Menu
Contra Rogue Corps
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Shooter / Derniers tests jeux vidéo / Contra Rogue Corps /

Test du jeu Contra : Rogue Corps – Quand le run and gun se transforme en shoot'em up vieillot

Test : Contra : Rogue Corps – Quand le run and gun se transforme en shoot'em up vieillot
PC PS4 Switch ONE
Contra Rogue Corps
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de JeromeJoffard
L'avis de JeromeJoffard
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
23 septembre 2019 à 20:15:05
9/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace PS4 39.98€ Cdiscount PS4 39.99€ Amazon ONE 39.99€ Amazon Switch 39.99€ Cdiscount Switch 39.99€ Amazon PS4 39.99€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Même si la série Contra n'a jamais vraiment disparu des radars du monde vidéoludique, cette année, elle a réussi à faire un retour remarqué lors de la conférence de Nintendo de l'E3 2019 en présentant pour la toute première fois Contra : Rogue Corps ainsi que ses quatre nouveaux protagonistes jouables. Alors, Kaiser et ses amis sont-ils à la hauteur de Bill Rizer et de Lance Bean, les héros des premiers opus ? Réponse dans ce test.

Notre vidéo-test de Contra : Rogue Corps

Chargement de la vidéo Test Contra Rogue Corps en vidéo
PC, PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch : quelle version choisir ?
Étant disponible sur de nombreux supports, les joueurs peuvent se demander quelle meilleure option choisir pour jouer à Contra : Rogue Corps dans des conditions optimales. Bien évidemment, la version Nintendo Switch est en deçà des autres machines en terme de définition et pourtant, on aurait tendance à vous conseiller cette dernière puisque le côté hybride et surtout l'aspect portable de la console se marient bien avec le genre. Les missions faisant régulièrement moins de vingt minutes peuvent donc se réaliser aisément lors de vos déplacements.

Disponible dix ans avant la sortie d'un certain Metal Slug, la saga Contra a su marquer son temps à la fin des années 1980 et au début des années 1990 en proposant un run and gun efficace où le joueur avait la possibilité de tirer devant lui comme derrière, et petite révolution pour l'époque, en diagonale. Le but étant de traverser les niveaux en deux dimensions le plus vite possible en éliminant tous les ennemis qui tentent de se mettre au travers de votre chemin. Avec Contra : Rogue Corps, la formule d'hier est toujours celle d'aujourd'hui. Kaiser, Ms. Harakiri, Gentleman et Hungry Beast, nos héros jouables, arme au poing et à l'épaule, déambulent dans les rues d'un monde dévasté pour anéantir toute forme de vie extraterrestre, sauf que le titre, à l'image des épisodes sortis sur la première PlayStation, délaisse le genre run and gun pour s'approcher davantage du shoot'em up. La caméra est donc placée légèrement en hauteur, et le joueur utilise les deux joysticks de sa manette pour viser et se déplacer.

Une nouvelle caméra, mais une finition datée

Contra : Rogue Corps – Quand le run and gun se transforme en shoot'em up vieillot

La plus grande force de cet épisode réside dans cette nouvelle caméra qui ne cesse de se mouvoir pour proposer des plans audacieux, notamment pour ce type de jeux. Tout comme pour les premiers épisodes qui aimaient proposer des points de vue différents au fil de l'aventure, la caméra n'hésite pas à abandonner la vue du dessus pour proposer de temps en temps des plans qui s'approcheraient plus d'un TPS. Les angles de caméra surprennent donc et varient les plaisirs pour mettre en avant un long couloir habité par une dizaine de monstres ou pour dévoiler la verticalité de certains niveaux, parfois même au détriment de la visibilité et de la maniabilité. Régulièrement, des ennemis peuvent être cachés par les angles choisis. Mais ce problème mineur n'est malheureusement qu'un défaut parmi tant d'autres.

Contra : Rogue Corps – Quand le run and gun se transforme en shoot'em up vieillot

La série a du mal à redorer son blason. Son image de grande saga a laissé place à des jeux moyens depuis le passage à l'ère en trois dimensions. À notre plus grande déception, cela continue avec ce Contra : Rogue Corps. Le titre est tout simplement d'un autre âge. Les graphismes sont datés, les textures baveuses et la direction artistique laisse clairement à désirer. Les niveaux se ressemblent tous les uns des autres, que ce soit par les environnements proposés, toujours très ternes, ou même par le level-design. À plusieurs reprises, le joueur fera face à des éléments empruntés d'une autre mission, comme des voitures carbonisées, des portes à détruire ou des escaliers en métal. Le titre manque donc d'inspiration et nous le prouve à plusieurs reprises : pour gonfler (artificiellement) la durée de vie, le jeu n'hésite pas, et ce, dès le second chapitre, à faire revenir nos héros dans des mondes déjà traversés. La seule nouveauté réside alors dans l'apparition d'ennemis plus coriaces. Le monde 2 par exemple, offre seulement deux missions inédites sur les six proposées. Une paresse, qui se ressent également dans le bestiaire. Lors de ces sept chapitres, le joueur s'amusera ou non à décimer les clones de ces monstres démoniaques aux visuels limités.

