur. Quoiqu’il en soit, le résultat est très séduisant car chaque décor est non seulement très coloré et détaillé mais il bénéficie aussi de multiples animations (personnages qui traversent, eau qui coule, fenêtre claquant à cause du vent….). Quant à la bande-son accompagnant l’environnement, elle se révèle plutôt efficace même si elle ne fait pas dans la dentelle en jouant comme d’habitude la carte du gros son rock qui décolle parfois les oreilles…

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?

UN GAMEPLAY A LA FOIS POINTU ET (ASSEZ) ACCESSIBLE

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?
Chaque héros dispose de plusieurs pouvoirs spéciaux mais aussi de deux Overdrive et d’un Instant Kill.

Dans Revelator, les novices de la baston peuvent se débrouiller assez facilement avec un gameplay plutôt accessible basé sur des combos basiques effectués en pressant à la suite Punch, Kick, Slash et Heavy Slash, mais aussi des pouvoirs spéciaux tributaires d’un quart de tour ou d’un demi-cercle sur la croix directionnelle ou encore des attaques Overdrive (furies dépendant de la jauge de Tension) et Dust (permettant un enchaînement aérien). Sans oublier l’excellent Roman Cancel, mécanisme de jeu qui offre de geler une demi-seconde l’action à la suite d’un combo de manière à pouvoir prolonger l’attaque par un autre combo. Une fois celui-ci bien assimilé, inutile de préciser que les combats apparaissent encore plus épiques et stratégiques pour tous les types de joueurs, novices comme pros.

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?
Grâce au Roman Cancel, Jam peut prolonger ses combos sur Axl.

Cela dit, dans leur volonté de démocratiser encore un peu plus leur jeu, les développeurs introduisent ici le mode Stylish - sélectionnable après avoir choisi son personnage - qui permet de simplifier les coups pour les débutants. Ainsi, les attaques spéciales se déclenchent en pressant une direction et un bouton particulier, tandis que les Overdrive se lancent en appuyant sur deux touches en même temps. Il y a néanmoins quelques petits inconvénients car, en mode Stylish, toutes les variations des coups ne sont pas disponibles. Pas disponible non plus l’ultime attaque Instant Kill qui tue l’adversaire en un coup, à la suite d’une séquence animée souvent fabuleuse.

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?
La chirurgie esthétique de Faust, lors de son Instant Kill, est parfois loupée. Parfaitement hilarant !

De quoi favoriser logiquement les pros de la saga qui en connaissent tous les rouages et qui retrouveront d’ailleurs ici avec plaisir les nombreuses subtilités du gameplay et son cortège de coups, esquives et contres. Tels que le Faultless Defense (permet de prendre ses distances avec l’adversaire), le Psych Burst (interrompt un combo ennemi) ou encore le Full Invincibility Reversal (aboutit à une contre-attaque à la suite d’un étourdissement). Les attaques et combinaisons s’avèrent d’ailleurs tellement nombreuses que les combats se révèlent souvent surprenants et peuvent aboutir à un rebondissement de dernière seconde.

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?

DES MODES DE JEU VARIES

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?
Sol doit faire exploser les ballons dans ce tutoriel digne d’une fête foraine.

Outre les modes abordant l’histoire complexe de la saga Guilty Gear (abordés plus bas), le jeu propose suffisamment de challenges pour captiver le joueur sur le long terme à travers un menu plutôt copieux. Ainsi, en plus d’un Versus basique contre l’IA ou un autre joueur en local, Guilty Gear Xrd Revelator offre différents tutoriaux extrêmement bien faits et répartis dans quatre modes contenant chacun leur spécificité. D’abord, le mode Tutorial, orchestré par Jack-O, propose de découvrir toutes les règles de base du jeu sous la forme de mini défis aussi simples que funs : percer une série de ballons, sauter par-dessus des colonnes ou encore enchaîner divers coups en tapant sur les mini fantômes.

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?

Comme son nom l’indique, le mode Combo, quant à lui, est réservé à l’apprentissage des divers enchaînements mais aussi aux attaques spéciales. De son côté, le mode Mission permet de relever 52 défis pour se familiariser avec les actions les plus complexes, telles qu’effectuer un Blitz Shield ou réussir un combo à l’aide d’un Roman Cancel. Enfin, le mode Training propulse le joueur au cœur d’un entraînement classique destiné à mettre en pratique tout ce qui a été appris auparavant. Evidemment, les conditions de victoire (dont six niveaux de difficulté allant jusqu’à Maniac) ainsi que le comportement de l’adversaire s’avèrent entièrement paramétrables.

