Reportages - La GT Academy Gran Turismo 5- PlayStation 3

PlayStation 3

Reportage - La GT Academy

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

Cette vidéo a été visionnée 54.979 fois.

La GT Academy vient de passer la seconde lors de la finale nationale qui fait suite aux longues semaines de chronos enregistrés sur la démo de Gran Turismo 5. Entre participants et organisateurs, nous avons pu avoir les retours des principaux acteurs de cet événement si particulier.

 

Bonjour et bienvenue sur le circuit du Castellet pour l'étape française de la GT Académie. C'est la deuxième édition de ce concours permettant aux meilleurs pilotes de Gran Turismo de passer du virtuel au réel avec, au bout du parcours, une place en tant que pilote officiel Nissan. Ralph Champeau, fait le point pour nous alors que débute la compétition.

 

« Ralph Champeau – Chef de groupe jeux chez Sony : Nous sommes partis de 230 000 participants et nous avons sélectionné les 20 meilleurs temps français. Ils sont en train de concourir derrière moi dans le cadre de la finale française. Le but est que les deux meilleurs Français iront à la finale européenne qui se déroulera à Silverstone. Nous aimerions vraiment qu'un des Français remporte la GT Academy pour prendre un vrai baquet dans une Nissan 370Z officielle et pour pouvoir courir la GT4 Cup. En ce qui concerne la compétition, la première manche se déroule actuellement sur le circuit d'Indianapolis. Les huit meilleurs temps d'Indianapolis vont se retrouver sur la deuxième manche où on va sélectionner les quatre meilleurs. Enfin, les quatre meilleurs s'affronteront en se retrouvant tous en même temps sur le circuit du Nürburgring.»

Et justement, parmi tous les participants, nous avons croisé Arnaud Lacombe, le grand finaliste français de la précédente édition, qui nous donne son point de vue sur le choix du circuit allemand comme épreuve finale.

 

« Arnaud Lacombe : Le circuit de Nürburgring, je le connais par coeur. Ça ne me pose aucun problème de rouler dessus. Je l'adore, c'est mon circuit préféré.»

Il était donc clair qu'Arnaud serait l'homme à battre. Et c'est justement ce qui s'est passé puisqu'à son temps très honorable de 7 minutes et 21 secondes, Jordan Tresson a rétorqué en bouclant la bonne vingtaine de kilomètres en 7 minutes et 19s. On tenait alors nos deux finalistes qui venaient par là même de s'offrir un aller pour la finale à Silverstone. A l'issue de la traditionnelle cérémonie de remise des prix, Jordan a évoqué avec nous les raisons de sa victoire et la suite des événements.

 

« Jordan Tresson : Je pense que je bénéficie d'une bonne qualité d'adaptation. Cela a été déterminant aujourd'hui sur le matériel dont on disposait. Sinon, cette victoire est vraiment une surprise pour moi. Je ne m'y attendais pas du tout en venant. J'étais vraiment venu dans l'optique de faire au mieux. Je vais me rendre à Silverstone le plus en forme que je pourrai au niveau physique. Je vais m'entraîner mais, d'un autre côté, j'aborderai ça de manière zen. C'est du bonus à prendre donc je vais faire mon maximum là-bas pour gagner, forcément.»

Le reste de la journée a été consacré à des activités pratiques. Au volant de Nissan 370Z, les académiciens ont pu réviser leurs basiques. Ils se sont entraînés à boucler le plus vite possible un petit circuit où des chicanes étaient représentées par des cônes en plastique avant d'essayer d'établir un record de vitesse au sortir d'un virage en épingle. Pour finir, tout le monde s'est retrouvé sur le circuit principal, aux trousses d'une Nissan GT-R. En résumé, et malgré quelques difficultés de mise en route rencontrées au moment des épreuves sur console, il est clair que chacun est reparti chez lui ravi, les vainqueurs comme les autres. De notre côté, nous suivrons de très près les exploits de Jordan et Arnaud à Silverstone.

 

Dernières vidéos

Du jeu

PS3