Menu
Créer un contenu
Test : Broken Age : Acte 2, de l'émerveillement à la déception
PC PS4 Vita Mac iOS Android
Broken Age
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
01 mai 2015 à 15:25:33
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.7/20
Tous les prix
Prix Support
9.84€ PC
12.58€ PC
94.82€ PS4
Voir toutes les offres
Partager sur :

Broken Age : Acte 2, donc. Dire que le bébé de Double Fine, studio mené par l'esprit imaginatif de Tim Schafer, s'est fait attendre tient de la gageure. La première partie des aventures de Shay et de Vella, parue en décembre 2013, devait voir sa suite sortir en avril 2014. C'est avec un an de retard que nous est livrée la conclusion de Broken Age, que chacun attendait avec impatience si tant est qu'il était encore possible de se souvenir avec précision des conditions dans lesquelles nous avait laissés le climax de l'acte 1. Cette année d'attente valait-elle le coup ? Réponse dans ces colonnes.

Broken Age : Acte 2, de l'émerveillement à la déception
Petite mise en garde avant de continuer
Avant de commencer, il semble utile de préciser que ce test portera essentiellement sur l'acte 2 aussi préférons-nous vous avertir : si cet écrit s'efforcera d'éviter un maximum les spoilers, il en contiendra nécessairement. Référez-vous donc au bloc de conclusion et à celui qui le précède pour connaître ce que vaut l'expérience de Broken Age si vous choisissez de le faire d'une traite.

La nécessaire piqûre de rappel

Si comme votre serviteur, vous n'avez pas pris le temps de faire à nouveau le premier acte de Broken Age histoire de vous rafraîchir la mémoire sur les événements qui y sont survenus, sachez qu'il ne faudra pas compter sur la mise en scène de l'acte 2 pour vous faciliter la tâche, le jeu reprenant les choses là où le premier acte les avaient laissées, sans l'embryon d'un rappel des faits. Aussi, si les plus pressés pourront glaner sans peine sur la Toile un résumé exhaustif de l'aventure mise en place il y a un an, nous recommandons (à l'instar de Tim Schafer) aux autres de reprendre les choses depuis le commencement. D'ailleurs, au-delà de la simple piqûre de rappel dont fera office ce nouveau parcours, cela vous permettra également de mieux mesurer le gouffre qui sépare les deux épisodes, principal défaut de cet acte 2 en particulier et de Broken Age en général mais nous y reviendrons.

Broken Age : Acte 2, de l'émerveillement à la déceptionBroken Age : Acte 2, de l'émerveillement à la déceptionBroken Age : Acte 2, de l'émerveillement à la déception

Sans vous dévoiler trop d'éléments de l'intrigue, sachez simplement que Shay, le spationaute en herbe couvé par une intelligence artificielle un peu trop maternelle, et Vella, la jeune femme qui refuse les rites de son peuple, ont vu en fin d'acte 1 leurs univers respectifs (spatial et terrestre) se rejoindre au cœur d'un cliffhanger du meilleur effet, laissant les joueurs terriblement impatients de connaître l'évolution d'un scénario plein de promesses. Le début de l'acte 2 entame les hostilités avec un postulat simple : chaque protagoniste se trouve coincé dans l'univers de l'autre. Ainsi, là où le premier acte de Broken Age axait essentiellement sa narration autour du désir d'émancipation de chacun des personnages, cet acte 2 traitera de leur volonté de retrouver leurs proches. Pourquoi pas. Reste alors à savoir de quelle manière l'histoire se déroule, comment les révélations sont portées à la connaissance du joueur et si, en somme, les équipes de Double Fine sont restées suffisamment à l'écoute des retours de la communauté au cours de l'année de développement pour gommer les défauts de l'acte 1.

Des bases solides conservées

La première partie de Broken Age, bien qu'imparfaite, disposait de suffisamment d'atouts pour nous envoûter. Tout d'abord, l'univers très original du jeu était particulièrement enchanteur et atypique, servi d'ailleurs par une direction artistique de haute volée et des doublages tout bonnement irréprochables. Rassurez-vous, sur ce point, Broken Age : Acte 2 n'a rien changé et tous ces points positifs sont conservés. Toutefois, on pouvait essentiellement reprocher à l'acte 1 d'être un peu trop avare en puzzles et trop timide en termes de difficulté. Effectivement, il n'était pas franchement nécessaire de mettre grandement à contribution sa matière grise pour venir à bout des quelques énigmes qui jalonnaient l'aventure. Manifestement trop conscient de ce reproche, Double Fine a choisi de faire l'extrême inverse en ajoutant des puzzles à foison.

Broken Age : Acte 2, de l'émerveillement à la déceptionBroken Age : Acte 2, de l'émerveillement à la déception

Multiplier les énigmes au détriment de la cohérence

« Formidable », seriez-vous tenté de penser. Pourtant, dans les faits, la maladresse avec laquelle la difficulté a été accrue suscite davantage d'agacement que de plaisir. Effectivement, ce ne sont pas tant les puzzles qui sont par nature complexes mais leur justification et leur construction. Effectivement, on peine bien souvent à comprendre pourquoi des énigmes font leur apparition, ces dernières n'étant pas nécessairement cohérentes avec la structure de l'histoire. Vous aurez effectivement régulièrement le sentiment que des puzzles ont été intégrés à l'aventure « parce qu'il fallait en mettre davantage », état d'esprit qui nuit clairement à la cohérence de la narration.

