Menu
Fallout Shelter
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • Switch
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Fallout Shelter, la simulation post-apocalyptique
iOS Android
Fallout Shelter
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Silent_Jay
L'avis de Silent_Jay
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
26 juin 2015 à 14:02:02
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (48)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.7/20
Tous les prix
Partager sur :

Sortie de son terrier en 1997 après un hiver nucléaire, la licence Fallout et son univers post-apocalyptique rétro-futuriste connut un retour en grâce en 2008 avec Fallout 3 puis en 2010 avec l’excellent Fallout: New Vegas. Et Bethesda Softworks ne compte en aucun cas laisser sa franchise sablonneuse au placard ; la confirmation du développement de Fallout 4 et l’annonce de sa date de sortie au 10 Novembre 2015 pour preuve. En marge de cette annonce ayant ébranlé les fans, Fallout Shelter émergea de son abri. Un titre Mobile pour une surprise inattendue et accueilli à bras ouverts par les fans.

Fallout Shelter, la simulation post-apocalyptique

Alors que les 4 précédents jeux de la saga vous plaçait dans la peau d’un survivant tentant tant bien que mal de survivre … se nourrissant de pâté pour chat, se déshydratant avec du Nuka Cola et éradiquant du cafard mutant au détour d’une environnement désertique …, Fallout Shelter fait volte-face et vous propose d’incarner un superviseur d’abri pour la compagnie Vault-Tec. Il est de mise d’affirmer que l’habit ne fait pas le moine, il faut croire que dans l’univers de Fallout, celui-ci dicte votre destinée.

Un fan service de qualité

Après une introduction à l’ancienne rythmée par le bruit d’une séance de diapositives sentant bon les années 80’s, une musique post-apocalyptique lourde tout en résonance et grésillements provenant de vieille K7 audio voire de vinyles, Vault-Tec nous présente l’emploi pour lequel nous avons signé. Être superviseur se résume à bâtir un abri salle après salle, gérer une population souriant sans trop savoir pourquoi et assurer en définitif le pseudo bonheur de nos ouailles.

Fallout Shelter, la simulation post-apocalyptique

Et Bethesda Softworks ne s’arrête pas en si bon chemin. L’humour propre à la franchise suinte dans chaque conversation, chaque interface. Les résidents s’envoient allègrement des vannes et triment 24 heures sur 24, le sourire aux lèvres pour une peinture du capitalisme primaire. Au-delà du ton, la forme respire Fallout. PipBoy est omniprésent vous apportant diverses informations utiles durant l’aventure. Divers personnages issus de la saga sont également présents sous la forme de résidents spéciaux. Allistair Tenpenny ou encore Eulogy Jones seront de la partie, des protagonistes forts utiles tant leurs compétences explosent celles des résidents lambda.

Fallout Shelter, la simulation post-apocalyptique

La direction artistique elle-même est un clin d’oeil constant à Fallout dans un pur style PipBoy. Mixant un rendu 3D des environnements et une réalisation 2D tendant vers la bande dessinée pour tout ce qui attrait aux personnages. Les animations bien que simplistes donnent vie aux résidents. Les effets de fumée, les incendies … insufflent un semblant de réel à l’ensemble tout comme les musiques, différentes d’une salle à une autre passant de la musique classique à un simple enchevêtrement de cuivres.

Le superviseur Vault-Tec : un bâtisseur

Fallout Shelter, la simulation post-apocalyptique

Bâtir et étendre un complexe, gérer et utiliser ressources et population à bon escient, voici les commandements d’un superviseur de chez Vault-Tec. Fallout Shelter reprend dans les grandes lignes les mécaniques du maître étalon connu sous le nom de Tiny Tower. Une refonte certes mais formatée par un univers post-apocalyptique plaisant. Le jeu de Bethesda vous poussera à vous terrer toujours plus pronfondément là où Tiny Tower vous amènera à toucher du doigt les cieux.

Fallout Shelter, la simulation post-apocalyptique

L’aventure commencera par le choix du nom de votre abri, un simple nombre à 3 chiffres, 999 dans mon cas. Chaque abri se compose de salle de différents types qu’il s’agira de disposer selon une logique vous permettant de produire les ressources nécessaires à la survie de votre population. Des salles que vous pourrez améliorer. Nourriture, eau et électricité, 3 besoins simples mais vitaux et dont le manque poussera vos résidents à tirer la tronche. Générateur et centrale nucléaire fourniront l'électricité. Les fast-food et les stations de traitement se chargeront respectivement des apports en vivres et en eau. La possibilité de fusionner 3 salles du même type disposées côte à côté améliorera le rendement globale de la dite salle. Un mode rush est également disponible. Améliorant la productivité de la salle visée durant quelques secondes avec en contrepartie un risque d’incendie ou une attaque de créatures mutantes … De plus, ll vous faudra collecter manuellement les ressources en cliquant sur chaque salle, un aspect cookie-clicker vous invitant à revenir en jeu, une mécanique purement mobile.

Fallout Shelter, la simulation post-apocalyptique

Produire est utile mais aménager l’abri pour y vivre est également essentiel. Entre les ascenseurs permettant d’accéder aux étages inférieurs, les infirmeries produisant des stimpacks (medikits), l’armurerie, les réserves offrant un lieu de stockage aux denrées et à l’eau ou encore les quartiers proposant un lieu de détente et de reproduction pour les résidents … pour un ensemble d’aménagement qu’il vous faudra bâtir et gérer afin d’assurer la pérennité de votre Vault. Le seul bémol étant l’inutilité des bâtiments obtenus en fin de partie … un taux de production correct pour un prix exhorbitant.

Le superviseur Vault-Tec : un manager

Fallout Shelter, la simulation post-apocalyptique

S’ajoutant à la vision macro de l'abri soit son architecture, la gestion de la population est primordiale ... un micro-management de chaque instant s’appuyant sur les forces et les faiblesses de chaque habitant du Vault. Les résidents se caractérisent par 7 statistiques : Force, Perception, Endurance, Charisme, Intelligence, Agilité et Chance. Des statistiques à prendre en compte lorsque vous les affectez à une salle. Le laboratoire réclame de l’intelligence, le fast-food de l’agilité, le générateur de la force …des décisions à prendre afin d’accroître le rendement. Un aspect RPG enrichit également le gameplay. Au-delà de leurs caractéristiques primaires, chaque survivant monte de niveaux jour après jour, tâche après tâche et peut être équipé avec une tenue ainsi qu’une arme améliorant dès lors ses capacités. Porter une Robe d'initié leur fera gagner 2 en Charisme et 1 en Agilité, avoir un Fin du Contrebandier à la ceinture augmentera leur riposte ...

Un ouvrier heureux est un ouvrier efficace. Dans cette optique, surveiller vos ressources et vous assurer qu’elle ne manque pas garantira la bonne tenue de la production. Manger et boire, être en bonne santé et se reproduire permettront à votre organisation de tourner sans incident. Et pour augmenter votre population, une population limitée à 200 individus en fin de partie, faire s’accoupler les résidents restent une valeur sûre. Des survivants arriveront également à vos portes. A vous de les accepter si une place est libre et lui affecter une salle.

Fallout Shelter, la simulation post-apocalyptique

L’apocalypse règne en dehors de votre Vault et le titre de Bethesda Softwarks aime à vous le rappeler en s’insurgeant contre la bonne tenue de votre abri, créant des incendies dans vos salles, faisant apparaître des créatures mutantes dans les conduits (rataupes et autres joyeusetés nées de la fusion nucléaire) et lançant des attaques de pillards à vos portes ... une manière d'enrichir l'expérience par un côté aléatoire laissant le joueur constamment sur le qui vive.

La récompense au bout de l’effort

Fallout Shelter, la simulation post-apocalyptique

Vault-Tec saura récompenser les efforts fournis pour chaque complétion d’objectifs dictés par la compagnie elle-même ( Produire 100 unités d’eau, 50 de vivres, éteindre un incendie, repousser une attaque de Rataupe, mettre au monde un nouvel habitant …) par des Caps, l’unique monnaie du jeu permettant de construire les salles de l’abri … ainsi que des boîtes Vault-Tec, fournissant Caps, items mais également des résidents légendaires aux aptitudes et équipements surdéveloppées en comparaison des autres ... ajoutant au contenu du jeu déjà copieux un aspect "collection" : 139 armes, 90 tenues et 21 résidents spéciaux seront à débloquer.

Fallout Shelter, la simulation post-apocalyptique

Se cloîtrer chez soi et fermer sa porte blindée à triple tour par temps d'apocalypse semble la chose censée à faire et pourtant. L’exploration tient une place importante dans la croissance de votre communauté. Équiper un ou plusieurs résidents avec armes et tenues, de préférence les plus aptes à partir à l’aventure, les envoyer au soleil et penser à les rappeler avant d’apprendre leur mort ou pousser l’exploration pour quelques minutes. Vous pourrez suivre la progression de chaque personnage par le biais de rapports succincts mis à jour en temps réel. Lire chaque commentaire de votre aventurier du dimanche est un pur régal. Par le biais de ces balades en rien bucoliques dans les terres arides, les personnages gagneront de l’expérience, récolteront des Caps et dénicheront si chanceux vous êtes divers items. Leur arrivée au bercail aura des allures de retour en grâce apportant de la nouveauté dans un abri à l’organisation bien trop huilée.

Contrôles vs. Mobile

La perfection n’est pas de ce monde et Fallout Shelter se prend les pieds dans le tactile. Agréable de prise en main sur (Mini) iPad, le titre de Bethesda Softworks devient un tendre calvaire sur iPhone. Bien que les icônes soient parfaitement accessibles, la micro gestion des résidents se transforment en plaie béante. Notre réactivité se voit flouée par une difficulté hors normes quant à la sélection d’un résident, forçant le joueur à s'y reprendre à 2 / 5 / 10 fois à moins d'avoir des doigts de fée. A l'aide !!!

Un point sur la version Android
La version Android est stricto sensu identique à la version parue 2 mois auparavant sur iOS. L'univers, les mécaniques de gameplay, l'humour corrosif si cher à la saga ... l'intégralité de l'expérience Shelter se retrouve sur Android. La seule part d'ombre notable revient au système de sauvegarde passant exclusivement par Game Services (l'équivalent de Game Center sur iOS). Sans accepter cette connexion, votre sauvegarde sera perdue tout comme votre progression à chaque fermeture de l'application.

Trailer de l'E3 2015

Chargement de la vidéo Fallout Shelter trailer
  • Se procurer Fallout Shelter sur l'App Store et Google Play (Gratuit)
Les notes
+Points positifs
  • L'état d’esprit Fallout transposé dans un jeu de simulation
  • Une direction artistique dans un pur style PipBoy
  • Une progression sans frustration, sans attente
  • Un modèle économique généreux garantissant une aventure sans heurt
-Points négatifs
  • Une expérience redondante après une dizaine d’heures
  • Aucune finalité si ce n’est d’agrandir son abri et atteindre le cap des 200 résidents
  • Une ergonomie inadaptée aux smartphones

Bethesda aura eu le mérite avec Fallout Shelter de rendre “populaire” le jeu sur Mobile pour toute une communauté de joueurs s’asseyant sans vergogne sur le tactile ! Un Tiny Tower-like maîtrisé à la sauce post-apocalyptique pour une durée de vie en deçà des standards du genre. Une première ébauche, un premier pas dans l’univers Mobile … une tentative sans réelle faille laissant présager le meilleur pour les jeux iOS et Android estampillé Bethesda Softworks à venir.

Profil de Silent_Jay
L'avis de Silent_Jay
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
26 juin 2015 à 14:02:02
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (48)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.7/20
Mis à jour le 22/09/2015
iOS Android Gestion Bethesda Softworks Post-apocalyptique
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Diablo Immortal
    IOS - ANDROID
    Vidéo - Bande-annonce