Menu
Journey
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • PS3
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Journey : Reprise d'un voyage nouvelle génération
PS4
Journey
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de la_redaction
L'avis de la_redaction
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 juillet 2015 à 17:59:10
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (65)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.6/20
Tous les prix
Prix Support
39.90€ PS3
42.90€ PS4
44.90€ PS3
Voir toutes les offres
Partager sur :

Puisque la PlayStation 4 ne semble pas se décider à arrêter d'accueillir le catalogue de son aînée dans des éditions rendant justice à la nouvelle machine de Sony, autant qu'elle se consacre à en sélectionner les meilleurs. Après le récent (et réussi) remaster de God of War 3, aurevoir violence et bonjour contemplation avec ce Journey nouvelle génération.

Journey : Reprise d'un voyage nouvelle génération
Qu'apporte cette nouvelle version par rapport à l'ancienne ?
Comme vous vous en doutez, Journey sur PS4 ne diffère en aucun cas de la version PlayStation 3 sur le fond. Au niveau de la forme, pas de grosses surprises : le passage en 1080p a permis de rendre le jeu plus fin, plus beau encore qu'il ne l'était déjà, tandis que les 60 fps lui offrent logiquement davantage de fluidité. L'occasion est donc excellente de découvrir le jeu si ce n'était pas déjà fait, voire de le redécouvrir puisque le titre profite de la fonctionnalité cross-buy et sera donc gratuit sur PS4 si vous le possédez déjà sur PS3.

10 minutes de Gameplay pour Journey sur PS4

Chargement de la vidéo Journey Gameplay

Test original de Journey

Les visuels sont issus de la version PS4

Après la découverte des profondeurs abyssales avec FlOw, puis les tribulations d'une multitude de pétales dans Flower, c'est à un véritable voyage que Sony et Thatgamecompany vous convient sur le PSN. Journey propose en effet une aventure initiatique originale qui ne laissera en aucun cas le joueur indifférent.

Journey : Reprise d'un voyage nouvelle génération

On s'en souvient, les deux précédents titres présentés par le studio offraient déjà des expériences de jeu au gameplay simple et accessible à tous, tentant surtout de susciter l'émotion chez le joueur, qui possède parfois un cœur de pierre. Journey clôt le contrat passé entre Sony et Thatgamecompany (qui concernait donc trois jeux), et les développeurs comptent bien conserver la même recette pour ce final, toujours disponible en téléchargement sur le PSN. Pour ne pas noyer le joueur sous un flot d'informations qui lui ôterait sans doute toute impression d'immersion, l'interface y est encore une fois très épurée. Le menu principal vous propose juste de lancer un nouveau périple, puis c'est à vous de jouer.

Un régal de tout instant pour les yeux

Les images publiées avant la sortie du jeu l'ont largement montré : on commence l'aventure en plein milieu d'un environnement désertique, avec du sable à perte de vue. Votre personnage, couvert de la tête aux pieds d'une sorte de burqa rouge foncé, ne ressemble ici qu'à une silhouette bien frêle, face à l'immensité de cet univers hostile, mais splendide. Car c'est bien ce qui saisit le joueur dès le début : visuellement, le soft est somptueux, et cette impression n'aura de cesse d'être renouvelée tout au long de l'aventure, au fil des environnements, très variés, des arrière-plans à couper le souffle, et des effets de lumière à faire pleurer. Rien que pour cette réussite artistique, Journey se doit d'être découvert. Mais opérons un petit retour au début de notre aventure. On vous l'explique très vite, vous pourrez contrôler la caméra avec le Sixaxis, ou avec le stick droit.

Journey : Reprise d'un voyage nouvelle générationJourney : Reprise d'un voyage nouvelle génération

Celui-ci sera sans doute rapidement privilégié par le joueur, qui tentera alors d'avancer et de découvrir son environnement en se déplaçant de dune en dune et de ruine en ruine. En effet, puisque aucune indication ne nous est donnée, l'intuition prend le dessus, et on se dirige donc toujours vers les éléments du décor se démarquant davantage que les autres. On rencontrera rapidement quelques glyphes lumineux, qui parsèment la plupart des environnements de Journey. Ceux-ci permettent d'agrandir une sorte d'écharpe en tissu portée par notre personnage, qui lui donne la capacité d'effectuer des sauts, voire même de voler durant quelques instants. Ce temps de vol est justement déterminé par la longueur de l'écharpe, qui doit également être illuminée pour être d'une quelconque utilité. En bref, elle se décharge lorsqu'on l'utilise, et devra donc être rechargée, ce qui se fait automatiquement lorsqu'on approche de « rassemblement de tissus volants », eux aussi disséminés dans les décors.

Journey : Reprise d'un voyage nouvelle génération

Cet aspect du gameplay a son importance, puisqu'il permet de faciliter les déplacements et donne accès à certaines plates-formes moins accessibles que d'autres. Plus tard, lorsque notre voyage sera bien entamé, on planera parfois automatiquement, en se servant de bannières géantes volant au gré du vent, et qui nous permettront d'atteindre des hauteurs impressionnantes. Oui, mais pour aller où ? Le désert étant particulièrement inhospitalier, notre attention se portera vers une montagne éloignée que l'on distingue à peine, au début de notre périple, avant qu'elle se fasse bien plus nette, au fur et à mesure de notre progression.

Voyagez seul... ou accompagné

Entre chaque niveau, se consacrant toujours à un environnement distinct (diverses parties du désert, la montagne et son ascension très périlleuse...), de brèves cinématiques abordent le background du titre, qui reste pourtant toujours un peu mystérieux. Peu importe, il ne tient pas vraiment la première place, c'est ici le voyage qui a de l'importance, pas son but. Et puisque la solitude pourrait bien vous peser rapidement, Journey vous permet de rencontrer un compagnon sur votre chemin. Celui-ci apparaît automatiquement à un endroit précis de votre progression, pour peu que votre console soit connectée à Internet. Libre à vous d'ignorer cette seconde silhouette, qui vous est en tout point identique, et de continuer le voyage en solitaire, mais vous vous priveriez alors d'une partie des émotions que les développeurs souhaitent véhiculer avec Journey.

Journey : Reprise d'un voyage nouvelle générationJourney : Reprise d'un voyage nouvelle générationJourney : Reprise d'un voyage nouvelle génération

Car si, lorsque l'on tente le périple à deux, les possibilités ne sont pas décuplées pour autant, cela apporte quand même une autre dimension à l'expérience que l'on est en train de vivre, et maintenant de partager. Face à un univers hostile, on aura tendance à se rapprocher de notre compère, et à communiquer avec lui. Pas par un tchat vocal - absent du jeu car il briserait évidemment cette chère immersion – mais plus simplement par une série de sons, déclenchant parfois une petite onde pour attirer l'attention de notre comparse. En se rapprochant l'un de l'autre, on « recharge » également notre fameuse écharpe, afin de pouvoir planer encore un peu. Le sentiment de solidarité est à son paroxysme lorsqu'on approche du sommet de cette fameuse montagne, et que les conditions météo se dégradent encore, nous plongeant au cœur d'une impressionnante tempête de neige, à glacer le sang... Autant le dire clairement, le dernier-né de thatgamecompany parvient tour à tour à émerveiller ou émouvoir le joueur, lors de ces deux à trois heures de jeu menées à un rythme effréné. On nous y offre une expérience poétique digne de ce nom, qui ne tente pourtant pas d'atteindre les sommets en délivrant un gameplay complexe et une narration profonde. Non, Journey parvient plutôt à toucher votre cœur de joueur en distillant des émotions universelles et primitives, portées par un univers visuellement époustouflant et une musique enchanteresse. Un voyage à ne pas rater.

Les notes
+Points positifs
  • Esthétiquement splendide
  • Bande-son enivrante
  • Certaines phases de jeu franchement à tomber
  • La fonction cross-buy : la version PS4 gratuite si vous l'avez déjà sur PS3
-Points négatifs
  • Très court (entre 1h30 et 3h maximum)

Thatgamecompany conclut son incursion exclusive sur le PSN de la plus belle des manières, en nous offrant Journey, un nouvel ovni vidéoludique au charme ravageur. En utilisant encore une fois des mécanismes simples et accessibles à tous, les développeurs renouvellent leur prouesse, délivrant ainsi une expérience poétique menée de main de maître. Le voyage est certes court, mais la réussite est totale, le jeu vous immergeant directement en plein cœur de son univers chiadé, porté par des graphismes somptueux et une musique enchanteresse. En partageant cette expérience avec un second joueur, rencontré au hasard, les sentiments ressentis s'en trouvent encore renforcés. Une expérience à ne pas rater ! L'édition PS4 est quant à elle plus fine grâce au 1080p, plus fluide avec les 60 fps au compteur et la fonctionnalité cross-buy vous permettra de jouer au titre gratuitement sur PS4 si vous possédez le jeu sur PS3, une excellente manière de redécouvrir ce petit bijou artistique.

Profil de la_redaction
L'avis de la_redaction
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 juillet 2015 à 17:59:10
18/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (65)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.6/20
Mis à jour le 23/07/2015
PlayStation 4 Aventure Autres Sony Tricky Pixels
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live