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?
En mode M.O.M., des coffres apparaissant en cas de succès sont ouvrables avec des Master Keys.

Autre mode disponible : M.O.M. (Medal of Millionaire) qui ressemble à un mode Survie on ne peut plus classique, mais qui, sur le terrain, se révèle nettement plus prenant. Certes, il s’agit de battre d’affilée – avec une seule jauge de vie – une poignée d’adversaires, mais l’objectif est ici de remporter un maximum de médailles en remplissant certaines conditions de victoire. Le but final de ces médailles offertes en récompense – et qu’il est nécessaire de collecter au sol une fois l’adversaire trépassé – est d’acheter des compétences et options de customisation du personnage. Accroitre la puissance de ce dernier, l’équiper d’un effet magique ou le rendre plus rapide est donc tout l’enjeu de ce mode. Cerise sur le gâteau : des objets peuvent être parfois utilisés comme des bombes qui explosent au visage de l’ennemi.

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?

DES HISTOIRES PASSIONNANTES

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?
Ce combat entre Slayer et Bedman est un des temps forts du mode Story.

Une fois n’est pas coutume, l’histoire est vectrice de deux modes de jeu aussi différents que captivants. Ainsi, le mode Story se présente comme un long-métrage animé de près de 2h30, divisé en cinq chapitres d’environ 30 minutes et précédé d’une longue séquence résumant les évènements aux néophytes. Inutile de garder la manette en main (excepté pour sauvegarder entre chaque chapitre) car il n’y a ici aucun passage de gameplay. Et pourtant, le résultat est tout bonnement génial, autant à travers la qualité de la mise en scène qu’au niveau de l’animation et de la bande-son. Sur ce dernier point, les diverses musiques – loin d’être uniquement du gros rock qui tâche – se révèlent entêtantes (dans le bon sens) et le doublage des personnages - en japonais sous-titré en anglais - se révèle très réussi, avec une mention particulière pour les intonations craquantes de Jam. Le scénario parvient à mettre en scène pratiquement tous les combattants, dont certains ne figurent même pas au casting du jeu (excepté peut-être plus tard sous forme de DLC) comme le pauvre Robo-Ky qui mendie pour survivre...

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?

La force de ce mode Story est de réussir à alterner séquences humoristiques (Kum Haehyun tombe littéralement amoureux du riz concocté par Jam), passages dramatiques (Zappa et le Dr Faust tentent de trouver la raison des tremblements de terre) et séquences de combats visuellement géniales (Slayer face à Bedman). Il est même possible d’y voir un message social et politique, puisque le Japon ayant été détruit durant le 22ème siècle (suite à la croisade lancée par Justice), seule reste une petite communauté japonaise tentant de survivre de manière isolée dans un camp (référence à la seconde guerre mondiale au cours de laquelle les nippo-américains ont été parqués dans des camps par les Etats-Unis ?). Par ailleurs, le gardien bienveillant qui s’occupe des survivants nippons n’est autre que Haehyun d’origine… coréenne. Une ironie a priori positive, sachant que les coréens constituent la minorité la plus importante du Japon et qu’ils n’ont pas toujours été bien vus là-bas par le passé. En tous cas, il ne fait aucun doute que les amateurs d’animés vont se régaler avec ce mode Story…

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?

Et ce devrait être le cas également avec le mode Episode qui se déroule quelques jours avant le scénario du mode Story. Chaque héros bénéficie ici d’une histoire personnalisée à grand renforts de dialogues et de cinématiques animées de début et de fin. L’avantage de ce mode est de mettre pleinement à contribution le joueur puisque celui-ci est amené à combattre huit adversaires, évidemment différents selon le héros sélectionné à la base. La réalisation est au top et, tout comme le mode Story, alterne situations graves (Faust rencontre Haehyun…) et scènes légères (Axl en pince pour Ino…) avec quelques dialogues bien troussés. L’intérêt du mode Episode est également de dévoiler un pan de l’histoire globale, en adoptant divers points de vue. A noter enfin que le fait de terminer ce mode avec tous les personnages permet de récolter 100 000 W !

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?

UN ONLINE BIEN PENSÉ

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?
Il est possible de jouer ou d’être spectateur dans des salons privés accueillant jusqu'à 8 joueurs.

