Menu
Tour de France 2019
  • Tout support
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Sport / Derniers tests jeux vidéo / Tour de France 2019 /

Test du jeu Tour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleil

Test : Tour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleil
PS4 ONE
Tour de France 2019
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Izokay
L'avis de Izokay
MP
Rédaction jeuxvideo.com
05 juillet 2019 à 09:58:22
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (21)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
9.4/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Acheter sur MicrosoftMicrosoft Store Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace ONE 38.89€ Fnac Marketplace PS4 39.00€ Cdiscount PS4 45.97€ Cdiscount ONE 46.03€ Amazon ONE 49.75€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Et c'est reparti pour un Tour ! Comme chaque année, Cyanide Studios propose sa simulation de cyclisme, basée sur la plus belle des épreuves, le Tour de France qui démarre le 6 juillet pour s'achever le 28. Petite nouveauté cette saison, exit l'éditeur Focus Home, remplacé par Big Ben. Après des épisodes chiches en nouveautés, l'objectif est donc bien clair pour les amateurs de la grosse boucle : trouver du renouveau et un nouvel élan à la franchise avec Tour de France 2019.

La bande-annonce de Tour de France 2019

Chargement de la vidéo Tour de France 2019 trailer

Bien assis sur la chaise pliante, près du camping-car, protégé par un bob à carreaux sous un soleil de plomb, on attend. Et puis tout d'un coup, on lâche ce que l'on tient dans les bras. Les magnets, porte-clés et sachets de bonbons tombent sur le sol. On se lève pour encourager le peloton, ces guerriers épilés qui parcourent des centaines de kilomètres chaque jour pour espérer voir les Champs-Élysées en haut du classement général, malgré les détracteurs. On crie, on tape des mains, on court pour ne pas en perdre une miette, et puis 20 secondes plus tard, ils ne sont plus là. Chacun rentre chez soi, avec une gourde ou le regard satisfait malgré la poignée d'heure d'attente pour une si courte euphorie. C'est du cyclisme, c'est le Tour de France.

Tour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleilTour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleilTour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleil

Pourtant, que la montagne est belle

Et l'aventure ne se vit pas sur le bord du chemin, mais bien sur les routes de l'Hexagone. On retrouve donc comme chaque année le mode course pour vivre le Tour de France au sein d'une équipe, soit les 21 étapes de Bruxelles aux Champs-Élysées. Le choix du coureur incarné se fait avant chaque étape, mais il est possible de switcher entre les membres de l'équipe en course avec l'oreillette. Côté profil, on retrouve les grimpeurs, sprinteurs, puncheurs et polyvalents, comme pour chaque itération. Les plus bricoleurs pourront même trouver leur bonheur en établissant leur propre Tour personnalisé avec toutes les étapes disponibles du jeu, et en choisissant même la couleur des maillots distinctifs.

Tour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleil
"Ne courez pas à côté des cyclistes..."

Et même si le moteur graphique n'a pas bougé d'un iota, on prend plaisir à évoluer dans les plaines et villes françaises lors de courses réellement tactiques. La gestion de l'oreillette est vraiment primordiale pour bien placer ses coureurs dans les échappées, protéger son/ses leaders et gérer les ascensions des cols les plus ardus. L'immersion est bonne, et les résultats plutôt cohérents au niveau des forces en présence dans le peloton, Romain Bardet ne risquant pas de gagner au sprint et Groenewegen en montagne, comme dans la réalité. Seul regret dans le contenu du Tour, l'absence de quelques licences, notamment celles de la Team Ineos (mauvais noms pour les cyclistes, modifiables via l'éditeur). En outre, on retrouve plusieurs éléments phares du patrimoine, comme l'Arc de Triomphe dans le Tour ou des mythes dans les classiques comme les pavés de Roubaix. Car oui, en plus du Tour de France, d'autres courses sont disponibles comme Paris-Roubaix, le Critérium du Dauphiné, le Tour de Corse et nouveauté cette année, le Vlaanderen Classic.

Tour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleilTour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleilTour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleilTour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleilTour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleil

Duel au sommet... de la vitesse

Mise à jour par Izokay le 05 juillet à 15:38:00
S'il est absent au lancement, il y aura bien un mode online pour Tour de France 2019. En attente de la date de la mise à jour par Cyanide, le studio promet un jeu où 2 à 4 joueurs s’affrontent sur des circuits Montagne, Vallon ou Plaine choisi aléatoirement, pour des parties de 10 à 15 minutes. Chaque joueur compose une équipe de chaque catégorie, composée de deux cyclistes leaders contrôlés pendant la course et 3 coéquipiers qui donnent des bonus statistiques. En attente de pouvoir jouer à cette nouvelle feature, le test porte sur la version du jeu au lancement.

