Menu
Million Arthur
  • Tout support
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux RPG / Derniers tests jeux vidéo / Million Arthur /

Test du jeu Million Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en français

Test : Million Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en français
iOS Android
Million Arthur
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 juillet 2015 à 18:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.7/20
Partager sur :

Enfin disponible en version française, Million Arthur, le free-to-play de Gamevil édité par Square Enix sur smartphones et tablettes, reprend à sa sauce le concept des duels de cartes teintés de RPG. Dans un monde où les élus capables de brandir Excalibur sont légion, vous allez devoir vous constituer votre propre Table Ronde de chevaliers pour protéger le royaume de Camelot. Mais Million Arthur ne serait-il pas plus aguicheur que véritablement ludique ? C'est la question à laquelle nous allons essayer de répondre dans ce test.

Million Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en français

Transposant le contexte des légendes arthuriennes dans un cadre résolument typé manga, l'histoire de Million Arthur est le fruit de l'imagination de Kazuma Kamachi, l'auteur du light novel A Certain Magical Index. Le scénario part du principe qu'il n'existe pas un seul et unique individu susceptible de devenir le légendaire roi Arthur mais des centaines de milliers. Chaque joueur constitue ainsi un héros potentiellement capable de brandir l'épée Excalibur et d'assurer la protection du royaume de Camelot, ce qui implique autant de rivaux susceptibles de se croiser pour s'allier ou s'affronter alors qu'ils oeuvrent finalement tous dans un but commun.

Million Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en français

Vous voici donc dans la peau d'un des trois avatars proposés au départ, tous symbolisant l'Arthur de la légende bien que l'un d'eux soit une femme. Celle-ci est spécialiste tech et appartient à la faction de l'alliance artisanale. L'avatar le plus stéréotypé est un protecteur de la lame, affilié au château des épées. Enfin, dans un style plus androgyne, le petit dernier est un maître-sorcier dépendant de la société de magie. Tous trois sont épaulés par une fée de nature différente qui viendra leur prodiguer des conseils tout au long du jeu, le soft n'abritant étonnamment pas de vrai tuto digne de ce nom.

Million Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en français

Après avoir brièvement tenté de vous expliquer pourquoi vous êtes déjà presque un million d'Arthur dans le monde à brandir Excalibur, le vieux Merlin vous conseille de vous entourer rapidement de chevaliers pour empêcher les envahisseur de conquérir votre royaume. Ainsi débute votre périple dans des contrées qu'il vous faudra "explorer" tout en "combattant" vos adversaires pour mener à bien votre mission. Et vous allez vite comprendre pourquoi les termes utilisés sont entre guillemets...

Million Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en français

Le trailer d'intro de Million Arthur

Chargement de la vidéo Million Arthur trailer

Explorer, combattre... ou pas

Avant d'être un card-battle-RPG, Million Arthur est un free-to-play, ce qui fatalement n'en fait pas un titre dont on attend un gameplay très approfondi nécessitant des heures d'apprivoisement. Malgré tout, il faut reconnaître que le système de jeu mis en place ici est d'une simplicité telle qu'on a vite l'impression qu'on se moque de nous. Le premier combat se déroule à une telle vitesse qu'on s'imagine forcément qu'il s'agit juste d'une petite mise en bouche avant que l'on nous apprenne les rudiments du battle system et que l'on nous laisse la main. Mais en réalité il n'en est rien et tous les combats du jeu vont se dérouler en une poignée de secondes sans nous laisser le loisir d'intervenir. Vous allez me dire, c'est normal puisque tout l'intérêt du soft est de construire son deck en choisissant les cartes les plus appropriées pour tirer parti des meilleures combinaisons possibles. Certes, c'est bien là que réside le seul élément stratégique du jeu, mais celui-ci est loin d'être aussi intéressant qu'on pourrait l'espérer, la limite de points de combats limitant considérablement le nombre de cartes que l'on peut placer dans son deck.

Million Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en français

Pour augmenter ce capital de points, il faut déjà faire évoluer son niveau et donc gagner de l'expérience en explorant le terrain. Mais là encore, il suffit de passer d'un écran à l'autre pour engranger de l'XP automatiquement. Autrement dit, l'exploration en elle-même est inexistante, on se contente de choisir un territoire pour franchir les zones une par une jusqu'à ce qu'on débloque une nouvelle contrée, et ainsi de suite. A l'intar des points de combat qui se drainent à une vitesse ahurissante, ce qui empêche d'enchaîner les duels, les points requis pour explorer les zones s'épuisent beaucoup trop rapidement. Résultat, les parties ne durent jamais plus de quelques minutes et on est obligé d'attendre patiemment deux ou trois heures pour pouvoir progresser plus avant. Il aurait été sans doute moins frustrant de disposer de davantage de points pour rallonger les sessions de jeu, quitte à ce que le temps de recharge soit également plus long, car il est moins contraignant de jouer quotidiennement que de devoir se faire une micro-partie toutes les deux ou trois heures. Bien sûr, il est possible d'acheter des potions pour recharger tout ça avec de l'argent réel, mais le prix des achats intégrés s'avère extrêmement dissuasif.

Million Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en français

Un million de Tables Rondes

L'aspect stratégique lié à la construction du deck étant à la fois limité et mal expliqué dans le jeu, c'est surtout l'acquisition régulière de nouvelles cartes représentant nos chevaliers qui incite à laisser une chance à Million Arthur. Car, à moins d'être totalement réfractaire au style manga, il faut bien admettre que les illustrations sont franchement réussies. Le titre comporte 170 cartes à débloquer, réparties dans les différentes factions et caractérisées par leur niveau de rareté. On en découvre régulièrement en explorant les environnements mais les plus rares sont obtenues de manière aléatoire à chaque fois qu'on a la possibilité d'utiliser un ticket Gacha pour tenter sa chance.

Million Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en français

Outre leur coût qui vous empêche de placer trop de chevaliers puissants dans votre deck, ces cartes possèdent chacune leur propre niveau d'expérience, des points d'attaque et des PV évolutifs, ainsi que des compétences particulières mais finalement très peu diversifiées. Certaines augmentent votre puissance d'attaque, d'autres rechargent vos points ou votre santé, et le niveau maximum qu'elles peuvent atteindre dépend de leur rareté. Ce niveau augmente à chaque fois que vous récupérez plusieurs exemplaires d'une même carte ou lorsque vous choisissez de les faire évoluer manuellement via une fusion. Mais là encore, les conditions imposées et les objets requis empêchent de profiter de ce système aussi librement qu'on le voudrait, tout ceci étant pensé uniquement sur le long terme à mesure que les cartes montent de niveau. Le choix du chef et l'ordre dans lequel sont disposées ces cartes sont tout de même déterminants puisque chaque main est jouée en boucle au fur et à mesure des tours, tant que l'un ou l'autre des duellistes possède de la vie. Les combinaisons possibles se déclenchent automatiquement, générant différents effets, tandis que l'attaque spéciale qui puise dans la jauge de Super est plus aléatoire. Outre l'impossibilité d'intervenir une fois le combat lancé, on rage de devoir attendre pour retenter sa chance à cause du capital de CC qui empêche d'enchaîner les duels comme on le souhaiterait.

Million Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en français

L'amitié entre joueurs est en revanche plutôt bien intégrée au jeu puisqu'on peut régulièrement envoyer des demandes d'amis aux joueurs croisés en chemin pour engranger des points d'amitié permettant de débloquer de nouvelles cartes. On peut également aider les joueurs amis et bénéficier de leur soutien pour vaincre un adversaire trop puissant, ou alors les affronter directement. Quant aux opposants rencontrés au fil de l'histoire, ils ne se renouvellent pas assez souvent, ce qui entraîne une impression de déjà-vu inévitable. Les chapitres principaux ne sont accessibles que par paliers à condition d'avoir atteint le niveau requis, ce qui oblige à partir faire du level-up continuellement sans pouvoir enchaîner les épisodes comme on le voudrait. En débloquant des cartes qui entretiennent des liens narratifs entre elles, on peut aussi accéder à des mini-scénarios annexes, mais il s'agit en réalité de simples scènes de dialogues vraiment mineures et rarement inspirées. Difficile donc de retenir quoi que ce soit qui permette véritablement de relancer l'intérêt du jeu sur le long terme et donc notre motivation.

Million Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en françaisMillion Arthur : Le free-to-play de Square Enix enfin dispo en français

Notre vidéo-test de Million Arthur

Chargement de la vidéo Test Million Arthur en vidéo
Les notes
+Points positifs
  • Très belles illustrations qui donnent envie de collectionner les cartes
  • Scénario sympa et cut-scenes doublées en japonais
  • La construction du deck et l'évolution des cartes
  • L'amitié entre joueurs bien intégrée au jeu
  • Des musiques de qualité
  • Textes entièrement traduits en français
-Points négatifs
  • On est complètement passif lors des duels
  • Des adversaires qui ne se renouvellent pas assez
  • Trop peu de cartes à inclure dans le deck de combat
  • Les paliers qui bloquent constamment la progression de l'histoire
  • Des mini-scénarios annexes un peu bidon
  • Déroulement extrêmement répétitif
  • On passe plus de temps à attendre que les points se rechargent qu'à jouer

Plus passif que prévu, Million Arthur est trop réducteur dans sa façon d'aborder les duels de cartes pour réussir véritablement à retenir notre attention. Entre la frustration engendrée par l'impossibilité d'intervenir durant les combats et la vitesse à laquelle les points s'épuisent, on passe plus de temps à attendre qu'à jouer et seule l'envie de découvrir de nouvelles cartes joliment illustrées compense l'extrême répétitivité du jeu.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 juillet 2015 à 18:00:00
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.7/20
Mis à jour le 22/07/2015 à 18:02
iOS Android RPG Jeu de cartes Gamevil Square Enix
Dernières Preview
PreviewTrackmania (2020) : Le nouveau Nations réussit-il le contrôle technique ? 27 mai, 16:32
PreviewXenoblade Chronicles - Definitive Edition : Un retour prometteur sur Switch 13 mai, 15:00
PreviewPro Cycling Manager 2020 : Nouvelle décennie, nouveau PCM ? 08 mai, 13:00
Les jeux attendus
1
The Last of Us Part II
19 juin 2020
2
Ghost of Tsushima
17 juil. 2020
3
Assassin's Creed Valhalla
4ème trimestre 2020