Menu
One More Dungeon
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
  • Vita
  • Mac
  • Linux
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / One More Dungeon / One More Dungeon sur PC /

Test du jeu One more dungeon, un roguelike hardcore pixelisé sur PC

Test : One more dungeon, un roguelike hardcore pixelisé
PC
One More Dungeon
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de iplay4you
L'avis de iplay4you
MP
Journaliste jeuxvideo.com
02 décembre 2015 à 17:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
20/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Partager sur :

Si en 2015 la technologie nous permet de réaliser des visuels frôlant la perfection, il existe un secteur où le graphisme n'entre pas en ligne de compte à partir du moment où le plaisir, le contenu et le prix répondent présent ! C'est ce que tente de proposer les 2 développeurs indépendants du jeu One More Dungeon, un Rogue like réellement hardcore.

Notre vidéo test de One more Dungeon

Chargement de la vidéo Test One More Dungeon en vidéo

Alors disons le tout de suite, oui, One More Dungeon ne s'est pas foulé niveau graphismes, abordant sans complexe une évidente ressemblance avec Delver sorti 2 ans plus tôt. Un style pixelisé, souhaitant surfer sur la vague rétro pour nous faire oublier des graphismes d'un autre age. Certains diront que seule la qualité du contenu compte, d'autres crieront au scandale en oubliant trop rapidement que le titre est proposé pour seulement 5€. Alors justement, voyons ensemble ce que propose One More Dungeon .

Vous n'êtes pas prêt !

Vous débuterez donc un niveau 1 d'un donjon et comme tout bon « dungeon crawler / rogue like » qui se respecte, vous devrez trouver la sortie en déambulant dans des couloirs générés aléatoirement et en affrontant de terribles créatures qui causeront très souvent votre perte. Vous devrez donc très rapidement trouver un meilleur équipement et votre principal argument d'attaque sera votre bâton magique fonctionnant avec différents cristaux. 3 écoles de magie sont ainsi représentées, le feu, le froid, le poison. Vous trouverez tout au long de votre périple différents bâtons utilisant une ou plusieurs écoles de magie et il faudra donc surveiller très régulièrement votre compteur de cristaux, car une fois tombé à zéro, vous ne pourrez plus attaquer avec cette arme et vous serez donc contraint d'aller au corps-à-corps, chose qui, avouons le, est nettement plus risquée.

One more dungeon, un roguelike hardcore pixeliséOne more dungeon, un roguelike hardcore pixelisé

Le corps à corps, parlons en justement, un des points faible du jeu avec une gestion des combats plutôt délicate et contraignante. Le choix des armes au corps-à-corps reste bien trop limité, épée, hallebarde, hache, nous aurions apprécié un plus large panel de choix et c'est sans compter sur le skin qui sera très souvent identique, 80 objets au total, c'est peu. Une fois votre arme choisie, un simple clic droit actionnera l'attaque et il faudra jouer d'un savant système de va-et-vient pour éviter à tout prix les dégâts de votre adversaire.  Avec une épée il vous sera très difficile de ne pas vous faire toucher, l'astuce étant d'envoyer une boule de feu à distance avec votre bâton magique et de finir la créature au corps à corps en ne donnant qu'un seul et unique coup. Ainsi, vous économiserez vos cristaux et vous éviterez les longs combats au corps à corps source de perte de points de vie si cher à votre personnage.

L'alchimie ! C'est la vie !

One more dungeon, un roguelike hardcore pixelisé

Évidemment, ne croyez pas qu'une belle épée et qu'un beau bâton vous sortiront de toutes les situations, car il n'en est rien. Les niveaux sont structurés de façon aléatoire à chaque partie et la difficulté progressera au fil de l'aventure. Ainsi, au niveau 1, vous rencontrerez des escargots plutôt faciles à gérer, au niveau 3 de vilaines araignées, au niveau 6 de terribles magiciens et ainsi de suite. L'idée étant de trouver le boss de chaque niveau qui, une fois vaincu, vous procurera la clé du niveau supérieur. Hélas, nous regretterons l'absence quasi-totale de stratégie sur les boss, il vous suffira la plupart du temps de posséder un bon bâton magique et de bourriner tout en évitant dans certains cas leurs projectiles. La principale difficulté viendra que les boss sont constamment accompagnés de 3 à 5 créatures. Imaginez un boss cracheur de venin accompagné de 4 autres plantes qui elles même vous envoient leurs projectiles et vous vous retrouverez facilement dans une situation très délicate.

One more dungeon, un roguelike hardcore pixelisé

Bien évidemment, comme tout bon donjon crawler qui se respecte, vous pourrez trouver des coffres qui seront constamment verrouillés et qui vous demanderont d'utiliser une clé préalablement trouvée dans le niveau. Notons que les clés peuvent se cumuler et donc vous pouvez garder une clé du niveau 1 pour l'utiliser au niveau 5. Notons aussi que chaque niveau comporte un portail magique qui vous conduira dans un court sous niveau bonus vous permettant de gagner un « artefact ». Pour se faire, vous devrez vous mesurer à une petite épreuve elle aussi aléatoire qui vous récompensera d'un de ces fameux artefacts qui utilisera de la santé mentale pour fonctionner. Parmi les différents artefacts, vous pourrez compter sur un objet qui vous indiquera l'emplacement du boss et de la sortie, un autre qui dévoilera temporairement toute la carte, ou bien encore un objet qui vous téléportera aléatoirement dans une pièce de votre niveau, des objets parfois gadgets et parfois très utiles, hélas pour vous, l'ensemble est généré aléatoirement et ce sera donc la loterie ! Les décors des niveaux changeront à chaque étage intégrant son propre univers et ses propres créatures pour un total de 30 monstres différents. Les musiques s’adapteront à chaque thème pour un résultat correct sans pour autant être transcendantes, ce qui ne sera pas le cas des sons qui eux, hélas, deviennent vite répétitifs, mais ne comptez pas pour autant les couper, car ils seront nécessaires pour entendre des créatures vous attaquer de dos.

Le vendeur du jeu ! profitez en il est plutôt rare

One more dungeon, un roguelike hardcore pixelisé

Vous l'aurez compris, les parties ne se ressembleront pas même si parfois un sentiment d'injustice se fera sentir. Quoi de plus rageant que de terrasser un monstre, obtenir une clé pour un coffre bien caché dans le niveau, l'ouvrir et se voir récompenser par... une épée équivalente à la vôtre que vous avez trouvée quelques minutes plus tôt. Il en va de même pour les artefacts et les potions entreposées sur des établis. Si sur une partie, vous trouverez des potions de régénération, sur une autre, ce sera de simples antidotes quasiment inutiles. Ainsi, certaines « runs » seront bien plus efficaces que d'autres, mais dans tous les cas, il vous faudra très souvent recommencer ! Du die & retry comme on les aime... ou pas !. Autre contrainte de l'aléatoire et pourtant nécessaire, le commerçant que vous trouverez (ou non) dans vos parties et qui vous proposera en échange de pièces préalablement trouvées dans les niveaux, de l'équipement allant d'un nouveau bâton magique à une arme généralement de bonne qualité, un incontournable pour la suite de votre aventure. On regrettera cependant que seule une option d'achat existe et non pas de vente, c'est bien dommage car passer le niveau 5 votre inventaire deviendra vite encombré et on aurait aimé pouvoir se décharger un peu au profit de l'achat de potions de soins, hélas trop peu présentes dans le jeu.

Quand la difficulté devient folie

One more dungeon, un roguelike hardcore pixelisé

Parlons un peu de la difficulté bien présente. De toute évidence, les développeurs ont voulu respecter la logique des Roguelike indépendants qui ont, à juste titre, la réputation d'être hardcore et One More Dungeon n'échappe pas à la règle. Notons que des options seront disponibles à l'achat (gratuites, il faudra les acheter avec les points de votre score) et qu'elles vous permettront de commencer avec plus de points de vie, plus de potions, ou bien encore vous permettront de diminuer la santé des créatures. Vous débuterez, la plupart du temps, avec 8 à 10 points de vie et vous n'aurez qu'une seule et unique vie ! La mort sera définitive et vous fera recommencer le jeu à zéro, autant vous dire qu'il va falloir apprécier le  coté die & retry des rogue like, car One More Dungeon n'y coupe pas. Ce sera d'ailleurs un des gros points faibles du titre qui deviendra vite frustrant à cause d'un système de sauvegarde par palier inexistant qui vous forcera très souvent à refaire 2h entière de jeu juste pour revenir à l'endroit de votre mort''', et ce, pour mourir de nouveau 5 minutes plus tard... vous forçant donc de nouveau à refaire 2h de jeu que vous connaissez déjà !

7 minutes de gameplay de one more dungeon

Chargement de la vidéo One More Dungeon Gameplay
Les notes
+Points positifs
  • Très addictif les premières heures...

  • Un concept simple mais efficace
  • Gameplay facile à comprendre
-Points négatifs
  • ... hélas devient vite répétitif
  • Aucune sauvegarde manuelle, passer le niveau 9 il vous faudra refaire 2H de jeu pour revenir et avancer
  • Un poil difficile à partir du niveau 9

One more dungeon s'avère réellement addictif, et ce, à cause d'une frustration permanente vous poussant toujours à faire mieux ! Vous enchaînerez les essais dans une succession de niveaux tous générés aléatoirement qui vous pousseront dans vos retranchements tellement la difficulté est bien présente. On regrettera malgré tout une certaine répétitivité qui se manifeste après 5h de jeu seulement. Disons qu'il vous faudra plus d'1h pour atteindre le niveau 6 et que la mort vous forcera à tout recommencer, et ce, très régulièrement. Nous aurions apprécié un système de sauvegarde par palier. Les objets, les créatures, les combats, vous finirez très rapidement par tout connaître par cœur, mais ce sentiment de frustration et les graphismes d'un autre âge sont vite oubliés notamment grâce à un prix tout à fait abordable de 4,99€ pour une durée de vie somme toute très correcte. Un titre réservé aux amateurs de difficulté et ceux à la patience sans limite.

Profil de iplay4you
L'avis de iplay4you
MP
Journaliste jeuxvideo.com
02 décembre 2015 à 17:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
20/20
Mis à jour le 02/12/2015
PC Indépendant Action Aventure RPG Roguelike Stately Snail Heroic Fantasy
Dernières Preview
PreviewStar Wars Jedi Fallen Order : trois heures de jeu plutôt encourageantes Il y a 1 heure
PreviewPokémon Épée et Bouclier : De bonnes idées, mais un épisode trop classique ? Il y a 3 heures
PreviewLegends of Runeterra : Le jeu de cartes de Riot pourrait rivaliser avec Hearthstone ! Hier, 04:00
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019