On notera également dans les innovations de cet opus l'ajout des sprints dans le mode défi. Une façon de jouer plus communautaire et versus, où l'on affronte un autre joueur en écran splitté, temps en ligne ou chrono sur de courtes distances. Auparavant jouable sur les descentes, on peut dorénavant se défier au cours de sprints massifs, en côte ou virage. Une nouvelle feature sympathique en multi local. Malheureusement, toujours pas de mode online à la sortie si l'on reste dans cet aspect communautaire, une donnée pourtant prévu à la base par Cyanide (en attente d'une éventuelle mise à jour ?).

Tour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleil
Les défis descentes accompagnent les nouveaux défis sprints

Le reste ? Et bien pas grand-chose de neuf. Le gameplay reste totalement inchangé par rapport aux titres 2017 et 2018, et même si le soft promet une IA différente qui prend les virages de manière plus réaliste, cela reste très maigre. On garde donc la même gestion de l'effort, avec une barre de sprint rouge et de forme bleue, avec deux gels pour se ravitailler en course. Pas de grands bouleversements donc, et excepté la gestion du vent sur certaines étapes, les conditions climatiques restent les mêmes. Les puristes se rabattront donc sur la gestion de l'oreillette pour garder l'aspect tactique, mais pesteront contre l'immobilisme d'un gameplay qui devient clairement redondant au fil des années.

Tour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleilTour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleilTour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleil

Grosse fringale

Tour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleil
En Pro Leader ou Pro Team, certaines courses sont simulées

Une stagnation qui contamine également les modes de jeu en général. En plus du mode course, Tour de France 2019 offre à nouveau les parties Pro Leader (carrière d'un cycliste personnalisé) et Pro Team (d'une équipe). Le moyen de disputer des saisons complètes en enchaînant les courses (Tour de Corse, de France, Open Tour, classiques...) avec le Championnat du Monde en point d'orgue, seule et unique nouveauté cette année. Car le jeu retombe dans les travers de l'année passée, avec deux modes carrière bien trop plats. Il s'agit d'une simple succession de courses, une aventure sans réelle profondeur pour une carrière individuelle ou d'équipe. Les deux expériences sont en plus trop similaires l'une de l'autre, ce qui diminue encore un peu plus leur intérêt.

C'est dommage, car Pro Leader et Pro Team affichent toujours autant de potentiel, mais peinent à convaincre dans la gestion de l'équipe à chaque fin de saison lorsque l'on décide de recruter les coureurs pour les prochains évènements. Espérons que Cyanide trouvera le bon équilibre les années à venir.

Tour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleilTour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleilTour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleilTour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleilTour de France 2019 : Rien de nouveau sous le soleil
Les notes
+Points positifs
  • Facile à prendre en main
  • Le plaisir de vivre les étapes à fond
  • Une dimension réellement tactique
  • Des résultats plutôt cohérents (simulés ou non)
  • L'ajout des défis sprints
  • Les modes Pro Team et Pro Leader en guise de mode carrière...
-Points négatifs
  • ... mais un peu trop semblables et à approfondir
  • Pas de online au lancement
  • Un clone de Tour de France 2018 (moteur, gameplay, modes...)
  • Quelques licences absentes (Team Ineos...)
Même s'il a changé de braquet en passant à un autre éditeur, le jeu officiel du Tour de France sur consoles nous donne toujours cette impression de tourner en boucle. Le cru 2019 offre certes de nouveaux défis sprints et le Vlaanderen Classic et reste dans ses standards, mais les nouveautés sont bien trop maigres pour contenter les fans de la série. En conservant exactement les mêmes mécaniques que ses prédécesseurs, Tour de France 2019 n'est pas le titre que l'on espérait de la part de Cyanide. Au studio de remettre un coup de pédale pour la saison prochaine et éviter une nouvelle fringale.
Profil de Izokay
L'avis de Izokay
MP
Rédaction jeuxvideo.com
05 juillet 2019 à 09:58:22
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (21)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
9.4/20
Mis à jour le 05/07/2019
Dernières Preview
PreviewStar Wars Jedi Fallen Order : trois heures de jeu plutôt encourageantes 17 oct., 17:00
PreviewPokémon Épée et Bouclier : De bonnes idées, mais un épisode trop classique ? 17 oct., 15:00
PreviewLegends of Runeterra : Le jeu de cartes de Riot pourrait rivaliser avec Hearthstone ! 16 oct., 04:00
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019