Beaucoup plus inspiré que dans le précédent volet, le mode Online de Revelator offre de chouettes lobbys nettement plus grands, sélectionnables selon continents ou pays et pouvant accueillir 64 individus jouant indifféremment sur PS3 ou PS4. Il est possible d’y défier directement un adversaire en s’asseyant à une des multiples bornes d’arcades et en pressant une touche pour lancer le match (dès lors que l’autre joueur est prêt). Dommage que le tout soit un peu long à démarrer et que parfois cela n’aboutisse à rien, car le joueur adverse peut tout simplement refuser le combat ou décider soudainement de s’en aller. Il est alors préférable de se diriger vers l’espace « Ranked Match » pour trouver un adversaire à sa taille ou, mieux, dans un des salons privés où les joueurs sont vraiment là pour se bastonner (ou pour regarder les combats des autres en attendant).

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?

Toutefois, le principal problème reste ici le manque d’adversaires car les serveurs semblent souvent délaissés. D’autres activités s’avèrent heureusement disponibles au sein des lobbys comme l'entraînement à d'autres modes (comme les tutoriaux), la lecture des dernières news du jeu sur les panneaux correspondants, mais aussi la pêche aux goodies dans le bassin central. En effet, en échange de World Dollars, il est possible de pêcher littéralement des bonus aléatoires à l’unité ou par dix (avatars inédits, voix supplémentaires, nouvelles couleurs de personnages…). Tous les bonus récoltés sont automatiquement stockés dans le menu Gallery qui permet d’ailleurs de les consulter à loisir…

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?

DES BONUS A FOISON

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?
Toutes les cinématiques d’intro et de fin du mode Episode peuvent être visionnées à loisir.

Le menu Gallery est une sorte de caverne d’Ali Baba qui offre un contenu énorme à acheter avec des World Dollars. Réparti selon cinq catégories, celui-ci permet d’avoir accès à 131 sons/voix, 47 packs de couleurs pour les personnages, 44 cinématiques, 41 musiques et enfin 27 artworks. Mais ce n’est pas tout car un outil, mis à disposition par les développeurs, permet de tout savoir sur la saga Guilty Gear dans les moindres détails. Il s’agit de la base de données phénoménale située dans le menu GG World. Possédant pas moins de 388 entrées, celle-ci offre une masse de renseignements considérable divisée en plusieurs sections (personnages, lieux, épisodes de la saga…). De plus y figure une immense Timeline qui remet en place les événements survenus au fil des jeux. Seul inconvénient – majeur – pour les anglophobes : aucune traduction française n’est disponible.

Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?Guilty Gear Xrd Revelator – Le nec plus ultra de la baston 2D ?
Les notes
+Points positifs
  • La mise en scène des combats ultra-dynamique
  • Un casting équilibré entre héros immédiatement accessibles et combattants très techniques
  • Overdrives et Instants Kills spectaculaires
  • Un gameplay très riche
  • Un contenu fourni (en particulier pour les joueurs qui aiment jouer en solo)
  • Le long-métrage animé en guise de mode Story
-Points négatifs
  • Pas de traduction française
  • Un nombre de combattants limité
  • Les combats en ligne un peu désertés
  • La politique des DLC (7 € le perso supplémentaire, 2 € le pack de voix bonus pour un seul héros…)

Grâce à son sens du spectacle permanent, son contenu imposant et son gameplay à la fois exigeant et accessible (en partie seulement) aux casual gamers de la baston, Guilty Gear Xrd Revelator peut aisément figurer au panthéon des jeux de combats en 2D. D’ailleurs, même en possession du volet précédent, les joueurs peuvent se laisser tenter par celui-ci, tant les quelques ajouts (dont une poignée de héros supplémentaires et une mise en scène plus prononcée) ainsi que le rééquilibrage de certains personnages font la différence. Certes, les combats en ligne semblent toujours réservés à l’élite de la castagne tellement le niveau des joueurs rencontrés apparaît élevé. Et le casting apparait un peu chiche comparé au dernier Blazblue, Chronophantasma Extend, et surtout au futur The King of Fighters XIV. Mais qu’importe : ce Revelator a de trop solides atouts pour passer à côté…

Profil de JackBradford
L'avis de JackBradford
MP
Journaliste jeuxvideo.com
30 juin 2016 à 15:32:05
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (22)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.9/20
Mis à jour le 30/06/2016
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : No Straight Roads : Le jeu d’action-aventure qui bat la mesure
    PC - PS4
  • Preview : Assetto Corsa Competizione : une version presque finalisée, mais déjà hypnotisante
    PC
  • Preview : Chernobylite : Premier contact avec la zone d'exclusion
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Days Gone
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce