Menu
Assassin's Creed Odyssey : Le Sort de l'Atlantide
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Infiltration / Derniers tests jeux vidéo / Assassin's Creed Odyssey : Le Sort de l'Atlantide /

Test du jeu Assassin's Creed Odyssey : Le sort de l'Atlantide - La conclusion plaisante d'un DLC fantastique

Test : Assassin's Creed Odyssey : Le sort de l'Atlantide - La conclusion plaisante d'un DLC fantastique
PS4 ONE
Assassin's Creed Odyssey :  Le Sort de l'Atlantide
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Kaaraj
L'avis de Kaaraj
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
19 juillet 2019 à 11:55:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (19)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.5/20
Partager sur :

Sa première série de DLC est désormais bouclée, Assassin’s Creed Odyssey s’aventure donc en dehors des frontières grecques pour une nouvelle série d’épisodes consacrés à l'héritage de l’Atlantide. Nouvelle zone, nouvel arc narratif et donc nouveau contenu, les deux premiers volets ne faisaient pas les choses à moitié et ont su nous convaincre du potentiel de ce nouveau triptyque. Mais qu'en est-il de sa conclusion ?

Tout savoir du DLC en 2 minutes

DLC épisodique, un format particulier
Notez, avant de parler plus en avant du jeu, qu’il s’agit d’un DLC original car épisodique. Le sort de l'Atlantide est en effet divisé en 3 épisodes distincts : ce test est désormais complet et concerne les trois épisodes sous-titrés Les champs de l'Elysée, Le tourment d'Hadès et Le jugement de l'Altantide.

Sachez tout d’abord qu’il vous faudra avoir bouclé l’histoire principale pour vous lancer dans ce contenu, celui-ci exploitant en effet des éléments narratifs évoqués à l’issue de la suite de quêtes principales liées à la recherche d’artefacts. Sans trop en dire, ce nouvel arc propose non seulement quelques éléments liés au présent avec le personnage de Layla, mais aussi et surtout une large part consacrée au passé. Alexios ou Kassandra se retrouve en effet au coeur de l’Elysée, sorte de zone “vertueuse” des enfers qui dissimule des enjeux politiques dont il va falloir vous accommoder pour espérer retourner sur terre.

Trouble in paradise

Assassin's Creed Odyssey : Le sort de l'Atlantide - La conclusion plaisante d'un DLC fantastique
Un endroit charmant.

C’est d’ailleurs l’une des bonnes surprises de ce DLC. Alors que la série nous a souvent habitué à manquer de finesse dans son traitement narratif et qu’Odyssey n’était pas exempt de reproches à ce niveau, les intrigues politiques de l’Elysée s’avèrent bien narrées, prenantes, et portées par plusieurs personnages dont l’évolution contribue à rendre le scénario agréable à suivre. Pêle-mêle, il y est question de folie demiurge, de pouvoir, de résistance, mais aussi d’amour, autant de thématiques qui s’intègrent sans peine dans le cadre tragique de la Grèce antique, d’autant plus que l’exploitation des mythes de la période se fait ici encore plus présente. Les amateurs apprécieront l’attention, tout comme les fans des périodes du présent qui retrouvent ici de nouvelles séquences venant appuyer l’intérêt de la quête menée par Layla Hassan.

Assassin's Creed Odyssey : Le sort de l'Atlantide - La conclusion plaisante d'un DLC fantastique
Quelques séquences du présent viennent s'inviter dans la trame.

Ce cadre se déroulant évidemment dans un contexte particulier, en l'occurrence aux champs elysées, le DLC ne reprend pas une région déjà existante, mais en propose une nouvelle. Celle-ci s’avère non seulement magnifique avec ses choix de couleur, ses superbes champs fleuris et ses villes construites au sommet des falaises, mais elle est également plutôt fournie en points d’intérêt et parfaitement exploitée par les missions du jeu. Entre ça et le cliffhanger qui conclut ce premier épisode, il semble d’ailleurs évident que la suite se déroulera dans une autre région, une bonne nouvelle pour ceux qui ont regretté l’absence de nouveaux environnements des premiers DLC et qui seront probablement gâtés avec ce nouveau trio de contenus téléchargeables.

Une histoire de statues

Assassin's Creed Odyssey : Le sort de l'Atlantide - La conclusion plaisante d'un DLC fantastique
C'est le phare à on.

En dehors de ce nouveau contexte, quelques nouveautés sont à signaler. Celles-ci restent relativement minces, comme l’ajout de bonus venant améliorer des capacités déjà existantes ou des "torches" à éteindre et qui étourdissent temporairement les adversaires alentours, mais l’une d’entre elles apporte un petit coup de neuf appréciable aux combats : il s’agit de statues se réveillant et venant défendre leurs compères si vous vous faites repérer. Un élément qui vous pousse à privilégier l’infiltration, mais qui offre également des ennemis au style de jeu différent ainsi que des opportunités intéressantes pour les amateurs de l’assassinat en ruée. Vous retrouverez pour le reste plusieurs éléments classiques de l’aventure, même si notre seul regret reste l’absence totale du système d’adeptes, de dirigeants et de mercenaires, ainsi qu’un contenu annexe très basique qui vous pousse seulement à nettoyer chaque point d’intérêt. Fort heureusement, la trame principale à la durée de vie solide suffit à ne pas nous laisser sur notre faim.

Les premières minutes de ce premier épisode du DLC

Le Tartare, ça envoie du steak

Assassin's Creed Odyssey : Le sort de l'Atlantide - La conclusion plaisante d'un DLC fantastique
Un DLC qui marche du feu de dieu.

Avec son second épisode, Le sort de l'Atlantide s'offre encore une fois quelques nouveautés. Il continue d'une part de proposer davantage de petites énigmes environnementales certes accessibles, mais qui contribuent à rendre l'exploration des cavernes et autres lieux refermés plus variée que dans l'aventure principale. La petite nouveauté, c'est l'introduction d'un système de failles et d'ennemis liés à ce dernier : dans plusieurs secteurs, vous croiserez un nouveau type d'adversaires qu'il est impossible de battre... à moins d'activer une faille proche, ce qui vous permet moyennant une réduction de la moitié de votre vie de les rendre vulnérables. La petite subtilité, c'est que certaines zones comprennent plusieurs failles et qu'un adversaire n'est lié qu'à une seule d'entre elles, ce qui vous oblige à jongler entre les failles et bien exploiter l'environnement pour tuer les ennemis dans un ordre précis.

Assassin's Creed Odyssey : Le sort de l'Atlantide - La conclusion plaisante d'un DLC fantastique
Quelques nouveautés sont aussi au programme de cet épisode.

Pour le reste, ce second épisode est construit sur un modèle similaire au premier, alternant entre missions scénarisées classiques et quêtes de collecte d'objets intégrées à cette trame avec intelligence, puisqu'elles vous incitent à explorer les lieux proposés. Nous noterons tout de même le retour des mercenaires qui prennent ici la forme de têtes connues que vous retrouvez dans le Tartare. Car oui, après l'Elysée, c'est dans le Tartare que votre personnage principal est condamné à errer, espérant découvrir les secrets se cachant derrière le bâton trisgémique dont il a hérité. Le cadre est évidemment propice aux rencontres avec des défunts, et Ubisoft a saisi l'opportunité avec brio en offrant un cadre sans doute moins politique que celui du premier épisode, mais plus propice à la nostalgie. Mélancolie, regrets, mais aussi bonheur des retrouvailles s'invitent dans un scénario franchement réussi faisant de ce deuxième épisode un excellent prolongement au DLC.

L'arrivée au Tartare dans le deuxième épisode (attention spoil)

L'île de l'Atlante-action

Assassin's Creed Odyssey : Le sort de l'Atlantide - La conclusion plaisante d'un DLC fantastique
Vous l'attendiez, l'Atlantide est enfin à vous !

C'est finalement dans l'ultime membre du trio d'épisodes que notre héros débarque enfin sur les terres de l'Atlantide. L'occasion de boucler un arc d'une grande beauté visuelle sur un terrain de jeu certes moins naturel, mais offrant tout de même un environnement réussi dans sa conception. L'équilibre entre verticalité, exploration, densité du contenu proposé est d'ailleurs idéal, bien que nous puissions tout de même regretter l'absence de véritable idée nouvelle comme pour les deux premiers épisodes : ainsi, seul le système de portail bloquant l'accès à quelques endroits si vous n'avez pas l'équipement adéquat est repris avec une variante. Vous ne pouvez ainsi accéder à certaines zones fermées qu'après avoir acquis un savoir suffisant pour franchir les paliers nécessaires (allant de 1 à 3), ce savoir s'obtenant de manière mécanique, via la découverte de caches de données ou la lecture d'immenses tablettes disséminées dans l'Atlantide.

Assassin's Creed Odyssey : Le sort de l'Atlantide - La conclusion plaisante d'un DLC fantastique
Collecter le savoir Isu vous permet d'accéder à de nouvelles zones.

En dehors de ce point, ce dernier épisode s'avère plutôt sage, misant tout sur son scénario et un contenu encore solide. S'il parvient régulièrement à nous livrer des clins d'oeil appréciables pour les amateurs de la saga, nous regrettons qu'il se conclut sur un nouveau teasing. Malgré plusieurs réponses à des questions en suspens sur la première civilisation et leur rapport aux humains, la sensation de ne pas avoir pleinement bouclé un arc narratif reste à l'issue de la dernière séquence du présent. L'ensemble ne suffit pas à gâcher le voyage, mais il empêche sans doute ce DLC d'avoir droit à sa petite cerise sur un gâteau par ailleurs fort savoureux.

Premiers pas sur l'Atlantide dans l'ultime épisode

Les notes
+Points positifs
  • Une trame narrative soignée et riche en fan-service
  • Des nouveautés plaisantes (ennemis-statues, système de failles)
  • Elysée, Tartare et Atlantide, 3 zones superbes et bien remplies
  • Efforts d’intégration du présent
  • Très bonne durée de vie
-Points négatifs
  • Adeptes, cultes, et dirigeants ignorés ou sous-utilisés
  • Pas de contenu annexe véritablement intéressant
  • Une fin en forme de teasing, encore

Après une première série de DLC plaisante, mais convenue et plutôt classique, Assassin’s Creed Odyssey ose davantage avec ces nouveaux épisodes au style fantastique assumé et franchement réussi. L’intrigue politique ou plus intimiste centrée autour de Perséphone, Hermès, Hécate et bien d’autres exploite parfaitement la mythologie grecque et celle de la première civilisation (chère à la saga) en dépeignant une vision étonnante de l’Elysée et son bonheur de façade, ainsi que d'un Tartare rude et empli de désespoir et d'une Atlantide où hommes et Isu peinent à cohabiter. Ajoutez à cela des mécaniques inédites, trois nouvelles zones d’une incroyable beauté et une durée de vie dépassant facilement la dizaine d’heures pour chaque épisode si vous souhaitez les boucler à 100% et vous obtenez l’un des DLC les plus plaisants de la saga, qui fait toutefois le pari discutable d'offrir une fin ouverte sur la section se déroulant dans le présent. Sans tout gâcher, ce choix contraste tout de même avec l'excellence du voyage écoulé.

Profil de Kaaraj
L'avis de Kaaraj
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
19 juillet 2019 à 11:55:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (19)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.5/20
Mis à jour le 24/07/2019
PlayStation 4 Xbox One Infiltration Action RPG Open World
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Humankind : un concurrent sérieux pour Civilization ? - gamescom 2019
    PC
  • Preview : Marvel's Avengers, une formule jeu-service qui interroge - gamescom 2019
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : gamescom 2019 : Blair Witch, récit de notre balade tumultueuse au cœur de la forêt maudite
    PC - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce