Menu
Conflicks
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Conflicks sur PC /

Test du jeu Conflicks, partons à la conquète de l'espace à l'aide de poulets sur PC

Test : Conflicks, partons à la conquète de l'espace à l'aide de poulets
PC
Conflicks
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de vandryel
L'avis de vandryel
MP
Utilisateur jeuxvideo.com
27 août 2015 à 16:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/20
Partager sur :

Contributeur

Les jeux de stratégie nous ont donné toutes les époques, tous les environnements possibles. Les développeurs de Conflicks ont décidé de faire un mélange d'époque, de créer un nouveau style de gestion des unités et d'y rajouter... des poulets. Une légende est connue : les jeux où il y a des poulets sont de bons jeux. Conflicks fera partie de cette règle ou sera-t-il l'exception?

Conflicks, partons à la conquète de l'espace à l'aide de poulets

Développé et édité par Artifice Studio, Conflicks est sortie le 20 août en accès anticipé pour 19,99€. L'histoire commence un peu avant la mort de Leonard De Vinci, avant de trépasser il découvre la métamatière issue... des oeufs de poules. Après cette découverte, l'histoire telle que nous la connaissons n'est plus, en 1789 on ne parle plus de révolution française mais de conquête galactique. En effet, grâce à la métamatière la technologie a fait un bon en avant à tel point que nous sommes projeté dans le futur à l'époque de Louis XVI. Les différents pays se battent entre eux pour coloniser des planètes afin d'y faire des élevages de poules pour y produire l'énergie tant vitale pour le monde. C'est dans ce contexte que vous allez débarquer dans le mode campagne. Wilbur, le héros, veut séduire une jeune fille noble et pour cela il doit avoir un compte en banque en métamatière très fournie, vous commencerez donc à accomplir plusieurs missions pour gagner du délicieux or jaune. Les missions sont variées et suivent une trame scénaristique assez riche et comique, la simple volonté de vouloir connaitre la suite vous motivera à enchainer les missions.

Conflicks, partons à la conquète de l'espace à l'aide de poulets

Du billard spatial au 18e siècle

Pour avancer dans le jeu, il vous faudra diriger une flotte spatiale pour combattre les vaisseaux ennemis. Pour cela vous devrez coloniser des planètes avec vos vaisseaux-poulaillers afin de produire de la métamatière pour pouvoir construire des navires spatiaux. Vous aurez le choix entre des dizaines de vaisseaux, chacun ayant ses spécificités qui s'amélioreront au fil de l'aventure. Du destroyer au torpilleur en passant par la frégate, vous n'aurez que l'embarras du choix.

Conflicks, partons à la conquète de l'espace à l'aide de poulets

Pour les diriger, un système sympathique mélangeant le billard et la physique de gravitation. Ça peut paraitre étrange, mais c'est très intuitif, la prise en main est rapide et c'est vraiment drôle à jouer. Chaque vaisseau a une portée limitée et les planètes un rayon de gravité, pour déplacer vos troupes, il suffit de cliquer sur celui que vous voulez voir bouger et de tirer en arrière comme un jeu de billard sur PC. Si vous vous approchez trop d'une planète vous serez attiré par sa gravité et vous écraserez dessus. Là ou ce système apporte beaucoup, c'est qu'outre les pouvoirs et armes qu'a toute votre armada, vous pourrez aussi leur foncer dedans pour les envoyer s'écraser sur les planètes ou dans les météorites, et si vous ne visez pas bien, car le système n'est volontairement pas très précis sauf pour quelques vaisseaux tels que la frégate, vous passerez à côté de votre cible et vous écraserez vous-même. Le système est déstabilisant au début, mais on finit par rapidement l'adopter tellement il peut faire rire lorsqu'il y a des fails.

Maitrisez votre flotte

Pour déplacer rapidement vos vaisseaux, vous pourrez passer par des trous noirs afin de vous téléporter à travers la carte, mais avant la première utilisation vous ne saurez jamais où vous allez atterrir. Il y a aussi disséminées sur la carte, plusieurs zones spéciales qui vous permettent de relancer votre vaisseau gratuitement et immédiatement, car chaque déplacement, chaque capacité utilisée est soumis à un temps de récupération. Vous devrez donc déplacer vos vaisseaux de manière intelligente sans quoi vous risquez de vous retrouver avec une flotte qui ne peut plus rien faire à part regarder les ennemis fondre sur elle. Pour commander toute cette flotte, vous agirez de votre vaisseau mère, il produira les unités voulues, mais est aussi capable de se défendre avec ses pouvoirs qui seront débloqués au fur et à mesure que vous accomplirez des succès Steam, pour une fois ils serviront à quelque chose. La difficulté est très bien dosée, le jeu ne se rendra pas facilement, mais vous ne passerez pas non plus des heures à rager à cause d'un passage impossible. Bien entendu, comme tout RTS qui se respecte, un système multijoueur est prévu avec un système de compétition, vous pourrez donc choisir entre des combats amicaux ou vous jeter dans le monde compétitif et tenter de devenir le meilleur conquérant de la métamatière. Certaines parties finiront en jeu d'autotamponneuse mais c'est un côté vraiment fun du multiplayer.

Gloire aux poulets

Conflicks, partons à la conquète de l'espace à l'aide de poulets
Arlette Laguiller n'a qu'à bien se tenir !

Graphiquement le jeu est beau et l'histoire se raconte à travers une fresque aux dessins moyenâgeux avec un côté futuriste, très étrange au premier regard, mais qui colle parfaitement à l'univers steampunk du jeu. L'humour est présent dans le jeu, certains passages vous feront rire tellement l'histoire ne se prend pas au sérieux. Entre les grèves des ouvriers poulets, une Marianne-poule qui se lance dans la révolution des hommes poulets et le héros qui chevauche un cheval-vapeur, son fleuret laser brandi, galopant sur une table de banquet, vous n'aurez de cesse d'être surpris par les idées folles du jeu. La musique est belle et colle suffisamment à l'univers pour se faire oublier au fil des heures du jeu. Seule la musique du menu est vraiment marquante car ils ont rajouté des poulets comme instrument.

Malheureusement, ce système très original trouve vite ses limites pour les joueurs de STR, la récupération des capacités mélangée à celle des déplacements en fait un mélange un peu brouillon entre un jeu de stratégie pure et un jeu de stratégie au tour par tour.

Trailer de Conflicks

Chargement de la vidéo
Les notes
+Points positifs
  • Un système de pichenette novateur...
  • Un univers steampunk très réussi
  • Un humour très présent
-Points négatifs
  • ...Qui trouve assez vite ses limites
  • Une musique qui aurait pu être plus présente

Conflicks a su trouver un nouveau système de gestion des troupes grâce à son système de "pichenette" combiné avec la gravité des planètes, au milieu d'un univers steampunk mélangeant vaisseaux spatiaux et 18e siècle avec leurs tenues et leur manière de parler. Les combats ne sont pas vraiment épiques comme dans les autres jeux de stratégies, mais on doit reconnaitre l'originalité de ce choix. Ce jeu devrait ravir les joueurs qui cherchent de l'innovation dans les jeux de stratégie, mais les puristes pourraient être déstabilisés par ce système et ne pas l'apprécier.

Profil de vandryel
L'avis de vandryel
MP
Utilisateur jeuxvideo.com
27 août 2015 à 16:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/20
Mis à jour le 25/08/2015
PC Stratégie Artifice Studio Futuriste Steampunk Science-Fiction Indépendant
Dernières Preview
PreviewNioh 2 - Une suite qui déchaîne son démon intérieur ? 13 sept., 18:22
PreviewRing Fit Adventure : La symbiose idéale entre sport et jeu vidéo ? 12 sept., 14:15
PreviewProject Resistance : Le nouveau Resident Evil orienté multi où l’enfer, c’est l’autre 12 sept., 07:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019