Cela n'aurait pas été bien problématique si la structure des énigmes était bien pensée, mais ce n'est malheureusement pas le cas. Outre leur incohérence et leur résolution parfois dénuée de bon sens, c'est aussi par leur construction même que l'agacement prendra régulièrement le pas sur le plaisir du remue-méninges. Certaines énigmes demandent par exemple de faire preuve d'un certain sens du timing, à l'image de cet instant où vous devez courir après un robot pour lui piquer des céréales (vous comprendrez quand vous y serez). Outre le fait qu'il faille d'abord comprendre le but de l'opération pour ensuite trouver le moyen de ralentir votre proie, il sera nécessaire de cliquer au bon moment sur votre objet pour vous en emparer. Ceci supposera donc de multiplier les allers-retours plus que de raison et si ce point est l'apanage de nombreux point'n click, il est plus difficile de l'accepter lorsqu'il est provoqué par un problème de puzzle design.

Broken Age : Acte 2, de l'émerveillement à la déceptionBroken Age : Acte 2, de l'émerveillement à la déceptionBroken Age : Acte 2, de l'émerveillement à la déception

Ceci n'est qu'un exemple parmi d'autres. De plus, Broken Age : Acte 2 conserve la possibilité de switcher d'un moment à l'autre entre l'aventure de Vella et celle de Shay. Cela aurait pu donner lieu à des énigmes bien pensées faisant interagir les deux univers, mais l'unique fois où vous devrez y avoir recours est tellement inutilement compliquée et peu explicite que l'énervement fera rapidement place à la déception.

Un scénario qui ne tient pas toutes ses promesses

Difficulté aveuglément rehaussée, énigmes mal construites, le constat n'est pour l'heure pas à l'avenant pour cet acte 2 de Broken Age. Le scénario, prometteur à plus d'un égard, parvient-il à sauver l'ensemble ? Pas franchement, pour être honnête. Alors que le premier acte jouait énormément sur la sympathie des protagonistes et abordait des thèmes intéressants, la conclusion des aventures de Shay et Vella est un peu trop expéditive et pas franchement passionnante. Si l'ensemble se laisse agréablement conter, les réponses à nos questions en fin d'épisode 1 sont rapidement posées sur un plateau et, là encore, les 5 ou 6 heures que vous passerez sur cet acte 2 sont davantage dues à des puzzles mal fichus que vous aurez grand peine à résoudre qu'à une histoire foisonnante d'informations et des rebondissements. En outre, le fait de repasser dans des tableaux déjà arpentés en long, en large et en travers au cours de l'acte 1 n'aide pas à insuffler à Broken Age : Acte 2 le renouveau que l'on souhaitait.

Broken Age : Acte 2, de l'émerveillement à la déceptionBroken Age : Acte 2, de l'émerveillement à la déception
Alors, que vaut l'intégralité de ce Broken Age ?
Broken Age souffre incontestablement de son format épisodique. Le gouffre séparant l'acte 1, enchanteur, drôle et original, et l'acte 2, long, poussif et mal pensé est colossal. Les joueurs attendant depuis un an une conclusion épique au jeu sentiront cet écart significatif entre les deux segments, tandis que les joueurs découvrant le titre dans son intégralité ne seront pas insensibles à ce pic de difficulté incompréhensible. On pourrait presque parler de « Syndrome Chevaliers de Baphomet 5 », qui a connu le même parcours, qui était calqué sur le même format et qui souffrait des mêmes défauts. L'ensemble de l'aventure Broken Age demeure agréable, ne vous méprenez pas. L'univers reste tout à fait original, l'humour savoureux et l'histoire intéressante. Toutefois, gardez bien à l'esprit qu'il est possible qu'à mi-parcours, l'expérience s'avère nettement moins enchanteresse que vous l’espériez. Si nous devions sanctionner Broken Age dans son ensemble, il aurait été noté 14/20, moyenne basse de la note du premier épisode et de celle du second.

Notre Vidéo-Test de Broken Age, Acte 2

Chargement de la vidéo Test Broken Age en vidéo
Les notes
+Points positifs
  • Univers toujours aussi enchanteur
  • Bande-son, voix et musiques, irréprochable
  • Un humour qui fait mouche
  • Personnages attachants
-Points négatifs
  • Enigmes peu cohérentes, pas toujours justifiées, globalement énervantes
  • Allers-retours incessants en raison d'une construction d'énigmes maladroite
  • Final expéditif
  • Scénario moins palpitant qu'il ne le promettait
  • Recyclages abusifs d'environnements
  • Certaines énigmes singent celles de l'acte 1

Alors que le premier acte laissait entrevoir un véritable coup de maître de la part de Double Fine, la conclusion de Broken Age ne répond clairement pas aux promesses tacites d'un scénario aux multiples rebondissements et aux révélations fracassantes. Enigmes inutilement complexes et mal construites qui contrastent trop avec la première portion de l'aventure, allers-retours incessants dans des environnements pour la plupart déjà connus et scénario un peu timide au final expéditif, l'acte 2 de Broken Age souffre d'une sorte de syndrome "Chevaliers de Baphomet 5" et a des allures de douche froide. Reste pour lui son univers enchanteur, sa direction artistique réussie et la qualité indiscutable de sa bande-son (voix et musiques) pour rectifier le tir. Entre émerveillement et lourde déception...

Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
01 mai 2015 à 15:25:33
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.7/20
Mis à jour le 20/05/2015
PC PlayStation 4 PlayStation Vita Mac iOS Android Aventure Point'n Click Double Fine Productions
Broken Age : Acte 2
PCPS4ONEVitaMaciOSAndroid
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (7)
  • Vidéos (1)
  • Images (61)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
Broken Age
PCPS4ONEVitaMaciOSAndroid
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (3)
  • News (30)
  • Vidéos (15)
  • Images (190)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
  • Boutique
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce