Menu
Tom Clancy's The Division 2 : Warlords of New York
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • Stadia
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Jeux Action / Derniers tests jeux vidéo / Tom Clancy's The Division 2 : Warlords of New York / Tests Tom Clancy's The Division 2 : Warlords of New York /

Test du jeu The Division 2 : Warlords of New York - Un DLC dans la lignée de l'expérience originale

Test : The Division 2 : Warlords of New York - Un DLC dans la lignée de l'expérience originale
PC PS4 ONE Stadia
Tom Clancy's The Division 2 : Warlords of New York
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
06 mars 2020 à 08:27:18
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.9/20
Partager sur :

Après une première année d'activité bien chargée et rythmée par la sortie d'épisodes gratuits de plutôt bonne facture, The Division 2 nous propose son premier DLC payant. Baptisée Warlords of New York, cette extension de contenu vous mènera à nouveau au cœur de New York afin de chasser un agent renégat.

Bande-annonce de Warlords of New York

Chargement de la vidéo Tom Clancy's The Division 2 trailer

Retour en terrain connu

The Division 2 : Warlords of New York - Un DLC dans la lignée de l'expérience originale

Avant d'aller plus loin, précisons que le contenu de ce DLC est destiné aux joueurs de niveau 30 ayant atteint un niveau d'équipement World Tier 5. Si toutefois vous n'aviez pas parcouru en long en large et en travers les différents épisodes et que votre équipement n'étiez pas à jour, pas d'inquiétude, il sera possible, pour l'un de vos personnages, d'activer un boost qui mettra votre stuff à niveau pour vous permettre de vous lancer directement dans l'extension. Et si toutefois vous n'aviez pas d'agent actif, mais que vous désiriez – curieusement – commencer The Division 2 par Tom Clancy's The Division 2 : Warlords of New York, il vous sera possible de créer un nouveau personnage directement au niveau 30. En revanche, sachez qu'il vous sera impossible de retourner à Washington tant que vous n'aurez pas achevé la quête principale du DLC, choix qui s'avère tout de même assez discutable.

The Division 2 : Warlords of New York - Un DLC dans la lignée de l'expérience originale

Ceci étant dit, et une fois la mission récupérée à Washington, un petit tour d'hélicoptère vous emmène dans la ville de New York, dans une zone différente de celle du premier épisode de The Division. Exit rues enneigées et bonjour Manhattan ensoleillée. Mais si le temps est plus clément dans la zone, cette dernière n'en reste par moins hostile. Aaron Keener, agent devenu renégat, a assis son influence sur certaines zones de la Grande Pomme et a réparti certains de ses lieutenants dans la ville. En tant qu'agent, il vous appartiendra de localiser le renégat. Pour ce faire, il s'agira de vous rendre dans l'une des quatre nouvelles zones de jeu dans l'ordre de votre choix, d'interroger la population locale afin de remonter la piste de votre cible et de préalablement tuer ses principaux sbires. Le scénario est assez convenu et même s'il n'est pas désagréable de croiser quelques visages familiers aperçus dans le premier The Division, l'ensemble de la narration ne restera pas dans les mémoires.

The Division 2 : Warlords of New York - Un DLC dans la lignée de l'expérience originaleThe Division 2 : Warlords of New York - Un DLC dans la lignée de l'expérience originale

Une boucle de gameplay agréable mais presque inchangée

Conçu comme une sorte d'épisode augmenté, Warlords of New York se décompose en 5 missions principales ainsi que d'une poignée de quêtes annexes et il vous faudra entre 5 à 7 heures environ pour en faire tout le tour. Nul besoin de chercher un quelconque bouleversement de The Division 2 dans le gameplay : les choses restent dans la droite lignée de l'expérience principale, à savoir la progression dans des zones toujours soigneusement façonnées et l'obligation de vous frayer votre chemin à coups de flingues jusqu'au boss de la mission. Encore une fois, nous saluerons le travail réalisé sur certaines missions, qui proposent des environnements remplis de détails, variés dans leurs atmosphères et leurs architectures. En somme, c'est à nouveau un vrai régal que d'arpenter les zones scénarisées pour savoir quelles surprises visuelles les développeurs nous ont réservées. Notez d'ailleurs que certains combats de boss, assez retors, font montre d'une originalité un peu plus appuyée que précédemment dans leur structure et dans l'ensemble, il conviendra de jouer sur la prudence et la mobilité de votre agent pour venir à bout de ces adversaires tenaces. Terrasser chacun des 4 lieutenants vous permettra d'ailleurs de déverrouiller autant de nouveaux gadgets, chacun reprenant à son compte les capacités principales du boss affronté. Bien qu'un peu anecdotique en pratique, la présence de nouveaux jouets de ce type permet de varier les plaisirs et de repenser au moins partiellement la manière de jouer son agent.

The Division 2 : Warlords of New York - Un DLC dans la lignée de l'expérience originaleThe Division 2 : Warlords of New York - Un DLC dans la lignée de l'expérience originaleThe Division 2 : Warlords of New York - Un DLC dans la lignée de l'expérience originale

Les nettoyeurs, ennemis assez portés sur la pyrotechnie, sont quant à eux plus agressifs que les Black Tusk et certains d'entre eux sont tout simplement redoutables. Avec l'allonge énorme de leur lance-flamme et la protection solide de leur combinaison, les nettoyeurs sont des adversaires à ne pas sous-estimer et leur philosophie de combat contraint le joueur à rester en mouvement, ôtant aux combats de Warlords of New York la dimension statique que l'on pouvait à certains moments lui reprocher.

The Division 2 : Warlords of New York - Un DLC dans la lignée de l'expérience originaleThe Division 2 : Warlords of New York - Un DLC dans la lignée de l'expérience originaleThe Division 2 : Warlords of New York - Un DLC dans la lignée de l'expérience originale

Toute cette progression dans l'aventure vous permettra d'accéder au niveau 40 (niveau d'ailleurs requis pour accéder à la mission finale, vous « contraignant » à faire des activités et des missions annexes pour grimper en niveau) et donc d'accéder à un nouveau système de progression. Effectivement, le end game de Warlords of New York déverrouille un « niveau SHD » qui vient remplacer les traditionnelles caches de maîtrise du terrain.

The Division 2 : Warlords of New York - Un DLC dans la lignée de l'expérience originale

Ainsi, à mesure que vous continuerez à jouer et à engranger de l'expérience, vous pourrez répartir des points parmi 4 branches à chaque niveau SHD obtenu. Vous pourrez ainsi choisir d'augmenter certaines de vos capacités défensives, offensives, l'efficacité de vos compétences ou tout simplement votre précision, stabilité ou vitesse de rechargement. Cette nouvelle manière de progresser vient seconder la refonte de votre équipement qui dont la modulation est désormais plus simple à consulter grâce à une interface remaniée et plus flexible afin que chaque joueur puisse adapter ses statistiques à sa manière de jouer, via un système de recalibration plus explicite. La fin du jeu sera également synonyme du lancement de saisons, qui, sur une durée de 3 mois, proposeront diverses missions scénarisées calquées sur le schéma de la campagne de cette extension et qui proposera donc des leaders à éliminer ainsi que de multiples activités dans l'open world dont vous pouvez d'ailleurs désormais régler la difficulté à tout moment. Ces deux nouveaux éléments permettent de rendre le end game de The Division 2 plus attractive, mais n'ôte pour autant la dimension farm qui pourrait en rebuter certains.

Les notes
+Points positifs
  • Les combats de boss, parfois plus originaux que par le passé
  • Encore un vrai soin apporté à la variété des environnements de missions
  • Adversaires agressifs créant un gameplay plus mobile et nerveux
  • Refonte du stuff et progression end game corrects
  • Durée de vie acceptable (environ 5 heures pour faire les quêtes principales et annexes)
-Points négatifs
  • Pas vraiment de bouleversements de la formule de base
  • Scénario très anecdotique
  • Nous n'aurions pas dit non à une ou deux missions supplémentaires
  • L'impossibilité de rejoindre Washington avant la fin de la campagne
Sans révolutionner la boucle de gameplay ni l'expérience connue depuis The Division 1, Warlords of New York apporte quelques ajustements bienvenus ainsi qu'une campagne solide, aux boss un peu plus originaux que d'accoutumée et une science des environnements toujours aussi affutée. Si nous aurions peut-être aimé un peu plus de prise de risques, Warlords of New York reste suffisamment attractif pour les fans du jeu d'origine, mais ne sera sans doute pas assez original pour attirer les nouveaux venus.
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
06 mars 2020 à 08:27:18
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.9/20
Mis à jour le 06/03/2020
PC PlayStation 4 Xbox One Google Stadia Action TPS MMO
Dernières Preview
PreviewMinecraft : Dungeons - Le jeu parfait pour découvrir le dungeon crawler ? Il y a 5 heures
PreviewThe Elder Scrolls Online : Greymoor - Les vampires débarquent en Bordeciel 30 mars, 14:00
PreviewGears Tactics : Réflexion et action pour une alliance explosive 27 mars, 14:00
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Ghost of Tsushima
26 juin 2020