Menu
God of War III Remastered
  • PS4
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PS4 / God of War III / God of War III Remastered sur PS4 / Tests God of War III Remastered PS4 /

Test du jeu God of War 3 Remastered : Kratos toujours plus beau, toujours plus fluide sur PS4

Test : God of War 3 Remastered : Kratos toujours plus beau, toujours plus fluide
PS4
God of War III
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de la_redaction
L'avis de la_redaction
MP
Journaliste jeuxvideo.com
17 juillet 2015 à 18:00:37
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (43)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon PS3 3.98€ Amazon PS3 16.99€ Amazon PS3 17.92€ Fnac Marketplace PS3 20.47€ Fnac Marketplace PS3 25.01€ Amazon PS3 35.99€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Aussi disponible sur :PS Now
Partager sur :

Sony n'a pas dû se poser la question bien longtemps lorsqu'il a fallu savoir quel opus de la saga God of War adapter sur PlayStation 4. Porter son choix sur une édition remasterisée du troisième épisode était sans doute la meilleure chose à faire tant cet opus est considéré comme étant le meilleur de l'ensemble de l'aventure de Kratos. Le dépoussiérage est-il tellement soigné qu'il justifie l'achat du jeu pour les connaisseurs de la licence ?

God of War 3 Remastered : Kratos toujours plus beau, toujours plus fluide
Quid du remaster en lui-même ?
Compte tenu du fait que, concrètement, l'édition remasterisée de God of War III ne change pas grand-chose à l'excellent jeu original, vous trouverez ci-dessous l'intégralité du test réalisé par Logan lors de la sortie du titre de base. Nous vous invitons à vous référer au bas du test pour en savoir plus sur les apports de cette mouture PS4. Notez que les visuels illustrant ce test sont issus de la version Remastered.

A l'attention des nouveaux venus, God of War 3, qu'est-ce ?

En 2007, nous avions laissé le spartiate revanchard aux portes de l'Olympe, accompagné d'une horde de Titans bien décidés à prendre l'ascendant sur Zeus. Se concluant sur un insoutenable cliffhanger, Sony avait réussi son pari en créant l'attente avant même que God of War III ne soit même évoqué. Quelques années plus tard, Kratos nous revient, toujours prompt à gravir les pans imprenables d'un domaine divin afin de réclamer son dû. Suite directe du précédent volet, le quatrième épisode de la saga fait face au passé du guerrier baignant dans la culpabilité et le sang afin de construire un avenir rédempteur. Si nous nous garderons bien de vous révéler les tenants et les aboutissants d'une telle destinée, sachez que l'histoire de Kratos se veut cette fois plus profonde. Pas de quoi prétendre à un Oscar mais bien suffisant pour prolonger une aventure débutée il y a déjà cinq ans.

God of War 3 Remastered : Kratos toujours plus beau, toujours plus fluide

Ainsi, tout en rendant de vibrants hommages à des films comme Jason et les Argonautes, Le Choc des Titans ou bien encore Le Voyage Fantastique de Sinbad, God of War III entretient cette aura de mystère, de sensualité mais aussi de barbarie propre à la série. Pourtant, au-delà de l'histoire empruntant parfois des chemins dérobés, c'est une fois de plus la réalisation qui subjugue et qui fait toute la différence. Il est d'ailleurs intéressant de noter à quel point la vision du beat'em all occidental est opposée à celle du jeu d'action japonais. Ainsi, alors que ce dernier optera majoritairement pour une mise en scène ébouriffante, "clipesque", en maximisant sur l'abondance d'images fugaces, God of War III délaisse le cadrage rapide au profit d'un bon positionnement de la caméra... Tout simplement. Ceci lui offre alors une puissance insoupçonnée qui, couplée à quelques idées de génie, simples et pourtant rarement utilisées, immerge pleinement le joueur dans un univers mythologique, préalablement modernisé afin de s'adapter à un plus large public.

Une narration hollywoodienne maîtrisée

God of War 3 Remastered : Kratos toujours plus beau, toujours plus fluide
God of War 3 est monumental, dans tous les sens du terme.
En somme, l'incunable relatant les cosmogonies grecques laisse sa place à un pendant vidéoludique de blockbuster hollywoodien tout en s'émancipant de ses influences afin de créer sa propre grammaire cinématographique. De fait, il est impossible de décrire avec précision ce qu'on ressent face au jeu de Sony, le décrochage de mâchoire succédant au souffle coupé du début à la fin. Se raccrochant à tous les aspects de la production, God of War III profite dès lors d'une créativité débordante synonyme de décors à la beauté enivrante, de rixes se complaisant dans une violence graphique et de morceaux de bravoure s'accumulant sans discontinuité.

Pour autant, le rythme de l'aventure se veut des plus équilibrés, les développeurs ne perdant jamais de vue la narration de leur oeuvre. Passant par l'utilisation de flash-back faisant progresser le récit graphique, revenant sur des actes du passé afin d'amener des événements futurs, le titre distille avec une précision de métronome les cinématiques et séquences de jeu afin d'obtenir une déroutante stabilité. De plus, alors que le cheminement en ressort grandi, le soft se pare d'une multitude de séquences s'efforçant de minimiser l'impression de déjà-vu.

Un rythme de jeu effréné et diversifé

God of War 3 Remastered : Kratos toujours plus beau, toujours plus fluideGod of War 3 Remastered : Kratos toujours plus beau, toujours plus fluide

Bien entendu, si dans l'absolu, God of War III n'est qu'un "simple" jeu d'action et propose de ce fait une surenchère d'éviscérations, on pourra s'étonner du millimétrage de l'évolution de l'aventure faisant le jeu de tous les aspects du gameplay. Phases de plates-formes, énigmes mieux pensées, échauffourées titanesques se déroulant dans des endroits pour le moins singuliers, cinématiques interactives à base de QTE, tout ceci se mélangera continuellement afin d'offrir au joueur un tout homogène évitant le piège de la redondance, ce que n'avait su faire le récent Dante's Inferno. Qui plus est, étant à même de se reposer sur une jouabilité ayant fait ses preuves, les programmeurs ont pu y intégrer quelques nouveaux éléments de gameplay.

Plus ou moins convaincants, ils n'en restent pas moins présents. Si on doutera de l'intérêt de la course murale scriptée et peu intéressante (bien que permettant une offensive fulgurante), on appréciera beaucoup plus de pouvoir désormais contrer puis attaquer dans la foulée ou le fait d'avoir droit à des reliques, armes et pouvoirs inédits. A ce titre, la durée de vie se veut plus ou moins identique à celle de GoW II, notamment grâce à la recherche de coffres réclamant la tête d'Hélios, une relique permettant d'aveugler nos ennemis mais aussi et surtout de découvrir des passages secrets et de nombreux coffres cachés recelant les objets nécessaires à l'augmentation de nos barres de vie et de magie.

God of War 3 Remastered : Kratos toujours plus beau, toujours plus fluide

Cependant, avant de se frotter les mains, retenez bien qu'on y retrouve à nouveau les Lames du Chaos et les Gants de Zeus mais sous un autre nom. Viennent s'ajouter les griffes d'Hades synonymes d'élégantes attaques et de plusieurs invocations fantomatiques, le fouet de Némésis ou bien encore l'arc d'Apollon. Signalons à ce sujet que vous pourrez cette fois tirer autant de flèches que vous le voudrez, l'utilisation de ce dernier n'étant non plus tributaire de votre magie mais d'une jauge prévue à cet effet se remplissant une fois vidée. Pour autant, chaque arme vous permettra également de profiter d'une attaque magique pour peu que vous ayez récupéré suffisamment d'orbes.

Des combats nerveux et brutaux

Rien ne change comme on dit mais pas vraiment de raison de pester dans le sens où le gameplay était déjà terriblement efficace. Nonobstant, on reprochera tout de même aux développeurs de ne toujours pas avoir inclus des mises à mort différentes en fonction des armes ou de ne pas avoir pleinement résolu le problème du double saut se substituant parfois au vol d'Icare à cause d'une pression de bouton analogique mal gérée. De même, il est regrettable que Sony n'ait pas permis, à l'inverse de ce que proposait Dante's Inferno, d'arrêter un combo en plein milieu afin d'esquiver une attaque. D'autant plus dommageable que l'esquive sera souvent mise à contribution lors d'affrontements demandant réflexes, puissance et énormément de sang-froid.

God of War 3 Remastered : Kratos toujours plus beau, toujours plus fluideGod of War 3 Remastered : Kratos toujours plus beau, toujours plus fluide

En sus, on signalera quelques soucis de visibilité, néanmoins suffisamment anecdotiques pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte. Et dieu seul sait qu'il sera sublimé par quelques passages s'inscrivant d'ores et déjà dans le panthéon des plus belles séquences jamais vues dans un jeu vidéo. On serait presque enclin à affirmer que la rencontre avec Chronos, véritable tour de manège utilisant tous les effets de style à disposition, justifie à elle seule l'achat de God of War III. Sorte d'apothéose avant l'heure s'imbriquant parfaitement entre des combats de boss démentiels et une fin des plus remarquables, ce passage laissera assurément une marque indélébile dans votre vie de gamer. Si on ne pourra pas en dire autant des phases de vol remplaçant au pied levé celles de shoot de GoW II, lesdites phases vous procureront toutefois des sensations fortes. Engoncé dans des réduits pierreux, vous devrez ainsi esquiver moult débris venant à votre rencontre tout en prenant la bonne trajectoire afin de ne pas finir votre course écrasé contre un élément du décor. Une manière comme une autre d'amener un peu plus de diversité dans un océan de variété.

God of War 3 Remastered : Kratos toujours plus beau, toujours plus fluide

Au final et bien que les lignes ci-dessus pourraient bien servir de préambule, targuer God of War III de tous les superlatifs possibles et inimaginables ne parviendrait pas à résumer notre ressenti face à ce véritable chef-d'oeuvre. Gore, violent, sexy, artistiquement parfait, mû par une mise en scène remarquable et une bande-son ne comprenant aucune fausse note exception faite du doublage trop appuyé de Kratos, le nouvel opus de la saga fait un pas de plus afin de permettre à un "sous-genre narratif" de s'affirmer comme un moyen de raconter une histoire tout en nous abreuvant de séquences plus cultes les unes que les autres.

Bien qu'on y trouve quelques défauts clairsemés énoncés plus haut auxquels s'ajoutent (du moins dans notre version test) divers soucis de collisions, bugs sonores et autres actions contextuelles liées à la sauvegarde mettant du temps à s'afficher, il est difficile de ne pas encenser un tel titre et par là-même ses brillants géniteurs. Prouvant à qui de droit qu'on peut aujourd'hui encore insuffler de la passion et de l'énergie dans une grosse production sans pour autant céder coûte que coûte aux sirènes des "deadlines", God of War III maltraite son héros, le confronte à ses démons, à ses peurs et lui impose de vivre pour le meilleur... Et rien que pour le meilleur.

Kratos n'est pas content, même en 1080p

Chargement de la vidéo

Que vaut le remaster pour les connaisseurs de la saga ?

Le principal argument de ce God of War 3 Remastered tient en deux valeurs : 1080p / 60 fps. A l'heure où l'on ne semble jurer que par ces deux notions, le meilleur épisode de la saga God of War tombe à point nommé en adoptant cette touche de modernité qui sied si bien à la nouvelle génération de machines. Les aventures de Kratos sont donc magnifiées par des textures plus fines et un affichage plus fluide, rendant plus graciles encore les mouvements des armes du héros. Notez que le titre de Santa Monica n'a absolument rien perdu de sa superbe et encaisse le poids des années avec une aisance indécente. Toutefois, tout n'est pas parfait car les nombreuses cut-scenes n'ont pas bénéficié du même traitement et s'affichent toujours en basse résolution, ce qui tranche un peu trop brutalement avec les passages de gameplay qui ont été grandement dépoussiérés.

God of War 3 Remastered : Kratos toujours plus beau, toujours plus fluideGod of War 3 Remastered : Kratos toujours plus beau, toujours plus fluideGod of War 3 Remastered : Kratos toujours plus beau, toujours plus fluide

Autre petite nouveauté de cette édition remasterisée : l'introduction du mode Photo. A tout moment de la partie, une simple pression sur le coin inférieur gauche du pavé tactile enclenchera l'activité, vous permettant de régler le niveau de zoom de la scène que vous désirez capturer. Une fois votre angle choisi, vous pourrez appliquer à votre image tout un tas de filtres et autres cadres pour ensuite briller avec la fonction Share de la PS4. Voilà qui s'avère en somme tout à fait dispensable et qui fait pour la première fois regretter que God of War ne propose pas de caméra libre. Effectivement, votre liberté créatrice dans le mode Photo sera grandement bridée par les plans fixes imposés par le jeu. Pas de quoi justifier l'achat du titre en somme.

God of War 3 Remastered : Kratos toujours plus beau, toujours plus fluideGod of War 3 Remastered : Kratos toujours plus beau, toujours plus fluide

Enfin, nous déplorerons globalement le manque d'ambition qu'affiche ce remaster. Nous aurions par exemple aimé obtenir davantage de making of, d'artworks et autres éléments à même de contenter les nombreux fans de la saga en général et de cet opus en particulier, suffisamment en tout cas pour justifier les 40 € qu'il leur faudra débourser pour obtenir le jeu.

Découvrez les 10 premières minutes de gameplay de God of War 3 Remastered

Chargement de la vidéo God of War III Remastered Gameplay
Les notes
+Points positifs
  • Toujours aussi épique
  • Excellente occasion de découvrir la saga
  • Gameplay aux petits oignons
-Points négatifs
  • Un peu timide en bonus et contenu supplémentaire
  • Mode Photo limité et dispensable
  • Cut-scenes toujours en basse résolution

C'est avant tout pour son manque de contenu supplémentaire que God of War 3 Remastered sera noté 18 au lieu du 19/20 accordé au titre original. Le mode Photo très gadget et l'absence de bonus ne justifient pas les 40 €, demandés simplement pour obtenir le jeu en 1080p / 60fps. Toutefois, reconnaissons-le, l'incroyable God of War 3 n'a jamais paru aussi jeune et beau qu'aujourd'hui et cette édition est tout bonnement incontournable pour quiconque n'ayant pas encore eu la chance de se frotter à l'un des meilleurs beat'em all ayant été créés à ce jour. N'ayant rien perdu de sa fraîcheur ni de son incroyable dimension épique, God of War 3 Remastered est un incontournable absolu pour les néophytes, et un choix à considérer avec recul pour les autres.

Profil de la_redaction
L'avis de la_redaction
MP
Journaliste jeuxvideo.com
17 juillet 2015 à 18:00:37
18/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (43)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Mis à jour le 13/10/2015
PlayStation 4 Beat'em All Sony SCE Santa Monica Studio
Dernières Preview
PreviewLegends of Runeterra : Le jeu de cartes de Riot pourrait rivaliser avec Hearthstone ! Il y a 16 heures
PreviewNeed for Speed Heat : Courses et customisation enragées sous le soleil de Floride Hier, 15:00
PreviewDisco Elysium : un RPG particulièrement ambitieux 07 oct., 15:53
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019