Menu
New World
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : New World, entre exploration et conquêtes, retour sur un sandbox en devenir
PC
Partager sur :

Si la rumeur s'affole autour d'un hypothétique "Netflix du jeu vidéo" mis en place par Amazon, le géant de la distribution en ligne planche depuis un moment sur plusieurs jeux maison au sein de sa branche Amazon Game Studios. De moins en moins timide, New World, son projet le plus important, s'avance sur la scène du MMO Sandbox avec son immense continent à explorer et à conquérir. Si nous l'avions déjà approché lors de la dernière gamescom, il est temps de poser une fois de plus les mains et le pied sur ces terres pleines d'opportunités afin d'en dresser un nouveau portrait.

Notre vidéo preview de New World, un sandbox prêt pour la conquête ?

Chargement de la vidéo New World Vidéo preview
Condition de l'aperçu
Nous avons joué deux heures à la version alpha fermée du jeu en compagnie d'autres membres de la presse lors d'un événement organisé par le studio.

Explorer et conquérir

New World, entre exploration et conquêtes, retour sur un sandbox en devenir

Toujours articulé autour de trois piliers que sont l'exploration, le craft et la conquête, le titre, qualifié de MMO Sandbox, nous transporte au sein d'un tout nouveau continent découvert au cours du 17ème siècle. Une sorte d'Amérique sauvage fantasmée où les explorateurs débarquent de tous horizons dans l'idée de repartir de zéro. Une pression sur la touche de la map offre un bon aperçu de l'étendue des lieux. Nous faisons face à une vaste terre pleine de promesses, de richesses et surtout de zones à réclamer. Aussi propice à l'exploration qu'il soit, territoire n'est pas exempt de dangers ; outre les bêtes sauvages, une bien étrange magie semble maintenir en vie les membres d'une ancienne civilisation dont les ruines titanesques jonchent le continent.

New World, entre exploration et conquêtes, retour sur un sandbox en devenir

Mais avant d'aller nous frotter à ces troupes de mort-vivants, aux autres joueurs, ou de prévoir le moindre plan de construction de forteresse, un passage par l'étape de la récolte et du craft s'impose. Bois, fibre de lin, pierre, vous l'aurez deviné, on passe ici par les étapes basiques du genre sandbox. La récolte se montre très classique et sert à se constituer un capital de matériaux nécessaires à la fabrication de notre équipement de départ. Une pioche, une hache, une faucille, une épée, le craft s'effectue facilement auprès du feu d'un petit campement à placer où bon nous semble. Ce campement, améliorable au fil du jeu, est important car il fait aussi office de point de réapparition en cas de mort. Six mois après notre premier aperçu, l'interface générale de l'artisanat se montre toujours aussi agréable à utiliser, elle ne déborde pas d'informations ou d'effets parasites et affiche déjà un nombre important d'objets, d'armures et d'armes répartis selon plusieurs tiers de puissance et de rareté.

Cette variété d'objets, si elle n'est pas très étonnante pour un jeu du genre, accompagne l'envie d'Amazon Game Studios de ne pas enfermer le joueur dans un rôle spécifique durant son aventure. New World préfère lui laisser les clés de l'orientation de son personnage. On retrouve pour celà un système lui aussi très classique de points d'attribut à répartir à l'envie entre des statistiques telles que la constitution, la force, l'intelligence et j'en passe. Elles sont secondées par un arbre de compétences dont les talents (passifs) s'orientent vers les échanges et le craft, où chaque point dépensé améliore notre capacité à récolter, fabriquer des objets ou des bâtiments. Une fois de plus, le titre s'appuie sur des mécaniques classiques du genre et ne se démarque pas forcément de la concurrence sur cet aspect.

New World, entre exploration et conquêtes, retour sur un sandbox en devenirNew World, entre exploration et conquêtes, retour sur un sandbox en devenir

Néanmoins, New World espère bien créer de nombreuses synergies entre les joueurs regroupés, s'ils le souhaitent, sous la bannière de compagnies, des organisations à taille variable au cœur de système de conquête du jeu. Chaque compagnie peut s'approprier un territoire, y prospérer, construire dessus, exploiter ses ressources et se lancer à l'assaut d'autres zones du jeu gouvernées par des organisations différentes. Les guerres à grande échelle entre "factions" seront donc des évènements réguliers sur les serveurs. Cette fonctionnalité, pensée à grande échelle, est soutenue par la technologie derrière les serveurs d'Amazon Game Studios. Les développeurs indiquent que plusieurs milliers de joueurs pourront se retrouver au sein d'un même monde. De quoi supporter les ambitions de guerre de conquête du titre et motiver les explorateurs à se regrouper pour mieux survivre. Jeu sandbox oblige, New World sera à l'image de ce que sa communauté décidera d'en faire.

Bataille pour les terres du milieu

New World, entre exploration et conquêtes, retour sur un sandbox en devenir

Nous avons participé à un nouvel assaut de fort ennemi en compagnie d'une vingtaine d'autres joueurs. Au niveau maximum et probablement bardés de statistiques, nos personnages équipés d'armes et de sets d'équipement variés se sont lancés tête baissée dans la capture de l'avant-poste d'une autre faction. Les murs de défense n'ont pas bien fait long feu face à quelques barils de poudre et à notre charge combinée. L'occasion de se refaire la main sur le système de combat du titre, sans ciblage, basé sur la gestion de notre barre d'endurance. Épées, armes à deux mains, marteaux, arcs, mousquets, les affrontements offrent du répondant, mais manquent encore de précision et de technicité en l'état.

New World, entre exploration et conquêtes, retour sur un sandbox en devenir

On aimerait trouver plus de variété dans les attaques, on se contente ici d'un coup simple et d'un autre plus lourd dont l'animation et l'effet changent toutefois en fonction du type d'arme équipé. Si New World entend mettre en avant les batailles d'envergure entre compagnies, il lui faudra des arguments plus solides et réellement distinctifs pour se démarquer de la concurence. Armes de sièges, système judiciaire, rôles dans les organisations, tout cela est au programme et devrait donner un petit coup de fouet à ces évènements dans les futurs builds du titre.

Le bestiaire ne semble pas lui aussi très varié en l'état. Sans oublier le statut d'alpha de la version testée durant cette session, le monde actuel de New World manque un peu de vie. Oh il y a bien quelques loups, dindes, cerfs et ours qui gambadent parfois dans les environnements, mais on espère vraiment y voir grouiller un écosystème plus riche afin de soutenir le sentiment de découverte au sein de ce nouveau continent. Les échanges économiques, à la base de toutes les interactions et de tous les conflits, doivent être accompagnés d'un large éventail de possibilités de récolte, de chasse, de pêche ainsi que d'une d'une bonne variété d'éléments sur la carte. Le titre affiche cette volontée et semble bénéficier d'un terrain de jeu assez bien conçu pour héberger une telle variété par la suite.

New World, entre exploration et conquêtes, retour sur un sandbox en devenirNew World, entre exploration et conquêtes, retour sur un sandbox en devenir

Portée par le moteur maison Lumberyard d'Amazon, l'aspect technique démarque le jeu d'une partie de la concurrence. Tandis que le genre du sandbox sur PC nous a trop souvent habitué à des produits très bugués aux graphismes largement différents de ceux présentés dans leur trailer, New World affiche un rendu particulièrement convaincant, détaillé et surtout bien optimisé pour une version alpha. Ce point nous laisse ainsi penser que les ambitions du studio en matière de batailles d'envergure pourront être réalisées. Les effets météos ainsi que le cycle jour/nuit sont particulièrement réussis et confèrent à la carte plusieurs ambiances en fonction de l'heure de la journée.

