Menu
Shelter 2
  • Tout support
  • PC
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Aventure / Derniers tests jeux vidéo / Shelter 2 /

Test du jeu Shelter 2, pour la survie du lynx

Test : Shelter 2, pour la survie du lynx
PC Mac
Shelter 2
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
03 avril 2015 à 16:08:06
8/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (15)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.3/20
Partager sur :

Que vous ayez eu l'occasion d'y jouer ou non, vous avez sûrement entendu parler de Shelter, cette simulation pas comme les autres qui nous glissait dans la peau d'une maman blaireau devant assurer la survie de sa portée. Malgré des critiques assassines pointant du doigt l'extrême brièveté du jeu et sa dimension ludique quasi inexistante, le studio Might & Delight a décidé de remettre ça avec une suite qui s'intéresse cette fois au devenir d'une petite famille de lynx.

Shelter 2, pour la survie du lynx

Pour tout vous dire, c'est un peu en dépit du bon sens et malgré les mises en garde compatissantes de ceux qui avaient eu la curiosité de jouer à Shelter premier du nom que j'ai insisté pour réaliser ce test de Shelter 2. Après tout, ce n'est pas tous les jours qu'on a l'occasion de se glisser dans la fourrure d'une maman lynx et j'avais la certitude que ce titre avait à offrir une expérience de jeu unique en son genre. C'est donc avec un a priori plutôt positif que je me suis intéressée à son cas, et, autant le dire tout de suite, la désillusion fut totale...

Shelter 2, pour la survie du lynxShelter 2, pour la survie du lynxShelter 2, pour la survie du lynxShelter 2, pour la survie du lynxShelter 2, pour la survie du lynx

Blaireau ou lynx, même combat

Suivant le même principe que son aîné, Shelter 2 nous glisse dans la fourrure d'un animal sauvage devant composer avec les bienfaits et les dangers de la nature pour assurer la survie de ses petits. En tant que carnivore primaire, la place du lynx dans la chaîne alimentaire en fait à la fois une proie et un prédateur. Autrement dit, si les lièvres et les biches n'ont qu'à bien se tenir, notre lynx ne doit pas hésiter à courir ventre à terre pour échapper à la menace mortelle que représentent les loups ! Et comme c'est une maman lynx que l'on incarne dans Shelter 2, il va nous falloir redoubler d'efforts pour rapporter suffisamment de proies à la tanière afin de nourrir nos quatre descendants. Car si la nourriture ne manquait pas dans le premier volet, elle est ici beaucoup plus délicate à obtenir puisqu'elle n'hésite pas à prendre ses jambes à son coup dès qu'un lynx a l'audace de pointer le bout de son museau.

Shelter 2 Gameplay

Chargement de la vidéo

Le même en pire

Le plus triste dans Shelter 2 c'est que tous les éléments qui ont été implémentés dans cette suite et qui sont censés rehausser l'expérience de jeu ne font que la rendre plus pénible encore. Sans exagérer, chacune des nouvelles idées du soft se révèle aussi contraignante qu'elle pouvait sembler pertinente sur le papier. Par exemple, plutôt que d'opter à nouveau pour des environnements linéaires ne comportant que quelques menus embranchements, le jeu propose cette fois d'évoluer en monde ouvert, dans des zones où l'on se repère difficilement mais dans lesquelles le sentiment de liberté est légèrement accru.

Shelter 2 Gameplay

Chargement de la vidéo

Mais même si l'immersion est un peu moins limitée que dans le premier opus, on passe notre temps à errer au hasard dans des plaines taillées à la serpe, que la profusion de polygones rend extrêmement difficiles à lire. Courir derrière un lapin qui fonce plus vite que nous et qui, lui, n'est pas bridé par une jauge d'endurance diminuant drastiquement au moindre effort aura de quoi agacer le joueur le plus patient. Pour pallier son endurance atrocement réduite, le lynx devra donc traquer en priorité les points d'eau et les oeufs éparpillés çà et là, avec toujours le risque de devoir abandonner bêtement sa chasse pour faire remonter cette fichue jauge d'endurance qui compte parmi les pires trouvailles de ce Shelter 2.

Shelter 2, pour la survie du lynxShelter 2, pour la survie du lynxShelter 2, pour la survie du lynxShelter 2, pour la survie du lynxShelter 2, pour la survie du lynx

Mais ce n'est pas tout car pour se repérer un minimum dans ces environnements ouverts, le joueur dispose désormais d'une carte très sommaire qui se complète à mesure que l'on explore les différentes zones du jeu mais qui ne comporte au final que très peu d'indications. Le meilleur moyen de savoir où aller est encore d'activer le sixième sens qui permet d'afficher des repères à distance, nous donnant ainsi une idée un peu plus précise de l'endroit où se trouvent nos objectifs. Cette fonction a aussi le mérite de matérialiser en rouge nos proies potentielles, et ce n'est pas du luxe tant il est délicat de les débusquer dans ces décors, certes parfois jolis, mais toujours techniquement dépassés et peu lisibles.

Shelter 2, pour la survie du lynxShelter 2, pour la survie du lynx

Le jeu commence quand ?

Une fois nourris de lapins, vos petits daigneront enfin quitter la tanière et s'aventurer avec vous dans les contrées hostiles du jeu. Il faudra tout de même patienter encore un peu avant qu'ils ne soient capables de s'attaqer à des proies plus imposantes, comme les biches sur lesquelles vous devrez sauter pour avoir une chance de les saisir à la gorge. Plus facile à dire qu'à faire, toujours à cause de cette fichue jauge d'endurance qui plombe complètement le gameplay.

Shelter 2 Gameplay

Chargement de la vidéo

Si la nature en elle-même ne présente finalement que peu de dangers, malgré l'alternance des saisons qui rendra votre progression plus délicate en hiver, ce sont surtout les loups qui menaceront la survie de vos descendants. La horde de prédateurs ne vous laissera d'ailleurs pas d'autre choix que de prendre la fuite, en espérant que vos petits auront la bonne idée de vous imiter pour limiter les pertes. Mais là encore, on a le sentiment de ne pas pouvoir faire grand-chose pour empêcher l'inévitable de se produire.

Shelter 2, pour la survie du lynxShelter 2, pour la survie du lynxShelter 2, pour la survie du lynx

Shelter 2 Gameplay

Chargement de la vidéo

Cette traque constitue de toute façon le point culminant du jeu puisqu'il suffit ensuite de trouver l'accès aux dernières zones de la map pour voir les crédits défiler, presque aussi brutalement que dans le premier Shelter ! Très courte, l'expérience de jeu laisse un goût d'autant plus amer qu'à aucun moment on a le sentiment que l'aventure ait vraiment démarré. Autant dire qu'il faut être sacrément motivé pour relancer une partie dans la peau d'un des bébés lynx de la portée initiale, parmi ceux qui ont survécu une fois adultes, pour poursuivre la généalogie. Et ce n'est pas la collecte des bonus cachés, censée rallonger la durée de vie, qui suffira à relancer notre motivation tant ces bonus sont difficiles à localiser et inutiles pour le déroulement du jeu. Que dire de plus, sinon qu'à l'issue de ce Shelter 2, la vie du lynx nous semble finalement beaucoup moins attrayante que ce qu'on avait eu la naïveté de s'imaginer.

Shelter 2, pour la survie du lynxShelter 2, pour la survie du lynxShelter 2, pour la survie du lynx

Notre vidéo-test de Shelter 2

Chargement de la vidéo Test Shelter 2 en vidéo
Les notes
+Points positifs
  • Le choix de l'animal, parce que c'est plus classe d'incarner un lynx qu'un blaireau
  • Une direction artistique intéressante qui donne lieu à quelques beaux plans sous la neige
  • L'environnement ouvert fait qu'on termine le jeu moins vite si on cherche tous les collectibles
-Points négatifs
  • Gameplay hasardeux et contraignant
  • Réalisation complètement dépassée
  • La jauge d'endurance qui s'épuise beaucoup trop vite
  • On passe son temps à chercher son chemin
  • On se demande jusqu'au bout quand est-ce qu'il va se passer quelque chose
  • Il faut plus qu'un oeil de lynx pour débusquer les collectibles
  • Presque aussi court que le premier Shelter

Au lieu de corriger les erreurs du premier volet, les concepteurs de Shelter 2 n'ont réussi qu'à rendre cette suite encore moins plaisante à jouer que son aînée. Si le fait d'incarner un lynx est indéniablement plus motivant que de se glisser dans la fourrure d'une maman blaireau, les problèmes sont toujours les mêmes et le gameplay s'avère encore moins convaincant que dans le premier jeu. On se demande jusqu'au bout quand l'aventure va enfin se lancer, pour finalement s'apercevoir que celle-ci est déjà terminée.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
03 avril 2015 à 16:08:06
8/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (15)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.3/20
Mis à jour le 03/04/2015
PC Mac Aventure Simulation Might & Delight
Dernières Preview
PreviewDragon Ball Z Kakarot : Vers un Action-RPG respectueux et dynamique ? Il y a 6 heures
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
PreviewArise : A Simple Story, mélancolie et retour dans le temps pour un jeu poétique 11 nov., 11:11
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
3
The Last of Us Part II
29 mai 2020