Menu
Pro Evolution Soccer 2010
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • Wii
  • iOS
  • PS2
  • PSP
Vidéos
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Small playerBig playerCréer un contenu
jeuxvideo.com / Vidéos à la une / Vidéos de jeux / Reportage /

Reportage : Pro Evolution Soccer 2010 : Finale monde de la PES League du 05/10/2010

Chargement du lecteur vidéo...
Reportage Pro Evolution Soccer 2010 : Finale monde de la PES League
74686 vues
PC PS3 360
Partager sur :

Direction Portopetro, sur l'île de Majorque et son cadre paradisiaque où avait lieu la toute première Finale Monde de la PES League. Après des matches amicaux sous le soleil, on passe aux choses sérieuses … dans le virtuel. Japon, Finlande, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Brésil, Chine, Corée du Sud. Au total, près de 40 joueurs venus de 23 pays différents étaient présents non pas pour admirer la très plantureuse animatrice télé Cristina Pedroche, mais pour disputer le titre de Champion du monde de PES. Les français étaient évidemment au rendez-vous et certains visages semblent familiers…

"Moise Fernandez, alias Moy10. Très solide en défense, contre-attaques très rapides, ce soir j'espère être aussi fort qu'au Stade de France."

"Harry, alias Harry 555, moi je suis vice-champion de France PES 2010, ma grosse force c'est le mental et la défense, aujourd'hui je vais tout faire pour être champion du monde."

"Florent, alias Quaker, champion de France 2010 sur Xbox, mes points forts sont l'attaque sur les ailes pour rentrer dans l'axe, chercher l'attaquant central. Ce soir on va essayer d'être au-dessus, on va passer les poules, les quarts, les demi, les finales et on va gagner !"

Gagner, avec une telle motivation, c'est tout le mal qu'on leur souhaite. Lors des matches de poule, les français suivent leur petit bonhomme de chemin et parviennent à rivaliser avec des adversaires plus ou moins coriaces.

En se qualifiant pour les huitièmes, Quaker prouve qu'il y a un certain doigté chez les bleus mais qu'en est-il de Moïse ? Suspense… et c'est remporté pour celui qui a enflammé le Stade de France lors de la finale nationale.

De son côté, Harry peine à convaincre face au jeune espagnol Smoldino qui parvient à l'éliminer. Ses coéquipiers gardent heureusement un enthousiasme intact.

"Ouais, ouais, ouais, moi j'suis super content. Les 16ème, on va y croire pour les 16ème. La machine est lancée."

"Dernier match j'ai joué contre le chinois qui avait fait 1 partout contre le premier adversaire contre lequel j'avais perdu 2 - 1 donc c'est le niveau qu'il y a ici. Et le dernier je gagne 2- 0 j'me suis pas énervé. J'ai retrouvé mon jeu."

Si ce visage n'est pas inconnu au bataillon, c'est parce qu'il s'agit de Christopher, déjà croisé au Stade de France. Mais comment se fait-il que tu portes un joli maillot portugais ?

"J'suis français, j'ai la double nationalité. J'suis arrivé en finale portugaise deux jours avant et en France j'ai terminé 3ème. Donc si j'avais gagné en France, j'aurais pu avoir le choix. Ce n'est pas arrivé. Mais je suis content de représenter mes racines."

"Pour les gens qui disaient dans les forums qu'on passerait pas les poules : bah tiens ! Tous les jours j'allais voter le top 4."

Christina annonce l'heure des finales. Et ça commence au quart de tour avec un match de Quaker face au joueur italien Ettorito97 alias Hector.

Aucun des deux ne parvient à inscrire un but mais le temps et la persévérance aidant, Quaker parvient à faire la différence.

Cependant, Ettorito le rattrape au score avant de le dépasser. La compétition s'achève ici pour le français qui ne deviendra pas le gagnant qu'il espérait être.

Non loin d'ici, un match redoutable attend notre champion de France Moise face au brésilien Molina. Fait plutôt insolite, Harry, qui était pourtant son adversaire lors de la finale française, troque sa casquette de compétiteur contre celle du coach. Cela ne suffit pas. Le brésilien inscrit le but de la victoire. Harry n'en revient pas.

Nos espoirs se rivent alors sur Christopher parvenu à se hisser jusqu'en demi-finale, face à l'allemand S-Butcher.

Malgré un match riche en rebondissements, Christophe parvient à mener au score le germanique et à faire un 5-1. Une victoire facile pour notre compétiteur à la double nationalité franco-portugaise.

On enchaîne avec la grande finale de PES, retransmise en direct sur internet et suivie par un millier de fans à travers le monde. Christopher fait face à Ettorito97 à peine âgé de 13 ans contre lequel toute erreur est impardonnable.

Notre champion franco-portugais ne se laisse pas abattre et reste impassible.

Cette finale est une occasion en or pour notre compétiteur de venger son compagnon Quaker, tombé sous les buts du terrible italien à la mine flegmatique.

Et c'est gagné. Sous des tonnerres d'applaudissements, les joueurs français s'attroupent devant le tout premier champion du monde de Pro Evolution Soccer.

"Bah ouais maintenant je peux dire que je suis content. On verra, ça sera un peu dur. Déjà faudra se qualifier pour le Championnat de France. Dans tous les cas, je serai ici pour représenter le Portugal mais j'ai toujours la France dans mon cœur. C'est grâce à la France que j'ai ce niveau."

Il se voit décerner un prix par le responsable européen Jon Murphy et le créateur du jeu Seabass en personne.

Voici une coupe bien méritée.

Mis à jour le 05/10/2010
Profil de la_redaction,  Jeuxvideo.com
Par Rédaction Jeuxvideo.com
MP
Commander Pro Evolution Soccer 2010
PC
3.00 €
PS3
3.32 €
360
5.99 €
Wii
17.00 €
PS2
37.07 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.