New World, entre exploration et conquêtes, retour sur un sandbox en devenir

Sans grande originalité donc, New Word pourra très certainement compter sur cette technique aux reins solides ainsi que sur l'appétit apparement sans limite du public PC pour ce genre d'expériences sandbox pour tenter se faire une place dans le secteur. La force de frappe d'Amazon n'est pas à sous-estimer, le géant a d'ailleurs d'ores et déjà injecté l'intégration de Twitch dans son jeu et devrait aussi le lier d'une manière ou d'une autre à son offre Prime. De quoi s'assurer une jolie mise en avant lorsque le titre sera accessible à un public plus large qu'à l'heure actuelle.

Nos impressions
Si, au delà de ses mécaniques de conquête, New World manque encore de vraies fonctionnalités originales, cette nouvelle session de jeu rassure quant à l'état d'avancement du projet. Le titre d'Amazon Game Studios, par la liberté de progression accordée au joueur, ses promesses de batailles d'envergure et sa solide technique semble avoir une carte à jouer sur la table des expériences sandbox PC. Il lui reste certes de nombreux éléments à intégrer, un bestiaire à étoffer, des combats et une exploration à améliorer, mais cette version alpha pose de bonnes bases pour une suite de carrière que nous suivrons de près.
Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 février 2019 à 19:20:34
Mis à jour le 08/02/2019
PC MMO Amazon Game Studios

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
ZARATH0USTRA
ZARATH0USTRA
MP
le 02 avr. à 12:51

Ça va etre enorme. Attention ce moteur d’amazon en a dans le ventre. Preuve star citizen est passé dessus apres crytek.
Ça va envoyer. Graphiquement du moins.

Lire la suite...
Celestin410
Celestin410
MP
le 09 févr. à 23:15

Personnellement je suis client. Surtout un jeu déjà bien optimisé en alpha, c'est très rassurant. Et le cadre me fait envie :oui:.

Lire la suite...
angelusdemortii
angelusdemortii
MP
le 09 févr. à 14:09

Youpi un énième survival sandbox qui restera en alpha ad vitam.

Lire la suite...
ActaLino
ActaLino
MP
le 08 févr. à 21:49

Un jeu sans intérêt comme rust, ark, et toutes ces conneries.

Un sandbox où tu ne peux rien faire si tu ne joues pas 18h/j.

Le genre de jeu vaseux où le PvP se résume à du zerg, ou à attaquer les bases des gens déconnectés.

Bref, je passe mon tour.

Lire la suite...
ElPapyon
ElPapyon
MP
le 08 févr. à 20:45

Pour une Alpha, les bases du GP ont pas l'air mauvaises, si il s'étoffe, il pourrait créer la surprise...

Lire la suite...
veton
veton
MP
le 08 févr. à 20:13

En dehors de la taille de la map, du nombre potentiellement énorme de joueurs sur le même serveur et de la qualité du jeu (en graphique et en bug) pour une alpha ce jeu est PLUS que classique, en faite c'est exactement le même que plein d'autres :-(

Depuis quand l'argent n’achètes plus l'imagination, la créativité et le talents ? :(

Lire la suite...
Commentaire édité 08 févr., 20:18 par veton
fallcon
fallcon
MP
le 08 févr. à 19:33

En gros c'est juste un autre survival game... Décevant

Lire la suite...
Top commentaires
ActaLino
ActaLino
MP
le 08 févr. à 21:49

Un jeu sans intérêt comme rust, ark, et toutes ces conneries.

Un sandbox où tu ne peux rien faire si tu ne joues pas 18h/j.

Le genre de jeu vaseux où le PvP se résume à du zerg, ou à attaquer les bases des gens déconnectés.

Bref, je passe mon tour.

Lire la suite...
fallcon
fallcon
MP
le 08 févr. à 19:33

En gros c'est juste un autre survival game... Décevant

Lire la suite...
DERNIERS TESTS
  • Test : Destiny 2 : un an et demi plus tard, une recette réussie mais qui continuera de diviser
    PC - PS4 - ONE
  • Test : Mortal Kombat 11 : Une saga au sommet de son art
    PS4
  • Test : Space Junkies : Une version PC qui vise juste
    PC
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Days Gone
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce