Menu
Mini Metro
  • Tout support
  • PC
  • ONE
  • Switch
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Mini Metro – Quand les transports deviennent agréables
PC
Mini Metro
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de iplay4you
L'avis de iplay4you
MP
Journaliste jeuxvideo.com
17 novembre 2015 à 15:00:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.1/20
Partager sur :

Il y a des jeux, comme ça, sortis de nulle part, et qui arrivent à vous captiver suffisamment pour vous bouffer la totalité de votre pause déjeuner sans que vous vous en rendiez compte ! Seul avec votre sandwich thon mayonnaise, obligé de retourner travailler en ayant l'impression que le temps s'est arrêté. Mini Metro correspond parfaitement à cet exemple en proposant un titre simple mais diaboliquement addictif.

Notre vidéo test de Mini Metro

Chargement de la vidéo Test Mini Metro en vidéo

Dans les jeux de gestion / simulation, nous pensions avoir tout vu et pourtant Dinosaur Polo Club nous propose Mini Metro qui, comme son nom l'indique, vous demandera de gérer les métros des plus grandes villes du monde. Attention, ici pas de grosse production ni de gameplay hyper développé et d'effets spéciaux à ne plus savoir qu'en faire, ce studio indépendant propose avant tout une interface avec une prise en main simple et intuitive. Votre mission sera donc de développer les métros sur différentes cartes (12 au total) que vous débloquerez en obtenant des scores suffisants sur les missions précédentes.

La simplicité, le moteur du jeu :

Mini Metro – Quand les transports deviennent agréables

Vous l'avez déjà remarqué sur les différents screens de ce test, les graphismes sont simplistes, une carte blanche et des caractères noirs (Notons qu'une option permet d'inverser ces couleurs en jouant en mode nuit). Vous débuterez sur une carte comportant 3 stations de métro qu'il faudra relier rapidement. Le premier détail qui tape à l’œil c'est justement qu'il n'y en a pas ! La carte est ultra simpliste, aucun arbre, aucun monument, seul un fleuve viendra traverser les différentes villes qui reprennent la topographie réelle de celles-ci. Par exemple, pour la ville de Paris, vous retrouverez la Seine et les deux îles qui caractérisent l'île de France avec l'île de la cité ainsi que l'île Saint-Louis. Ce seront, hélas, les seuls détails et nous aurions aimé pouvoir retrouver sur la carte des monuments comme la Tour Eiffel ou Notre-Dame, la simplicité du jeu est une bonne chose mais le manque de détail nuit à l'immersion.

Une fois votre carte choisie, vous devrez relier vos 3 premières stations afin de commencer à gérer le trafic de votre ville. Très rapidement d'autres stations apparaîtront de manière aléatoire sur la carte, certaines seront proches, d'autres beaucoup plus éloignées et vous demanderont très souvent de remanier vos plans pour satisfaire les besoins. L'ensemble des passagers seront représentés par 3 symboles majeurs (triangle, rond, carré) et d'autres symboles « bonus » viendront s'ajouter au complexe de votre ville, c'est ainsi qu'un hexagone pourra apparaître ou une croix pour représenter un hôpital à desservir. Notons que, là aussi, nous aurions apprécié voir le vrai nom des stations apparaître toujours par souci de réalisme et d'immersion, hélas, il n'en sera rien et le jeu restera ultra minimaliste.

Mini Metro – Quand les transports deviennent agréables Mini Metro – Quand les transports deviennent agréables

Le déplacement de masse :

Mini Metro – Quand les transports deviennent agréables

Maintenant que vos lignes sont reliées, vous vous rendrez compte que chaque station possède son propre symbole et génère son propre flux de passager signalé, lui aussi, par un symbole comme nous vous le disions plus haut. Ainsi, une station à l'ouest de la carte possédera le symbole Triangle et générera des cercles, il vous faudra donc trouver une station cercle afin de les transporter jusqu'à celle-ci. Notons que l'ensemble est généré aléatoirement et qu'aucune partie ne se ressemblera, les stations n'apparaissant jamais au même endroit d'une partie à l'autre et les symboles étant tout le temps différents. La principale difficulté sera donc de gérer l'ensemble de ces symboles sachant que vous ne pourrez pas croiser les lignes de métro, vous devrez donc très souvent revenir en arrière sur votre tracé et réfléchir au mieux pour élaborer un réseau efficace.

Pour vous aider dans cette tache, vous débuterez avec 3 lignes de métro et 3 locomotives. Toutes les semaines, le lundi matin, vous gagnerez une nouvelle locomotive et l'on vous demandera de choisir entre différents bonus pour booster votre réseau. Ainsi vous aurez le choix entre 

  • Un wagon : il permettra d'augmenter la capacité de charge de transport d'une de vos locomotives.
  • Une nouvelle ligne : vous permettra tout simplement de créer une nouvelle ligne de métro qui ne sera efficace que si vous possédez une locomotive non attitrée en stock.
  • Échangeur : Certaines de vos lignes posséderont la même station pour les correspondances, l'échangeur permettra d'augmenter la capacité de charge et la rapidité de chargement des locomotives.
  • Pont / Tunnel : Obligatoire pour pouvoir relier des stations sur des petits îlots et des lignes coupées par un fleuve.
  • Train rapide : Relativement rares, ces locomotives seront 2 fois plus rapides que les autres et permettront de désengorger plus rapidement vos lignes.
Mini Metro – Quand les transports deviennent agréables

Circulez il n'y a rien à voir !

Sous ses airs simplistes se cache un gameplay plutôt efficace, un simple clic souris vous permettra de relier facilement vos stations et il vous sera possible d'annuler ou de rectifier vos trajets pour s'adapter à l'évolution de votre ville. Dans la catégorie des options bien pensées, notons une option « Daltonien » pour ceux distinguant mal les couleurs, il vous sera aussi possible de faire pause durant la partie pour prendre le temps d'étudier les différents schémas possibles. Le titre possédera 2 niveaux de vitesse mais plus votre ville s'agrandira plus il vous sera difficile de jouer en vitesse rapide. Puisque nous sommes dans la rapidité, notons que les parties seront relativement courtes, généralement entre 10 et 30 minutes car il n'y aura aucun répits. Les stations continueront d’apparaître à l'infini et la population augmentera inévitablement jusqu'à saturation totale d'une de vos stations synonyme de game over. En effet, dès lors qu'une de vos stations n'arrive plus à suivre le trafic, un chronomètre de quelques secondes apparaîtra et si vous ne parvenez pas à désengorger le trafic, alors votre partie se terminera et ce sera généralement bien plus tôt que vous ne le pensiez car le titre, sous ses airs simpliste, reste somme toute relativement difficile.

Mini Metro – Quand les transports deviennent agréables Mini Metro – Quand les transports deviennent agréables

Concernant la durée de vie du titre, vous pourrez exercer vos talents de gestionnaire de réseau sur 12 cartes différentes et sur plusieurs modes de jeu.

  • Le mode normal : les stations apparaissent à l'infini et la partie s'arrête dès lors qu'une de vos stations est saturée.
  • Le mode Défi quotidien : tous les jours vous aurez une seule chance pour faire un score maximal sur une carte définie, le monde entier fera de même et vous pourrez mesurer vos performances dans un classement mondial.
  • Le mode extrême : ici, quand une ligne est tracée, elle l'est pour de bon, impossible de revenir en arrière, il faudra donc faire preuve de réflexion.
  • Le mode infini : Ici vous pourrez construire librement, un compteur fera office de scoring.

Gameplay de Mini Metro

Chargement de la vidéo Mini Metro Gameplay

Notons qu'un classement et des statistiques seront disponibles pour les 12 cartes du jeu, vous permettant de vous situer par rapport à vos amis. Le jeu s’avère extrêmement addictif, tout juste la partie terminée que vous voudrez recommencer pour mieux faire et réussir à votre tour à vous glisser dans le classement mondial. Finissons, hélas et à regret, sur une note négative, les musiques et les sons du jeu sont extrêmement répétitifs, les développeurs ne les avaient pas intégrés lors de l'early access, c'est désormais chose faite mais hélas nous constatons que le minimum syndical nous a été fourni de ce côté la !

Les notes
+Points positifs
  • Gameplay simple, accessible, intuitif.
  • Complet, plusieurs modes de jeu.
  • Challenge quotidien pour toujours plus de raisons de revenir.
  • Nombreuses options notamment pour les Daltoniens.
  • Parties courtes et très addictives.
-Points négatifs
  • Manque de détails, de monuments, etc..
  • On aurait aimé avoir le nom réel des stations
  • Musique et sons répétitifs

Mini Metro est une très agréable surprise et s'avère être un jeu parfait pour vos pauses déjeuner. Les parties seront courtes (entre 10 et 30 minutes) et s’enchaîneront avec grand plaisir, vous vous sentirez vite frustré de ne pas avoir répondu à la demande et vous n'aurez qu'une envie, c'est de relancer une partie pour réussir le réseau parfait et exploser les scores et le classement mondial du jeu. Hélas, même si le titre possède un gameplay simple et efficace, il pèche par un cruel manque de détails, des musiques répétitives et un sentiment de frustration et d'impuissance à certain moment. Pour seulement 10€, le titre s'avère malgré tout complet, intuitif et terriblement addictif ! Si vous avez 30 minutes à tuer durant votre pause repas, lancez une partie mais n'oubliez pas de mettre un rappel pour retourner travailler car une chose est sûre, avec Mini métro, vous ne verrez pas le temps passer !

Profil de iplay4you
L'avis de iplay4you
MP
Journaliste jeuxvideo.com
17 novembre 2015 à 15:00:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.1/20
Mis à jour le 29/11/2015
PC Gestion Indépendant Puzzle-Game Stratégie Dinosaur Polo Club
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live