Superhot
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PC ONE Mac Linux
Créer un contenu
Test : Superhot : Le Matrix Simulator qui tente de renouveler le FPS
PC ONE Mac Linux
Superhot
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de daFrans
L'avis de daFrans
MP
Journaliste jeuxvideo.com
04 mars 2016 à 18:40:33
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (27)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Tous les prix
Prix Support
19.54€ PC
19.54€ PC
Voir toutes les offres
  • Partager sur :

À l’opposé des grands studios tombant parfois dans le radotage, nous retrouvons une scène plus modeste qui fourmille de bons éléments et d’idées innovantes. Les développeurs indépendants ne cessent de proposer des concepts aussi inédits qu’intéressants, mais nombre d’entre eux terminent leur vie en tant que simple prototype faute de moyens. Une équipe chapeautée par Piotr Iwanicki a eu en revanche un peu plus de chance en parvenant à séduire les joueurs avec Superhot, une idée développée en Game Jam. Un greenlight, un Kickstarter et deux années de travail plus tard, la version définitive de ce titre est disponible, l’occasion pour nous de découvrir comment Iwanicki a réussi à faire évoluer son bébé.

Superhot, notre avis en 2 minutes

Chargement de la vidéo Test Superhot en vidéo

Une idée particulièrement intéressante et bien exploitée

Superhot : Le Matrix Simulator qui tente de renouveler le FPS

Entrons directement dans le vif du sujet, Superhot mélange FPS et réflexion en ne faisant évoluer le cours de l’action que lorsque vous vous déplacez ou tirez. Vous avez ainsi tout votre temps pour observer la scène qui vous entoure et réfléchir avant d’agir, un comportement indispensable pour éviter d’essuyer la balle fatale et venir à bout des 34 niveaux qui composent l’aventure.

Ceux-ci sont habillés d’une esthétique très minimaliste, tout comme leur architecture qui se cantonne aux classiques des FPS que l'on peut définir en un mot (marché, métro, pont). Vous vous retrouvez plongé dans des environnements tout de blanc vêtus et hantés par des humanoïdes rouge écarlate qui viendront à vous pour tenter de vous abattre. Votre objectif sera donc de riposter avec des armes placées ici et là afin de venir à bout de l’ensemble de vos opposants. Le concept est simple, mais le gameplay est suffisamment bien calibré pour rendre l’action jouissive. Car oui, ne vous méprenez pas, même si le fait de calculer ses tirs pourrait laisser penser qu’il s’agit d’un jeu de réflexion, la réalité est que les développeurs ont davantage opté pour les coups de feu plus que pour les énigmes.

Superhot : Le Matrix Simulator qui tente de renouveler le FPS
Les coups de poings vous seront également bien utiles.

Cela a pour avantage d’offrir un gameplay haletant, on enchaîne les niveaux, pris dans l’ambiance frénétique du jeu. Malheureusement, le titre étant assez court, on a rapidement fait le tour des mécaniques qui ne sont finalement pas très nombreuses. Pistolet, fusil à pompe, mitraillette, Katana et lancers d’objets suffiront à venir à bout de toutes vos confrontations et même si une fonctionnalité intéressante fait son apparition au milieu de l’aventure, le concept aurait clairement pu être poussé un peu plus loin. Nous avons donc affaire à un gameplay assez limité, mais parfaitement huilé qui vous poussera à parcourir le jeu d’une traite, pris dans le feu de cette action menée tambour battant.

Superhot : Le Matrix Simulator qui tente de renouveler le FPS

Finissons avec l’éditeur de replay qui vient ajouter une petite touche contemplative à Superhot. Lorsque vous parvenez à abattre tous vos adversaires, celui-ci se déclenche automatiquement et vous permet de revoir votre performance débarrassée de tous les ralentissements temporels qui l’encombraient. Sans vos hésitations, l’action est diablement plus efficace et pour peu que vous ayez effectué des enchaînements rapides et précis, vous aurez l’impression d’assister à un film d’action hongkongais. Vous pourrez par ailleurs uploader chacune de vos performances sur site un ironiquement baptisé Killstagram, une feature plus qu’appréciable et parfaitement adaptée à l’ère du partage sur les réseaux sociaux.

Un petit air de Matrix

Superhot : Le Matrix Simulator qui tente de renouveler le FPS
L'interface typée terminal est une belle trouvaille.

Pour aborder l’histoire de Superhot, nous allons diviser notre analyse en deux parties : la façon de la raconter et le scénario en lui-même. Sur le plan de la narration, le titre nous offre une approche assez étonnante et efficace en créant une "expérience totale". Votre aventure commence dès l’écran titre et jouera avec les codes établis dans les productions vidéoludiques pour faire avancer l’intrigue de manière originale. Là où le joueur pouvait espérer un peu de répit, par exemple dans les menus, l’histoire viendra bien vite le bousculer et le sortir de sa zone de confort. Ces techniques permettent de rendre les frontières du réel et du virtuel plus floues en permettant au passage de créer une pointe de tension et d’angoisse.

Superhot : Le Matrix Simulator qui tente de renouveler le FPS

Si sur le plan de la narration, nous avons le droit à de l’originalité, c’est malheureusement un peu moins le cas concernant l’intrigue. Puisant dans Matrix ou les œuvres de Neal Stephenson et William Gibson, Superhot déroule une histoire qui parait sur les premiers abords intéressante avant de s’essouffler un peu par la suite. Le conte aurait gagné à aller plus loin dans sa ambition, surtout qu’une poignée d’idées telles que la mise en abîme du joueur ou bien les petits coups de marteau sur le quatrième mur laissait présager d’une œuvre plus ambitieuse. Le tout reste tout à fait honorable, mais ne fera certainement pas décoller les amateurs de romans Cyberpunk de leur chaise.

Espérons donc qu’il ne s’agisse que de la première pierre d’un monde qui mériterait d’être étendu avec un futur opus ou bien même dans les DLC gratuits promis par l’équipe d’Iwanicki. La création d’un prologue serait des plus intéressantes et permettrait notamment d’éclaircir quelques zones d’ombre.

De véritables possibilités

Superhot : Le Matrix Simulator qui tente de renouveler le FPS

Après trois petites heures de jeu, vous serez normalement arrivé au bout de l’aventure principale du jeu. Soyons francs, c’est relativement court. Heureusement pour nous, la Superhot Team a réussi à mettre au monde un concept particulièrement rejouable. C’est ainsi que les modes Challenges et Endless font leur apparition une fois l’aventure principale terminée. Le premier vous replonge dans les 34 environnements déjà parcourus tout en changeant les règles imposées précédemment. "Tout au katana", "sans aucune arme" font le genre des 13 défis qui vous sont proposés dans ce mode de jeu prolongeant de manière un peu artificielle l’expérience.

Superhot : Le Matrix Simulator qui tente de renouveler le FPS

En Endless, le principe sera tout simplement de survivre le plus longtemps aux vagues d’ennemis qui se succéderont dans une demi-douzaine de cartes dont quelques seront inédites. Encore une fois, cela offre quelques heures de jeu supplémentaires, mais il est clair que de véritables nouveaux contenus ne feraient pas de mal à Superhot. Le gameplay réellement réussi et les possibilités sont immenses, il serait donc bête d’en rester là. Nous pouvons imaginer tout un tas de scénarios ou de scènes, tels que la défense d’un point, l’activation d’interrupteur ou bien même un mod coopératif qui s’intégrerait parfaitement à ce style de jeu nécessitant un peu de réflexion. Il est d’ailleurs étonnant que les développeurs se soient limités aux mécaniques déjà présentes dans leur premier prototype.

Notre Gaming Live de Superhot

Chargement de la vidéo Superhot Gaming Live
Les notes
+Points positifs
  • Un scénario prometteur...
  • Une narration intéressante
  • Une idée de gameplay réellement innovante
  • Du fun immédiat
  • Une direction artistique réussie
-Points négatifs
  • ... mais pas assez exploité
  • Un contenu trop léger

Une chose est sûre, Superhot s’appuie sur un concept possédant un très, très gros potentiel. Les niveaux se parcourent avec un véritable plaisir, malgré quelques imperfections au niveau du level design et c’est avec un immense regret que l’on voit les crédits arriver au bout de 2h30 de jeu. Avec une idée de base aussi intéressante, il est bien dommage d'avoir affaire à une aventure principale aussi courte qui n'ouvre l'accès qu'à quelques bonus plutôt redondants. À l'image de son histoire, Superhot est un jeu que l'on aurait aimé voir aller plus loin avec peut-être un poil de folie et d'acide supplémentaire.

Profil de daFrans
L'avis de daFrans
MP
Journaliste jeuxvideo.com
04 mars 2016 à 18:40:33
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (27)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Tous les prix
Prix Support
19.54€ PC
19.54€ PC
Voir toutes les offres
Mis à jour le 05/03/2016
PC Xbox One Mac Linux FPS Réflexion SuperHot Team
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Past Cure : Quand les grandes ambitions ne suffisent pas...
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Steep Road to the Olympics : L'école des champions
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : World of Warplanes : Plus fun, plus accessible, le simulateur de vol fait peau neuve sur PC
    PC
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Assassin's Creed Origins
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Call of Duty : WWII
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live