Menu
SNACK WORLD : Mordus de donjons – Gold
  • Tout support
  • Switch
  • 3DS
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur Switch / The Snack World / SNACK WORLD : Mordus de donjons – Gold sur Switch /

Test du jeu Snack World : Mordus de Donjons Gold : Un RPG au menu garni qui ne manque pas de piquant sur Switch

Test : Snack World : Mordus de Donjons Gold : Un RPG au menu garni qui ne manque pas de piquant
Switch
The Snack World
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Midnailah
L'avis de Midnailah
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
13 février 2020 à 14:00:02
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.4/20
Partager sur :

Initialement sorti au Japon sur 3DS en 2017, le RPG du studio Level-5 - à l’origine des opus Professeur Layton, Fantasy Life ou Yo Kai Watch - s’est vu porté sur les Switch nippones en 2018, pour enfin se frayer un chemin vers nos machines occidentales. Si la patte de Level-5 ne fait aucun doute, Snack World n’exploite pas les mêmes ficelles que sa fratrie. Le titre met en effet l’accent sur l’exploration de donjons et les quêtes, l’ensemble sur un ton décalé et humoristique mis en avant dans un générique pêchu, digne de ceux que l’on peut voir en introduction de certains animés. Et pour cause : Snack World dispose d’une série d’animation initiée par Level-5, actuellement diffusée en France. Mais derrière cette apparente légèreté se cache un RPG fourni et plus exigeant que son aspect enfantin peut le laisser penser.

Trailer : Et si on mangeait des côtes de porc ?

Chargement de la vidéo The Snack World trailer
Snack World : Mordus de Donjons Gold : Un RPG au menu garni qui ne manque pas de piquant

Dans Snack World, le prétexte à nos pérégrinations revêt un aspect on ne peut plus classique, puisque notre héros a pour mission de protéger le royaume de Tutti-Frutti, une terre menacée par le Sultan Vinaigre, un homme d'affaire diabolique qui cherche à ressusciter le dragon Smörg Åsbord. A l’instar de Fantasy Life, après avoir créé un avatar personnalisé nous invitant notamment à choisir le sexe, le nom et l’aspect du protagoniste, nos débuts dans l’aventure sont tout autant classiques : trouvé inconscient, notre personnage sort de sa torpeur en ayant perdu la mémoire. Un concours de circonstances plus tard, il hérite malgré lui d’une première quête et d’un panel de matériel utile pour la mener à bien.

Un univers où se mêlent humour et auto-dérision

C’est ici que l’originalité de Snack World se concrétise, mêlant dérision, satire et mise en avant de personnalités aux travers marqués. Pointant notamment du doigt certaines caractéristiques d’autres RPG et marquant ainsi d’entrée de jeu l’état d’esprit de Snack World, Level-5 pose ses bases et démontre sa volonté de proposer un titre au ton léger et anticonformiste. L’orientation donnée s’incruste dans tous les aspects du jeu, à commencer par ses dialogues, avec des choix de réponse proposés qui, s’ils n’impactent pas le déroulé de l’histoire, nous font ébaucher un sourire, dès les premiers échanges. Les noms des lieux, objets et personnages, variant entre jeux de mots et références à ce qui est comestible, sont conçus sur le même moule et faits pour entretenir cet humour ainsi omniprésent. Dans cette optique, les développeurs nous invitent notamment à faire la connaissance de Mayonna, Chup ou Béarnais, à nous rendre rendre dans les Ruines de Gorgonzola, ou encore dans la grotte de l’Archi-duseiche.

Snack World : Mordus de Donjons Gold : Un RPG au menu garni qui ne manque pas de piquantSnack World : Mordus de Donjons Gold : Un RPG au menu garni qui ne manque pas de piquant

En termes de références, certains éléments ne sont pas en reste, à commencer par ce Pix-e Pod, appareil qui permet d’accéder à des fonctionnalités utiles lors de la présence du personnage dans la ville de Tutti Frutti, telles que deux emplacements de sauvegarde, le profil du personnage, la rubrique d’aide, ou les réglages. Il contient également le livre d’or, une rubrique “films” qui permet de visionner les cinématiques débloquées, ou bien le Portail Pix-e qui offre la possibilité de commander des bonus ou de se connecter à internet pour en télécharger ponctuellement.

Snack World : Mordus de Donjons Gold : Un RPG au menu garni qui ne manque pas de piquant

Cet appareil mobile dernier cri contient également la Pix-e Pedia, décrite comme “l’encyclopédie facile qui sait tout sur tout”. Cette dernière recense les 43 personnages, les 228 armes, boucliers et objets utiles au combat appelés Jaras, les 301 pièces d’équipement (couvre-chefs, tenues et accessoires), ainsi que le bestiaire constitué de 206 monstres, qui vont se dévoiler au fil du jeu. Level-5 n’a pas été avare en la matière, et si les types d’armes exploitent fort bien les grands classiques qui permettent des attaques au corps à corps, rapides avec l’épée, plus lentes et puissantes avec la hache, à moyenne portée avec la lance, ou encore à distance notamment avec le bâton magique, un souci d’originalité a animé les développeurs en ce qui concerne le bestiaire. Là encore, tout ce petit monde a en plus d’un design bien pensé, des noms et des répliques en combat qui apportent une touche d’humour supplémentaire.

Gameplay : Une balade dans Tutti Frutti

Chargement de la vidéo The Snack World Gameplay

En outre, le Pix-e Pod permet d’accéder aux Attributs, des caractéristiques à faire évoluer grâce aux points de croissance accumulés lors des quêtes. Elles comprennent sept catégories dont mental, ingéniosité ou charme et permettent d’octroyer un meilleur niveau de défense, des bonus ou une protection accrue contre certaines altérations d’état. Enfin, cet appareil invite à visualiser les médailles qui récompensent nos réussites ou paliers atteints, ainsi que les différents permis obtenus. En effet, la progression est basée sur l’obtention de ces sésames qui ouvrent l’accès à des fonctionnalités variées, comme celui qui permet d’utiliser le Pix-e Pod, de porter des Jaras ou encore le permis qui autorise à partir à l’assaut des donjons ou quêtes annexes.

Snack World : Mordus de Donjons Gold : Un RPG au menu garni qui ne manque pas de piquant
Donjon bien mené, butin à foison !

Notre avatar a également à disposition un sac-à-dos qui permet d’accéder à l’inventaire, constitué des éternels consommables, boosts et soins, de l’équipement vestimentaire et des accessoires, tandis que les armes et objets à emporter au combat sont assignés dans le Porte-jaras, objet disposant d’un nombre d’emplacements limité. Via ce sac-à-dos, il est possible de constituer des ensembles incluant trois des pièces d’équipement possédées, afin d’avoir sous la main différents sets à porter en fonction des ennemis à affronter. Hors loot, afin d’étoffer la liste de couvre-chefs, tenues et accessoires dans le but d’améliorer les statistiques du personnage, il existe deux possibilités. La première est la Confection, qui comme son nom l’indique demande de posséder divers matériaux afin de fabriquer l’objet souhaité, qui peut aussi être porté comme simple élément cosmétique. La seconde option consiste à acquérir ces pièces dans les boutiques de la ville, sachant que les caractéristiques des tenues varient d’un jour à l’autre. Un principe d’amélioration similaire s’applique aux armes par le biais de la fonction Renforcement du sac-à-dos.

Snack World : Mordus de Donjons Gold : Un RPG au menu garni qui ne manque pas de piquantSnack World : Mordus de Donjons Gold : Un RPG au menu garni qui ne manque pas de piquant

Du fun oui, mais des combats tactiques

Snack World : Mordus de Donjons Gold : Un RPG au menu garni qui ne manque pas de piquant

Il devient vite évident que sous son apparente décontraction et des bases de combat aussi simples que solides, Snack World peut s’avérer stratégique et demander d’être attentif et ce dès la première mission. A peine le temps de souffler et de digérer la quantité d’informations et de fonctionnalités qui nous arrivent, de maîtriser le coup de base, le coup circulaire, le coup chargé, le coup spécial et la parade, que se greffe un paramètre supplémentaire : notre protagoniste ne combat pas en solo. En effet, outre les “Snacks alliés” qui sont les partenaires choisis afin de constituer le groupe qui part en quête, peuvent être ajoutés les “Snacks de poche”, des créatures recrutées qui apportent du soutien et des bonus passifs. Ces partenariats donnent de la profondeur au gameplay, ouvrant le champs des possibles en matière de combinaisons stratégiques, mais nécessitent de surcroît d’être vigilant : si un allié tombe au combat, il est possible de le réanimer sous réserve de réaliser l’action dans le temps imparti, ce qui entraîne l’obligation de rester immobile et vulnérable le temps que sa résurrection soit effective.

