Menu
ANCESTORS : The Humankind Odyssey
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / ANCESTORS : The Humankind Odyssey / ANCESTORS : The Humankind Odyssey sur PC / Tests ANCESTORS : The Humankind Odyssey PC /

Test du jeu Ancestors : The Humankind Odyssey - Une expérience intelligente et exigeante sur PC

Test : Ancestors : The Humankind Odyssey - Une expérience intelligente et exigeante
PC
ANCESTORS : The Humankind Odyssey
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
26 août 2019 à 15:06:07
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (40)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.9/20
Partager sur :

Si le nom de Patrice Désilets ne vous est pas familier, il ne fait aucun doute que l'oeuvre qui l'a fait connaître est passée près de votre radar puisque derrière ce nom se cache le directeur créatif à l'origine de la saga Assassin's Creed. Ayant quitté Ubisoft pour voler de ses propres ailes, le premier projet du concepteur pour cette entreprise répond au nom de Ancestors : The Humanking Odyssey, et autant dire que, prestige de l'équipe oblige, de nombreux joueurs attendaient le titre avec une curiosité teintée d'impatience.

Le vidéo-test de Ancestors : The Humankind Odyssey

Welcome to the Jungle

Ancestors : The Humankind Odyssey - Une expérience intelligente et exigeante

Autant le dire tout de suite, embrasser toutes les possibilités offertes par Ancestors ne sera pas chose aisée. Avant même d'arriver en début de partie, et après un bref texte contextualisant le concept du titre, l'équipe de développement vous souhaite bonne chance, affirmant qu'elle ne vous aidera pas beaucoup. Il serait euphémique de dire qu'elle tient parole, aussi les premiers pas dans l'univers si particulier du jeu se feront immanquablement dans la douleur, et, d'ailleurs, la mise en scène introductive fixe bien la philosophie du titre. Il convient également de préciser que notre propos ne sera pas de détailler en profondeur les possibilités déployées ici, qui sont particulièrement nombreuses, autant par souci de concision que de volonté de préservation de l'esprit de découverte qui donne au jeu toute sa saveur.

Ancestors : The Humankind Odyssey - Une expérience intelligente et exigeante

Vos tout premiers instants dans Ancestors vous plongent dans la peau d'un très jeune primate, il y a 10 millions d'années, au cœur du berceau de l'Humanité : l'Afrique. Terrorisé que vous êtes d'être livré à vous-même dans une jungle inconnue, vous vous empressez de regagner votre camp en utilisant d'une pression de touche votre intelligence, permettant d'identifier un lieu, pour commencer, puis de le mémoriser afin que son icône ne quitte pas votre interface. Une fois votre campement regagné, vous vous trouverez en compagnie d'une poignée de primates, d'âges divers. Composé de mâles, femelles, anciens ou jeunes, votre clan est retranché dans un refuge à flanc de falaise où les ressources abondent. Mais le but n'est pas ici de se laisser aller à l'oisiveté, non, tout le sel du jeu réside dans l'exploration, la compréhension progressive du monde qui vous entoure, et, par voie de conséquence, la survie et la pérennité de votre espèce.

Ancestors : The Humankind Odyssey - Une expérience intelligente et exigeante

Il faut avoir conscience d'une chose : se plonger dans Ancestors, c'est aussi d'accepter un apprentissage à la dure. À l'image de vos lointains ancêtres, vous serez au sens propre, comme au figuré, lâché dans la nature, avec pour seule indication d'objectif le libellé suivant : « Serez-vous capable d'évoluer plus vite que vos ancêtres ? ». Quelques tutoriels rudimentaires s'affichent ici et là en fonction de certaines de vos actions et un index tout ce qu'il y a de plus sommaire vous indique la philosophie globale de la gestion de votre clan ainsi que quelques mécaniques clefs qui régiront l'ensemble de votre partie.Autant dire que les indices sont bien maigres compte tenu, notamment, des multiples dangers qui se tapissent dans l'open world, qui en premier lieu vous place au cœur d'une jungle luxuriante.

Darwin Award

Les possibilités de base, à l'image de votre stade d'évolution, sont primaires. Tout d'abord, l'intelligence, que nous évoquions plus haut, vous permet, sous réserve de rester immobile, d'observer votre environnement. Sur chaque élément interactif figurant dans votre champ de vision s'affiche une case vierge de toute icône que vous pourrez mémoriser. Une fois cette mémorisation effectuée, il sera nécessaire de se rendre au point observé, de saisir l'objet inconnu puis de l'examiner. Une fois l'action réalisée, votre avatar saura, pour les prochaines observations, identifier après une brève analyse les objets identiques. L'ouïe, de son côté permet de cerner de la même manière les menaces potentielles à l'instar de l'odorat qui, reposant sur le même schéma, contribue à l'identification de nourriture ou de formes de vie, hostile ou non. C'est ici la base fondamentale de Ancestors. Avancer dans la jungle, observer, assimiler sont les actions nécessaires pour que votre hominidé tout comme les membres de son clan appréhendent l'univers dans lequel ils se trouvent.

