Menu
The Banner Saga 2
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • Switch
  • Mac
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux RPG / Derniers tests jeux vidéo / The Banner Saga 2 /

Test The Banner Saga 2 du 20/07/2016

Test : The Banner Saga 2 - Le périple continue
PC PS4 ONE Mac iOS
The Banner Saga 2
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
20 juillet 2016 à 09:30:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.4/20
Tous les prix
Prix Support
19.99€ PC
21.24€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Fouettée par le vent glacial, la caravane de The Banner Saga progresse vers l’ouest en tentant de se remettre des évènements du premier chapitre de la série. Humains et Varls cornus avancent malgré leurs différences ; ils continuent de faire front face à l’armée Dredges en partie vaincue, mais loin d’être encore totalement repoussée. Entre gestion de nos précieuses ressources, phases narratives impliquant choix, sacrifices et combats au tour par tour, The Banner Saga 2 reprend l’histoire là où elle s’était arrêtée avec une suite sans bouleversement majeur côté gameplay.

The Banner Saga 2 trailer

Chargement de la vidéo
Un point sur les versions Xbox One et PS4

Disponible depuis avril sur PC, The Banner Saga 2 est arrivé en ce début de mois de juillet sur consoles Xbox One et PlayStation 4. Que penser de cette adaptation ? Côté graphismes ? rien à redire puisque le jeu est avant tout une splendide fresque visuelle composée de plans fixes en 2D animés sur quelques détails. Il y avait donc peu de chance que le studio Stoic se plante sur cet aspect et propose une version console moins belle et fluide que la mouture PC. On se rassure donc, le rendu visuel reste identique.

C’est d’avantage côté jouabilité à la manette que se portaient nos quelques interrogations. Avec son interface peu chargée et ses longues séquences de dialogue en mode face à face, la maniabilité du titre n’a pas à sourciller de l’abandon de la souris dans ces moments précis. En revanche, on perd légèrement en précision lors des combats lorsqu’il s’agit de sélectionner une case en particulier sur le terrain ou une unité en plein cœur de la mêlée. Un léger défaut que quelques heures de prise en main devraient gommer chez la plupart des joueurs. Bref, rien à signaler d’alarmant sur ce portage, il respecte l’essence de la saga et permettra à un plus vaste public de poursuivre l’aventure sur canapé.

Kickstarté avec panache, le premier volet de la trilogie sortait il y a deux ans porté par d’anciens développeurs du studio Bioware désormais ralliés sous la bannière du studio Stoic. Subtil mélange d’influences allant de The Oregon Trail pour le côté pèlerinage à Fire Emblem ou XCOM pour la partie tour par tour, la saga narre le périlleux parcours de Rook, sa fille Alette et de leurs compagnons de fortune emportés dans une longue marche vers l'ouest au beau milieu d'une contrée nordique menacé par l'Apocalypse. Second volet d’une trilogie annoncée, cette suite ne chamboule pas foncièrement la formule établie par la série puisqu’elle reprend, peu ou prou, les éléments du gameplay du premier épisode, tout en arrondissant les angles de certains détails, notamment lors des combats.

Vous avez adoré la première étape du voyage, vous poserez alors ici le pied en terrain connu et devrez - en toute logique - retrouver les mêmes sensations de jeu. N’oublions pas que The Banner Saga a toujours été pensé en tant qu’histoire unique racontée sous la forme d’un triptyque volontairement découpé en épisodes. On s’éloigne néanmoins de la formule vite consommée en deux ou trois heures des jeux Telltale avec une bonne douzaine d’heure d’aventure à vous remettre sous la dent.

Un tour par tour revisité à l'objectif

The Banner Saga 2 - Le périple continue
Face aux Dredges, il faudra souvent jouer l'objectif sous peine de défaite.

Afin de quelque peu pimenter la formule établie des combats au tour par tour, Stoic nous a préparé une série de nouveaux adversaires, classes jouables et d’objectif précis à remplir pour terminer certaines batailles. Il est, par exemple, possible d’abréger certaines rencontres en concentrant vos attaques sur le chef d’un groupe d’ennemis afin de saper le moral de ses troupes et de mettre fin prématurément à un combat qui aurait pu vous causer de très lourdes pertes. Nous retrouvons des mécaniques de combat similaire avec deux barres séparées pour les unités à attaquer selon les impératifs : vie et puissance en rouge et valeur de protection en bleu. Une foule de nouvelles capacités nous permettent désormais d’user les défenses ennemies pour attaquer ensuite leur jauge de vitalité. On note aussi l’arrivée pour nos troupes d’une seconde compétence active une fois le rang cinq atteint ou l’ajout d’une nouvelle faction de Centaures aux capacités de déplacement plus adaptées à la couverture de grandes distances. Enfin, Stoic propose une couche appréciable de dialogues durant les combats, une addition qui participe à les inscrire un peu plus dans la trame narrative du jeu.

Pour les quelques nouveaux venus tentant le pari fou de lancer le second volet avant le premier (ils se compteront sur les doigts d’une main) ou pour tous ceux ayant quelque peu oublié la trame du jeu, Stoic propose un cours de rattrapage vidéo des principaux évènements du jeu de base. Il est bien évidemment possible d’importer sa sauvegarde ou de simuler vos choix importants avant de lancer la suite de l’aventure.