Gameplay : Une quête secondaire complète

Chargement de la vidéo The Snack World Gameplay
Snack World : Mordus de Donjons Gold : Un RPG au menu garni qui ne manque pas de piquant

Cet aspect n’est pas anodin, car l’absence de mobilité peut être fatale, les ennemis infligeant des dégâts conséquents dès nos premiers pas dans les zones de quêtes et les donjons. Snack World demande d’être réactif, en utilisant stratégiquement l’esquive et le changement de Jara à la volée, en fonction des faiblesses de l’ennemi, tout en étant attentif à la jauge Points de Jara (PJ), dont chaque coup porté va faire baisser le niveau - elle se remplit à nouveau au fil du temps. Par ailleurs, si le monstre attaqué est ciblé via la commande dédiée et que la gâchette assignée au changement de Jara est sollicitée, l’arme la plus efficace est automatiquement équipée, une fonction qui peut donner l’avantage car elle évite de faire défiler la totalité des armes avant de tomber sur le modèle optimal. Une petite difficulté supplémentaire vient corser la tâche, puisque la faucheuse en personne fait son entrée, afin de pourchasser notre protagoniste si le temps passé à réaliser la quête est trop important. Rapide et infligeant de lourds dégâts, la mort ne fait alors qu’une bouchée de lui, ce qui implique l’échec de la mission. Evidemment, un RPG ne peut se passer de boss et Snack world ne fait pas exception. Chacun d'entre eux a un pattern a saisir qui peut poser quelques difficultés bien senties et donnent une dose de piment en rab à l'ensemble de l'aventure.

Snack World : Mordus de Donjons Gold : Un RPG au menu garni qui ne manque pas de piquant
Le multijoueur entre en scène !

Au regard de tous les paramètres qui entrent en ligne de compte durant les affrontements et de la quantité d’éléments à assimiler, les premières quêtes ne s’apparentent pas à une sinécure, d’autant que les gnopons, la monnaie du jeu, ne coulent pas à flot, réduisant drastiquement les possibilités d’acquérir rapidement des pièces d’équipement plus performantes. Dans cette optique, une fois le permis dédié obtenu, la participation de un, deux ou trois autres joueurs lors de sessions en liaison sans fil locale, ou en ligne uniquement pour les quêtes secondaires, peut s’avérer fort utile, car même si leur aide n’est pas négligeable, les IA du jeu demeurent parfois un tant soit peu à côté de la plaque.

Snack World : Mordus de Donjons Gold : Un RPG au menu garni qui ne manque pas de piquantSnack World : Mordus de Donjons Gold : Un RPG au menu garni qui ne manque pas de piquant

du donjon en veux-tu en voilà

Si le ton de Snack World peut ressembler à celui d'un Rayman Legends ou d’un Disgaea, le titre revêt également des similitudes avec certains jeux de plateforme. On retrouve un hub, la ville de Tutti Frutti, dans lequel sont centralisés les boutiques, le café du coin, les rencontres avec des PNJ et la mise à disposition des quêtes, pour une aventure qui s'apparente aux jeux en couloir. La progression suit une structure imposée avec un schéma qui se répète, à savoir la ville en guise de point de départ, un bref passage sur la carte via une cinématique et l’arrivée dans la zone de quête ou donjon au contenu généré aléatoirement. Ici, point de monde semi-ouvert ou plus, l’ensemble s’apparente à l’exploration de niveaux remplis d’ennemis en tout genre, avec un objectif à atteindre et des récompenses attribuées, en fonction de nos performances.