Ancestors : The Humankind Odyssey - Une expérience intelligente et exigeanteAncestors : The Humankind Odyssey - Une expérience intelligente et exigeante

L'ensemble de l'exploration et des interactions repose sur un principe d'actions contextuelles, qui se déclenchent en fonction de vos actions précédentes. Par exemple, saisir un objet encore inconnu déclenchera la possibilité de l'observer et, s'il s'agit de nourriture, l'observation déclenchera celle de la manger. Il en va ainsi pour tout, ou presque. Vous devrez donc faire preuve d'initiative et de curiosité pour découvrir quelles actions sont réalisables avec quoi, ou avec qui, puisque les interactions sociales avec votre clan sont également un élément charnière de vos perspectives d'évolution. Car jouer en solitaire, dans Ancestors, c'est se priver de soutien et aussi de descendance, puisque la reproduction est absolument indispensable, logiquement, pour perdurer dans le temps. Il vous faudra donc apprendre à tâtons (si l'on peut dire) comment procéder pour trouver un partenaire susceptible de procréer avec votre auguste personne.

Le fils de l'Homme

Vous comprendrez assez rapidement que, sous réserve d'avoir au moins un enfant avec vous, chaque interaction, chaque petit ou grand exploit (découvrir un repère, une nouvelle nourriture, une nouvelle forme de vie...) remplit une jauge neuronale que l'on pourrait comparer à de l'expérience. Effectivement, explorer seul, sans enfant, interdit toute transmission de savoir puisque le contexte exclut toute communication écrite ou orale. Ainsi, pas d'évolution intelligente pour un primate faisant cavalier seul, son apprentissage ne pouvant être fait dans le but de faire évoluer son espèce. Le procédé est logique, logique qui régit d'ailleurs l'ensemble des mécaniques déployées par Ancestors, qui vont au-delà de celles de la survie misant sur la gestion de la soif, du sommeil et de la faim, même si ces notions sont également présentes en jeu.

Ancestors : The Humankind Odyssey - Une expérience intelligente et exigeante

Lorsque vous apprendrez (par vous-même, toujours) à faire un lit dans lequel vous reposer, vous constaterez que l'action «évolution » se débloque, vous permettant d'accéder à une interface neuronale, matérialisant les différentes connexions qui se sont établies dans votre cerveau primitif. Autour d'un noyau central s'articulent 4 ramifications principales à savoir les évolutions relatives à l'appréciation de votre environnement (ouïe, odorat, intelligence), aux interactions sociales, à la réactivité en présence de prédateurs et à la manipulation d'objets. Chaque catégorie se développera à mesure que vous la pratiquerez, et la quantité « neuronale » que vous aurez engrangée vous permettra de progresser dans cet arbre synaptique, qui a pour vocation de faire évoluer vos capacités. Peu à peu, et à force de persévérance, de prudence, d'audace dans l'exploration et votre confrontation avec la faune locale, mais aussi dans votre compréhension tumultueuse du jeu, votre primate comme ses congénères apprendrons, par exemple, à passer un objet de leur main droite vers la gauche, puis altérer les objets entre eux. Mieux encore, à terme, il sera possible, d'une simple pression de touche, de demander à votre clan d'imiter l'action que vous venez de réaliser. Un vulgaire bout de granite deviendra rapidement un outil indispensable pour ouvrir une noix de coco et ainsi profiter de son jus, tandis que les propriétés d'une plante, une fois altérée, seront indispensables à l'arrêt des saignements qui ne manqueront pas de survenir lors de vos premières rencontres avec les prédateurs qui peuplent l'univers d'Ancestors.

Une question d'évolution

Ancestors : The Humankind Odyssey - Une expérience intelligente et exigeanteAncestors : The Humankind Odyssey - Une expérience intelligente et exigeanteAncestors : The Humankind Odyssey - Une expérience intelligente et exigeante

Mais tout n'est pas acquis en permanence dans Ancestors. Non, il vous faut évoluer. Nous l'avons dit, en présence d'enfants, vous pouvez accumuler de l'expérience conditionnée par vos actions. Mais le but du jeu est de progresser dans le temps et de confronter vos exploits à ceux estimés par la science. Ainsi, il est nécessaire de consolider certaines compétences d'une génération à une autre afin que les enfants à venir héritent directement, grâce à leur patrimoine génétique, de tout le savoir accumulé au fil de vos expériences. Au moment que vous jugerez opportun, vous pourrez choisir de faire un bond de 15 ans en avant, tuant les primates les plus vieux de votre clan, passant les plus jeunes au statut d'adulte et les adultes à celui d'anciens. Ce renforcement de patrimoine ne peut se faire qu'à hauteur du nombre d'enfants associés à votre clan. De fait, si vous avez déverrouillé, par exemple, une dizaine de capacités, mais que vous n'avez qu'un seul enfant dans votre cercle, vous ne pourrez choisir qu'une seule compétence à conserver.

On évolue de forme et d'âge

Se reproduire est donc un élément logiquement déterminant pour favoriser votre évolution et, une fois les compétences renforcées, vous pouvez (ou non, c'est là encore à votre entière discrétion) choisir d'évoluer, au sens propre. Ancestors dresse alors un bilan, cumule vos différents exploits dont certains, s'ils sont précoces, vous permettent d'être en avance sur ce que les théoriciens de l'évolution ont estimé être celle de l'humanité. Avoir eu une inclination prononcée pour l'exploration et donc découvrir de nouveaux points de repère, avoir esquivé des prédateurs ou mieux, les avoir tués, avoir par vous-même compris comment faire d'un simple bâton de bois une arme de défense seront autant de faits d'armes mis à votre crédit, vous permettant d'avancer dans les âges. À mesure que vous réussites s'accumulent, votre bond dans les années grandit et vous permet à votre clan d'accéder à des des formes plus évoluées, à l'endurance et la résistance plus solide.

Du simiesque à l'agile

Et il en va ainsi d'Ancestors, qui, lu froidement dans le cadre de ce texte, pourrait paraître très systémique, et en un sens c'est le cas. Se reproduire, apprendre, développer de nouvelles compétences, les renforcer, changer de génération, recommencer, évoluer. Mais le titre de Panache Studio sait surprendre son joueur et lui permet d'embrasser pleinement ce sentiment de progression constante, cette sensation que du primate incapable du début de jeu, le joueur a pu, à force de curiosité, d'intelligence et d'exploitation pertinente des mécaniques du titre, passer de proie à prédateur. Partir d'un être seul et inapte à considérer son environnement, terrorisé à la moindre rencontre d'un prédateur pour parvenir à un déplacement en une meute impressionnante de 15 membres de clan, capable de mimer vos gestes, de se défendre et d'esquiver les agresseurs est un accomplissement grisant.

Un clan qui se coordonne, ça n'a pas de prix

L'open world n'est d'ailleurs pas totalement étranger à ce sentiment d'évolution puisqu'il réserve de nombreuses surprises au joueur, qui se verra plus souvent qu'à son tour éprouvé sur sa manière de gérer sa résistance aux agressions. De prime abord fermée, l'Afrique d'Ancestors s'ouvre progressivement et impose de nouveaux défis au joueur. La faune et la flore de la savane seront différentes et feront se questionner le joueur sur la meilleure manière de prendre possession de son environnement. Notez d'ailleurs que l'exploration n'est pas toujours une partie de plaisir et il faudra, dans certaines zones inconnues, analyser très rapidement les environs pour ne pas céder à la panique. Une fois l'analyse suffisamment poussée, vous et votre clan pourrez triompher de votre peur et étendre par la même occasion votre influence sur le monde. Sur les 35 heures de jeu que nous avons investies dans le cadre de ce test, nous sommes parvenus à évoluer morphologiquement par deux fois, et avons progressé jusqu'à environ - 6 millions d'années, là où le titre, très long, vous propose de pousser l'évolution jusqu'au – 2 millions d'années. Autant dire que la durée de vie du jeu est plus que solide et qu'effectivement, les 50 à 60 heures annoncées ne sont pas de la poudre aux yeux.