The Banner Saga 2 - Le périple continue

Je suis né dans cette caravane, et nous partons aller viens !

The Banner Saga 2 - Le périple continue
La gestion des ressources et des priorités et primordiale.

L’autre versant de Banner Saga prend toujours la forme de la gestion des ressources dans la lente et délicate progression de notre caravane. Aux royaumes nordiques, l’argent se compte toujours en renommée, une ressource cruciale à dépenser avec discernement pour maintenir l’état général et le moral de votre troupe d’exilés. S’il est capital d'avancer vers l'ouest sans trop perdre de temps, le moral général des troupes est constamment en baisse, la caravane consomme des denrées et il est nécessaire de s’occuper des blessés en combats. Au fil de nos décisions plus ou moins lourdes de conséquences, on récupérera de précieuses ressources à dépenser avec sagesse selon les priorités du moment. Inutile d’espérer sauver tout le monde et de vivre une promenade de santé, la partie stratégique liée à la gestion des ressources instaure une nouvelle fois cette tension de tous les instants portée par des sacrifices nécessaires. L’établissement régulier de campements autorise toujours le joueur à gérer ses héros via l’achat d’équipement ou la dépense de leurs points de compétences dans leurs différentes statistiques. Vous pouvez désormais aussi vous entraîner avec vos coéquipiers de façon à peaufiner vos stratégies et débloquer certains bonus secondaires.

Chaque rencontre ou événement sera l’occasion de prendre des décisions. On pourra par exemple être amené à croiser la route d’un groupe d’exilés demandant à rejoindre nos rangs. A nous alors de choisir en prenant plusieurs points en considération : plus de monde signifie plus de bouches à nourrir et donc la nécessité de posséder plus de vivres. Mais ces nouveaux venus apporteront aussi des renforts à nos forces militaires. Alors on pèse le pour et le contre à chaque instant et on espère que nos choix ne nous porteront pas préjudice. On note néanmoins quelques petits coups de mou scénaristiques avec un traitement parfois survolé de quelques figures importantes du premier volet. De la réserve pour le troisième et dernier épisode ? Peut-être...

The Banner Saga 2 - Le périple continueThe Banner Saga 2 - Le périple continue

La froide beauté de l'exil

Les phases de dialogue entre les personnages utilisent une nouvelle fois de longs plans fixes à peine animés par quelques mèches de cheveux oscillant sous le vent glacé ou par un ou deux clignements de paupières. Il n’en faut toutefois pas bien plus pour instaurer une atmosphère toute aussi réussie que le premier volet de la saga portée par une excellente réalisation artistique alignant encore une fois les somptueux panoramas hivernaux. On prend les mêmes avantages et défauts côté bande-son avec une ambiance sonore dirigée par un certain Austin Wintory (Journey) offrant des thèmes inspirés, mais encore trop discrets. Cette suite suivra la même voie que son aîné avec des sous-titres limités à l’anglais dans un premier temps avant d'être localisée dans la langue de Molière au bout de quelques mois. Pensez donc à bosser votre anglais avant de lancer le jeu, car le niveau écrit n’est pas à la portée des débutants.

La direction artistique fait toujours aussi mouche

The Banner Saga 2 - Le périple continue

Au final, The Banner Saga est construit sur le même modèle d’enchaînement d’évènements que son aîné : des scènes de dialogue durant lesquelles il sera nécessaire d’effectuer des choix cruciaux, de longues marches où les prises de décision seront légion, des moments de repos dans les campements durant lesquels on s’occupera de la gestion des troupes et enfin, des phases de combat au tour par tour. Une progression cyclique maintenue ici au risque de faire tomber quelques joueurs dans une certaine routine.

Les notes
+Points positifs
  • Graphismes toujours aussi splendides
  • Le choix et le sacrifice au coeur de cette suite
  • Nouvelles capacités, unités et objectifs de combats
  • De la nouveauté au casting
  • Bande-son envoûtante lorsqu’elle se met en marche
  • Une écriture maîtrisée
-Points négatifs
  • Quelques figures importantes apparaissent ici en retrait
  • Une absence de localisation française, pour quelques mois tout du moins
  • Les plans fixes manquent un peu de vie
  • Une bande-son toujours aussi timide

The Banner Saga 2 conserve les excellentes bases de son prédécesseur sans chamboulement majeur de la formule. Il reprend sa patte artistique marquée et somptueuse, son écriture intelligente, et l’impérieuse nécessité pour le joueur de prendre de lourdes décisions et donc de faire de nombreux sacrifices. Si du côté de sa gestion de cortège les choses n’évoluent pratiquement pas, les combats bénéficient de quelques nouveautés stratégiques bien senties comme l'ajout d’objectifs spécifiques ou de nouvelles classes et compétences. Une nouvelle étape du périple à réserver donc aux joueurs du premier volet.

Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
20 juillet 2016 à 09:30:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.4/20
Mis à jour le 16/11/2017
PC PlayStation 4 Xbox One Mac iOS RPG Tactique Stoic
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live