Contra : Rogue Corps – Quand le run and gun se transforme en shoot'em up vieillotContra : Rogue Corps – Quand le run and gun se transforme en shoot'em up vieillotContra : Rogue Corps – Quand le run and gun se transforme en shoot'em up vieillotContra : Rogue Corps – Quand le run and gun se transforme en shoot'em up vieillotContra : Rogue Corps – Quand le run and gun se transforme en shoot'em up vieillot

Un gameplay manquant cruellement de mordant

Contra : Rogue Corps – Quand le run and gun se transforme en shoot'em up vieillot

Pour compenser ce manque de diversité, on aurait pu s'attendre à ce que le jeu nous soumette un gameplay irréprochable ou presque, mais ce n'est malheureusement pas le cas. Alors que le genre comporte ces dernières années de nombreux titres réussis comme Dead Nation, Neon Chrome ou encore Helldivers, Contra : Rogue Corps décide de faire son propre chemin et de ne prendre exemple sur aucune autre production. Même si ce nouvel opus n'est pas complètement désagréable à parcourir, il faut avouer que le joueur ne sera jamais vraiment convaincu par les longues séquences que propose cet épisode, la faute à des ennemis imposants qui s'apparentent plus à des sacs à PV, qu'à un réel défi. Cela concerne également les combats de boss qui ne se réinventent pas lors des longues confrontations.

Contra : Rogue Corps – Quand le run and gun se transforme en shoot'em up vieillot

On ajoute à cela des commandes qui ne répondent pas toujours présent comme le changement d'arme, ce qui a causé notre perte à de nombreuses reprises, ainsi qu'un manque flagrant de rythme dans les combats ou les déplacements. Pour un genre qui se veut particulièrement nerveux, il est dommage d'user constamment du dash pour se mouvoir à une vitesse convenable ou pour éviter la plupart des attaques, même les plus lentes. Le joueur ne ressent alors pas le stress que procurent habituellement les affrontements dans un shoot'em up.

Contra : Rogue Corps – Quand le run and gun se transforme en shoot'em up vieillotContra : Rogue Corps – Quand le run and gun se transforme en shoot'em up vieillot

Des à-côtés mal pensés

Contra : Rogue Corps – Quand le run and gun se transforme en shoot'em up vieillot

Contra : Rogue Corps ne souffre pas seulement d'un gameplay trop lent ou d'une plastique vieillotte, il rate également le coche du côté de ses menus ou de ses fonctionnalités. Commençons par les menus. Ils vous proposent d'améliorer votre personnage grâce aux nombreuses ressources qu'il est possible de récupérer lors de vos escapades comme de l'or (la monnaie du jeu), mais également des modifications corporelles pour augmenter la force de votre dash, la vie du personnage ou encore des pièces d'armes pour accélérer la cadence de tir de votre arsenal. Malheureusement, les menus sont composés de nombreux sous-menus et surtout de nombreuses informations, ce qui rend le tout rapidement indigeste. C'est d'autant plus dommage puisqu'au fur et à mesure que l'on avance dans le titre, on passe de plus en plus de temps à essayer de bonifier les talents de notre héros pour espérer survivre face aux hordes d'ennemis ou simplement pour atteindre le plus rapidement possible l'objectif donné par une mission afin de maximiser le score.

Contra : Rogue Corps – Quand le run and gun se transforme en shoot'em up vieillotContra : Rogue Corps – Quand le run and gun se transforme en shoot'em up vieillot

Les fonctionnalités comme le mode multijoueur en coopération en local sont également mal pensées. Il est par exemple impossible de jouer à deux, trois ou quatre sur le même écran dans le mode campagne, alors que le jeu s'y prête volontiers. Le joueur est alors obligé de passer par le online pour rejoindre une équipe, ou alors de se rétracter sur le mode Exploration. Ce dernier propose de terminer une succession d'arènes avec vos amis en local pour récolter de précieuses ressources et beaucoup de pièces d'or. Mais encore une fois, cette option est mal conçue puisqu'il est impossible d’accéder à ce mode sans argent, et donc de jouer avec ses amis quand on le souhaite.

Les notes
+Points positifs
  • Les différents plans de caméra
  • Un arsenal varié
  • Quatre personnages ayant chacun un pouvoir unique
-Points négatifs
  • Des ennemis et des mini-boss qui varient peu
  • Traverser encore et encore les mêmes niveaux
  • Menus indigestes
  • Un mode coopération en local mal amené
  • Gameplay lent pour le genre

En plus de prendre les fans à contre-pied en proposant un shoot'em up au lieu d'un run and gun efficace comme autrefois, Contra : Rogue Corps, le titre de Konami loupe le tir sur de (trop) nombreux points. Les mécaniques proposées, tout comme les graphismes ou le sound-design semblent venir d'une tout autre décennie. On conseille donc, même aux fans les plus assidus, de passer leur chemin et d'économiser la somme s'élevant tout de même à quarante euros. Le titre avait pourtant toutes les cartes en mains pour réussir, en s'inspirant par exemple des dernières productions du genre qui ne manquent pas dans le milieu indépendant. Malheureusement, Contra : Rogue Corps se cantonne à rester fidèle aux épisodes (décevants pour la plupart) sortis sur la première PlayStation ou encore sur PlayStation 2.

Profil de JeromeJoffard
L'avis de JeromeJoffard
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
23 septembre 2019 à 20:15:05
9/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11/20
Mis à jour le 24/09/2019
Dernières Preview
PreviewStar Wars Jedi Fallen Order : trois heures de jeu plutôt encourageantes 17 oct., 17:00
PreviewPokémon Épée et Bouclier : De bonnes idées, mais un épisode trop classique ? 17 oct., 15:00
PreviewLegends of Runeterra : Le jeu de cartes de Riot pourrait rivaliser avec Hearthstone ! 16 oct., 04:00
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019