Une traversée semée d'embûches

Ancestors : The Humankind Odyssey - Une expérience intelligente et exigeante

Est-ce à dire que tout est parfait dans Ancestors ? Non. Si l'on exclut son avarice légérèrement abusive en information, qui crée plus de frustration que de satisfaction au départ, d'autres petites maladresses viennent ternir l'éclat du jeu. Côté technique, il faut bien avouer que le titre est un peu à la traîne, puisque l'open world, aussi cohérent et varié soit-il, est plongé dans un effet de flou constant visant à masquer le manque de précision des textures. Par ailleurs, nous avons été confrontés à certains bugs, parfois franchement handicapants, lorsqu'il était par exemple impossible d'attirer l'attention d'un prédateur en train de dévorer un membre du clan. La mort dans le jeu étant inutilement punitive dans votre évolution (comptez un recul dans le temps de 25 000 ans par mort contre une avancée de 10 000 ans par naissance) et vous comprendrez que perdre un primate à cause d'un problème technique s'avère particulièrement frustrant. Et ce n'est là qu'un menu problème face à certains choix douteux concernant le système de combat qui, notamment en meute, ne permet pas de facilement s'en sortir lorsque le prédateur alterne entre les différents membres du clan en présence, la faute à des successions de ralentis n'offrant qu'une marge d'évasion beaucoup trop courte.

Ancestors : The Humankind Odyssey - Une expérience intelligente et exigeante

Par ailleurs, s'il est recommandé de se déplacer sur les arbres compte tenu du fait que la grimpe est moins énergivore que le déplacement à pieds, nous aurions aimé une maniabilité plus précise et également une caméra moins rapprochée de notre protagoniste, ce qui nous aurait évité bien des déconvenues lors d'un saut mal évalué ayant pour conséquence une chute handicapante. Enfin, et c'est davantage un détail, l'interface jure un peu avec l'harmonie naturelle du jeu et de ses mécaniques. Les icônes sont un peu grossières, ont une certaine tendance à trop se chevaucher, gênant parfois la visibilité tandis que leur affichage est parfois trompeur quant à la distance qui vous sépare d'un point d'intérêt, par exemple. Enfin, naturellement, le principe de liberté quasi totale et l'obligation pour le joueur de se fixer ses propres objectifs ne sera assurément pas du goût de tout le monde.

Mais au-delà de ces écueils, on ne pourra certainement pas reprocher à Ancestors de manquer d'audace ni d'originalité. Le titre dispose d'un magnétisme fou qui invite le joueur à continuer encore et encore, à se creuser la tête pour faire survivre son clan et percevoir tous les mystères que renferme l'univers du jeu. Il y aurait encore beaucoup à dire sur Ancestors, mais sachez que si certains y trouveront un côté peut-être un peu répétitif, à base de farm, comme beaucoup de jeux de survie et que d'autres resteront insensibles au concept ou rebutés par son départ abrupt, les autres devraient en revanche se perdre avec délices dans cet univers atypique.

Trailer de Ancestors : The Humankind Odyssey

Les notes
+Points positifs
  • Un concept rafraîchissant, intelligent, et bien articulé autour de mécaniques cohérentes
  • Un vrai sentiment de progression
  • Les prouesses d'évolutions, mineures ou majeures, sont très gratifiantes
  • L'exploration et la curiosité systématiquement récompensées
  • Open world varié, auréolé d'un vrai pouvoir d'attraction
  • Le sentiment prégnant de faire corps avec l'univers et d'en devenir maître grâce à nos actions et à elles seules
-Points négatifs
  • Caméra trop rapprochée qui entrave la lisibilité
  • Interface parfois un peu grossière
  • Pas franchement joli
  • Léger manque de finition technique
  • La mort très punitive dans l'évolution contre une naissance pas assez rémunératrice
  • Un départ compliqué qui pourra en rebuter plus d'un
Plus vous jouerez à Ancestors, plus vous le comprendrez et plus vous le comprendrez, plus vous l'aimerez. Le jeu se révèle petit à petit, et, à l'image des hominidés qu'il incarne, le joueur évolue dans sa compréhension des mécaniques mises à sa disposition. D'une cohérence de tout instant dans sa construction lui permettant d'aller au bout de son concept, Ancestors est un jeu qui s'apprivoise dans la douleur et son caractère atypique laissera sans doute une partie des joueurs insensibles ou trop enclins à se porter sur les défauts, eux aussi réels, du jeu. Les plus persévérants en revanche seront incontestablement happés par le magnétisme du titre, l'intelligence de son propos et désireront sans aucun doute continuer encore et encore à explorer, comprendre et évoluer, pour savoir ce que ce monde vivant leur réserve.
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
26 août 2019 à 15:06:07
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (40)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.9/20
Mis à jour le 26/08/2019
PC Aventure Survie Private Division Panache Digital Games
Dernières Preview
PreviewNioh 2 - Une suite qui déchaîne son démon intérieur ? 13 sept., 18:22
PreviewRing Fit Adventure : La symbiose idéale entre sport et jeu vidéo ? 12 sept., 14:15
PreviewProject Resistance : Le nouveau Resident Evil orienté multi où l’enfer, c’est l’autre 12 sept., 07:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019