Menu
Splendor
  • Tout support
  • PC
  • Mac
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Jeu de société / Derniers tests jeux vidéo / Splendor /

Test du jeu Splendor : le jeu de plateau s'invite en terres dématérialisées

Test : Splendor : le jeu de plateau s'invite en terres dématérialisées
PC Mac iOS Android
Splendor
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Silent_Jay
L'avis de Silent_Jay
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
30 septembre 2015 à 15:02:02
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Partager sur :

Le jeu de plateau, après avoir vécu une traversée du désert à la fin des années 90’s, s’est fendu d’un retour en grâce durant la décennie qui a suivi. Démultipliant les projets, s’invitant à divers festivals … la déferlante “boardgame” a inondé le salon de nombreux adeptes, les détroussant au passage de quelques deniers. Ainsi l’année 2015 a pu se délecter de petites soirées entre amis autour d’une table afin de découvrir Dead Winter : A Crossroads Game, King of New York ou encore Myth sans compter les adaptations de célèbres séries TV telles que A Game of Thrones : The Board Game et Jarl: The Vikings. Créé par Marc André et illustré par Pascal Quidault, Splendor appartient corps et âme à cette nouvelle vague de jeux de plateau. Et cette vague conquérante s’attaque désormais au marché du dématérialisé avec des adaptations digitales ciblant avant tout le marché des PC, smartphones et tablettes : Pandemic, Carcassonnee, Warhammer Quest, Small World, Les Colons de Catane … et j’en passe. Et le titre édité par Space Cowboys et distribué par Asmodee ne déroge pas à la règle. Mais cette énième adaptation d'un jeu de plateau est-elle fidèle au matériau d’origine ?

Bande-annonce de Splendor

Chargement de la vidéo Splendor trailer
Splendor : le jeu de plateau s'invite en terres dématérialisées

Splendor vous offre l’opportunité d’incarner un riche marchand de la Renaissance. Vous utiliserez donc vos ressources, dans le cas présent des joyaux, pour acquérir des mines, des artisans et des moyens de transport qui vous permettront de transformer des pierres brutes en bijoux et ainsi asseoir votre domination par le prestige sur les guildes marchandes de l’époque. Votre objectif est donc simple. Développer votre activité et obtenir 15 points de prestige. Une fois ce seuil de points atteints la partie prend fin. Acquérir des cartes “Développement” de renom ou recevoir la visite de nobles augmentera ce niveau de prestige tant souhaité. Cependant, la route vers la renommée est parsemée d’embûches.

Splendor : le jeu de plateau s'invite en terres dématérialisées

Le jeu de plateau Splendor se compose de cartes “Développement” (mines, transports, artisans), de jetons représentant des ressources (émeraude, saphir, rubis, diamant, onyx, or/joker) et de cartes "Noble". En début de partie, tous les joueurs démarrent bredouille. Sans ressources, il vous faudra jouer des coudes pour propulser votre affaire naissante et toucher du doigt le paradis du capitalisme. Par tour, vous avez la possibilité d’obtenir des joyaux (3 différents ou 2 identiques selon leur disponibilité), de prendre le contrôle d’une carte Développement ou encore de réserver une carte et de recevoir 1 d’or ; tout en sachant que le nombre de cartes réservées simultanément par un joueur ne peu excéder 3.

Splendor : le jeu de plateau s'invite en terres dématérialisées

Une fois ces cartes Développement achetées, celles-ci vous octroient un bonus. Ce bonus constitue simplement une réduction lors de l’achat d’une nouvelle carte “Développement”. Des bonus vous permettant d’accéder à des cartes plus onéreuses et donc par définition plus avantageuses en terme de prestige, chaque carte n’offrant qu’un seul bonus. Quant aux nobles, ces derniers attendent patiemment que l’un des joueurs atteignent la quantité requise de bonus, c’est à dire de cartes Développement correspondantes (ex: 3 saphir, 3 émeraudes, 3 diamants) avant de rendre visite au premier joueur remplissant ce prérequis et ainsi lui offrir 3 points de prestige.

Splendor : le jeu de plateau s'invite en terres dématérialisées

Sous ses apparences simplistes, Splendor s’avère bien plus prenant et profond qu’il n’en a l’air. Les stratégies se croisent, s’entrechoquent, se télescopent. Axer son développement sur une ressource précise, réserver des cartes pour les ressortir au moment opportun, accroître ces bonus, mettre des bâtons dans les roues des autres joueurs, tout miser sur une carte et la voir se volatiliser … le jeu de Space Cowboys déploie sa dimension tactique après seulement quelques tours, vous prend aux tripes pour vous entraîner dans les hautes sphères mercantiles de la Renaissance.

Splendor : le jeu de plateau s'invite en terres dématérialisées

A la différence de la version physique, le jeu vidéo Splendor offre aux solistes la possibilité d’affronter une intelligence artificielle et ainsi profiter de leur achat sans avoir à convier un duo d’amis enclin à jouer. Selon le type d’I.A choisie, le comportement de chaque joueur virtuel évoluera. Ainsi l’opportuniste se concentrera sur l’achat de cartes à chaque tour, le spécialisé s’efforcera d’accumuler certaines ressources précises tandis que l’équilibré se voudra hybride dans sa manière d’aborder la partie.

Splendor : le jeu de plateau s'invite en terres dématérialisées

Idéal pour les longs trajets, Splendor complète ce mode “solo” par l’ajout de défis … autrement dit des parties avec des règles modifiées et des objectifs précis au-delà des 15 points de prestige à atteindre. Rien à redire sur cette version dématérialisée. L’interface est limpide et l’ensemble des informations présentes dans le jeu physique se retrouvent ici tout en restant accessibles même si un temps d’adaptation s'avère nécessaire. Quant au mode multijoueur, sans être aussi convivial, remplit son office à n'en pas douter. On pourra seulement regretter ce manque d’interaction et d’échange entre des joueurs se contentant finalement de passer la tablette à leur voisin de gauche !

Les notes
+Points positifs
  • Une adaptation fidèle du jeu originel
  • Un mode solo face à une intelligence artificielle
  • Une réalisation à la fois sobre et soignée
  • Des défis augmentant considérablement la durée de vie
-Points négatifs
  • Une version digitale perdant cette convivialité caractéristique du jeu de plateau

Avec ses mécaniques de gameplay assimilées en seulement quelques tours et sa dimension stratégique se dévoilant partie après partie, Splendor offre aux adeptes de jeu de plateau une excellente alternative au soirée “gaming”. Et cette version dématérialisée fidèle en tout point au matériau d’origine et à la réalisation sans heurt conviendra aux néophytes comme aux habitués du jeu créé par Marc André et Pascal Quidault. Cependant, l’aspect convivial se détériore une fois transposé dans un monde virtuel, se délestant majoritairement des interaction et échanges propres au jeu de plateau.

Profil de Silent_Jay
L'avis de Silent_Jay
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
30 septembre 2015 à 15:02:02
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Mis à jour le 30/09/2015 à 15:02
PC Mac iOS Android Jeu de société Days of Wonder
Dernières Preview
PreviewTrackmania (2020) : Le nouveau Nations réussit-il le contrôle technique ? Hier, 16:32
PreviewXenoblade Chronicles - Definitive Edition : Un retour prometteur sur Switch 13 mai, 15:00
PreviewPro Cycling Manager 2020 : Nouvelle décennie, nouveau PCM ? 08 mai, 13:00
Les jeux attendus
1
Ghost of Tsushima
17 juil. 2020
2
The Last of Us Part II
19 juin 2020
3
Assassin's Creed Valhalla
4ème trimestre 2020