Menu
Trine 4 : The Nightmare Prince
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Jeux Aventure / Derniers tests jeux vidéo / Trine 4 : The Nightmare Prince / Tests Trine 4 : The Nightmare Prince /

Test du jeu Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2

Test : Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2
PC PS4 Switch ONE
Trine 4 : The Nightmare Prince
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de JeromeJoffard
L'avis de JeromeJoffard
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
08 octobre 2019 à 09:00:02
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.2/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon PC 24.99€ Amazon PS4 24.99€ Amazon Switch 24.99€ Fnac PS4 26.99€ Fnac Switch 26.99€ Fnac PC 29.99€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Courant juillet, nous avons eu la chance de parcourir les six premiers niveaux de Trine 4 : The Nightmare Prince. À notre grande déception, ce retour aux sources tant attendu n'était pas aussi prometteur qu'annoncé. Mais, même si ce Trine 4 : The Nightmare Prince a bel et bien de nombreux défauts dont il est impossible de passer à côté, notamment lors des premières heures de jeu, ce nouveau chapitre est aussi une belle aventure à parcourir dans son entièreté, seul ou entre amis.

Video-Test : Notre avis en trois minutes

Oublions Trine 3 : The Artifacts of Power, cet opus sorti pour la première fois le 20 août 2015 qui malgré ses bonnes intentions, celle de chambouler les codes, a réussi à décevoir les fans de la série, et passons directement de Trine 2 à Trine 4 : The Nightmare Prince, le véritable troisième épisode de cette saga féérique. En effet, Frozenbyte, le studio finlandais chargé de la licence a fait le choix de renier leur troisième chapitre pour s'appuyer une nouvelle fois sur la recette initiale : celle à qui l'on doit les deux premiers jeux au charme si particulier.

Un visuel féérique magnifique

Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2

Ce nouvel épisode réunit à nouveau nos trois héros préférés, Amadeus le magicien, Zoya la voleuse et Pontius le chevalier. Ces derniers travaillant toujours main dans la main se sont réunis à la demande d'une lettre mystérieuse évoquant la disparition d'un prince : le Prince Selius. Normalement enfermé dans l'Académie Astrale (évoquant ainsi Trine premier du nom), ce dernier se serait enfui suite à l'attaque de ses propres cauchemars. L'occasion pour nos héros de partir à l'aventure et découvrir de nouveaux environnements. Des environnements qui, une fois de plus, sont sublimés par une gestion remarquable de la couleur et de la lumière et ce, sur n'importe quels supports. Que l'on décide de jouer sur PC, PlayStation 4, Xbox One ou encore Nintendo Switch, le titre est splendide et ne souffre d'aucun ralentissement même lorsque l'on fait face à de nombreux objets ou ennemis. Toutefois, il faut tout de même noter que les mondes sont moins inspirés que par le passé. Aucun paysage, si ce n'est la maison du Blaireau, n'aura réussi à tirer son épingle du jeu contrairement à ceux de Trine 2 qui sont restés dans nos mémoires.

On effectue le même postulat lorsque l'on s'attarde sur les nombreuses rencontres de nos héros. Qu'elles soient amicales, malveillantes ou même qu'elles décident de nous affronter dans un combat de boss, ces dernières ne laissent aucun réel souvenir. Le phoque est rigolo, l'ours est mignon, le loup est imposant, mais rien ne rivalise avec la grenouille du second opus puisque l'on n'interagit que trop rarement avec eux.

Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2

Une difficulté croissante et des personnages complémentaires

Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2

Ce que l'on reprochait avant tout à Trine 4 : The Nightmare Prince lors de notre seconde preview, c'était de pouvoir traverser et compléter à 100% les six premiers niveaux du jeu en moins de deux heures, la faute à des énigmes dépourvues de toute difficulté. Un problème qui s'estompe rapidement lorsque l'on s'attelle à la version finale du jeu puisque les mondes sont de plus en plus longs à parcourir et les énigmes de plus en plus difficiles à résoudre. Elles demandent aux joueurs de redoubler d'efforts et de jongler entre les nombreuses capacités des personnages.

Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2

Contrairement aux épisodes passés, nos trois héros évoluent radicalement au fil de l'aventure, octroyant ainsi à chacun une amélioration de leur attribut. Amadeus pourra par exemple invoquer différents objets comme des cubes, des boules métalliques et des planches et même utiliser les trois à la fois pour résoudre une énigme ou pour atteindre une plate-forme se situant en hauteur ou à l'autre bout de l'écran. Zoya pourra geler des mécanismes à l'aide de ses flèches ou soulever des objets grâce à une corde résistante et Pontius aura la possibilité de faire rebondir des projectiles ou de l'eau à l'aide de son bouclier, de flotter dans les airs ou même de fracasser des murs résistants. De nombreuses capacités qui s'ajouteront au fur et à mesure de votre progression et qui ne cesseront de réinventer les casse-têtes d'un chapitre à l'autre. Et, si vous trouvez encore les énigmes trop simples à résoudre, on vous conseille de vous joindre à un, deux, ou trois amis pour obtenir une difficulté légèrement supérieure. En effet, Frozenbyte a fait le choix, pour cet épisode, d'adapter les séquences proposées au nombre de personnages à l'écran, ajoutant ainsi une pointe de difficulté et une forte rejouabilité au titre.

Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2
Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2

Tout comme dans Trine 2, la plupart des énigmes pourront se résoudre de différente manière, et c'est là la plus grande force de ce nouvel épisode. Pour passer un gouffre par exemple, les joueurs peuvent utiliser la magie d'Amadeus ou le grappin de Zoya. Ces derniers devront également s'associer à plusieurs reprises lors de cette nouvelle aventure pour espérer aller au bout d'une énigme. Mais, parce qu'il fallait forcément un mais, le titre repose malheureusement sur une physique des objets complètement aléatoires. À plusieurs reprises nous avons pesté devant notre écran, insultant ainsi une caisse qui rebondit dans tous les sens ou qui décide de renverser tout ce que nous venons de mettre en place, ou encore une planche qui est entrée en collision avec un mur avant de rester bloquer ad vitam aeternam, nous forçant ainsi à revenir au point de contrôle précédant. À cela s'ajoutent également des contrôles peu évidents, surtout lorsque l'on joue à la manette. Le combo clavier/souris sur PC est par exemple beaucoup plus concluant lorsqu'il s'agit de changer de personnage ou de faire léviter un objet avec Amadeus.

Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2

Entre deux énigmes, nos héros pourront participer à des phases de combats. Pour l'occasion, le titre échange les squelettes contre un tout nouveau bestiaire peu inspiré composé de loups fantomatiques venus tout droit de l'univers cauchemardesque de Selius, le prince à sauver. Des ennemis qui une fois en surnombre, n'hésitent pas à vous envoyer simultanément leurs attaques respectives. Il faudra alors dans un premier temps se concentrer sur les adversaires les plus dangereux pour espérer s'en sortir indemne. Malheureusement, en plus d'un aspect un brin brouillon des combats et de ce manque d'impact lorsque l'on assène des coups, le brave Pontius sera régulièrement mis au second plan lors de ces nombreuses séquences pour laisser place à Zoya la voleuse. Cette dernière, plus agile que notre chevalier, est équipée d'une arme dévastatrice qui gèle instantanément les ennemis.

Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2

Aucune prise de risque

Trine 4 : The Nightmare Prince – Le digne successeur de Trine 2

Même si les fans de la saga seront ravis dans un premier temps de retrouver leur marque, ils s'apercevront rapidement que le studio, avec Trine 4 : The Nightmare Prince, a décidé de ne réaliser aucune prise de risque. On retrouve exactement la même recette que celle que nous ont laissée les développeurs en 2011, soit il y a pratiquement dix ans de cela. Le résultat est convaincant comme autrefois, mais manque un peu de piment et de nouveauté. On aurait aimé par exemple avoir la possibilité de contrôler Selius et ses pouvoirs lors de la deuxième partie de cette nouvelle aventure, mais ce n'est jamais le cas. La recette est donc inchangée pour notre plus grand plaisir, puisqu'aucune fausse note majeure ne vient entacher notre expérience, mais aussi pour notre plus grande déception. Au moins, l'ajout d'une troisième dimensions dans Trine 3 : The Artifacts of Power apportait une nouvelle approche à cette, maintenant, quadrilogie vidéoludique.

Les notes
+Points positifs
  • Des paysages toujours aussi somptueux...
  • Une musique féérique
  • Une difficulté croissante
  • De nombreuses capacités pour nos héros
  • Un réajustement des niveaux pour la coopération
-Points négatifs
  • Mais pas toujours inspirés
  • Une physique des objets aléatoires
  • Une animation datée
  • Des contrôles laborieux
  • Des affrontements peu intéressants
  • Aucune nouveauté notable

Ce retour aux sources saura donc convaincre les fans de la série qui, malgré la déception Trine 3 : The Artifacts of Power, gardaient espoir de retrouver un jour ce trio de personnages attachants et complémentaires. Avec Trine 4 : The Nightmare Prince leur souhait est exaucé. Le jeu est magnifique et reprend mot pour mot la formule écrite par Frozenbyte en 2011. Un peu trop d'ailleurs ! La physique des objets est toujours aussi aléatoire, ce qui est contraignant en 2019, les animations sont datées, et aucune nouveauté n'est à souligner. Le titre reste cependant une bonne expérience à l'ambiance féérique que l'on vous conseille de vivre seul ou accompagné.

Profil de JeromeJoffard
L'avis de JeromeJoffard
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
08 octobre 2019 à 09:00:02
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.2/20
Mis à jour le 08/10/2019
PC PlayStation 4 Nintendo Switch Xbox One Aventure Plate-Forme Modus Games Frozenbyte Fantastique Heroic Fantasy Monstres Super-Héros
Dernières Preview
PreviewStar Wars Jedi Fallen Order : trois heures de jeu plutôt encourageantes 17 oct., 17:00
PreviewPokémon Épée et Bouclier : De bonnes idées, mais un épisode trop classique ? 17 oct., 15:00
PreviewLegends of Runeterra : Le jeu de cartes de Riot pourrait rivaliser avec Hearthstone ! 16 oct., 04:00
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
Pokémon Épée / Bouclier
15 nov. 2019
3
The Last of Us Part II
21 févr. 2020