Snack World : Mordus de Donjons Gold : Un RPG au menu garni qui ne manque pas de piquant

A l’instar des autres titres du studio, Snack World est une bouffée de fraîcheur visuelle. Coloré, aux traits doux, le titre revendique des inspirations clairement puisées dans l’animation. La ville propose des environnements détaillés qui contrastent avec le minimalisme des donjons, dans l’esprit de ceux de Bravely Default, pour ne citer que lui. Le seul bémol qu’il est possible de placer revient aux effets de lumière lors des affrontements qui peuvent ponctuellement brouiller l’action, auxquels s’ajoutent les axes de vue limités de la caméra, ce qui représente parfois une gêne. Quant à la bande son, si la stimulante ost du générique fait partie de celles qui restent en tête dès la première audition et que nous nous surprenons à fredonner inlassablement, les autres musiques, bien qu’agréables, sont peu marquantes. A ces morceaux se greffent les quelques mots prononcés par chaque personnage durant les phases de combat, qui vont s’avérer extrêmement répétitifs et dispensables. Par ailleurs, les textes sont intégralement disponibles en français et le titre bénéficie également d’une localisation audio qui concerne l'ost et les quelques phrases ou mots qui ponctuent les échanges transposés à l’écrit. L’objectif est de souligner le propos des personnages avec une phrase ou un mot percutant qui accentue un point précis du dialogue. Là encore, réside une certaine répétitivité cependant moins envahissante que lors des phases de combat. Il est par ailleurs possible de saluer la qualité de la traduction qui ne dénature aucunement l’humour recherché. De ce côté, c’est une belle réussite.

Gameplay : On explore un donjon

Chargement de la vidéo The Snack World Gameplay
Les notes
+Points positifs
  • L’univers hors des conventions du genre
  • Un humour simple et efficace
  • La richesse du bestiaire et de l’arsenal
  • Une bonne dimension tactique
  • La localisation en français qui restitue parfaitement l'humour
  • Un RPG solide aux propositions imaginatives
-Points négatifs
  • L’introduction massive des éléments de gameplay
  • Un début de progression un chouïa poussif
  • Des répliques audio répétitives
  • Les effets pyrotechniques et la caméra qui peuvent gêner

Avec ce titre, le credo de Level-5 semble osciller entre décontraction et challenge, dans une formule qui ne se prend pas au sérieux tout en demandant un investissement certain. RPG à part entière, le bébé de Level-5 tient la promesse faite dans le titre : à l’image de Chocobo's Mystery Dungeon Every Buddy!, Snack World va faire des heureux parmi les amateurs de loot et d’exploration de donjons, à la recherche d’une expérience qui mêle fun et légèreté à une réelle dimension tactique. Le soin tout particulier qui a été apporté au bestiaire, aux armes et autres contenus, que ce soit en termes de quantité ou de qualité, est une invitation à se lancer sans restriction dans les quêtes, malgré une pointe de redondance. Cet opus fourmille de propositions et d’idées, le tout teinté d’un humour qui parvient à se renouveler suffisamment pour éviter de devenir un tantinet lourd. Ceci-dit, la progression au ralenti des débuts et la multitude de paramètres trop rapidement introduits, couplées à l’exigence stratégique, contrastent avec ce que l’aspect enfantin relayé par les images peut laisser appréhender. Le titre n’est pas particulièrement à destination d’un public jeune, mais accompagné par une personne plus expérimentée, l’aventure peut représenter une bonne manière de s’initier aux RPG. Snack World se positionne ainsi comme un titre intergénérationnel capable de séduire les mordus de donjons de tous horizons.

Profil de Midnailah
L'avis de Midnailah
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
13 février 2020 à 14:00:02
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.4/20
Mis à jour le 13/02/2020
Nintendo Switch Action Aventure RPG Level-5 Heroic Fantasy Cross media Animation Mangas
Dernières Preview
PreviewThe Elder Scrolls Online : Greymoor - Les vampires débarquent en Bordeciel 30 mars, 14:00
PreviewGears Tactics : Réflexion et action pour une alliance explosive 27 mars, 14:00
PreviewHearthstone : Retour en Outreterre avec une 10ème classe 17 mars, 18:15
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Ghost of Tsushima
26 juin 2020