Dead Effect
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PC iOS Android
Créer un contenu
Test : Dead Effect, quand le gratuit sur smartphone devient payant
PC
Dead Effect
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Panthaa
L'avis de Panthaa
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
09 janvier 2015 à 11:33:13
8/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10/20
Tous les prix
Prix Support
4.99€ PC
Voir toutes les offres
  • Partager sur :

Après une année de disponibilité gratuite sur supports mobiles, voilà que l'horrifique Dead Effect débarque sur PC en version... payante. Pour 8 euros sur Steam on est donc en droit de s'attendre à un titre qui prouve qu'un portage dans de telles conditions peut être justifié. Alors, pari réussi ?

Dead Effect, quand le gratuit sur smartphone devient payant

En 2013, lorsque Dead Effect sort sur smartphones, la critique est unanime : le titre est beau, plutôt maniable, dispose d'un gameplay simple et efficace à base de déplacements, d'esquives, et d'abattage massif de zombies de l'espace horriblement lents. Le feeling global du titre est agréable et ce dernier se place dans le haut du panier en termes de FPS mobile. Seulement voilà, adapter un titre au support PC suppose que le gameplay suive et que l'arrivée du soft vers un modèle payant nous satisfasse grâce à un contenu suffisamment compétitif. Les différentes composantes qui conditionnent la réussite ou l'échec de cette version disponible en Early Access à partir d'avril 2014 sont aujourd'hui à l'étude puisque le titre est, depuis la mi-décembre, disponible en version finale. Manque de bol, le résultat n'est clairement pas à la hauteur de nos exigences...

Ah oui quand même...

Ah oui quand même...Dead Effect, quand le gratuit sur smartphone devient payantDead Effect, quand le gratuit sur smartphone devient payant
Un scénario trépidant...
Comme la plupart des FPS mobiles, l'histoire ne vaut pas tripette. Pour faire simple, disons que vous vous réveillez entouré de zombies dans une station, et votre devoir est de vous en échapper en affrontant des hordes de morts-vivants. Voilà, c'est tout... Outre les quelques tablettes qui débloquent des bribes de background, on retrouvera surtout des conversations audio qui se résument bien souvent à vous indiquer les directions à prendre pour vos objectifs. On ne rencontrera durant l'aventure qu'un seul et unique personnage, un professeur amical au fort accent allemand qui nous guide et nous aide à faire face à une potentielle infection de l'agent zombie... Mais qui est donc le grand méchant de l'histoire !?
Dead Effect, quand le gratuit sur smartphone devient payant

Une réalisation datée pour un titre simpliste

Si l'esthétique de base du titre fait furieusement penser à une version édulcorée de Doom 3, force est de constater que la technique pure de l'aventure manque de réalisme. Outre l'abus évident d'éclairages, on notera surtout la physique étrange de notre personnage : celui-ci passe souvent à travers les éléments du décor après un sprint et dispose, le reste du temps, d'une cadence de marche perfectible typique de la maniabilité tablette. La visée est également entachée par un lissage de mouvements assez perturbant durant les premières minutes de jeu. En ce qui concerne les modèles 3D, ces derniers, sans doute très réussis pour un contenu gratuit et portatif, ne font pas honneur au milieu du FPS PC de cette décennie.

L'aventure en elle-même, qui d'ailleurs ne durera pas plus de 4 ou 5 heures, dispose en sus d'une mise en scène extrêmement plate et d'un game design tout ce qu'il y a de plus classique : on ne fait qu'avancer dans des couloirs qui se ressemblent tous, en affrontant des hordes, hackant çà et là diverses portes dans le but d'atteindre la mission suivante dont le pitch est souvent très sommaire : rejoindre telle zone, activer tel dispositif... Au sujet des ennemis, si l'on oublie les quelques tourelles automatiques, le bestiaire se compose sans surprise de zombies, et vu leur lenteur légendaire, seul le nombre sera un souci. Il faudra avant tout avoir le réflexe de gérer vos déplacements intelligemment pour vous donner de la marge et ne pas vous retrouver piégé face à 15 ennemis que vous n'aurez pas le temps de dégommer avant de vous prendre des dégâts de leur part.

Le trailer de Dead Effect sur mobile donne beaucoup plus envie que le jeu sur PC...

Chargement de la vidéo Dead Effect trailer

Zombie-grenade, votre pire ennemi...

Globalement, le panel de monstres n'est pas bien varié, on alterne entre le demi-zombie rampant, le mort-vivant de base, la grosse brute et les spéciaux (cracheur, tronçonneur, ou coureur). Carton rouge en revanche pour les grenadiers, qui n'hésitent pas à jeter des explosifs dès qu'ils vous ont dans leur champ de vision. Autant le dire tout de suite, leurs attaques vous tueront instantanément dans la plupart des cas si votre vie n'est pas au maximum. Sachant qu'un grenadier se cache souvent dans les hordes à partir de la moitié du jeu, on se retrouve quelquefois face à un écran de game over absolument pas mérité, qui nous incite à reprendre en main toute la mission. Il est possible de revivre pour continuer la partie en cours mais cela nous coûtera de l'argent fictif. Un fait extrêmement rageant puisque la cagnotte sert surtout à se procurer des améliorations vitales pour notre équipement... Malheureusement encore, la structure du titre encourage le joueur à améliorer relativement vite ses armes de base (fusil à pompe et pistolet) sans trop s'intéresser aux joujous déblocables par la suite comme le fusil d'assaut ou la tronçonneuse...

Chargement de la vidéo

Face à la concurrence et malgré son prix relativement abordable (8 € au lancement), Dead Effect ne fait clairement pas le poids en tant qu'aventure solo. Le portage depuis la version mobile (et gratuite) rend le joueur PC dépendant des handicaps de gameplay et de qualité inhérents au FPS smartphone / tablette : mobilité limitée, négligence de la narration et de la mise en scène, réalisation de seconde zone. Le titre n'est pas non plus foncièrement mauvais et pourra procurer quelques sensations de stress ou de plaisir, noyées dans un flot d'ennui puisque malheureusement, le contenu n'est pas là pour relever le niveau. Comptez 4 à 5 heures pour terminer l'aventure et les quelques fonctionnalités s'offrant à vous une fois cette dernière finie ne suffisent pas pour retenir le joueur. Survie, scoring, et NG+ sont donc au rendez-vous et permettent une potentielle seconde vie au titre, mais à quoi bon...

Les notes
+Points positifs
  • Quelques phases de plaisir lorsque l'on annihile une horde à coups de grenades / bullet time / pouvoirs...
  • Un petit côté scoring et challenge qui pourra rentabiliser votre achat si vous n'avez vraiment rien d'autre sous le coude...
  • L'ambiance, relativement sympa
-Points négatifs
  • Un portage payant d'un jeu gratuit...
  • Gameplay et réalisation clairement handicapés par l'origine mobile du titre
  • Mise en scène et histoire très pauvres
  • Nombreuses crises de nerfs à prévoir face à certaines situations (notamment face aux grenadiers)
Profil de Panthaa
L'avis de Panthaa
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
09 janvier 2015 à 11:33:13
8/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10/20
Tous les prix
Prix Support
4.99€ PC
Voir toutes les offres
Mis à jour le 09/01/2015
PC FPS Survival-Horror BadFly Interactive Zombies Espace
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Kingdom Come : Delivrance - Quand RPG et Histoire font bon ménage
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Phantom Doctrine : Guerre froide et thriller tactique, une alliance à fort potentiel
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Mario Party : The Top 100, un jeu pour les fans, qui ne plaira pas à tous les fans sur 3DS
    3DS
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Far Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce